Deux, trois choses que je sais d’Israël et des Juifs

 

C’est entendu.

Les Hébreux, les Juifs, les Israéliens ont été, sont, et seront toujours coupables.

Coupables de vouloir continuer à exister.

Qu’ils fussent dans des temps reculés d’infâmes usuriers suppliciant les petites gens, avant-hier de dangereux agitateurs bolcheviques ou des argentiers taxés de cosmopolitisme, hier des cobayes de l’extermination de masse option conduit de cheminée, aujourd’hui des massacreurs d’enfants palestiniens, ils demeurent obstinément coupables.

On aura beau chercher dans leur histoire récente ou passée une période où on n’eût rien à leur reprocher, on n’en trouvera pas.

Ballotés d’un pays à l’autre, sommés de se convertir ou de disparaître, subissant continuellement pogrom sur pogrom, servant de bouc émissaire à des peuples perpétuellement insatisfaits de leur condition, connaissant des ribambelles d’assassinats de masse, de déportations et de génocides, la persistance même de leur existence demeure tout à la fois une énigme absolue et un affront presqu’insupportable à tolérer.

Un scandale en soi.

Ils sont le poil à gratter de l’humanité.

De cette humanité qui s’est égarée à tout jamais dans les four crématoires d’Auschwitz d’où elle n’est jamais vraiment revenue ou alors tellement effrayée par ses propres agissements que depuis elle ne cesse de chanceler, luttant de toutes ses forces pour ne pas retomber dans le fossé de sa propre inhumanité.

C’est évidemment à Auschwitz que l’humanité a cessé de croire en elle et cette faute en incombe encore et toujours au Juif.

C’est là qu’elle s’est abîmée pour ne jamais se relever.

Que l’idée même de Dieu a été assassinée.

Qu’on a tenté de réduire en poussière ceux-là qui avaient reçu de Dieu ou de son incarnation ou de l’imagination des hommes, les Tables de la Loi, ce sang de toute morale humaine.

Et tout découle d’Auschwitz.

Les Juifs ont eu ce tort immense, cette insolence inouie de ne pas tous mourir à Auschwitz.

Disparus, l’occident aurait pu finir par oublier le crime imprescriptible qu’il avait commis ou laissé commettre.

Ce crime perpétré non seulement contre les Juifs mais contre l’Homme en général, c’est-à-dire contre Soi.

Alors pour se racheter une conscience, pour s’amender, pour continuer malgré tout à exister, il a fallu se résoudre à donner une patrie à ces orphelins de l’Histoire.

Au détriment d’un autre peuple.

Dès le début les dés étaient pipés.

Même si on se disait qu’entouré par des ennemis si nombreux, outragés de devoir subir la présence de ce peuple tout sauf bienvenu, refusant à juste titre de servir de caution morale à cet Occident en perdition, ce nouvel état, issu des braises de la seconde guerre mondiale, serait un état mort-né.

Et d’évidence, là aussi, là encore, Israël n’aurait jamais dû exister plus que quelques années.

Si les armées des pays arabes n’avaient pas fait preuve d’une telle incompétence, si les israéliens n’avaient pas fait montre d’un courage et d’une inventivité redoutable, le sort d’Israël eut dû être réglé en quelques jours.

On avait oublié une seule chose : consciemment ou pas, après Auschwitz, le Juif avait juré que plus jamais il ne se laisserait mener à l’abattoir en courbant le dos.

Plus jamais, il ne creuserait des fosses communes avant de s’enterrer dedans.

Plus jamais, il ne serait une victime presque consentante de sa propre annihilation.

On ne peut pas comprendre Israël sans cette donnée fondamentale.

Ce refus obstiné de tendre le bâton pour se faire battre.

Cette rage de prendre son destin en main.

Cette certitude de ne pouvoir accorder sa confiance à personne.

Aujourd’hui cette impossibilité de tendre la main à une organisation terroriste qui non seulement ne reconnaît même pas cette main mais jure de la décapiter un jour.

Un mouvement dont la devise est : ” Dieu est son but, l’Apôtre son modèle, le Coran sa constitution, le jihad son chemin et la mort sur le chemin de Dieu la plus éminente de ses  espérances “.

Au fond, on demande à Israël d’accepter d’avoir comme voisin un pays qui, avant de se soucier du bien-être de son peuple, entend éradiquer toute trace juive de la Palestine reconstituée.

C’est-à-dire de signer son propre arrêt de mort.

A plus ou moins brève échéance.

Il n’est pas besoin d’être un grand stratège en géopolitique pour réaliser qu’un jour, immanquablement, Israël disparaîtra.

Dans un siècle ou dans dix siècles.

Quand les masses arabes s’extirperont de leurs obscurantismes pour embrasser la modernité.

Quand elles comprendront que c’est par l’éducation que l’on accède à la prospérité et à la vraie liberté.

Quand elles maîtriseront la technologie qui leur permettra de réduire en poussière Israël fusse au prix d’un holocauste nucléaire.

 

Les Israéliens le savent trop.

 

On ne peut pas demander à un peuple d’anticiper ses propres funérailles…

 

Pour suivre l’actualité de ce blog, c’est par ici : https://www.facebook.com/pages/Un-juif-en-cavale-Laurent-Sagalovitsch/373236056096087?skip_nax_wizard=true )

64 commentaires pour “Deux, trois choses que je sais d’Israël et des Juifs”

  1. Monsieur Sagalovitsch, permettez-moi de vous temoigner toute mon admiration pour vos textes d’une intelligence et d’une pertinence exceptionnelles. Ce qui se passe en ce moment est lamentable et d’une tristesse absolue. Vous avez su, comme d’habitude, l’exprimer tres justement. Merci.

