Premiers castings

Par E.D.

Quel enfant des années 90 n’a pas pleuré toutes les larmes de son corps lorsque E.T. passe du vert au blanchâtre sur cette table d’opération, entouré de médecins à l’aspect plus inhumain que le pauvre alien ? Ou lorsque Elliott tapote de son petit doigt à la vitre qui les sépare, murmurant de ses faibles poumons le nom de son meilleur ami ? Et bien voilà comment tout a commencé, avec l’audition de Henry Thomas (Elliott), maintenant âgé de 41 ans. La vidéo du casting a fait le tour d’internet depuis quelques jours: le talent du jeune acteur est évident, et Spielberg l’engage sur le champ !

Voici donc l’occasion de revenir sur les premiers castings d’acteurs qui, depuis, ont fait un bout de chemin…

Viddy Well !

 

1. Henry Thomas pour E.T. (1982) de Steven Spielberg.

 

2. Natalie Portman pour son premier rôle, Mathilda, dans Léon (1994) de Luc Besson. Une jeune actrice déjà très sûre d’elle.

 

3. Casting de Scarlett Johansson pour Jumanji (1995). C’est Kirsten Dunst qui a fini par avoir le rôle.

 

Les Français :

4. Avec, en première position, Jean-Pierre Léaud pour Les 400 coups (1959) de François Truffaut, petite perle de la nouvelle vague dont on ne se lasse jamais. 1:30 d’un échange qui marque le début d’une longue collaboration avec le grand cinéaste. Leur filmographie commune compte Baisés volés (1968), Domicile Conjugal (1970), Les Deux Anglaises et le Continent (1971),La Nuit Américaine (1973), L’Amour en fuite (1979)… Un petit “gars gouailleur” qui a su marquer son temps en tournant avec de grands noms comme Jean-Luc Godard, Jean Cocteau, Pasolini, Bertolucci, et bien d’autres…

 

 

5. Julie Delpy ici âgée de 14 ans, aujourd’hui actrice, scénariste, réalisatrice et productrice.

 

6. Le casting sans doute le plus connu de la liste : celui de l’excellent Romain Duris à ses débuts pour Le Péril Jeune (1994) de Cédric Klapisch. On apprécie son look et on est bien contents qu’il se soit présenté au casting malgré son emploi du temps overbooké. Où commence l’acteur et ou s’arrête le personnage ? Difficile à dire dans cet échange de 4 minutes où Romain et Tomasi (son personnage) semblent faits l’un pour l’autre. On l’entend déjà dire ; “L’homme descend du singe, Tomasi est un homme, Tomasi ne descend pas du panier de basket !”

 

 

7. Audrey Tautou dans un casting pour Canal +, avec un monologue qui, curieusement, fait déjà penser à ceux d’Amélie Poulain.

 

“Et hop, c’est parti ! Là on croise la veuve du tambour de la fanfare …Tiens l’enseigne de la boucherie chevaline a perdu une oreille. Ce rire c’est celui du mari de la fleuriste, il a des petites rides de malice au coin des yeux. Oh dans la vitrine de la pâtisserie il y a des sucettes pierrot Gourmand! Hmm vous sentez ce parfum ? C’est Péponne qui fait goûter ses melons aux clients. Ah, chez Marion, ils font de la glace aux calissons. On passe devant la charcuterie… Chez le boucher, il y a un bébé qui regarde un chien qui regarde les poulets rôtis. Voilà, maintenant on est devant le petit kiosque à journaux, juste devant l’entrée du métro. Et moi, je vous laisse ici. Au revoir !” Amélie Poulain (2001), Jean-Pierre Jeunet.


8. Et enfin, Sophie Marceau âgée de 13 ans, pour le film culte de Claude Pinoteau, La Boom (1980).

 

Laissez un commentaire

« »