Hollywood Forever !

Par E.D.

Si vous passez par L.A. cet été, ne manquez pas le rendez-vous estival incontournable du cinéma en plein air. Il ne s’agit pas des légendaires Drive-Ins mais de projections de films en plein coeur de la ville dans le cimetière d’Hollywood…

Que les plus peureux n’aient crainte, la toile est brandie à l’écart des tombes avec une grande étendue sur laquelle se ruent les spectateurs munis de couvertures, d’oreillers et de paniers de picnic dès l’ouverture des portes.

La saison a bien démarrée avec la projection de Certains l’aiment chaud, de Billy Wilder. Ce week-end, c’était au tour de Pulp Fiction ! Des spectateurs se sont mis à danser le twist lors de la célèbre danse à la chorégraphie élaborée sur “Never Can Tell” de Chuck Berry, et il n’était pas rare de voir se promener des gens déguisés en Vincent Vega, Jules ou Mia Wallace entre les rangées surpeuplées de fans du film.

 

 

Conseil: Les projections commencent à 21h, ouverture des portes à 7h30. Si vous ne voulez pas vous retrouver perdu dans un coin de cimetière avec un demi-mètre carré d’espace pour vous assoir, sachez que certaines personnes font la queue depuis 17h.

Au programme pour la suite du mois de juin :

– Princess Bride, de Rob Reiner (15/06)

– L’homme qui en savait trop, Alfred Hitchcock (22/06)

– Badlands, de Terrence Malick (29/06)

 

Pour réserver: cinespia.org

Bonne ambiance assurée !

Viddy Well.

 

 

 

lire le billet

TOP 5 des plus belles histoires d’amour homosexuelles au cinéma

Par E.C

Quelle semaine pour célébrer les couples de même sexe ! La victoire du mariage pour tous en France, la palme d’or pour La Vie d’Adèle, chef d’œuvre cinématographique d’Abdellatif Kechiche, projet de film sur une passion lesbienne pour Todd Haynes avec Cate Blanchett et Mia Wasikowska au casting…  Viddy Well a donc décidé de participer aux festivités en vous proposant un Top 5 des plus belles histoires d’amour homosexuelles sur grand écran. La Vie d’Adèle est évidemment notre numéro 1, mais nous l’excluons du classement afin de revenir sur des films antérieurs.

5. Velvet Goldmine (1998)

Le jeune journaliste Arthur Stuart (Christian Bale) enquête sur la carrière d’une star du glam rock, Brian Slade (Jonathan Rhys Meyers) et sur la relation de la star avec le chanteur Curt Wild (Ewan McGregor). La passion destructrice entretenue par Wild et Slade fait tout le film de Todd Haynes, qui modèle ses personnages principaux sur de grandes stars musicales : David Bowie, Lou Reed et Iggy Pop. A la violence et l’égocentrisme des deux chanteurs, se mêle la tendresse folle que leur inspire leur amour.

 

 

4. Lawrence d’Arabie (1962)

Lawrence d’Arabie, un film d’amour ? Oui, vous dit-on. Il suffit de revoir les regards langoureux échangés entre Lawrence (Peter O’Toole) et Ali (Omar Sharif) pour se rendre compte que leur relation est bien plus qu’une simple amitié masculine. Voyez cette scène où Lawrence revient du désert Nefud et où Ali marche à sa rencontre comme une belle retrouvant son promis ! Ou bien celle où  Ali choisit des habits dignes du désert pour son ami Lawrence. O’Toole, avec ses cheveux blonds, ressemble bien à une princesse et son Ali à un beau prince ténébreux ! Avec Lawrence d’Arabie, David Lean réalise plus qu’un film d’aventure, il réussit une superbe histoire d’amour !

 

 

3. La rumeur (1961)

La rumeur est un merveilleux film méconnu du grand William Wyler. Deux institutrices sont accusées à tort par une de leurs élèves d’entretenir une relation lesbienne. Le scandale coûte aux deux jeunes femmes leur travail et leur combat pour rétablir la vérité les unit. Jusqu’à ce que l’une d’elle, Martha (Shirley MacLaine) se rende compte qu’elle éprouve de véritables sentiments amoureux pour l’autre, Karen (Audrey Hepburn). Histoire d’un amour impossible, La rumeur est une véritable tragédie qui met à jour le puritanisme cruel de la société américaine.

 

 

2. Brokeback Mountain (2005)

Difficile d’échapper à ce western qui fit beaucoup parler de lui à sa sortie et qui valu au réalisateur un Oscar. Il faut dire qu’Ang Lee et ses scénaristes avaient vu juste en voguant sur la tradition du western de jouer sur les sous-entendus homosexuels (voir la célèbre scène de comparaison de revolvers dans La Rivière rouge de Howard Hawks). L’histoire est celle de l’amour indestructible de deux cowboys, interprétés par Heath Ledger et Jake Gyllenhaal, dans les montagnes du Wyoming. La fameuse réplique « I wish I knew how to quit you » fit pleurer plus d’un spectateur !

 

 

  1. Mulholland Drive (2001)

Certainement l’histoire d’amour entre deux femmes la plus déchirante. A travers le prisme du film noir, David Lynch filme la passion d’une femme double Betty / Diane (Naomi Watts) pour Rita (Laura Elena Harring), incarnation de la femme fatale. Pour raconter cette liaison passionnée, Lynch passe du lyrisme au cauchemar dans un film qui restera comme un tournant dans l’histoire du cinéma.

Viddy Well !

lire le billet