Appel à la jeunesse de France désireuse de s’installer au Canada

 

Cette année, ils sont près de 50 000 français grincheux à oser se présenter sur la ligne de départ.

50 000 maudits français, âgés entre 18 et 35 ans, qui n’aspirent qu’à une seule chose : décrocher leur fichu PVT (Permis Vacances Travail) pour découvrir les charmes surcotés de ce Canada de pacotille, poser les premières pierres de ce qui constituera pour nombre d’entre eux la grande aventure d’une émigration qui s’achèvera quelques mois plus tard dans les larmes et le sang.

L’adieu à la France, la fin du cauchemar, l’au-revoir parfois définitif à cette terre nourricière dont, confis d’ingratitude, repus d’égoïsme anti-patriotique, ils ne veulent plus entendre parler, pauvre petits pioupious fatigués de vivre dans la désespérance d’une nation qui, pétrie d’immobilisme, figée dans de vieux schémas séculaires, creuse sa tombe et n’attend plus que le coup de grâce pour basculer dedans.

50 000 enfants gâtés qui ne calculent pas leur chance de vivre dans un pays où le Doliprane est presque gratuit, où un état providence les chouchoute et les câline avec la même attention qu’une mère nourricière vis-à-vis de sa tripotée de moutards, où ils ont la possibilité de se loger dans un vingt mètres carrés somptuaire en déboursant à peine moins d’un millier d’euros par mois.

Sauf qu’au final, ils ne seront que 6750 à décrocher ce précieux sésame.

Les autres seront obligés de retourner à la mine.

Franchement, je ne comprends pas bien cet engouement pour le Canada.

Ces jeunes gens prétendument las de vivre dans un pays à l’horizon embouché ont-ils seulement conscience qu’ils s’apprêtent à poser le pied dans une contrée où les gens sont heureux de vivre ?

Comprennent-ils réellement le sens de cette horrible assertion ?

Se rendent-ils compte ce que cela peut signifier de se retrouver ainsi parachuté au sein d’une population versée dans un optimisme béat, perdu au milieu d’une faune d’énergumènes qui ne savent que sourire et passent leur temps à se dire bonjour ou à s’échanger des sourires complaisants ?

De vrais culs-terreux qui prennent la peine de remercier le chauffeur de bus d’avoir stoppé leur engin à l’arrêt prévu, qui ne cessent d’afficher en toutes circonstances une affabilité extrême, toujours prompts à défendre la veuve et l’orphelin, jamais fichus de grommeler leur insatisfaction atavique ou de montrer le début d’un soupçon de mécontentement en éructant une palanquée d’injures ?

Imagine-t-on un seul instant le choc culturel que cela peut représenter ?

Sans oublier l’implacable flexibilité du monde du travail, la retorse capacité des employeurs à vous juger non pas sur la liste de vos prétendues qualités affichées sur votre CV mais bien plus sur vos réelles aptitudes à accomplir le travail demandé, cette outrecuidance insupportable à vous accepter tels que vous êtes, noirs, arabes, auvergnats sans jamais se soucier de vos origines.

Le Canada n’est pas le paradis qu’il prétend être.

Il faut débourser des sommes folles pour déguster un ersatz de fromage, être prêt à se farcir des baguettes de pain aussi appétissantes que des sushis polonais, déguster des vins aussi gouleyants à boire que des citronnades norvégiennes, s’empiffrer de burgers indigestes ou de poutines écœurantes.

Etre dérangé au restaurant toutes les deux minutes par l’intervention inopinée d’une serveuse vous harcelant de demandes intempestives et incongrues ” Ca vous plaît ? “, ” La cuisson vous convient ? “, ” Besoin de rien d’autre ? ” quand elle ne vient pas vous remplir à ras bord votre verre d’eau tout en vous adressant un grand sourire enjôleur.

Etre confronté à une administration des plus sadiques qui écoute vos récriminations sans jamais s’emporter ou élever la voix, devoir se frotter à des entreprises de service public qui comprennent vos attentes et se mettent en quatre pour les satisfaire, être contraint de marmonner un ” très bien, merci ” à votre caissière de supermarché qui ne manque jamais une occasion de vous  demander “comment se passe votre journée jusqu’à présent” ?

