Le Obama Show

Par E.D.

Ce dimanche, 7 octobre, de 16h30 à 19h au Nokia Theater, la foule démocrate était au rendez-vous dans le centre-ville de Los Angeles pour un concert en soutient à Barack Obama.

Parmi les invités : Jon Bon Jovi, Jennifer Hudson, Katy Perry et celui qui, au baromètre des applaudissements, a eu le plus de succès : Stevie Wonder, arborant fièrement son t-shirt Obama.

Une ambiance euphorique régnait dans la salle. Bien que l’on puisse acheter sur place des nachos au fromage, du pop corn, des barres chocolatées et autres mets culinaires américains, le tout arrosé de bières surdimensionnées que l’on peut consommer tout en écoutant parler le Président des Etats-Unis (j’ai tout de même posé ma boisson par terre par mesure de respect), nous ne sommes pourtant pas à un match de baseball au stade des Dodgers, mais bel et bien à un événement politique : une collecte de fonds pour la campagne présidentielle d’Obama. Il s’agit là d’un véritable spectacle, vous pouvez presque vous y rendre pour la valeur divertissante de l’événement.

Surprise de la soirée : George Clooney monte sur scène, charmant comme d’habitude, décontracté, une main dans la poche, il se moque de Mitt Romney qui a annoncé qu’il couperait les financements de la chaine publique PBS pour combler la dette, s’il était élu président. Obama a repris la blague dans son discours de 20 minutes, disant que Romney laisserait Wall Street s’enflammer de nouveau mais qu’il serait sans merci avec Sesame Street, “La Rue Sésame” (programme créé par PBS). Il a également fait preuve d’humour, conscient de sa performance lors du dernier débat de la semaine dernière à Denver, au Colorado, disant de ses invités musiciens qu’ils se produisent sur scène sans relâche, soir après soir, et qu’il ne pouvait pas en dire autant…

Parmi les célébrités engagées et présentes par vidéo : Jennifer Lopez, Julianne Moore, Beyonce et Eva Longoria.

Voici une photo de l’événement : tout au loin, le Président.

Environ 6000 personnes étaient présentes, avec des tickets qui allaient de $44 à $2500. Et à en juger par notre place vous pouvez constater que Viddy Well ne s’est pas offert un ticket à 2500 dollars, ni un dîner à 25 000 par personne d’ailleurs – dîner qui a eut lieu après le concert au Ritz-Carlton, avec environ 120 invités dont George Clooney et le producteur Harvey Weinstein.

A la sortie, la foule motivée scandait un des slogans de la campagne, « Fired up, ready to go! ». Nous attendons nous aussi avec impatience le soir de l’élection, pour savoir si les marionnettes de la rue Sésame sont oui, ou non, condamnées.

Viddy Well !

 

 

Laissez un commentaire

« »