  2. Merci à vous !

  3. Je vis a Tel Aviv et depuis 14 jours tous les matins j’attendais que vous vous exprimiez sur ce sujet….
    On ne peut pas demander a un peuple d’anticiper ses funérailles!
    C’est exactement la phrase parfaite qui symbolise ce conflit,la phrase que j’étais sûre que vous alliez trouver!!!
    Les experts en tout et n’importe quoi ne nous aident pas vraiment à y voir plus clair en ce moment, seuls les écrivains trouvent les clefs ….
    Excusez moi, je ne suis pas écrivain… En attendant je prépare gâteaux et fruits frais pour améliorer l’ordinaire de la base militaire d’un soldat auquel je tiens plus que tout….

  4. Pas mieux..

    Merci pour ce texte si fort et si juste lu au réveil !

  5. je suis comme @Mazeh – a TLV et enfin enfin !!! mal au coeur de cette désinformation
    J’approuve, j’aime et je partage !!

  6. Lecteur régulier et souvent heureux, je voudrais apporter une précision concernant les fondements juridiques de la création de l’état d’Israël… Avant le plan de partage de 47 et la déclaration d’indépendance de 48, il y eut en 1917 la déclaration Balfour, en 1920 la conférence de San-Remo visant à régler les problèmes laissés en suspens lors de la conférence de Paix de Paris de 1919, et enfin le mandat donné par la SDN aux Britanniques en 1922 comme je cite “mission sacrée de la civilisation” en matière d'”établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple Juif”. Ce fut une résolution contraignante dotée de la force du droit international, toujours valable aujourd’hui, l’ONU à sa création ayant endossé les actes juridiques de la défunte SDN… En Mars 1921, au Caire, la Grande-Bretagne décida de partager le territoire sous mandat de la Palestine pour des raisons politiques internationales qui lui étaient propres. L’article 25 du mandat accordait à la Puissance mandataire le pouvoir de différer ou de refuser la plupart des termes du mandat pour les terrains se situant à l’est du Jourdain (« Transjordanie »). La Grande-Bretagne, en tant que Puissance mandataire, exerça ce droit.
    Après ce partage, Churchill, secrétaire colonial britannique de l’époque, réaffirma immédiatement l’engagement de la Grande-Bretagne à donner effet à la politique de la Déclaration Balfour dans toutes les autres parties du territoire couvertes par le mandat pour la Palestine à l’ouest du Jourdain. Cet engagement comprenait la région de Jérusalem et de sa vieille ville. Selon les propres mots de Churchill: « Il est manifeste et équitable que les Juifs qui sont dispersés partout dans le monde devraient avoir un centre national et un foyer national, que certains d’entre eux pourraient rejoindre. Et où d’autre cela pourrait-il être que la terre de Palestine avec laquelle ils ont des liens intimes et profonds depuis plus de 3000 ans ? »
    Ainsi, en résumé, les fondements principaux en droit international de la revendication «juridique» fondée sur des « droits historiques » ou « titre historique » du peuple juif à l’égard de la Palestine sont les décisions de San Remo en avril 1920, et le mandat pour la Palestine en juillet 1922. Ceux-ci furent approuvés par le Conseil de la Société des Nations et la signature fut apposée par les mêmes principales puissances alliées, ceci en faisant néanmoins un traité international contraignant pour tous les Etats membres. Les fondements se reflétèrent également dans le Pacte de la Société des Nations lui-même (Art. 22).

  7. Tout ceci s’étant passé, cher Laurent, avant Auschwitz… :-)
    (Je me suis inspiré des travaux du Dr Wallace pour l’European Coalition for Israël)

  8. Vous faites passer Sisyphe pour un rigolo en vous condamnant à être le bourreau éternel. Un genre de prophétie auto réalisatrice.

  9. Excellent!!!!

  10. Magnifique texte….

  11. Avant on disait: Faut-il exterminer les juifs?
    Maintenant la question qui se pose: Faut il exterminer les palestiniens?…Je suis juif mais j’étais éduqué en tant qu’humain à respecter le droit de vivre de toute personne sur terre.
    Si à l’époque les allemands étaient des nazis, actuellement Israël (heureusement pour moi je ne suis pas un israélien, mais un juif marocain) est qualifié de nouveau Nazi…Malheureusement c’est la triste réalité que vous défendez sous motif : Le droit d’exister alors qu’Israel est entrain de recréer d’une année à une autre une Shoah, deux Shoah voire Mille Shoahs…J’aime bien ce texte mais je ne suis pas sur que Netenyahou et son gouvernement pense ainsi :)
    bonne journée

  12. Moi y a un truc qui me gêne quand même, et vous le dites : “refusant à juste titre de servir de caution morale à cet Occident en perdition”.

    À juste titre ? Ah bon ? C’est normal de ne pas vouloir accueillir les Juifs pas encore morts en Europe ?
    Ok, à juste titre alors, la moral et le légendaire accueil arabe à la poubelle ! Mais alors pas de leçon de moral : à la guerre comme à la guerre !

    A part ça, comme toujours, la littérature et votre plume nous réconforte, et on en a bien besoin. Merci pour cette perle !

  13. En accord avec ce texte, ce qui n’exclut pas ma fraternité avec le monde arabo-musulman qui contrairement aux chrétiens, n’ont jamais persécuté systématiquement Israël au cours des deux milles ans passés

  14. trop dur à commenter pour un goy, je m’abstiendrai donc.