Un véritable voyage au bout d’un enfer climatisé placé sous le sceau de la tranquillité de vivre.

Une plongée radicale au cœur d’une société émolliente à souhait où les enfants sont heureux d’aller à l’école, où l’on pratique le bénévolat animé de la seule volonté de contribuer à rendre la vie meilleure, où l’on ne cesse de promouvoir le respect de chacun, de ses traditions, de ses coutumes, de son mode de vie, afin de vivre ensemble dans la concorde et l’harmonie.

Vouloir émigrer de France au Canada, c’est comme désirer d’échanger son valeureux pitbull contre un indolent Saint-Bernard.

C’est renoncer à exister en s’opposant.

C’est consentir à penser que finalement l’homme est bon par essence.

Une horreur existentielle.

Jeunesse de France, ne pensez pas que l’herbe est plus verte au Canada que dans l’hexagone.

Elle est juste mieux entretenue.

 

( Pour suivre l’actualité de ce blog, c’est par ici : https://www.facebook.com/pages/Un-juif-en-cavale-Laurent-Sagalovitsch/373236056096087?skip_nax_wizard=true )

190 commentaires pour “Appel à la jeunesse de France désireuse de s’installer au Canada”

  1. Jourdan a raison, tout ça c’est de la tarte au troll réchauffée. Cette nuit entre deux vagues qui explosent sur les rochers j’ai eu une révélation, vous me faites perdre mon temps.

  2. Moi j’habite dans un pays où les gens se poussent sur le coté afin que vous doubliez sans risque, bien évidemment je fais de même, et si un vous voyez en face qq’un qui double un peu juste vous faites la même chose sans l’injurier ! Cool ! J’habite dans un pays ou les caissières vous parlent, je les intrigue avec mon french accent, je vis dans un pays ou les flics vous saluent et vous demandent comment vous allez avant de vous demander vos papiers, ça change la vie, et rien que pour ça je ne retournerais pas en France

  3. vous voulez qu’on vienne vous sauver de cet enfer?

  4. Ô lectrices, ô lecteurs, sentez-vous cette critique souterraine qui va parcourant le développement d’aujourd’hui ? Le Montesquieu des « Lettres persanes » (1721) écrivit pour ses héros en ambassade française des courriers envoyés à Ispahan qui démontaient, sous la naïve plume des visiteurs, les ridicules, travers et injustices rencontrés au Royaume de France. M. Sagalovitsch exploite une veine voisine, celle de l’ironiste exhortant la « jeunesse de France désireuse d’aller s’installer au Canada » à ne point s’y fixer, sauf au prix de renoncer « à exister en s’opposant ». Tant il est vrai que s’expatrier dans un pays, où les assauts de béatitude et d’humanité sont fort sirupeux, ferait courir aux jeunes immigrants un risque quasi psychiatrique de dépression.

    Des dépaysements nuisent. « Vouloir émigrer au Canada », n’est-ce pas « consentir à penser que finalement l’homme est bon par essence » ? Un peu de sérieux ! Que dit Hobbes ? « L’homme est un loup pour l’homme » : le bon sauvage de J.-J. Rousseau est fumisterie, ou plutôt, il ne le cacha pas, un mythe utile à ses démonstrations, toujours dignes de [re]lecture.

    De si himalayens sujets ne souffrant nul badinage, je me limite à ce rappel : le châtaignier et ses châtaignes sont abyssalement distincts de l’érable et de son sirop. Il reste que « des goûts et des couleurs, on ne dispute pas ».

  5. ça me fait penser à “sacré graal” des toujours inégalés Monty Python, ou un des chevalier est délivré, par ses camarades zélés, d’un chateau rempli de pucelles qui ne lui veulent que du bien :)

  6. j’ai le sourire jusqu’aux oreilles et je pense intérieurement que tu as sacrément raison, il faut que je m’assure que personne ne m’a vue, ça ferait mauvais genre d’être heureuse

  7. hahaha!

  8. La critique est facile.
    La France ce pays où l’argent fait honte, où les classes moyennes payent pour les classes fumistes qui ne veulent pas travailler. Mais aussi parce que les plus riches ne payent rien au vu de ce qu’ils possèdent déjà.
    Où l’administration dans son plus complet ensemble est sclérosée de gens soit incompétents soit désabusés.

