Bob Dylan, Mr. Séries

bob97wallpaper

Les séries sont de grosses consommatrices de pop, de folk, de rock, bref de tout ce qui se joue avec des guitares. Découvreuses de talents, souvent à la pointe de la « hype » (voyez Gossip Girl et sa playlist plus fashion tu meurs), elles sont aussi amatrices de classiques. Favori de cette tendance vintage, et de loin : Bob Dylan. Relever toutes les apparitions de sa musique dans les séries de ces dix dernières années prendrait des pages. Notons ces quelques exemples : John From Cincinnati, Big Love, The Riches, Mad Men (magnifique final de la saison 1) ou encore Les Soprano – David Chase, le créateur de la série, aurait un temps considéré qu’elle soit exclusivement mise en musique par Dylan !

Qu’on retrouve Dylan dans ces œuvres du câble, miroirs de l’Amérique, n’est pas si étonnant. Quand Brotherhood, série mafieuse de Showtime (sur 13e Rue chez nous) donne à tous les épisodes de sa seconde saison des titres de morceaux de Dylan, c’est aussi dans l’ordre des choses. Là où la popularité de l’auteur de Knockin’ on Heaven’s door frappe, c’est quand des séries grand public comme NCIS et FlashForward ou des œuvres de science-fiction comme Battlestar Galactica font appel à lui.

Exemple le plus récent, FlashForward semble s’amuser à citer Dylan sans véritables raisons, pour le simple plaisir de la référence. Ainsi, ses auteurs mettent en scène une fusillade sur fond de Like a Rolling Stone… interprété par les Rolling Stones, et plus tard illustrent un épisode entier avec Shelter from the Storm – Dylan apparaissant carrément à l’image (voir vidéos). (A noter aussi qu’un des personnages de la série s’appelle… Dylan). Plus fort encore, l’excellent Battlestar Galactica a fait reposer deux saisons durant une partie de son intrigue sur All along the watchtower, concluant même son ultime épisode sur sa réinterprétation par Jimi Hendrix (voir vidéo).

Il faut dire un mot du cas de NCIS pour finir. La série policière est carrément aller exhumer un inédit de Dylan, « California », enregistré en 1965, et jamais diffusé (écouter ci-dessous) ! La preuve ultime que Dylan et les séries télé sont faits pour s’entendre, le chanteur est déjà apparu dans Les Simpson en 1995 et Dharma & Greg en 1999 (vidéo ci-dessous).

FlashForward

Battlestar Galactica (à la fin)

California, inédit diffusé dans NCIS

Dylan dans Dharma & Greg

4 commentaires pour “Bob Dylan, Mr. Séries”

  1. Bonjour,
    votre article est interessant mais un peu court….vous oubliez l’integration de dylan dans les dialogues et scènes clés des série (cf. californication ) mais aussi des episodes ou la musique est exclusivement de Dylan (Cold Case) etc.

  2. Le morceau Beyond here lies nothin’ a aussi été utilisé pour le trailer de la saison 2 de True Blood.

  3. Bien vu

    j’avais remarqué aussi. Quelle signification donner à ce phénomène? Peut-être que les producteurs et scénaristes sont -ils maintenant à cet âge où on se souvient de ce qui faisait vibrer leurs 15 ans.

  4. lire : “ses 15 ans”

« »