J’ai raté ma vie, je suis juif et pauvre

 

J’ai tellement honte.

Je crains d’avoir dépassé le mitan de ma vie et l’argent continue à me fuir.

Je ne comprends pas.

Pourtant, sur le papier, c’était gagné d’avance.

Avec ma bonne bouille de youpin, mon nom aux consonances russo-hébraïques, mes ascendances mêlées ashkénazes et sépharades, mon omniprésence dans les médias, la fierté assumée de ma judaïté revendiquée, à l’heure où je rédige ces lignes, je devrais être en train de siroter du champagne californien à bord de mon yacht mouillant dans la Baie de Cannes.

Jonglant avec des milliards.

Copinant avec les grands argentiers de ce monde.

Me torchant le cul avec des poignées de dollars.

Offrant à des dames de compagnie des diamants gros comme le Ritz.

Laissant mes chats persans astiquer leurs griffes sur des tableaux de Picasso dispersés aux quatre vents de mes résidences princières, ayant jeté l’ancre dans des atolls aux noms exotiques dont je serais l’unique propriétaire.

C’est horrible à confesser mais je dois être le seul juif pauvre ayant jamais existé depuis le début de la Création.

Je ne sais pas comment je me suis débrouillé pour en arriver là.

Je dois être maudit.

Comment se fait-il que j’en sois encore réduit à louer l’appartement où je vis, à n’être propriétaire d’aucun bien, à ne disposer que d’un seul compte en banque qui flirte toujours, avec une obstination rare, dès le milieu du mois, avec la ligne de flottaison, à ne pas avoir ma table réservée dans les meilleurs restaurants de la ville, à devoir compter sur le fruit de mon seul travail pour pouvoir manger à ma faim, à ne posséder aucun Manoir en Ecosse ?

Je serais donc maudit.

Appartenant au peuple élu et en même temps pauvre comme Job.

Quelle infortune.

Il fallait que ça tombe précisément sur moi.

De tous les juifs qui, sans exception aucune, dorment tous les soirs dans des draps de soie, entassent des lingots dans leur congélateur, crèvent sous le poids d’une fortune tentaculaire, colonisent les bourses du monde entier,  il a fallu que je sois le seul de ma lignée à ne pas connaître sort aussi enviable.

Une malédiction biblique.

Soupçonnant que mon père ait confisqué mes lingots hérités de mes grands-parents, comme c’est le cas dans toutes les familles juives recensées depuis la nuit des temps, je m’en suis allé réclamer mon dû.

Il m’a répondu, mon fils, les sanglots longs des lingots de l’automne bercent mon portefeuille d’une langueur monotone.

A la synagogue, tout le monde me regarde de travers.

Le rabbin ne me salue jamais.

Au moment de la quête, lorsque le bedeau arrive à ma hauteur avec sa corbeille débordant de Napoléons et de pièces montant jusqu’au plafond, c’est avec dédain qu’il me regarde, ne prenant même pas la peine de me tendre son panier, assuré d’avance que les poches de mon pantalon sont trouées.

Je suis un paria.

Je fais honte à toute la communauté.

A cause de cette infortune, il m’arrive de drôles de mésaventures.

Le tandem Ferrara-Maraval , ébloui par la lecture de mes romans tenait absolument à me rencontrer.

Ils m’ont demandé de venir les voir à New York pour une session de travail.

J’ai demandé s’ils pouvaient me payer le billet d’avion, vu que je n’avais pas le début d’un kopek pour m’en acheter un, ils ne m’ont pas cru, ils m’ont dit ” dans tes bouquins, tu te présentes comme un juif et maintenant tu viens nous dire que t’as même pas de quoi te payer un billet d’avion, tu te fous de nous ou quoi ? T’es pas juif, c’est ça ? T’es un imposteur ?”.

 

Je crois qu’ils ont raison : je ne dois pas être juif.

 

Je ne vois pas d’autre explication.

 

Pour suivre l’actualité de ce blog, c’est par ici : https://www.facebook.com/pages/Un-juif-en-cavale-Laurent-Sagalovitsch/373236056096087?skip_nax_wizard=true )

 

33 commentaires pour “J’ai raté ma vie, je suis juif et pauvre”

  1. Alors là Saga je dis bravo ! C’est bon de vous retrouver. Très très fort. Et bravo aussi à Étienne Sorin : “Le lendemain matin, une femme de chambre noire entre dans la suite quand Obélix sort de la douche.”
    À vous deux tout est dit. Merci.

