Les Golden Globes ont bien raison !

golden_globes

Hier soir avait lieu à Los Angeles la cérémonie des Golden Globes, remise de prix par la Hollywood Foreign Press Association (Association hollywoodienne de la presse étrangère), généralement considérée comme le parfait baromètre à l’approche des Oscars. Seulement voilà, sur ce blog, les Oscars ont moins d’importance que les Golden Globes, où les séries ont leur place. On s’était beaucoup plaint lors des derniers Emmy Awards (pour le coup, les Oscars des séries, en gros) du manque d’originalité des récompenses. Loin de créer la surprise, les Golden Globes ont fait quelques choix plus audacieux et bienvenus. Les vainqueurs sont donc :

Meilleure série dramatique : Mad Men. Puisque Breaking Bad (le vrai vainqueur à mon avis) n’était même pas nominé, soit. Mad Men est un chef d’oeuvre, et sa troisième saison la meilleure. Pas de surprise ici, les pubards de Mad Men sont aussi détenteurs de l’Emmy.

Meilleure série comique ou musicale : Glee. On l’avait senti venir. Série la plus nominée (4 fois), Glee est à peu près ce qui s’est fait de plus réjouissant dans les nouveautés de la rentrée 2009. Victoire méritée, donc, pour la création de Ryan Murphy (Nip/Tuck), musicale, acidulée mais déglinguée à souhait. A quand une diffusion chez nous ? Sans doute au bout de la nuit, quand M6 relancera la Nouvelle Star. Triste sort…

Meilleur acteur dans une série dramatique : Michael C. Hall (Dexter). Là aussi, prévisible, mais bienvenu. On adore Bryan Cranston, mais puisque Breaking Bad était visiblement boycotté par ces Golden Globes, on est ravi pour Hall, pas en veine ces jours-ci (il vient d’annoncé qu’il est atteint d’un cancer). Parfait dans tout ce qu’il fait, il méritait haut la main cette reconnaissance. La saison 4 de Dexter arrive bientôt sur Canal+.

Meilleure actrice dans une série dramatique : Julianna Margulies (The Good Wife). Celle-là aussi, il fallait s’y attendre. Après Glee et Hall, c’est la troisième récompense qui nous change des éternels vainqueurs. Quasi disparue depuis la fin de son rôle dans Urgences, Margulies est épatante en avocate, femme d’homme politique corrompu et infidèle. The Good Wife, encensé par la critique, est une des rares satisfactions de la rentrée. Donc, là aussi, une bonne “surprise.” Pas de diffusion prévue en France pour le moment.

Meilleur acteur dans une série comique ou musicale : Alec Baldwin (30 Rock). Non ?! Dingue ! A la fin, on ne compte plus les récompenses de Baldwin. Un fait, un seul, pour calmer notre agacement face à cette pluie de prix : il est excellent, hilarant, parfait dans 30 Rock. On l’avoue cependant, on aurait aimé voir Neil Patrick Harris, le Barney de How I Met Your Mother, repartir avec le Globe… 30 Rock est diffusé par Canal+.

Meilleur actrice dans une série comique ou musicale : Toni Collette (United States of Tara). Là aussi, pas de changement par rapport aux Emmy. Collette est impressionnante en mère de famille aux personnalités multiples. LE rôle à collectionner les prix, à la fois drôle, fort, touchant et demandant une performance d’actrice largement au-dessus de la concurrence… Bientôt sur Canal+.

Meilleur acteur dans un second rôle : John Lithgow (Dexter). Coup double pour la saison 4 de Dexter, il est vrai très réussie (en mettant de côté ses premiers épisodes). Lithgow, habituellement acteur comique (et auteur de livres pour enfants !) est flippant à souhait dans la peau du Trinity Killer, le pire de tous les tueurs en séries, et donc l’adversaire rêvé pour Dexter.

Meilleure actrice dans un second rôle : Chloë Sevigny (Big Love). Sans doute la récompense la plus inattendue de la soirée, et la plus courageuse. Injustement ignorée, pure merveille dramatique, Big Love méritait un prix. Sevigny, icône de la mode new-yorkaise transformée ici en mormone caractérielle, est aussi brillante que ses partenaires. One for the team, comme on dit.

On passera sur les prix concernant les mini-séries, remis à Grey Gardens et son actrice Drew Barrymore et à Kevin Bacon pour son rôle dans Taking Chance, mais on notera ceci : Barrymore, Bacon, Sevigny, Collette, Baldwin sont tous des actrices et acteurs de cinéma passés au petit écran…

4 commentaires pour “Les Golden Globes ont bien raison !”

  1. Salut Salut ami sériphile
    Une chose m’intrigue : êtes-vous un peu plus au courant que moi sur la nouvelle série que lance la chaîne Virgin 17 « 24 Secondes Chrono » ?
    http://24secondeschrono.virgin17.fr/

    Si vous avez des infos, faites nous en profiter !!!

    XOXO

  2. Bonjour…
    En fait, ce n’est pas une série, c’est un faux trailer pour faire la pub de la diffusion de la saison 1 de 24h Chrono sur Virgin 17 (28 janvier). Pas forcément hilarant selon moi (on frôle même l’homophobie) mais intelligent en matière de marketing… la preuve !

  3. J’ai trouvé ces Golden Globes plutôt ennuyeux. Certaines séries, comme 30 Rock, sont un peu trop récompensées à mon goût. J’aimerais que des acteurs comme Jim Parsons soient récompensés.

  4. […] Les résultats des Golden Globes (séries) commentés par P. Langlais. (Lien) Dexter Morgan (Michael C. Hall) – […]

« »