  15. Très bon article, Laurent, que j’ai relayé sur Facebook naturellement, en revanche j’ai des réclamations comme celle ci par exemple :”Quelqu’un qui ne connaît pas ce type, qui n’a aucune connaissance historique de la région (soit 80% des gens) et qui lit ce texte ne peut que penser ça, qu’on a donné aux juifs un état, au détriment d’un peuple, pour les dédommager de la Shoa. C’est de la pure propagande anti-sioniste.”
    Merci d’y répondre

  16. Le bureau des réclamations est fermée jusqu’à nouvel ordre !

  17. merci de dire tout haut ce que d’aucuns pensent tout bas !

  18. quand les ex-victimes deviennent bourreaux.

    magnifique blanc-seing aux massacres en cours.

    adhérez à la LDJ, vous y avez votre place.

  19. Bel exhaussement d’un peuple victime de génocide au-dessus d’autres peuples rescapés. Ce n’est ni un grief, ni un reproche : les « Plus jamais ça ! » respectés sont si rares. Il suit néanmoins qu’on ne peut être « le poil à gratter de l’humanité » sans quelque fierté ; là encore, ni un grief, ni un reproche, mais se garder de la démesure devient alors nécessaire.

    Le chemin que vous tracez à travers l’histoire ou « l’imagination des hommes » ne fait nullement sursauter, ni non plus l’affirmation selon laquelle, depuis Auschwitz « l’humanité a cessé de croire en elle » – faute qui incombe « encore et toujours au Juif »… Et ce, suppose-t-on, selon un mécanisme bien connu : le bourreau projette sur la victime sa mauvaise conscience criminelle. En d’autres termes fallacieux : si tu n’avais pas été là, je n’aurais pas commis de crime ! En revanche, affirmer que « l’idée même de Dieu a été assassinée » dans ce camp d’extermination édifié par les nazis en Pologne, est discutable : la croyance en une transcendance suprême avait succombé, en Occident, près d’un siècle plus tôt.

    Dans la négative, la Shoah n’eût peut-être pas eu lieu. Et encore, le « peut-être » s’impose fichtrement, si l’on s’en tient à l’idée qu’enfonce dans les têtes un regard attentif sur l’histoire des hommes. Difficile, en effet, d’éluder votre pessimisme [cf. votre citation de la charte du Hamas] sur l’indéracinable permanence de la haine destructrice dans et entre les communautés humaines. Mais l’éprouver, c’est-à-dire s’interdire toute illusion, conduit à côtoyer continûment ce désespoir tragique qui, seul, permet encore de survivre – et nie, lui aussi, l’idée de Dieu.

    On voit par là l’absurde initiative d’avoir fait cohabiter en Palestine deux peuples comme appelés à s’annihiler.

    Cependant, nourrir l’illusion que la très mal nommée « communauté » internationale pourrait, comme par miracle, éviter des morts d’innocents est-il stupide et fou ?

  20. Jourdan,
    Ça vous dit pas des vacances à Gaza ? Y a des billets pas cher en ce moment. Et ça nous ferait des vacances à nous aussi.

  21. au fait, quand est-ce qu’il rouvre le bureau ?

  22. Et bien Laurent, vous nous demandez de poster nos commentaires sur ce site, et vous ne répondez à aucune de nos interventions ? Pas très déontologique de votre part…

  23. @Agathe : Mais c’est que je n’ai pas la science infuse ! Je ne suis ni philosophe ni historien. J’essaye de dire des choses à ma façon. Je ne cherche à convaincre personne. Que celui qui en lisant ce papier soit amené à penser ceci ou cela ne me concerne pas.
    @ Sonia : c’est une possibilité mais l’optimisme n’est pas mon fort !

  24. Slate risque de ne pas être très content :)

  25. Trois observations :

    Préambule, je me contrefiche moi aussi comme d’une chaussette trouée que vous n’ayez rien à foutre des observations que l’on peut vous faire. Je ne cherche rien. Je remarque et j’écris à haute voix plus pour moi-même que pour quiconque qui passerait à portée. Moi aussi j’ai désespéré de mes frères humains. Une fois pour toute. Juifs compris.

    Primo- “(…) ceux-là qui avaient reçu de Dieu ou de son incarnation ou de l’imagination des hommes, les Tables de la Loi, ce sang de toute morale humaine.” Là, ça me gonfle profond parce que c’est le retour de la chansonnette du peuple élu et de sa mission civilisatrice qui m’indispose au plus profond de moi. “Ceux-là” n’ont rien reçu de Dieu de plus que les autres peuples. Nada mas. Les Tables de la Loi, c’est du marketing biblique. Outil de propagande. Il n’existe pas non plus de “morale humaine” (quelle blague !) et elle n’est irriguée par aucun “sang”. (Ah le sang…l’emphase lyrique….). C’est de la boursouflure verbale. (De même, on ne “décapite” pas une main tendue…)

    Secundo – (…) “on demande à Israël d’accepter d’avoir comme voisin un pays qui, avant de se soucier du bien-être de son peuple, entend éradiquer toute trace juive de la Palestine reconstituée.”
    Yes sir, la possibilité de voisins mécontents étaient comprise dans le package du deal. De plus il est malheureux d’assimiler les Palestiniens dans leur ensemble au Hamas qui n’est qu’une organisation foireuse, hélas encore aux commandes à Gaza. Le Hamas ne représente pas les Palestiniens et il n’est pas éternel.