  2. « Pauvre comme Job », oui. À affubler même d’un alias du genre « Laurent le stylite » ! Ce que l’on vient de lire – dans les pires affres, avouons-le – conduit à ces ermites du christianisme naissant, qui installaient leur cellule sur un haut de colonne [du grec « stulitês », qui se tient sur une colonne], portique, ou tour, pour méditer en solitaire. L’ennui est que ces ascètes-là furent chrétiens. Alors, changeons d’alias : « Laurent l’ascète » ne serait pas mal. Reste l’idée. « Le nouveau Job », bien sûr, serait mieux. Enfin, que chacun voie son infortuné à sa porte.

    « Les affres » sus-évoquées furent suscitées par l’enchaînement de quelques millénaires préjugés antisémites. À vrai dire, Laurent l’ascète n’a pas mégoté. Pas moins qu’Abel Ferrara (mais lui, au premier degré) dans « Welcome to New York », si l’on en croit « le Figaro ». Regardez le film, me dira-t-on. Pas question ! Pas question de lâcher la moindre roupie, fût-elle de sansonnet, aux initiateurs et réalisateurs d’un truc pareil. On est si loin des faits divers adaptés avec génie, tels ceux émaillant la littérature : « Le Rouge et le Noir », etc. Enfin, pas la moindre raclure du moindre « lingot de l’automne » (tout de même, pauvre Verlaine !) à ces gens-là.

    Et puis, finissant aujourd’hui les dernières pages de « L’an prochain à Grenade » de Gérard de Cortanze, j’ai mon content d’horreurs et d’abominations.

    M. Sagalovitsch, vous seul savez si votre vie est ratée. Mais votre explication finale, réussie, clôt d’humour noir un texte d’une actualité, hélas, brûlante.

  3. Superbement rédigé ! Quel talent !!! Bravo. :)

  4. on dit: pauvre comme Steve Job?

  5. Ah ben si tu es juif car te faire payer l’avion c’est le début de la richesse … un homme riche ne paye pas son avion pour rencontrer des gens pour un contrat …. :-)
    Bon j’ai appris une chose dans toutes les religions il y a la quête donc l’argent est un socle commun à toutes les spiritualisés 😉

  6. Trés drole et superbement bien écrit. Vous maniez la dérision avec beaucoup de classe.

  7. Humour ? Il me révulse moi qui appartient comme beaucoup d’entre eux à la petite bourgeoisie pour ne pas parler des comptes vides et des huissiers regulièrement aux portes. Oui votre humour à 2 balles qui sent bon l’antisémitisme en fera rire bien d’autres que moi sans aucun doute. A gerber.

  8. Elieyaou, je pense que vous êtes passé à côté de la dérision des propos, jouant de tous les poncifs éculés de l’antisémitisme pour ainsi les dénoncer.

  9. Ok j’ai compris l’idée, je ne suis pas emporté par la force de l’écriture mais j’ai compris l’idée. Par contre, la référence photo à Ilan Halimi au sein d’un billet d’humour (même grinçant), je suis écœuré. Comme quoi, on peut être juif et aussi pas très finaud. Finalement, vous parachevez, sans le vouloir (dédicace à monsieur Jourdain), votre démonstration.

  10. Ashoran a raison, mieux qu’une énième critique du film, qui n’aurait rien apporté de plus, le propos, tout en dérision, dénonce bien davantage que la plus virulente des critiques.

  11. Et donc dans le peuple élu il y aurait aussi différentes classes ? Certains seraient donc plus élus que d’autres… merde. Du coup, je me pose une question : être en bas de l’échelle des élus, c’est mieux qu’être en haut de celle des autres ?

  12. Cher Monsieur, j’admire toujours autant votre prose, corrosive et foutrement distrayante.
    En revanche, je me permets de vous demander quel est le lien entre votre délicieux billet et la photo d’Ilan Halimi ?
    Cordialement

  13. Ilan Halimi a été enlevé, torturé et assassiné parce que ses ravisseurs pensaient qu’étant juif, il avait forcément de l’argent. Ce qui n’était pas le cas.

