Touche pas à mon Mur !


Sont marrants les Français tout de même.

Un jour ils votent à l’Unesco une résolution scélérate et complètement farfelue sur la question des lieux saints à Jérusalem avec un refus obstiné de nommer le Mur des Lamentations d’une manière appropriée (si tu ne sais pas de quoi je parle, tu cliques sur les mots en couleurs, tu lis le papelard et tu me reviens) et le lendemain ils entament des pourparlers afin de régler une bonne fois pour toutes le fichu problème israélo-palestinien.

Entre-temps, réalisant la bévue et l’ampleur prise par la polémique en Israël et ailleurs dans le monde, le Président, le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur pagaient dans tous les sens pour dire que oui mais non, la France a bien voté ladite déclaration mais en fait pas vraiment, enfin disons que si on avait lu de plus près le contenu du texte, on aurait dit non, non, non, moi je la vote pas en l’état cette résolution.

Hein ?

temple_jerusalem03

KlagemauerOn dirait mon rabbin quand je lui demande il était où Dieu pendant la Shoah, hein ? Il était allé pisser ? Il faisait la grasse matinée ? Il jouait à la pétanque avec Saint-Pierre ? Il révisait ses notes pour le jour du Jugement dernier ? Il avait autre chose à foutre de plus important ?

Et le rabbi de me dire oui, mais non.

Le seul truc que n’ont pas compris les Français c’est que tu peux raconter ce que tu veux sur Israël, tu peux dire ”bouh c’est pas bien ce que vous faites avec les Palestiniens”, tu peux dire ” vous nous faites chier avec vos colonies à la con”, tu peux dire ”vous nous les brisez menues avec vos territoires occupés”, mais jamais, jamais, tu ne peux t’en prendre au Mur des Lamentations.

Jamais.

Le Mur c’est sacré.

Même le Juif qui te bouffe du sauciflard entre deux tranches de jambon, qui s’est marié à l’église avec Marie-Madeleine de la Chataigneraie, qui joue du frisbee avec sa kippa, te le dira, ”la religion, j’en ai rien à foutre, Israël, j’en ai rien à foutre, Kippour, j’en ai rien à foutre, par contre tes mains du Mur, s’il te plaît, tu les enlèves de suite, c’est une question de principe, on ne touche pas au Mur.”

Même moi, le plus grand des Juifs impies qui n’ait jamais existé, je le dis, le Mur c’est sacré de chez sacré. C’est comme le stade Geoffroy-Guichard pour Saint-Étienne. Ou Abbey Road pour les Beatles. Intouchable. Inamovible. Bas les pattes. Va prier ailleurs pour voir si j’y suis.

mur_des_lamentations

Bon, faut dire, que le Mur, une fois que tu l’as touché, que tu as posé ton crâne tout contre, que tu as ressenti la fraîcheur de la craie, que tu as embrassé du bout des lèvres le marbre des pierres, que tu as glissé entre elles un petit bout de papier où t’as demandé au Grand Empoté Là-Haut de t’envoyer par mail les numéros du prochain Loto ou de hâter la mort de ta belle-mère, tu n’es plus jamais vraiment le même.

Même si tu ne connais pas son histoire, que tu confonds l’histoire du Premier Temple avec celle du Second, que tu situes Babylone en Australie, que tu penses que Salomon c’est le fils d’Hérode, que tu ne sais rien au sujet de son édification, de sa destruction, tu ne peux t’empêcher de frissonner des chevilles au prépuce, t’as le palpitant qui se met à jouer au jokari avec ton âme, tu trembles comme un fan de Johnny quand il entend les premières mesures de Gabrielle ; bref, t’en mènes pas large.

C’est que le Mur, ce n’est pas qu’un simple assemblage de pierres posé sur une esplanade de Jérusalem.

C’est difficile à dire mais quelque part, qu’il existe ou pas, le Mur, c’est Lui.

C’est l’histoire de ton passé et celle qui reste encore à écrire.

C’est le souvenir de tes parents, des tes grands-parents, de tes arrière-grands-parents morts d’avoir été juifs comme toi.

johnny-hallyday-pl

C’est un cimetière, c’est un chant, c’est une prière.

C’est le Temps.

C’est la Mémoire.

C’est l’Indicible.

C’est ce qui unit tous les Juifs de la terre, du plus con au plus futé, du plus pieux au plus mécréant, du plus vertueux au plus débauché.

Donc, pour résumer, messieurs les Français, d’abord tu dis que tu ne touches pas au Mur et après tu peux voter toutes les résolutions que tu veux.

Celles de l’ONU, de l’UNESCO ou de La Ligue Arabe.


