Je ne regarderai pas Skins US

tumblr_l8ckv49xby1qavzqjo1_500

Ou alors, juste le premier épisode, pour faire mon boulot. Pourquoi ? Parce que j’ai, foncièrement, un problème avec les remakes, qui sont bien souvent ratés. Et parce que les remakes de séries britanniques sont encore plus souvent foireux (ne me parlez pas de The Office, c’est un vilain contre exemple, même si tous les fans de Ricky Gervais vous diront que la version britannique était meilleure). Surtout, je ne suivrai pas Skins version US parce qu’elle n’est qu’un vague copiée/collée de son modèle, avec une bonne partie du script, certains dialogues (adaptés au parler américain), certains plans (voyez dans le trailer ci-dessous la scène du réveil de Tony) et même certains des noms des personnages originaux. Un procédé marrant cinq minutes pour les amateurs d’exercices de style, mais complétement vain d’un point de vu artistique.

Il en est pour qualifier d’art le travail des copistes, de ceux qui s’acharnent à imiter à la perfection l’œuvre des maîtres. Ce n’est pas à moi de douter de leur talent. Ils en ont sûrement. Disons qu’ils sont, pour les meilleurs d’entre eux, d’excellents artisans. En peinture, ce serait un compliment. Si on pouvait tous avoir chez soi un Van Gogh ou un Monet, leur boulot serait inutile. Au mieux serait-il légitime dans les écoles d’art plastique. Tous les plus grands ont commencer par copier leurs maîtres… Bref, je m’égare. Les séries sont exportables à volonté. Les Américains peuvent voir, en se déplaçant au magasin de DVD du coin, ou en quelques clics, la version anglaise de Skins. A quoi bon en faire une adaptation américaine ?

MTV, quasi inexistante sur la scène sérielle ces dernières années (The Hard Times of RJ Berger est bien seule pour le moment), se dit sans doute que ses téléspectateurs ados ont à peine conscience de la petite série britannique qu’ils ont grossièrement pompé. Pourquoi se fatiguer à changer les dialogues, à apporter son propre style quand on sait que l’original à fait un carton ? Remplacez Bristol par Baltimore, changez la couleur de peau d’un ou deux personnages, et peignez le tout aux couleurs de l’Oncle Sam (oh, des pom-pom girls…) et le tour est joué. Évidemment, on peut aussi compter sur MTV pour édulcorer sa version, enlever un maximum de jurons, de sexe, de drogue (on parle d’herbe dans le trailer, quand les Anglais allaient bien plus loin), de dérapages… attendez… c’était pas ce qui faisait aussi le charme de Skins (et surtout son succès chez les ados en quête de sensations fortes) ? Pas besoin d’être devin — ni même spécialiste des séries — pour le sentir : le Skins d’MTV sera bien plus lisse que son modèle. Et ses acteurs, à en croire la bande annonce, ont bien moins de talents que les amateurs de la version britannique…

A peu près au même moment (début 2011), la chaîne Showtime lancera sa version de Shameless, avec un beau casting, dominé par William H. Macy. Une excellente série anglaise, adaptée par une excellente chaîne, avec un excellent acteur ? On s’en fout. Ça sera le même traitement, pour le même copié/collé. Que les téléspectateurs américains ignorants de la version anglaise foncent — il n’est jamais dit dans leurs bandes annonce que Skins et Shameless sont des repiquages — mais tous ceux qui connaissent les originaux savent qu’ils ne jetteront qu’un regard dédaigneux vers leurs adaptations. Parce qu’en matière d’humour trash (et de trash tout court), les Britanniques sont bien plus forts que les Américains. Parce que ces séries ne sont pas des usines à gaz, mais des projets qui reposent sur le tempérament, le caractère de leurs auteurs et de leurs acteurs, et qui doivent beaucoup à leurs décors, leurs background culturels britanniques. Que les scénaristes américains se sortent les mains des poches (pour ne pas dire autre chose) et trouvent des idées originales. Et que les Britanniques, attirés par l’odeur du pognon, se retiennent de vendre leurs bonnes idées à leurs fainéants de collègues. Damn it, ça se dit pareil en anglais et en américain.

Skins, version MTV

Shameless, version Showtime

Image de Une : Skins, MTV.

