Marc Cherry n’a rien de neuf à dire

Promis, je ne m’en prends pas au créateur des Desperate Housewives parce qu’il est Républicain. La preuve, j’adore Kelsey Grammer, et je crie au scandale quand je ne le vois pas nominé aux prochains Emmys. Je ne m’en prends pas non plus à lui parce qu’il a usé jusqu’à la corde son beau soap, le concluant un peu trop facilement à mon goût, et sur un sous-entendu conservateur – le fric et la famille, y’a que ça de vrai. Non, je m’en prends à lui parce qu’il n’a rien trouvé de mieux que Devious Maids pour rebondir. Ai-je vu Devious Maids ? Non, mais j’en ai vu la bande-annonce (voir en fin de post), et ça m’a suffit pour me monter une petite compilations d’a priori négatifs, qui ne demanderont, comme tous les a priori, qu’à être démentis à la diffusion de la série l’an prochain. En attendant… Lire la suite…

lire le billet

Désespérante Housewife

113180_D_403v2

La guerre qui fait rage entre Nicollette Sheridan, anciennement Edie Britt dans Desperate Housewives, Marc Cherry, le créateur de la série, et ABC, son diffuseur, ferait une excellente Une de L’Équipe. On savait de longue date que l’ambiance n’était pas au beau fixe sur le tournage du prime-time soap le plus populaire des années 2000, mais ce qui a démarré il y a presque deux ans comme une anecdote est en train de devenir un cas d’école… de la magistrature, une triste illustration de la tendance des Américains à se faire des procès au moindre désaccord, et un exemple édifiant des égos démesurés qui se croisent à Hollywood. Lire la suite…

lire le billet