    Si on vante les mérites de la France par son impolitesse et seulement sa bouffe, il y a du souci à se faire les amis.

    La France est malade.
    Quand on a 25 ans et qu’on ne gagnera jamais plus de 1400 euros nets par mois jusqu’à 67 ans, combien d’entre vous croient encore qu’ils auront plus de 1000 euros de retraite ?!
    Allez vivre pendant 30 ans avec 800 ou 900 euros de retraite, on en reparlera. C’est bien, à deux vous aurez la retraite d’un cadre de la fonction publique (sans la maison secondaire, ni les vacances au ski l’hiver et les vacances à la plage l’été, sans le frigo plein de bonnes choses).

    Des générations entières ont détruit ce beau pays qu’est la France. Les gouvernements se suivent et rien ne change, ni ne changera, ils ne trouveront pas l’argent nécessaire à la création de ne-serait-ce qu’un million d’emplois dans la caverne d’Ali Baba.

    A titre individuel, s’expatrier est la seule chance de s’offrir une existence viable.
    De toute manière, en France, tout le monde est déjà égoïste.
    Laissez ceux qui ont le courage de vouloir s’offrir une vie descente le faire et même si ils doivent en pleurer et l’endurer, vous verrez bien qui sera LE PLUS HEUREUX.

    Un Français travailleur qui attend son tour.

  9. quel article mal ecrit… raccourci tes phrase et prends moins parti ca me permettra d’aller plus loin que le premier paragraphe.

  10. on dirait que tu te prends pour Dieu avec tes collections d’adjectifs qui partouzent autour d’un seul et meme mot

  11. Le probleme des francais en general, c’est leur cynisme. Si un francais mord sa langue, il mourra de son propre venin.

    Le probleme des francais au Quebec, c’est leur complexe de superiorite vis-a-vis des “p’tits freres”. C’est une HONTE! Une HONTE!

  12. Tous vos contre-arguments me donnent encore plus envie d’y aller. Je vous en remercie.

  13. Au moins au Canada, on peut avoir un bon boulot même quand on s’appelle Moussa, Mohamed ou kabeya… On ne vous catégorise pas par rapport à votre nom ou couleur de la peau, on vous considère à votre juste valeur. La police ne vous arrêt pas tout le 5 min à chaque coin de rue parce que vous êtes noir, arabe ou jaune sous prétexte de contrôle de routine.
    Alors arrêtez d’écrire n’importe quoi.

  14. Pour ma part j’attends mon visa de résident permanent ( que mes 35 ans me paraissent déjà loin… ) et je pars ensuite retrouver ma femme au Québec. Adieu la famille française, ses certitudes, sa mauvaise foi, sa vanité… je n’ai pas choisi mes origines, et j’ai fait l’erreur de ne pas ressembler en tous points à ces carriéristes appelés “ma famille”. Je prendrai donc un aller simple.

    J’entends tout ce que vous dites Laurent. C’est un choc de vivre dans une société où la gentillesse est valorisée. Au début on est pris de vertiges. Le vivre-ensemble en France souffre d’une usure pénible. Chacun se complaît à détester telle ou telle partie adverse, telle ou telle opposition à ses propres idées, pour peu que l’on réfléchisse encore par soi-même, et non grâce à tel ou tel perroquet politisé.
    Il existe, évidemment, des cons partout sur la planète : on le saurait si le vaccin avait été trouvé. Mais la France cultive les antagonismes avec une certaine passion, me semble-t-il.
    Dieudonné( 2013 ), Frigide Barjot ( 2012 ), et tous ces sophistes que l’on compte par légions, je vous quitte. Et la tension dans l’air !!! on oublie.