9 commentaires pour “Je ne regarderai pas Skins US”

  1. Et “In Treatment” ?

  2. Ah, oui, c’est un autre excellent contre exemple, même si l’original était aussi de très grande qualité. Mais je m’en prenait particulièrement aux adaptations de séries britanniques.

  3. Les deux premières saisons de Skins (UK) sont vraiment géniales. Les deux suivantes sont beaucoup moins prenantes. Faut dire que la relève était difficile à prendre.

    Je jetterai quand même un oeil à cette version US, par curiosité.

  4. Je n’ai très sincèrement aucun commentaire de fond à émettre concernant votre article. Sur la forme, non.

    Je suis un lecteur relativement assidu de Slate. La qualité de la rédaction et le style des journalistes participent pour beaucoup à l’intérêt que j’accorde aux articles qui y sont publiés.

    Mais en ce qui vous concerne, et ce n’est pas la première fois que je vous lis, votre syntaxe et votre orthographe sont proprement hallucinants ! C’est à croire que vous écrivez ce qui vous passe par la tête sans prendre la peine de vous relire. Pour un journaliste, permettez-moi l’expression, ça la fout mauvaise. Pourtant, avec l’arrivée de Frédéric Bonnaud au Mouv’, on aurait pu croire que le niveau avait été relevé.

    Je suis sincèrement désolé pour ce commentaire, en apparence très négatif, voire purement provocant. Mais les idées passent d’abord par un style et une certaine maîtrise de la langue. Autrement, cela dessert vos propos de manière significative. Et l’on n’a plus vraiment envie de vous lire. Ce qui est dommage puisque vous abordez des sujets plutôt intéressants.

    Encore une fois, aucun commentaire sur le fond, si ce n’est que vous pourriez vous passer de certaines affirmations par trop péremptoires à mon sens.

  5. @pedrolito987

    Monsieur,

    Merci pour votre vigilance. Il est vrai que je laisse des fautes d’orthographe dans mes posts. Une vieille habitude, qui revient au galop les jours de fatigue :) Je fais mon travail journalistique, sur Slate, Télérama, Le Mouv’ (où je bosse avec Bonnaud, qui est très content de notre collaboration, merci pour lui) et Canal+, avec le plus d’application possible. Mon blog est écrit comme un blog, sur une humeur, une envie, un coup de tête. Vous avez bien raison, c’est souvent ce qui me passe par la tête. Enfin, pour vous prouver que je peux être beau joueur, permettez-moi de vous faire remarquer qu'”orthographe” et “syntaxe” étant féminins, on dit “votre orthographe et votre syntaxe sont proprement hallucinantEs !”, pas “hallucinants”…

    Sans rancune :)

    P.L

  6. avoir chez soiT? avec un T à soiT?

  7. @Bruno

    oups, coquille. Ça arrive (souvent, je sais…) :)

  8. Vous avez bien raison de me reprendre, je me suis laissé emporter par le vent de ma critique, et j’ai omis le “e”. C’est le problème d’Internet peut-être. Les réactions à chaud, tout ça.

    En tout cas, j’apprécie la manière dont vous la prenez, cette critique, notamment parce qu’elle vient de quelqu’un d’anonyme (et qui le restera !), alors que vous avez le courage d’ouvrir un blog et d’y exprimer vos opinions. Ce qui est éminemment louable, et autrement plus valeureux que ma manière de procéder.

    Bref, je continuerai à vous lire, notamment parce que vos centres d’intérêt rejoignent les miens (je ne serais jamais tombé sur vos articles cela dit).

    Et si Bonnaud est content de votre collaboration, alors je ne peux plus rien dire !

    Sans rancune donc.

    C. M.

    P.S. : j’ai des amis journalistes également, pigistes pour la plupart, et je sais combien la tâche est difficile. Ce qui relativise ma critique.

  9. Je suis tout à fait d’accord avec vous, un remake de Skins à la sauce américaine ne va jamais égaler la version anglaise. Je regarderais aussi le premier épisode, pour avoir un avis critique fondé, mais je reste sceptique. L’humour anglais et l’humour américain n’ont rien à voir. C’est comme comparer Mr Bean et Ben Stiller, ça n’a pas de sens. Ce remake est sûrement un projet pour faire du fric.
    Le pilote sera diffusé sur MTV France ?

« »