Le premier qui me rentre dedans à cause de Pokémon Go, je lui explose le cervelet


C’est quoi encore cette nouvelle occupation dont la terre entière s’est entichée, le dernier bidule à la mode, la dernière couillonerie mise à disposition de notre belle jeunesse pour qu’elle s’ennuie un peu moins, ne ressente pas la pesanteur de l’existence, se divertisse et oublie le poids des chagrins et des rêves morts-nés ?

Pokékoi ?

J’ai quand même essayé de me renseigner, j’ai lu un, deux articles, vu à la va-vite des reportages et soudain j’ai eu envie de me pendre. Là. Sur-le-champ. Sans plus tarder. D’ouvrir grande la fenêtre et de me jeter dans le vide. De m’offrir en sacrifice pour excuser le genre humain auprès de Dieu. De m’oublier dans le néant afin de ne plus subir cette dictature de la bêtise de masse.

J’ai eu honte aussi.

pokemon-go-japan

Je veux bien concevoir que des enfants éprouvent un réel plaisir à traquer des créatures virtuelles dans les moindres recoins de nos villes, à les capturer afin d’engranger des points, à se servir de téléphones portables pour partir à la chasse aux fantômes.

Après tout, quand j’avais quatre ans, j’ai bien dû chercher dans le jardin de la voisine un trésor que ma sœur m’aurait dit avoir caché. Chacun son truc. Si ça les amuse. On ne va quand même pas les obliger à lire Proust alors qu’ils ne savent pas encore parler.

Bon, ceci dit, j’aurais un gamin, un coup comme cela, je le dépose directement à l’assistance publique et j’entre dans le premier hôpital venu procéder à une vasectomie radicale.

Passe encore que des ados qui ne savent pas à quoi employer leurs journées, qui glandouillent dans leur chambre et s’emmerdent comme des rats morts au cœur de l’été, trouvent dans cette cueillette des temps modernes un moyen de passer du bon temps entre amis. Après tout, quand j’avais treize ans, j’ai bien dû passer des après-midi entiers à effeuiller des magazines de charme. Autant qu’ils prennent l’air. On ne va quand même les obliger à réciter du Rimbaud alors qu’ils savent à peine écrire. 

Bon j’aurais un ado, un coup comme cela, je porte plainte auprès de sa mère et je demande la restitution complète et intégrale de mon sperme responsable d’une pareille déconfiture.

Mais les autres, tous les autres, les plus de seize ans mettons, qu’est-ce qui cloche chez vous ?

4973524_6_506e_les-dresseurs-de-pokemon-sont-facilement_7beb275e41d2a23ab210ce0f23708a7d

Vous êtes tout de même censés posséder à votre âge un minimum d’intelligence, deux sous de raison pour occuper votre temps d’une manière un tantinet plus intéressante que de traquer des bébêtes prétendument perchées au haut d’un abri-bus, non ?

Vous vous rendez compte que la vie c’est précieux, que le temps qui passe ne reviendra pas, que vos parents n’ont pas sué sang et eau pour que parvenus à l’age adulte vous partiez en croisade contre des lapinous couleur canari, qu’au lieu de vous livrer à ce genre d’activités d’une bêtise abyssale, vous pourriez lire, aimer, rêver, créer, jouer au foot, errer sans but, réfléchir, vous ennuyer même ?

Être vivant.

En même temps, vu le nombre d’adultes atteints d’incontinence mentale, considérant la sidérante proportion de circoncis du cerveau promenant en bandoulière, jour après jour, année après année, leur effarante connerie, on se doute bien que leurs progénitures ne vont pas, par la grâce de Dieu, côtoyer l’Olympe de la connaissance.


C’est la faute à personne j’imagine. Ou à tout le monde. C’est le lot de toute société humaine. Il faut de tout pour faire un monde. On le sait bien.


Bon, ceci posé, comment on fait pour l’installer ce foutu jeu ?

                                                                                                                                                                              Pour suivre  l’actualité de ce blog, c’est par ici : https://www.facebook.com/pages/Un-juif-en-cavale-Laurent-Sagalovitsch/373236056096087?skip_nax_wizard=true

29 commentaires pour “Le premier qui me rentre dedans à cause de Pokémon Go, je lui explose le cervelet”

  1. Bof, yen a bien qui occupe leur temps à écrire des conneries sur Slate en se rêvant journaleux… Triste époque, mais pas forcément pour les raisons qui semblent le plus évidentes…