Même celles de la FIFA si ça te chante.

                                                                                                                                                                                         Pour suivre l’actualité de ce blog, c’est par ici : https://www.facebook.com/pages/Un-juif-en-cavale-Laurent-Sagalovitsch/373236056096087?skip_nax_wizard=true

7 commentaires pour “Touche pas à mon Mur !”

  1. Sympa aussi le président du crif qui dit que la France est “la seule grande puissance occidentale” à l’avoir signée… L’Espagne, la Suède, c’est vrai que c’est un peu seconde zone :) Y en a vraiment pas un pour rattraper l’autre !
    Sinon, oui, c’est vrai que le Mur c’est pas rien, quand même, faut dire :)

  2. L’impérialisme arabo-musulman a conquis et colonisé Jérusalem en l’an 637 après Jésus Christ, c’est pourquoi les sites antiques de cette ville n’ont strictement rien à voir avec l’islam… Il s’agit là d’un fait avéré, incontestable et indiscutable.

    Malgré les très nombreuses convulsions de l’Histoire, les juifs sont présents depuis des temps immémoriaux de façon continue sur le site israëlien, et bien avant l’arrivée des musulmans. Quant aux chrétiens, ils ont précédé ces derniers de plus de six siècles…

    Le vote de l’UNESCO est une forme ignoble de révisionnisme et de négationnisme parce que, d’une part ce mensonge grossier est le fait d’un organisme dont la vocation est la défense de la culture, d’autre part parce que des démocraties ont délibérément participé à ce forfait.

    Il est également utile de rappeler que les pyramides avaient déjà deux mille ans en l’an 646 (quand les Arabes ont conquis Alexandrie, puis toute l’Egypte), et qu’elles ont été construites par les ancêtres des Coptes (ce mot tire son origine de l’arabe qibt, une forme abrégée et altérée du grec Aïgyptios qui signifie « égyptien ») dont la langue liturgique a été étudié par Champollion pour s’aider à traduire les hiéroglyphes.

    La réalité est que l’islam a éradiqué du proche-Orient et d’Afrique du nord tout ce qui n’était pas musulman : alors qu’avant sa conquête ces régions étaient très largement christianisées… il ne reste quasiment plus de chrétiens et de juifs sur ces territoires (la Turquie, ancien site de l’empire romain d’Orient a massacré 1,5 millions d’Arméniens en 1915, et expulsé 1,6 million de Grecs en 1923 ; l’Afrique du nord a vu partir, entre 1945 et 1980 plus de 800.000 juifs en butte à l’hostilité et à des mesures parfois ségrégationnistes)

    Avec la fuite des chrétiens d’Irak et de Syrie, il ne reste plus que trois poches de résistance à l’exclusivisme arabo-musulman : les maronites au Liban, les Coptes en Egypte, les juifs en Israel.

    Ce à quoi nous assistons, est une entreprise d’annulation non seulement de populations mais également de mémoire historique au prix d’un mensonge parfaitement cynique et délibéré.
    Un crime contre la vérité et l’intelligence.

  3. Et ce qui est au dessus du mur devrait s’appeler l’esplanade du mont des mosquées et du temple.

    Apparemment, aucune annonce, aucun avenir.

  4. Quelle émotion cachée dans chaque phrase
    Une belle illustration de PaRDeS
    Pchath : sens premier littéral
    Remez : l’allusion / insinuation qui consiste en un niveau plus élevé de l’étude ;
    DERASH, c’est-à-dire l’interprétation figurée (interprétation midrashique ou homilétique), qui est la parabole, la légende, le proverbe ;

    SOD, c’est-à-dire le Secret, qui consiste dans le niveau ésotérique traitant de la métaphysique et de la révélation des réalités surnaturelles, secrètes et mystérieuse

  5. Merci Monsieur Sagalovitsch

  6. Moi je suis juif musulman jovialiste rastafari international-socialiste.

    Et je déclare OBLIGATOIRE la reconstruction du Temple de Jérusalem.

    Avec douze marches en pierres précieuses.

    Un dôme transparent à l’épreuve des séismes.

    En laissant la mosquée Al-Aqsa à l’intérieur comme un bijou.

    Le budget de construction sera à supporter par toutes les nations.

    Préparez votre porte-monnaie, parce que cela va coûter un max !

    Préparez-vous à être heureux si vous agréez ce projet, car, ensuite, ce sera l’âge d’or de l’Humanité !

  7. La Suede l’a signé, c’est un peu dans l’air suédois du temps, quant à l’Espagne elle l’a signe a la demande pressante de la France, pour ne pas etre seule justement.

Laissez un commentaire

« »