  14. @Bybzou et @alexandre,

    La présence de la photo d’ilan est pourtant claire, elle rappelle ce que donne la haine, l’ignorance, et les prèjugés et stéréotype stupide clairement et adroitement évoqué avec ironie par ce billet. Ils amenent des drames drames horrible, comme ce qui est arrivé à ce jeune homme dont le seul crime est d’être né, rappelant à quel point certain être humain peut-être abjecte si ont peut encore considérer de tel boureau comme des êtres humain.

    Ceci est vrai pour l’antisémitisme, le racisme et l’homophobie.

    Je vais mériter un point goudwin mais les propos utilisé rappel tristement comment certaine personne en europe et dans le monde s’imaginait les membres du peuple juif dans les années trente avec les conséquences qui ne peuvent et ne doit pas être ni ignorée ni oubliée.

  15. t’as même pas une vieille Rolex?
    (tu nous fais vraiment honte)

  16. Viens bosser dans la boutique, la vérité tu fais pitié.

  17. C’est vrai que c’est le comble pour un Juif de ne pas être riche, à la place de ce journaliste je me casher-ais! 😉 Blague à part, le comble ne serait-il pas de croire que parce qu’on est Juif on est forcément riche?

  18. Mais alors, bon, quoi, ils te l’ont payé, ce billet, quand même ?
    (J’aime pas le suspens.)

  19. (Ah, mea culpa, j’avais pas lu l’article en lien, pf.)

  20. a vomir………. minable bête et méchant……………………………………….

  21. Moi aussi je suis juif, pauvre et inconnu. Patience, je n’ai pas encore dit mon premier mot ….

  22. Est ce qu’un jour lolo, tu pourras nous pondre un article sans les mots ” juifs, nazi, hitler, peuple élu, terre promise, antisémite, argent, conspirationnisme”? Ca va être dur je sais mais je pense que t’en es capable si tu fais un petit effort…Encore un très mauvais article plein de banalités et d’effets ironiques à deux sous qu’un collégien un peu talentueux aurait pu écrire entre deux récréations.Et le coup de la photo d’Ilan à la fin, mon Dieu, mais quelle honte…Quand sortirez-vous de ce tribalisme chevillé au corps pour accéder à l’universel? Quand cesserez-vous de placer votre judéité au dessus de tout?

  23. j’adore le renvoi du site d’ EVI, le Sentier délocalisé à la Défense, excellent!!

  24. Qui a ecrit cette article de merde ,antiseimisme *** *****toute les religions on leur regles et il faut les respecter se qui n’aime pas les juifs sont con se qui naime pas les musulmans sont cons se qui naime pas les chretiens sont con se qui naime pas les boudiste sont cons …. Tshiip pour les gens qui sont reciste anti religions

  25. Vs n’avez pas de classe aucun respect vs accumulez la haine contre les juifs parceque vs n’avez rien à faire que de haïr les juifs,qu’est ce que viens faire la foto d’ilan ds ces propos, à toute les personnes lisant ce message respectez les personnes décèdes qui n’ont rien demander arrêtez d’attiser la haine contre les juifs qui sont contre les scénario tel que l’as vécu ilan et j’en passe ce n’est pas le seul ,respect aussi à dsk qui n’as rien demander et qui a subit la jalousie de personnes haut placée ds notre gouvernement enfin pour terminer c’est un juif qui vous le dit qui n’est pas juif est anti-juif ´´.
    Machiah now!!!

  26. ça ne s’arrange pas….

    se qui m’aime me suive :)

  27. ouais, on a compris.

    ya les juifs d’un coté et les antisémites de l’autre.

    branlette ordinaire d’un impuissant.

  28. Donc si on fait un film qui montre une femme juive et riche on est antisémite ?
    Je pense que Polanski est un pédophile qui mérite la prison. Suis-je antimémite ?

  29. je dirais même plus, vous êtes totalement antimémite Albert !

  30. antimites ?

  31. Champagne californien ? Quelle faute de gout ! Ca fait tout de suite nouveau riche ou ancien pauvre ! :-)

  32. Un petit rappel de “normalitude” vécue, effectivement heureusement écrite par un “juif” sinon ça aurait été directement le bûcher pour antisémitisme.
    Et bien évidemment quelques abrutis bien pensants et mal pensants, également incapable de lire avec intelligence, se sont jetés sur vous.
    Et bien non ce n’est pas aujourd’hui qu’être juif sera un “détail” anodin, bon courage.

  33. Juive et sans un rond.
    Pas de rolex non plus

    oïe oïe oïe …

Laissez un commentaire

« »