  2. J’ai rarement lu un article aussi dénué de sens. J’aurai écrit avec ma queue c’était le même résultat. Comment peut on sérieusement critiquer un jeu auquel on a pas joué qui plus est de façon arrogante et irrespectueuse. Et si on reprend les éléments de l’article, à vous lire, il serait préférable d’êrrer sans but ou encore de s’ennuyer plutôt que d’avoir une occupation qui se pratique en plein air et qui favorise les échanges avec les personnes autour de vous. Étrange comme raisonnement. Du coup je me dis que c’est dommage que tu n’aies seulement eu ” envi de te pendre”, car de ce que je peux lire , le circoncis du cerveau n’est pas celui que tu penses. Tu dois sûrement être un pauvre frustré à écrire tes articles, seul dans ta petite chambre. Pendant que certains perdent leur temps sur un jeu, d’autres le perdent en écrivant des conneries. Donc oui je suis tout à fait d’accord, il faut de tout dans un monde, même des autistes qui se prennent pour Dieu à critiquer tout ce qu’ils ne comprennent pas.
    Ps : j’y joue, jai 23 ans, je suis ingénieur et je t’emmerde.

  3. Je sais que c’est de l’humour, j’en fais aussi, et dans le même esprit je réagis au paragraphe :
    “Vous êtes tout de même censés posséder à votre âge un minimum d’intelligence, deux sous de raison […], vous pourriez lire, aimer, rêver, créer, jouer au foot, errer sans but, réfléchir, vous ennuyer même ?
    Être vivant. ”

    Justement, c’est l’âge auquel on commence à comprendre le monde des adultes, que la vie n’a aucun but, certainement pas de suivre le modèle parental juste parce que si on arrête, la foule des générations précédentes aura vécu pour rien. Plus tard on se dira que bon, puisqu’on est là, autant essayer de faire de son mieux. Mais on essaie de garder une part d’enfance pour pas devenir un gros grincheux.

    Oui je “grinche” aussi, des fois. Et ça fait quelques mois que j’ai pas touché un jeu vidéo, trop occupé par les trucs d’adulte (acheter une maison, tondre la pelouse …). Un peu à regret quand même …

    Par curiosité, j’essaierais bien de chopper quelques pokémons même si c’est pas mon type de jeux habituels.

  4. Y’en a aussi qui se précipite pour commenter les écrits qu’ils méprisent. En effet, triste époque…

  5. Quel est le mieux entre rester chez soi à s’ennuyer à ce tirer une balle, à jouer à la console toute la journée ou alors partir chassez les “bébêttes” comme tu dis tout en pratiquant une activité, en rencontrant d’autre personnes. Sache que l’époque est bien triste … mais pas pour les raison que tu évoque. Sur ce je te laisse j’ai un Pikachu à attrapé

  6. Ils sont marrants les gens, tout de suite sur la défensive : “gna gna gna article avec ma queue et bleh bleh journaleux etc”. Pétez tous un coup.
    Je suis Gamer de 30 ans, même si je n’ai pas cédé à la folie Pokemon, j’aurais pu. Monsieur écrit son billet, pisse sur tout le monde, pourquoi pas, il en a le droit.
    Et ça tombe dans le piège du troll, tous armés de mépris et de hargne juste pour défendre cette activité comme si ça avait quelque chose à se reprocher.
    D’autant plus que la chute de l’article est magistrale. Réagir comme vous le faites, c’est montrer que vous n’en avez pas saisi la portée. Dommage…

  7. Je dois être un peu bête, mais j’ai cru comprendre à la fin de l’article qu’il y avait un twist “Bon, ceci posé, comment on fait pour l’installer ce foutu jeu ?”. Et si l’auteur plaisantait?

    Sur le coup ça m’a pas mal agacée cette opposition jeux vidéos/littérature snob, apprécier les plaisirs de la vie et cracher sur les gens qu’on ne comprend pas.
    Le snobisme intellectuel me fait gerber, et j’y suis confrontée tous les jours en travaillant à l’Université. C’est vraiment terrifiant de voir comme certaines personnes se croient supérieures parce qu’elles défendent des valeurs qu’elles croient “intellectuelles” et donc meilleures que les autres. Le fait est qu’on a pas tous accès aux ressources culturelles pour comprendre la prose de Proust ou avoir le temps d’apprendre du Rimbaud. Mais c’est un autre combat, parce que vraiment, cette phrase de fin me fait penser l’article autrement… Et si c’était une manière de dénoncer quelque chose? (Il faudrait que j’aille regarder le blog de ce monsieur mais je préfère croire qu’il est à la fois sérieux et à la fois troll, c’est plus marrant).

    Toujours est-il que je félicite l’auteur, il sait enfiler les insultes comme les perles sur un collier. Joli résultat. Sur ce je vous laisse, je vais réciter Baudelaire en checkant les pokéstops.

  8. Sincèrement, j’ai pris un plaisir fou à lire cet article et j’en ris encore. Non seulement je partage ce pont de vue mais j’ai apprécié la construction rigoureuse de l’écriture et l’humour pour moi assez desprogien. Merci!