    Expliquer cela à ses proches, à ses amis : certains comprennent, jalousent parfois. D’autres rejettent en bloc. “Tu peux pas comparer le Québec et la France” !! La profondeur d’un tel raisonnement continue de me faire sourire. Oublier pour un temps son petit confort égoïste, accepter d’être cet “immigré” qu’en France on déteste par principe… un sacrifice qui en rebuterait plus d’un.
    Affaire à suivre 😉

  15. tais toi un peu. sois content toi aussi de ne pas vivre en syrie. les francais ne viennent pas forcement au canada pour echapper a leur terrible pays mais juste pour voyager, decouvrir un nouveau continent donc calme toi

  16. C’est pas la peine d’aller au Canada, en Irlande c’est pareil. C’est effrayant d’avoir des gens qui vous regardent dans les yeux, vous disent bonjour et vous demandent comment ca va alors qu’ils ne vous connaissent pas ! D’avoir la caissiere du supermarche qui appelle un collegue pour qu’il vous porte le sac de 10kg de patates jusqu’au coffre de votre voiture avec un sourire et en vous remerciant d’avoir fait vos courses la. Pareil, l’horreur quand les gens disent bonjour au chauffeur de bus, merci et au revoir en descendant !! Beurk, je n’en peux plus de ce pays ou les gens sont si gentils, a chaque fois que je rentre en France je suis soulagee, specialement quand on me lache la porte du magasin dans la tronche, quand les gens me bousculent pour monter plus vite dans le bus au lieu de m’aider a monter la poussette…etc etc etc Ah le savoir vivre franchouillard, y a que ca de vrai !!

  17. J’aime bien cet article car il est à la fois ironique et réaliste… En gros en France on est secrètement fier de ne pas être trop gentils, c’est le paradoxe, un peu comme les gens qui ont mauvais caractère sont les premiers à s’en vanter :)

    J’ai vécu au Québec comme beaucoup de français, c’était une belle expérience, mais je ne pourrais envisager d’y faire ma vie, je suis trop franchouillard, quoiqu’il arrive je finirais ma vie chez moi en bretagne, ou au fond du périgord, avec un petit appart à paris si j’ai les moyens, à boire mon rouge le midi hahahaha

  18. Moi je veux partir au Canada mais pas parce que je me plains de la France, j’ai envie de prendre le temps, de pas courir dans mon voyage, d’aller de régions en régions, c’est ça aussi le pvt. On voit plein de pvtistes gueuler en ce moment avec le bordel des pvt canada, moi même je ne l’ai pas encore eu mais parmi nous tout le monde ne cherche pas à quitter la France pour quitter la France, y en a c’est pour découvrir autre chose et revenir ensuite. Merci de pas mettre tout le monde dans le même panier.

    D’ailleurs, si j’ai pas le pvt à la 3ème tranche, je me barre en Australie.

  19. J’ai eu l’immense chance de vivre à Toronto durant 9 mois et de voyager à travers le Canada mais aussi les États-Unis;
    Je ne me suis jamais senti aussi bien, autant en sécurité, aussi confiante et surtout j’ai retrouvé foi en l’Homme. Les gens sont tous adorables, accueillant et surtout très patients.
    Même constats aux USA, côte Ouest et Est!

    La France a tellement à apprendre!!! On se rend compte que ce foutu pays qu’est la France est loin d’être civilisée. Je hais ce pays depuis mon retour et chaque jour je regrette le Canada! Payer mes médicaments ne me dérange pas, pas plus que de devoir payer plus cher ma carte de transport!!

    Les filles, avez-vous déjà oser prendre le métro en France à 00h, seule ? Moi non, même la journée je ne le prends pas! Le métro est un très bel exemple de ce qu’est la mentalité de cette France: dégueulasse, puant et surtout sans aucune sécurité!!!!! Là bas, il m’est déjà arrivée de rentrer seul à 1h du matin et personne pour me regarder de travers ou me chercher des poux! Non ! Et en plus, on ose poser ses fesses sur les sièges qui sont propres!!!

    Enfin, tout ça pour dire que fuir ce pays d’assistanat, qui devient de plus en plus triste devient vital pour ma part et pour tout ce qui recherche une vie paisible et sûre !
    Alors chère France, je te requitterai un jour et O Canada, je te retrouverai !!!!

  20. Super article, j’adore la fin de l’article comme quoi l’herbe est juste mieux entretenue.

    J’habite au Canada depuis 5 ans après avoir vécu 28 ans en France, voici mon avis.

    La France comme le Canada a ses avantages et inconvénients, comme toute relation avec une personne un système qui fonctionne pour l’un ne fonctionne pas obligatoirement pour l’autre. Si tout le monde devrait aimer la même chose, le monde ne serait qu’ennuyant.