    Tersio- Je ne suis pas emballé par l’expression ” Quand les masses arabes s’extirperont de leurs obscurantismes…” On ne va pas bien loin quand on parle des individus et des peuples en tant que “masses”. Le “péril” du “déferlement ” des “masses” (lire : hordes) – arabes, noires, asiatiques, au choix – est toujours bien vivant, je vois.

    A propos d’amalgame, je suis beaucoup plus juif dans le regard des autres que dans mon fond intérieur. Mon identité c’est ce que je transmets, pas ce que j’ai reçu. Je refuse absolument d’être associé ou assimilé à Israël.
    En tant que fils de déportés je comprends parfaitement la nuance entre avant et après Auschwitz. Par contre, mon judaïsme ne me conduit pas pour autant à éprouver un lien émotionnel particulier envers Israël, aucune solidarité “obligatoire”, aucun culte du drapeau.
    Je n’aime pas du tout l’idée d’un “état juif”, ni en Palestine, ni à Madagascar, ni ailleurs. “Etat-juif” cela me plait autant que “République islamique”.
    La religion doit se tenir à sa place. A mes yeux les états républicains se doivent d’être laïcs. Israël est un état comme un autre. Il n’y a aucune raison pour qu’Israël jouisse d’un statut particulier parmi les nations. Si Israël croit au pouvoir de la force pour décider de son avenir, cela me semble une grave erreur, mais c’est son choix.
    J’aimerais pouvoir donc continuer de manger mon croissant peinard sans devoir expliquer autour de moi chaque fois qu’un hôpital est détruit à Gaza que je ne me sens pas plus concerné par le lamentable conflit Israëlo-Palestinien que par ce qui se passe au Nord-Mali, au Sud-Soudan, à l’Ouest du Nigeria ou à l’Est de l’Ukraine.

    Bonjour chez vous.

  26. Massilian, en tant que fils de deportes, comment pouvez-vous rester aussi detache et meme cynique?

  27. Je ne suis pas d’accord sur ce point là:
    “Quand les masses arabes s’extirperont de leurs obscurantismes pour embrasser la modernité…Quand elles maîtriseront la technologie qui leur permettra de réduire en poussière Israël fusse au prix d’un holocauste nucléaire.”

    Je pense, au contraire, que le jour où les états arabes connaitront une modernité et une croissance économique modèle, alors ces états reconnaitront Israël. Leur connaissance plus approfondie des juifs, de l’histoire d’Israël, fera naître en eux plus d’empathie pour le peuple juif.

    Il n’y a qu’à se remémorer l’histoire pour savoir que c’est possible: l’Iran des années 60-70 a été la premier pays musulman avec la Turquie à reconnaître Israël. Ces deux états étaient les plus modernes et développés du monde musulman à l’époque.

  28. Ah ben voilà ! et moi je compte pour du beurre ! On répond même pas à mes questions ! >:(

  29. Non mais c’est pas question pour un champion ici!

  30. Le hamas du temps de sa création a beaucoup évolué et un slogan de départ ne peut pas être pris pour motif à un quelconque bombardement. Nous ne réduisons pas la france à la marseillaise, pourtant elle incite à la guerre.

  31. Si j’étais encore sous l’effet de mes psychotropes, j’aurai pensé que j’hallucine, Maître Sagalovitsch. Tout de même,  vous ne pouvez pas réduire toute l’histoire du peuple palestinien à un slogan de départ: <> tout en confondant “Autorité palestinienne” et le “Hamas”. Il faut osé le dire de façon claire et nette: ce qui s’est passé dans l’histoire ne saurait être un motif actuel de combat. Beaucoup de chose a changé depuis la tentative d’annexion d’Israel par la coalition des pays arabes. Le peuple palestinien a évolué et ne demande que ce que tout homme ne peut que vouloir: sa liberté.
    Le peuple a souffert certes de ses anciens traumatismes. Le peuple palestinien n’a absolument rien a voir avec le national-socialisme.

  32. Doh Doh reprenez vos psychotropes, ça va aller, calmez-vous, doucement, là, voilà, tout va bien.

  33. 1er/ J’aime beaucoup votre texte, il montre les traumas qu’un peuple à nécessairement en étant contraint de vivre au contact de celui qui veut régulièrement l’assassiner et qui pendant 2000 ans a pu user de cette violence en toute impunité.

    2eme/ Il est impossible pour les israéliens et les palestiniens de conclure une paix juste (donc définitive) , seuls …Il est impossible aux USA, a l’UE ou au monde Arabe, d’aider les israéliens et les palestiniens à conclure une paix juste et définitive … Seul l’ONU, autrement dit, le PERE symbolique des nations et des peuples en a le moyens et la mission … Seulement, l’ONU aujourd’hui est un père encore enfantin, balbutiant, qui n’a pas encore pris sa véritable stature de père juste, bienveillant, courageux et capable de rassurer et de protéger tous ses enfants … et donc d’effacer définitivement la peur que ressent naturellement sont dernier fils; Israël … La surdité d’Israël a ce père immature est le seul moyen de l’obliger a devenir un vrai père … Un père qui ne se laisse plus dicter sa conduite par aucun de ses fils aînés ..un père qu’on écoute parce qu’on sait qu’il est absolument juste et impartial avec chacun de ses enfants …
    Encore une fois, le peuple juif aide l’humanité à grandir et dans les futur, l’ensemble de l’humanité remerciera Israël et le peuple palestinien pour avoir travailler inconsciemment à l’émergence de notre dernière étape, l’unité … comme il est dit dans tous les bon livres sacrés qui se respectent …
    Bises à vous

