Preview 2012-2013 : The CW

En ce mois de mai hyper chargé, il ne faut pas relâcher la pression. Avant que les upfronts soient trois semaines dans notre dos, il faut continuer de faire le tour des nouvelles séries de networks de la prochaine rentrée. Après ABC et CBS, c’est au tour de la petite, la CW, qui lancera 5 nouveautés, un gros chiffre pour elle, presque autant que CBS ! Du bon, du moins bon ? Verdict temporaire, sur la seule base des bandes-annonces…

ARROW

Le Pitch : Ceci n’est pas un spin-off de Smallville, mais une nouvelle série de superhéros, ou plutôt de héros tout court, l’Archer Vert n’ayant pas de superpouvoirs, juste un super compte en banque, une super adresse à l’arc et une super motivation pour estourbir les méchants.

Casting : Stephen Amell, un Canadien vu dans Hung, et Katie Kassidy, ex Melrose Place 2.0. Bof bof bof…

Impression : 3/10. J’aime bien les superhéros, mais celui-là ne donne pas super envie. Rien de vraiment neuf, du réchauffé, de l’action et un méchant chauve…

 

BEAUTY AND THE BEAST

Le Pitch : Un remake de la série des années 80 avec Linda Hamilton et Ron Pearlman. Une jeune flic est sauvée d’un assassinat par un être surhumain. Elle le retrouve des années plus tard…

Casting : J’ai un faible condamnable pour Kristin Kreuk, magnifique mais pas forcément une grande actrice. La « Bête » est incarnée par un beau gosse, Jay Ryan. On préférait la gueule de Pearlman mais, après tout, Jean Marais n’était pas à proprement parler un laideron…

Impression : 4/10. Le sujet reste touchant, et Kreuk a l’habitude de tomber amoureuse de mecs bizarres avec un lourd secret. Je crains l’énorme mélo, mais pour ceux qui aiment ce genre, pourquoi pas…

 

THE CARRIE DIARIES

Le Pitch : L’adaptation de l’œuvre de Candace Bushnell sur l’adolescence de Carrie Bradshaw, l’héroïne de Sex & the City.

Casting : Forcément une jeune actrice méconnue, AnnaSophia Robb, épaulée par une ex-compagne du Docteur Who, Freema Agyeman, dans le rôle de son mentor à New York.

Impression : 3/10. Pour tous les fans de Sex & the City, ça sent le roussi. Certes, c’est l’adaptation d’un roman de Bushnell, mais à quoi bon ? Quelque part entre Jane By Design et Gossip Girl, cette histoire n’aura jamais le piquant de sa grande sœur (une ado dans des affaires à la Samantha, ça serait chocking !). Il faudra prendre du recul, et la considérer indépendamment de Sex & the City. Dur dur.

 

CULT

Le Pitch : Une bande de psychopathes reproduit les meurtres d’une série télé, Cult. L’acteur qui incarne le méchant du show pourrait faire partie de l’équipe…

Casting : Pauvre Robert Knepper, coincé dans des rôles de dangereux psychopathes, ici dans celui de l’acteur qui a peut-être pété un plomb…  Sinon, rien à signaler, un second rôle de The Vampire Diaries, Matthew Davis, et une ancienne de Melrose Place 2.0, Jessica Lucas. Le duo Josh Schwarz et Stephanie Savage est à la prod.

Impression : 4/10. Je suis cruel avec la CW, mais franchement tout ça n’est guère excitant. J’aime bien Knepper, et je fais confiance à Schwartz pour travailler le petit côté geek du concept « copycat de série télé. » Reste que tout ça semble fragile, poussif et devra éviter le prêchi-prêcha sur la dangerosité de la télé.

 

EMILY OWENS, M.D

Le Pitch : Grey’s Anatomy, le retour, en comédie romantique.

Casting : Mamie Gummer a fait le pire, Off the Map, et le mieux, The Good Wife. Autour d’elle, Justin Hartley, l’Archer Vert de Smallville

Impression : 1/10. Les quelques images, le pitch, le casting, tout est assez terrifiant. A moins d’un miracle, ce sera mauvais…

Image de Une : The Carrie Diaries (CW)

5 commentaires pour “Preview 2012-2013 : The CW”

  1. Mmmm… de mieux en mieux! Décidément, rien de très excitant pour le moment…

  2. @Alice : j’avais corrigé de moi-même 😉

  3. Trop fort;-)!

  4. J’espère qu’il y aura une série du niveau de boss ou homeland cette année ! Jusqu’ici rien de terrible…

  5. En effet t’es très sévère envers cette pauvre CW qui, cela est vrai, peine à proposer un line up interessant (Avec The Selection, ils auraient au moiNS pu tenter de reproduire l’effet “Vampire Diaries/Twilight” compte tenu du succès de The Hunger Games).
    Et aussi : pourquoi donc ils ne proposent pas de sitcoms ?
    Enfin, je trouve qu’Arrow paraît plus être le show le plus prometteur avec (apparemment) une ambiance moins neuneu que Smallville, et comme c’est une série sur un super héros, il y a un vrai potentiel scenaristique. Après tout reste à voir bien sûr.

« »