    Personnellement j’adore le multiculturalisme de Toronto, voir autant d’ethnies différentes en une ville et l’acceptation des cultures est quelque chose d’unique.

    Ce sont 2 pays différents, avec 2 cultures différentes. C’est à chacun de trouver la chaussette à son pied, et si le Canada ou la France ne fonctionne pas, essayez ailleurs.

    Pour ceux qui sont attirés par le Canada, j’ai un blog où j’explique que le Canada n’est pas une terre promise mais que tout peut se faire.

    “Descendre l’échelle sociale pour la remonter au mérite”.

    http://reussiraucanada.fr

    Bon courage et bonheur pour tous.
    Phala

  21. J’ai été touchée par ton second degrés quoi que j’ai trouvé une réalité certaine dans quelques uns de tes propos.
    De nature souriante et optimiste je me suis sentie de suite dans mon élément, entourée de tous ces gens à la même joie de vivre. Mais assez rapidement cette “politesse” devient assez étouffante. On ne se retrouve plus jamais seul(s). Un repas en amoureux? Oubliez! Le serveur devient le 3ème invité de la soirée. Une ballade en calèche à deux dans les ruelles romantiques de Québec? Le cocher toussotera en vous voyant vous embrasser afin de pouvoir discuter avec vous. Besoin d’un moment pour travailler dans un café tranquillement? Le serveur viendra vous poser un tas de questions sur votre vie. Vous souriez dans la rue? Un inconnu vous abordera pour faire votre connaissance.
    On étouffe! Quelques fois j’aimerai être seule! Tant de courbettes, de politesses m’étouffent. Plus un seul instant tranquille sauf en restant a la maison! Enfin, sauf si le facteur sonne. Il vous parlera des fêtes qu’il a passé, de la “dolce vita” au Canada (et oui on n’y peut rien, l’accent français est plus que détectable, pas la peine de nier notre pays d’origine!) et qu’il faut absolument visiter telle ou telle ville!
    Il est vrai que se faire tenir la porte, voir tous ces sourires, entendre un bonjour à chaque fois que l’on rentre quelque part est plaisant. Mais ça ne s’arrête malheureusement pas là.

  22. Voilà ce que je retiens ” Elle est juste mieux entretenue.” je suis pas mal plus heureux de mes 7 dernières années au Québec que mes 27 années en France. Le continent américain ne peut pas plaire à tout le monde et je trouve ça bien. Car se retrouver face à des Français chialeur un jour, chialeur toujours me gonfle depuis plusieurs années à Montréal… et je suis assez bien ici pour dire simplement si tu aimes pas bien t’en mieux pour les Français qui aime ça nous laisse plus de liberté. Et surtout un jour on arrivera peut-être à faire comprendre que Français ne veut pas dire Parisien grincheux.
    Pour rien au monde je ne retournerai en France et dernièrement même de simples vacances ne me tentent plus.
    Chacun ça place, moi j’ai la mienne et je pense tu devrais laisser les autres trouver la leur. Sans être obliger à dénigrer ce qui ne te plaît pas .

    Ps: Rico je pense que tu as raison sur tous les points !!;-)

  23. Eh bien! Merci pour nous, vous êtes d’une ”délicatesse” sans bornes. Vous nous traiter de cul terreux? De pas de couilles, de sans couleurs? Vous êtes qui vous pour oser nous juger de la sorte? Peut-être que les français qui immigrent ici en ont assez de votre chaos social? Peut-être apprécient-ils notre gentillesse et notre manière de voir les choses? Nous n’avons pas vos problèmes ici et n’en voulons pas. Nous avons l’art de recevoir les gens avec un sourire, contrairement au service donné chez-vous qui nous font nous sentir comme la dernière mer** même si nous sommes clients-payeurs! Votre arrogance est légendaire et après vous vous demandez pourquoi ici on dit un ”ostie de français”. Heureusement qu’ils ne sont pas tous comme vous, car contrairement à vous, nous ne jugeons pas un individu à toute sa population! D’une fille du Québec qui ne souhaite vraiment pas votre immigration ici un jour!