    ps ; et j’ajoute que je partage aussi le point de vue de Robert NOTENBOOM

  34. Il faut quand meme avoir une haute estime de soi pour penser qu’on est au centre du monde. Cette question d’Israel et des juifs se retrouve au centre de l’actualité du fait des evenements actuels mais sinon elle n’intéresse pas plus que ça. On peut, et fort heureusement, etre juif et vivre en paix dans notre monde actuel. Il n’y en tout cas pas sur cette planète plus d’antisémite que d’islamophobe ou de negrophobe. Je dirai meme dans le cas de la France qu’il vaut mieux etre juif et blanc que noir et musulman par exemple.
    Sur le conflit je dirai qu’Israel a le droit et le devoir de defendre sa population face aux roquettes du Hamas mais qui pourra nier que la methode est mauvaise? je ne pense pas que les dirigeants soient assez stupides pour penser qu’avec des bombardements ils viendront à bout du Hamas. Les chefs de cette organisation ne sont pas a Gaza. Et des l’arrêt des bombardements le Hamas renaitra de ses cendres. Alors certes Israel aura montré les muscles et fait plaisir au radicaux mais Israel aura surtout tué des civils et faire passer le Hamas pour un groupe de résistant dans l’opinion publique.

  35. La Shoah ne devrait pas être un prétexte pour israel de s’absoudre à jamais de tous les crimes qui ont parsemé son histoire. C’est une offense pour tous les juifs qui ont péri dans ce massacre de s’en servir pour justifier les crimes commis contre une autre population (rappelons que nous ne sommes pas dans une guerre israel/Hamas mais dans une guerre de colonisation bien plus large et que le déplacement de massif de population est considéré par l ONU comme un crime de l’humanité dans mon vieux souvenir il est à la base même de la création de l’état israélien)

  36. Bonjour. Ce que vous écrivez est sans doute une réalité. Mais les 300 enfants palestiniens morts n’y étaient pour rien pas plus que les 1000 civils. Et on ne parle que de ces dernières semaines L’histoire c’est une chose, mais elle doit aussi servir de leçon et en effet on ne doit pas oublier, c’est valable dans les deux sens. Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse (et là en l’occurrence, ce serait “ne fais pas aux autres ce que tu n’as pas aimé qu’on te fasse)

  37. Je rejoins Sonia, modernité arabe ne veut pas forcément dire annihilation d’israël. Que cette peur justifie la politique ultra droitière de netanyahou, lieberman, benett etc, est-ce une bonne nouvelle pour Israël? Je ne comprends pas le soutien aveugle des israéliens à ce gouvernement raciste et d’extrême droite, à l’image certes plus policée pour nous occidentaux que le Hamas, mais fondamentalement de même nature. Ce gouvernement ne veut pas la paix et les entraine vers des combats et des souffrances injustifiées.

  38. Ce genre de texte ne fait pas honneur au peuple juif, et c’est bien dommage. Arrêtez, une bonne fois pour toutes, de vous victimiser sans arrêt. Arrêtez de vous définir uniquement à travers le prisme de votre religion et d’en faire autant avec les autres. Vous êtes avant tout des êtres humains, et contrairement à ce que vous affirmez, l’humanité et sa foi en Dieu ne tourne pas autour des Juifs et de ce qu’on leur a fait subir à Auschwitz. En tant qu’être humain, je suis tout aussi horrifiée de ce que les Nazis ont fait aux Juifs (et aux Tziganes, et aux homosexuels ou classés comme tels, et aux résistants, etc.) que de ce que les Japonais ont fait aux Chinois, ce que les Turcs ont fait aux Arméniens… Et de ce que les Israëliens font aux Palestiniens aujourd’hui. Rien, absolument rien, et encore moins l’instinct de survie qui est la seule et unique excuse qui ressort de votre texte, ne justifie le massacre d’un peuple et d’innocents. C’est d’autant plus choquant que le peuple juif est bien placé pour le savoir !!! Vous prétendez qu’Israël ne veut tout simplement ne pas se laisser marcher sur les pieds. Certes. Mais c’est un peu léger, ne trouvez-vous pas, face aux bombardements d’hôpitaux et d’écoles de l’ONU (!!!) qui ont eu lieu ces derniers jours ? C’est un lent génocide, à l’usure, qu’Israël est en train de commettre, il faudrait arrêter de vous trouvez des excuses et vous réveiller un peu. Et votre discours sur l’obscurantisme des “masses arabes” pue tout simplement le RACISME. Il n’est pas étonnant que le conflit ne trouve pas de fin avec une façon de penser pareille. Je ne défends pas et ne défendrai jamais le Hamas et ses méthodes, d’ailleurs il est aussi responsable du malheur du peuple palestinien que l’est Israël. Mais tant qu’Israël, avec les moyens énormes (en tout cas par rapport à ceux de la Palestine) qu’il a en sa possession, n’aura pas le courage de s’attaquer aux vrais responsables, et d’aider des gens qui cherchaient réellement à trouver des solutions de paix, comme Mahmoud Abbas par exemple, à retrouver le pouvoir, alors il n’y aura pas de paix possible. Mais est-ce réellement ce qu’Israël veut, ou cette guerre serait-elle devenue la justification bancale de son existence ?

