L’Agence ne prend pas de risques

The-A-Team_Cooper-Neeson_first-pic

Après le décevant Sex & The City 2, les écrans français accueilleront bientôt (le 16 juin, précisément) une autre déclinaison ciné d’une série “culte”, L’Agence tous risques. S’il fallait choisir un programme aux antipodes des discussions cul et shopping de Carrie et de ses copines, la bourrine A-Team arriverait en bonne place. Pas franchement un sommet intellectuel lors de sa diffusion dans les années 80 — le statut de ses héros, anciens du Vietnam poursuivis (à tort) par la justice militaire conférait cependant à l’ensemble un petit côté rebelle pas désagréable — L’Agence tous risques, le film, ne s’avance pas avec le même passif que Sex & the City. Tout ce qu’on en attend, c’est se marrer un bon coup et voir de l’action. Tout spectateur capable de débrancher son cerveau à l’entrée de la salle sera, à ce niveau-là, comblé. Lire la suite…

lire le billet