  24. `Hahaha … J’avoue avoir été surpris par la tournure de l’article mais en fin de compte, le sarcasme est apparu plus fin que déplacé. Petit coup de gueule aux français chialeurs donc … ! On aime ça ! Et ça fait beaucoup de bien de lire ça ! En espérant que certains français auront de quoi réfléchir !

    Voilà maintenant de nombreuses années que je vis au Canada. Je suis pas originaire de la France mais d’un pays limitrophe, souvent malmené par la suffisance française … Mais qu’est ce que j’ai pu en entendre ou en lire des histoires de français arrivant au pays, affichant clairement leurs gros sabots de “Moi, je sais tout” et se faire remballer !

    Les français pensent que le monde est comme eux … que les gens parlent comme eux, fonctionnent comme eux et mangent comme eux ! Comme si la France était d’un quelconque exemple pour le monde ! En fait, ça l’est peut-être … Mais pour ça, il faudra enlever de ce pays toute cette population ignorante pour profiter du bon vin …

    Alors, la vie est différente ici ! Les mentalités sont différentes ! Les besoins sont différents … Ha et oui, j’aime assez le français parler de Villes et de campagnes … Au Québec, pour un français par exemple, il y a Montréal, un peu Québec, puis le reste, c’est de la campagne avec son lot de paysans ! … La campagne ! Mais quelle blague ! Encore cette manie de comparer ! Et des paysans … Depuis aussi longtemps que je suis ici, je n’en ai pas vu un seul ! Mais un français en verra plein ! Forcément … Si vous saviez à quel point les gens sont riches ici ! Tellement plus riches que vous !

    Je suis heureux de voir des français repartir du Canada, jugeant que le climat est trop froid, ou comme ils disent “Les gens parlent mal” ou encore “Je ne pensais pas qu’il y avait autant de neige” ou même “Comment faites-vous pour vivre en dehors de la ville” … Et ils repartent, la queue entre les jambes, avec leur fierté dignement placée à leurs pieds mais ne s’empêchant pas de dire “De toute façon on y mange mal ” … Blablabla … Mais c’est un autre pays mon ami ! Tu n’est pas dans l’une de tes colonie à la con ! Ici, le français n’est rien de plus qu’un “étrange” (et le mot est bien écrit) ! Et ne crois surtout pas que ton accent va faire une différence et te placer sur un pied d’estale … Tu te trompes, tu te trompes tellement …

    OU alors le français qui arrive avec son CV, je l’ai vécu plusieurs fois … Avec des acronymes hallucinants et incompréhensibles d’établissements scolaires, pré-universitaires ou universitaires et qui tente de me faire croire qu’il est le meilleur … ! Hahahaha … La belle blague ! Tout d’abord, ici, tout le monde s’en fout que tu aies fait la Sorbonne, ou encore HEC … Personne ne sait ce que c’est de toute façon ! Par contre, si tu veux travailler, va falloir que tu te salisses les mains, et que tu bosses vraiment ! Et surtout, ne me sors pas tes revendications de 35 heures à la con, ou tes demandes de congés, ici … On bosse vraiment … ! Et la réussite se mesure au travail que tu es prêts à faire et que tu vas accomplir… Pas au fait que Papa, Maman t’on payé de belles études ou que tu portes le nom d’un aristocrate à la con, avec ta frange sur le côté et les manches de ton pull enroulées autour du cou !

    Une autre chose encore, je lisais récemment sur un forum, un français qui finalement décidait de retourner en France et se plaignait se son séjour ici !, … pauvre petit, ,,, déçu de son intégration ! Il était resté pendant toute la période de son séjour a Montréal, là ou le taux de chômage des immigrants est de plus de 30 %, ne s’était fait aucun amis québécois et finalement n’aimait plus sa vie ici !

    Mon cher, tout d’abord, si tu veux trouver du travail, il va falloir que tu sortes de Montréal, et que tu ailles voir en “campagne” comme tu dis si bien ! Le marché de l’emploi est saturé à Montréal et les immigrants, beaucoup trop nombreux dans la région, ont toute la misère du monde à se trouver du travail parce que justement ils sont immigrants, mal intégrés, restés entre communautés ! Les québécois ne sont pas fous … Un immigrant, peu importe d’ou il vient ne vaut pas mieux qu’un québécois ! Et la société est très protectionniste en la matière !

