David Simon, en mots comme en images

A force de trop regarder la télé, on oublie de lire. C’est un des aspects négatifs des séries télé, ces petites bêtes chronophages qui mangent vos soirées comme une armée de termites charmeuses. Du coup, quand on reçoit un bouquin dans sa boîte aux lettres, ça fait bizarre. Surtout quand ledit bouquin est tellement épais qu’il n’y rentre pas, dans la boîte. Mais comment ne pas se réjouir de la sortie en français, 20 ans après son édition américaine, de Homicide : A Year on the Killing Street, le livre de référence de David Simon, celui qui inspirera, avec The Corner, la rédaction de The Wire ? Baltimore, c’est son nom français, vient de sortir aux éditions Sonatine. J’ai plongé dans ses 937 pages – je n’ai pas encore fini – et j’aimerais vous en dire deux mots. Lire la suite…

lire le billet

Dexter découpé… en chapitres

Je vous parlais en novembre dernier de 50 Questions sur les Experts, un ouvrage autour de CSI, comme son nom l’indique. S’il contient 20 questions de moins, sans doute la faute à un âge moins canonique de la série qu’il décrypte, 30 Questions sur Dexter, qui vient de paraître, méritait quelques lignes ici. Parce que la série de Showtime ne manque pas de profondeur et de sujets de société (notamment autour de la justice et de la peine de mort), parce qu’elle a suffisamment fait le tour de ces problématiques (trop fait ?) pour qu’on la dissèque avec un peu de recul, et parce que c’est un camarade, Guillaume Serres, ancien de Générique(s), qui signe ce petit ouvrage (115 pages). Soyons donc bon camarade, assumons le copinage, mais ne soyons pas de mauvaise fois non plus… Lire la suite…

lire le billet

Lost au fond des yeux

lost-jacob2

On a beaucoup débattu de la fin de Lost, de nos colères, de nos déceptions, de ce qu’on avait compris ou pas, des mystères non résolus et de la symbolique de cette histoire de dingues. On l’a fait avec nos yeux, chacun interprétant les événements de l’île à la lumière de sa sensibilité et de son savoir. Il n’y a de fait aucune analyse sotte. Chaque téléspectateur s’approprie Lost comme bon lui semble. C’est aussi en cela que cette série a été si puissante. Reste qu’à lire Les mêmes yeux que Lost, analyse passionnante de l’écrivain et vidéaste Pacôme Thiellement, on se dit que deux ou trois choses nous ont échappées dans la série de Damon Lindelof et Carlton Cuse, qui en font une œuvre encore plus puissante, encore plus fascinante, encore plus étonnante. Lire la suite…

lire le billet

Je suis nul en séries

series-tv1.1259699961

Depuis quelques temps, je cherchais un livre qui puisse tout me dire des séries télé. Une sorte de bible, un pavé écrit par un Américain super important, quelque chose de massif, en trois volumes, qui trônerait sur ma bibliothèque entre Homicide, a year on the killing streets de David Simon (le créateur de The Wire) et ma pile de Générique(s) – magazine de référence sur les séries pour lequel j’ai l’honneur de travailler. Je passais donc mon temps à twitter et facebooker mes collègues américains, à la recherche du Saint Ouvrage. En vain. Jusqu’au jour où Marjolaine Boutet, universitaire spécialiste des séries (elle a donné un cours sur le sujet à Science Po, c’est dire), m’a dit qu’elle travaillait sur un tel ouvrage, Les Séries Télé pour Les Nuls (Ed. First). Lire la suite…

lire le billet