  9. Ou lala !!!
    Le bien pensant
    C est beau
    Mais oui lisont tous Rimbaud viteeee!
    Et surtout qu aucune Tete ne depasse hein
    Tu vois le truc c est que chacun fait ce qu il veut si ca ne nuis pas à son voisin mon ami
    Fais toi plaisir y a plein de papier à faire sur rien et sur tout
    Au moins quant tu fais ca tu fais pas autre chose

  10. Je souscris totalement avec Anne et aussi avec l’article. “Comment peut-on parler de ce qu’on n’a pas essayé” est juste un argument de toxicomane.

  11. Je souscris totalement avec Anne et aussi avec l’article. “Comment peut-on parler de ce qu’on n’a pas essayé” est juste un argument de toxicomane.

    Le plaisir et l’amusement sont nécessaires dans la vie, mais ne justifient pas tout, et en tout cas pas la négation de la culture réelle. Pokémon Go c’est la confiscation de l’espace public dans la tête du joueur.

  12. Mais arrêtez deux secondes avec vos commentaires rageurs :) le blog et l’article se veulent ironiques et reflètent ces gens comme Anne qui ne comprennent pas les gens qui ne sont pas comme eux-mêmes. Alors continuez à vous balader et attraper des Pokémon et discuter avec les autres chasseurs c’est meilleur pour la santé que de rester planté devant BFM.
    ++

  13. Quel article snob. Avant de critiquer les circoncis du cerveau, apprends ta syntaxe correctement. On ne dit pas “Bon j’aurais un ado,” mais “Si j’avais un ado.” Bon courage pour ton snobisme avenir.

  14. Au fruit de la consanguinitee qui a ecrit cette bouze inomable…Ta mere aurais du t’avaler .

  15. Faut avoir plus de 50 ans pour avoir un peu de bon sens à notre époque?

    Merci Laurent,

    Signé un jeune rescapé.

  16. Amusant, ça rappelle les réactions aux sites qui critiquent le tuning.

  17. En attendant, j’aime beaucoup ton article et la dérision que tu y mets. Ces troupeaux de jeunes adultes, vissés à leur hochet technologique, m’agacent au plus haut point… Oui, je sais… certains me traiteront de vieux con, ce à quoi je répondrai qu’un vieux con n’est rien de plus qu’un jeune con qui a vieilli…
    Fuck Pokémon!!!

  18. En général je me régale pour les articles, mais pour le coup les commentaires font encore plus fort!

  19. Pas besoin d’exiger la restitution de ton sperme, mec, il doit pas valoir grand chose, et heureusement que tu ne t’en es pas servi.

  20. Ah ! Je n en attendais pas moins .
    Arrêtez je pense à Fernande .

  21. J’attendais du contenu, des arguments, un semblant de quelque chose… le néant =/

  22. Il est vrai que la chute de l’article (pirouette) n’est pas extra. Vous savez faire mieux. Merci pour ces instants de rire féroce.

  23. rien que “Vous êtes tout de même censés posséder à votre âge un minimum d’intelligence, deux sous de raison pour occuper votre temps d’une manière un tantinet plus intéressante que de traquer des bébêtes prétendument perchées au haut d’un abri-bus, non ? “, ça fait ma journée 😀

  24. Moi ce qui me fais rire c’est toutes ces têtes d’ampoules qui se battent pour que leur façon de penser soit la plus valable x) Ce monsieur pisse à la raie de la multitude avec une élégance qui l’honore et me plais. Par contre , il faut qu’il fasse (comme d’autres ici) son constat d’échec sur la médiocrité de toutes ces dresseuses de pokémon qui n’est qu’un des exemple de ce monde, bouffée d’une technologie que l’on ne maitrise plus. On est perdus, à vous qui avez un cerveau pour en être conscient de toute cette merde, ne pensez plus au bonheur d’une humanité qui est perdue, vivez et pensez au votre et a celui de ceux que vous aimez au lieu de vous prendre la tête avec ceux qui seront jamais heureux .Ceux qui savent et comprennent que le monde tourne à l’envers, pensez a vivre puisque vous savez comment le faire tourner a ‘endroit, pour vous, et quelques bonnes personnes chères à votre vie.

  25. C’est quoi un cervelet ?

  26. ALLEZ! Chiche! dis moi ou tu traines et j’viendrai te percuter juste pour te voir essayer <3

  27. Pas même une petite citation poétique, de la branlette corporate et trois réflexions de puceau. Elle est belle la jeunesse.

  28. Que celui ou celle qui n’est pas d’accord avec cet article parte où bon lui semble.
    Si vous êtes trop fâché écrivez le vôtre.

  29. Excellente chute!

Laissez un commentaire

« »