    Ensuite, quelle drôle d’idée de vouloir rencontrer un québécois à Montréal … Ville cosmopolitaine par excellence, majoritairement anglophone, essentiellement composée de gens de passage, d’étudiants et d’américains ! As tu seulement pensé aller voir ce qu’il se passait ailleurs ? As tu fait d’autres activités que d’aller au restaurant, boire un verre et fait la fête comme tu le ferais chez toi ?

    As tu fait le temps des sucres ? As tu été voir la Gaspésie en été ? As tu été faire de la pêche sur glace ? As tu fait du ski ? As tu joué au Hockey sur une patinoire publique ? As tu été voir les Fjord du Saguenay, voir les plages de Tadoussac, bu un verre à Chicoutimi ? As tu été passer quelques jours dans un camps de pêche à la Tuque ? Bref …. As tu fait ce que font les québécois ?

    Et puis aussi, à force de critiquer ouvertement le parlé québécois, le vivre québécois, les français ont fini par se créer une sale réputation … Je vous le dis parce que je le sais … à première vue, vu mon accent, les gens me prennent souvent pour un français et sont très froids et distants avec moi … Dès que je brise la glace en disant d’ou je viens effectivement, vous n’imaginez pas le soulagement que je vois sur la face des gens ! Et surtout, tout ce que j’entends par après … “Ha ouf, t’es pas un ostie de criss de français”…

    En fait, si je devais donner une conclusion à cet article et un conseil aux Français …, Ne vous donnez pas la peine de vous déplacer… De toute façon, vous n’allez pas aimé et vous allez repartir ! Après tout ce n’est pas la FRANCE …Hein… c’est le CANADA !

  25. De l’avis d’un canadien. Amis français, restez chez-vous!

  26. Je ne sais pas si l’herbe est plus verte ici, mais elle est meilleure et beaucoup moin chere!

  27. Intéressant comme article. Moi, je suis employeur et laissé-moi vous dire que dans les 3 dernières années j’ai eu l’immense opportunité d’offrir des emplois à 3 différentes personnes avec PVT de France et quel succès. Travaillant, l’âme à la découverte de notre pays à chaque instant libre, éduqué et sachant écrire et parler (plus que je ne puisse en dire de nos gradués Québécois) et qui ne demande rien en retour d’une journée normal de travail. Venez en grand nombre, nous avons besoin de gens qui savent la valeur de leurs qualités et le prouve chaque jours!

  28. Je trouve cela déplorable de parler ainsi du Canada et de ses citoyens… Vous pouvez être fier de votre pays sans pour autant dénigrer la façon de vivre et les habitants d’un autre pays. Je suis fière d’être canadienne, mais être fière ne signifie pas pour moi rabaisser un autre pays pour remonter le mien.

    Si autant de gens décident de quitter la France, peut-être est-ce par ce qu’ils ont eu à côtoyer trop souvent des gens arrogants, condescendants et méprisants comme vous et qu’ils ont maintenant le goût de gens ouvert d’esprit, empathiques et non grognons! (Par ailleurs, je ne veux pas généraliser tous les français, car beaucoup sont très sympathiques également. :-) )

  29. Tant mieux! Restez chez vous svp! We have enough of yall arelady! GO BACK HOME

  30. Je suis contente de lire ceci, au QUébec, ça nous donne de l’espoir que vous allez arrêter d’y venir! Restez donc chez vous svp! We have enough of y’all already!

  31. Après mon séjour Canadien où l’herbe m’a effectivement paru assez bien entretenue, je suis de retour en France où j’apprécie encore plus y vivre.

    Je pense profondément que l’expatriation (au Canada ou dans d’autres pays) a un côté autant excitant que formateur, ce qui est nécessaire pour l’épanouissement pro et perso.

    Certains continueront leurs expériences à l’étranger, les autres reviendront pour en faire de nouvelles en France et contribuer au fonctionnement et à l’amélioration du “système”.

    Cependant, je pense qu’il faut savoir revenir car l’herbe n’est pas plus verte qu’ailleurs, d’autant plus que nous… on a de l’histoire à valoriser !

    A bon entendeur.