  39. Mais faut -il essayer de comprendre Israël, Mr Sagalovitsch, ou n’est -il pas temps au contraire de rappeler à Israël que dans toute l’histoire de l’humanité, les gens se sont massacrés avec de “bonnes raisons” ? Il n’existe aucun groupe qui n’ait attaqué un autre sans l’intime conviction que c’était “eux ou nous” – qu’ils étaient du bon côté de l’histoire, qu’ils étaient les victimes. Aucun groupe qui ait proclamé : “je sais pertinemment que je suis un agresseur et que j’ai tort de tuer mais je le fais quand même”. Même les antisémites de l’époque à laquelle vous faîtes allusion se sont d’abord convaincus qu’il allait de leur salut de tuer les juifs….
    Et l’histoire qui continue, ce n’est pas celle d’Israël, c’est celle d’une humanité qui n’en finit pas de s’auto détruire…

  40. Tous ces commentaires sont d’une indigence a faire peur.
    Chacun sort de sa poche sa petite humanité pour en faire un gros torchon.
    Pour le moment des jeunes soldats se font casser la gueule par des voyous armés par l’Iran.
    Et ma solidarité est totale avec eux.
    Quand aux volontaires pour vivre sous la charia rien ne les empeche de vivre avec.
    Il faut cesser de pleurer et de philosopher sur Israel.
    Israel est l’avenir pour les juifs et son existence ne pourra pas etre remis en question par quiconque.Ce pays a aujourdhui les moyens de se faire respecter.

  41. A chacun son avis , je prefere celui de Shlomo Sand et de Giliad Atzmon … le livre de Robert Lazare “l’antisemitisme son histoire et ses causes” l’explique tres bien.

  42. En reponse a Doh waouattara je lui dirai que le mufti de jerusalem a bien creer une milice arabe pour exterminer les juifs.
    Il a meme demande a hitler de le laisser s’occuper de ce probleme en Palestine.Donc le nazisme vous devez connaire Doh.

  43. Je constate surtout qu’on en fait un pataquès alors que en ce moment, un gazaouite vaut plus que 500 syriens pour beaucoup. je suis athée et je pense que ce n’est pas qu’ une histoire de territoire, Ils sont pas entassés non plus. Il y a la place pour que tout un chacun puisse vivre. Les auteurs de tous ces textes sacrés se retourneraient dans leur tombe si ils étaient témoins de toutes ces intolérances. Un croyant ou un pratiquant ne fait pas à coup sûr un homme meilleur, mais de plus en plus un aveugle qui ne veut pas voir.

  44. Un texte maturé où chaque mot est sous-pesé. Avec des tournures qui font mouche. Pondu avec lucidité et un grand malaise non feint. Bravo. C’est tout à votre honneur de sioniste d’établir deux vérités en une : pour se racheter une conscience, l’occident s’est résolu à donner une patrie aux juifs, aujourd’hui des massacreurs d’enfants palestiniens. C’est courageux de votre part et vous remontez dans mon estime (même si c’est le cadet de vos soucis) car je vous ai toujours considéré comme un sioniste imbécile et invertébré. Je retire les qualificatifs car votre démonstration lucide sur la rationalité sioniste permet finalement de mettre sur le même pied le cynisme macabre et génocidaire :
    – du sionisme :Israel massacre de manière systématique et délibérée des enfants palestiniens (on appelle ça un génocide) car on ne peut pas demander à un peuple d’anticiper ses propres funérailles…) et
    – du nazisme qui cherchait à éradiquer les juifs car il anticipait les propres funérailles des aryens…). CQFD. Bien vu.

  45. Quand je lis ces articles et, surtout, ces commentaires, sur le conflit israëlo-palestinien, je finis toujours par penser la même chose : “avoir raison ou être heureux?”. Et clairement, ces deux peuples là, juifs et arabes, ont décidé depuis des siècles d´avoir raison. Moi (mais je reconnais que c´est facile à dire…) si j´étais le lider juif ou palestinien, j´essaierai de convaincre mon peuple d´acheter une putain d´île quelque part (ça doit se trouver, sinon je la ferais faire sur pilotis!) et je m´installerais loin de ce merdier, avec tout mon peuple, pour être enfin HEUREUX.

  46. Cher Laurent,
    vous ecrivez: “On avait oublié une seule chose : consciemment ou pas, après Auschwitz, le Juif avait juré que plus jamais il ne se laisserait mener à l’abattoir en courbant le dos.
    On ne peut pas comprendre Israël sans cette donnée fondamentale.
    Cette certitude de ne pouvoir accorder sa confiance à personne.”
    D´accord avec vous à 90%. Les 10% restants sont cette propension à vouloir être aimés, être reconnus dans notre bon droit, à nous plaindre des méchants antisémites qui nous déclarent coupables. Mes preuves?
    1. La dernière trêve violée par le Hamas était la 6ème
    à être rompue par eux. La 6ème!
    2. Comment se fait-il qu´Israel recoive des milliers de rocquettes avant de réagir? (Operation plomb fondu)
    3. Comment se fait-il que Mahmud Abbas EXIGE la libération de terroristes assassins avant de daigner
    s´asseoir à la table des négociations
    4 Comment se fait-il que ce soit toujours nous qui voulons négocier et qui fassions des concessions?

    C´est comme si le ver etait dans le fruit, que nous avons encore la mentalité du ghetto dans nos veines et que nous n´osions pas dire: Nous sommes les vainqueurs, nous posons donc nos conditions et si cela ne vous plait pas, c´est le même prix!
    Mais non, nous plaidons au lieu d´exiger…Et tant que nous ferons cela, les palestiniens et les arabes en général pourront continuer à cultiver l´espoir de nous anéantir un jour. Le ver du Ghetto est dans le fruit
    d´Israel

  47. Tous vos commentaires ne peuvent justifier l’occupation d’un territoire et le maintien de sa population sous administration militaire (par l’occupant) depuis 47 ans.
    Je suis juif et israélien et je regrette d’avoir à ajouter cela pour donner plus de poids à cette opinion.
    Bonjour chez vous,

  48. Benichou, comment pouvez vous vous permettre, osez vous comparer l’incomparable?comment pouvez vous parler de Shoah, la défense d’Israel et de nazis ce vaillant peuple dont les enfants ne cessent de tomber au front pour protéger ses citoyens?
    Êtes vous si ignorant de l’histoire, si aveugle de la réalité de ce conflit?
    Qui est nazis? Celui qui utilise son peuple comme chair à canon, ou celui qui protège non seulement son peuple, mais aussi celui de l’ennemi en effectuant des tirs chirurgicaux, en prévenant les populations, et en mettant en périls ses propres soldats pour limiter les dégâts dans le camp adverse?
    Retournez donc lire vos livres d’histoire, écoutez et lisez autre chose que les médias français et regardez vous dans un miroir…

  49. Si vous avez oubliez qui vous étiez, Benichou, sachez que d’autres s’en souviendront…

  50. Bonjour,

    Je cherche cette article en version anglais. Existe-t-elle déjà ?

    Merci
    Charlotte

  51. cet article est excellent et illustre bien la realite des juifs mais nous arabes , connaissant bien nos cousins depuis jadis et nous avions bien cohabite ensemble juifs et musulmans depuis des millenaires et la creation de l etat d israel par les occidentaux a montre l ingratitude des juifs envers ceux qui l on protege et accepter sans difference aucune , la haine aujourd hui envers les juifs est passee de commentaires , je me demande bien pourquoi hitler voulait les extermtner ? est ce qu il prevoyait l avenir ? ou par connaissance profonde des juifs , ces derniers diparaitront comme hitler un jour ou l autre quelque soit la puissance qu ils ont . jadis , nous avons creer une civilisation basee sur le droit de l homme qui s est prolonge jusqu a aujourd hui contrairement a d autre civilisations

  52. Israel n’a pas ete cree a cause de la Shoah. Il ya toujours eu une presence juive en Israel, majoritaire dans certaines parties du pays. Voir Chateaubriand. Les nations n’ont pas accepte le partage de la Palestine a cause de la Shoah. Ils ne se sentaient pas coupables, ils n’avaient pas encore digeres ce qui s’etait passe…. Les juifs auraient du refuser le partage de la palestine qui leur donnait moins que la declaration de Balfour. Donc je ne suis pas d’accord quand vous dites:
    “Alors pour se racheter une conscience, pour s’amender, pour continuer malgré tout à exister, il a fallu se résoudre à donner une patrie à ces orphelins de l’Histoire.

    Au détriment d’un autre peuple.”
    Ce n’a pas ete au detriment d’un autre peuple: l’autre peuple aurait du accepter le partage et aurait eu un pays depuis longtemps.

  53. Il est inacceptable que vous puissiez plonger dans l argumentaire des ennemis d Israël en écrivant le mensonge éculé qu Israël au sortie de la Shoah ait fait renaître son vieux pays Israel sur sa terre biblique, au détriment d un autre peuple…de quel autre peuple parlez vous??? Les juifs ont toujours été majoritaires sur ses terres et il n a jamais existé un état ou peuple arabe établi en terre d Israël; je suppose intoxiqué par les médias que vous devez parler d un soit disant peuple palestinien : pis savez pourtant bien que la palestine arabe n a jamais existé, et que le mot
    même de palestine est le 2ème nom d Israël donné par les romains 10 siècles avant la venue de l islam

  54. étonné par ce billet hyper-confirmormiste.
    propos attendus, que personne ne conteste à moins d’être zinzin, et qui sont la pour justifier… justifier quoi ?

  55. Merci Monsieur Sagalovitsch

    Un très beau texte, que ceux que cet écrit dérange,

    prennent une aspirine, c’est un juif qui l’a inventé ( Bayer)

    Shirley

  56. 1. Les “israeliens” disent en gros ceci aux Palestiniens (traduit du sionilangue) :
    “On vous prend de force la moitié du pays, et comme ça ne vous a pas plus, on prend tout le pays qui nous appartient de toutes les façons par acte divin (c’est connu : la Palestine est une terre sans peuple, laissée ne jachère pendant 2000 ans dans l’attente que la –pseudo- promesse divine se réalise!).
    Si vous contestez, on vous prends encore plus de terre, on vous fous en prison sans jugement, on vous casse vos maisons, et on vous massacre vos enfants sans pitié … et remerciez Dieu car on a une armée morale qui se retient et se maîtrise”.
    2. la shoa n’est pas la cause, mais un prétexte car le complot sioniste date au moins du 19ème siècle. les anglais qui devaient protéger la Palestine l’ont jetée en pâture aux sionistes que les occidentaux (notamment anglais, français puis américains) ont armé et continuent d’armer.
    3. la Palestine renaîtra de ses cendres un jour ou l’autre. dans 1 an, 10 ans ou 100 ans. Elle renaîtra.

  57. Je sors un peu du sujet mais…..

    Hollande ressemblant de plus en plus à un Pétain, il est également le plus gros consommateur de couches-culotte. Il mouille, il transpire comme ont dit. La tache indélébile du déshonneur de la collaboration de la France avec les Allemands depuis 1940 ne l’empêche pas de dormir. La preuve : il récidive, mais cette fois avec les Arabo-musulmans. Il faut attaquer en justice l’Emir du Qatar, le cheikh Tamim Bin Hamad al Tahni devant la Cour pénale internationale pour incitation à la haine raciale et appels au meurtres des Juifs. C’est ce triste sire qui arme les organisations terroristes (Hamas, Boko-Aram, EIIL, etc..). Ses complices en affaires, ceux qui s’en mettent plein les poches (suivez mon regard) en France doivent eux aussi être poursuivis pour complicité. Quant à ceux qui ont la haine viscérale des Juifs, sachez qu’avec une population mondiale représentant 0,06 % ils ont produit 200 Prix Nobel, à comparer avec le 1 milliard 500 millions de musulmans qui en ont produit….. 2 !! Les judéophobes de tous bords sont jaloux et envieux. Ah ! j’allais oublier : je suis juive et je vous emmerde !!!

  58. @madeleine Bonjour déja, on se calme svp. Merci pour les injures le Lundi matin après m’être envoyé un joli article, plein de jolis commentaires le tout m’incitant à aller chercher plein de jolies informations pour ma jolie culture personnelle. Mais je ne suis pas d’accord avec votre “je vous emmerde” .ça me fait mal à la tête je vais prendre une aspirine Bayer. Bien-sur que le prez Hollande en accordant un soutien in-con-di-tion-nel à la défense d’Israel de la main gauche vend le plus d’armes possibles aux arabo-musulmans de la main droite. Même chose pour Obama au passage, et puissance 10 mais là c’est du business. Faut pas tout mélanger, yala philosophie, les idées, la religion la morale tout ça, et y a le business. Bisous jtm

  59. Contre la peine de mort on dit souvent que la société recommence le crime après le criminel. Si le crime démesuré d’hier justifie les crimes de guerre d’aujourd’hui, alors l’humanité continue à se défaire.

  60. Je m’étais juré de ne pas écrire sur un blog. Mais si je ne connais pas spécialement Laurent Saga, j’aime bien son style, cynique et avec un rien de mauvaise foi. Donc je suis assez d’accord avec lui, ce qui lui est complètement égal. Ce qui est encore plus intéressant, ce sont les réactions sur le blog qui finalement sont assez rassurants. Il y a autant de bornés, intolérants, racistes, haineux dans tous les clans. La bonne nouvelle c’est que, à contrario, il y a autant de de gens ouverts, humanistes, tolérants dans tous les clans. Et c’est cela qui m’intéresse. On apprend aussi que les juifs représentent 0,06% de la population mondiale. Personnellement, je ne m’étais jamais posé la question. Je ne suis pas très fort en statistique, mais j’aurais plutôt dit 10%. C’est peut être à cause des prix Nobel (ce bienfaiteur de l’humanité) A vérifier donc. Malheureusement, je suis assez d’accord avec la conclusion de Laurent. Après tout, les colons européens ont bien éliminé les autochtones du continent américain, on sait que c’est possible. Pourtant la religion de ceux-ci était plutôt sympa. PS J’ai appris récemment que le Courlis de Sibérie aurait disparu ( il n’y en a plus) Cela me rend triste.

  61. ben non, les juifs ne sont pas coupables de tout, ils ont participé à ce génial concept du recyclage, on a fabriqué du savon avec la graisse de certains

  62. Merci à vous, M.Sagalovitsch, d’exprimer si bien ce que tant de personnes ressentent à travers vos écrits – que ce soit concernant Israel et ce qu’il s’y passe, ou le “simple” fait d’être juif.

  63. Benichou, le 21 July, 2014 à 10:27 am Said:
    Benichou Juif Marocain
    Tu ferais mieux justement de vivre en Israel pendant qu’il en est encore temps. Et je t’interdis de comparer Israel avec Le Nazisme d’Hitler. Tu entends.
    Ca me fait sortir de mes gongs. J’ai perdu toute ma famille dans les camps de concentration, ils ont ete deporte soit de Pologne soit de Roumanie et meme de la belle France parce qu’ils etaient juifs, ils ont ete recherches et denonces de tous les pays et amenes par wagons a bestiaux directement dans des camps d’exterminations. Comment peux tu comparer ca avec Israel qui defend sa population qui recois des 100 aines de Roquettes par jour sur toutes les villes y compris Tel Aviv. Heuresement que grace a un Juif Israelien qui a invente et mis au point d’une facon merveilleuse ce DOME DE FER qui a ete extraordinairement utilise par nos courageux militaires ce qui fait que nous n’avons que tres peu de victimes,
    Mais le But du Hamas et de tout les Palestiniens (puis ce qu’ils sont prets a continuer maintenant qu’ils se sont rearmes en roquettes) c’est d’aneantir les Israeliens et Israel et PRENDRE LEUR PLACE (surement pour en faire un desert comme les arabes ont l’habitude de faire ) et d’aneantir bien sur tous les Juifs du monde entier DONT TU FAIS PARTI.
    ALORS FERME TA GUEULE TU AURAS L’AIR PLUS INTELLIGENT

  64. La moitié ashkénase de mon Moi vous rejoint et l’autre moitié non-ashkénase vous reproche d’être un peu trop cynique sur la fin, comme s’il n’y avait pas d’autres solutions que celles des extrêmes! N’empêche, vous faites réfléchir, même si je ne suis pas toujours sur la même longueur d’onde,… Continuez à stimuler nos esprits! Merci.

Laissez un commentaire

« »