  32. J’invite ceux qui n’ont pas saisi le second degré de l’article à le relire. J’ai un peu honte pour vous 😉

  33. tient, il n’y a pas que des caribous làbas, il y a aussi des trolls…
    sinon Mr Sagalo vous vous etes encore fait des amis au tutoiement facile :)

  34. @FF, le second degré est une espèce en voie de disparition voyons.

  35. Mort de rire… ça me donne envie de partir tout de site…

  36. On peut voir que les Québécois son supers, mais ils ont de la difficulté à comprendre l’ironie et le second degré! 😉

  37. Sans vouloir faire mon “Français”, il est évident que certains ici n’ont pas saisi le second degré de l’article. Une ode aux vertus canadiennes se transforme en incident diplomatique, c’est plus triste qu’un dimanche soir à Dunkerque…z’êtes déjà allé un dimanche soir à Dunkerque????

  38. Un simple exemple: pourquoi il y a 3 ans les pvt été
    Disponible pendant au moin deux semaines alors que
    Maintenant elle parte en moin de 2 minute sur internet?
    A ton avis… La vie reste moin cher au Canada sauf bien sur si tu décide de vivre de la même manière que en France ou les produits locaux sont différents! Mais les logement sont loin cher les salaires sont plus gros et la qualité de vie reste ireprochable!! Si le fait de te faire saluer poliment pas une caissière ou par quelqu’un d’autre te dérange a ce point c que tu ne connaît pas vraiment le vrai sens de la vie… Les canadien on raison sur un point en disant que les français sont chauvin est râleur! A Ben une fois de plus nous en avons la preuve. De toute façon sa ne va pas changer ta vie de voir des gens partir réaliser ce qu’il veulent alors chacun garde son opinion!! Si tu ne veut pas voir se qui ce passe ailleurs que dans ta petite France ou l’on taxe a 75%, ou les gens profite plus du système que de tenter de la faire avancer ou les gens refuse de travailler parce qui gagne plus a rien faire en étant au chômage! Avant de cracher sur le Canada regarde comment changer les choses de ton côté trou dbal!( écrit par un français qui vie au Québec depuis 3 ans et qui n’est vraiment pas prêt de rentrer!!! )

  39. Cet article m’a beaucoup fait sourire. Je comprends cette vision plutot “immediate”, ok les français sont raleurs, les quebecois sont gentils, mais peut être que l’on passe à côté de certains points ici… Tout d’abord cela fait 7 ans que je vis entre Canada (anglo ET franco) et France, j’ai eu tout mon temps pour m’exercer aux comparaisons en tout genre. Et bien sachez que j’aime autant les 2 pays, et leur habitants (moins fan de la cote ouest par exemple mais bon…c’est un choix). Je me suis interdit de mettre des étiquettes sur une population en particulier, et lorsque j’ai du vivre à Paris, j’ai passé un moment extraordinaire, avec des gens vraiment sympathiques, accueillants, voire même chaleureux. Pour l’administration, c’est sur c’est autre chose, c’est toujours bin trop compliqué pour rien en France, tout le monde perd patience assez vite, mais là, encore une fois, et à ma plus grande surprise, je suis tombée sur des gens à l’écoute, efficaces et dévoués (à la sécu et aux impots entre autres) (bon je suis aussi parfois tombé sur des incompétents, qui eux me renvoyaient vers les compétents…hum). Pour donner un contre-exemple, un agent des impots canadiens a tellement été méchant envers moi pour rien (gngngngn la française…) que je me suis mise à pleurer. Bon apres il s’est calmé… Je pense que les gens qui veulent à tout prix quitter la France, ne se rendent pas compte qu’il y a beaucoup de positif autour d’eux. Ca leur demande de prendre du recul, de partir, pour s’en rendre compte. Ca a été mon cas. Nous baignons continuellement dans une société pessimiste, et nous nous en plaignons, devenons aigris, arrogants ou que-sais-je…alors pourquoi pas commencer VOUS MEME a être positif et optimiste? Sinon qui fera le premier pas?
    J’ai TROP vu de français qui continuent de raler en étant à Montréal, “gnnn c’est pas comme en France” , par exemple (DUH), et qui tend à agacer les québécois (et comme je les comprends). J’ai très peu d’exemple de français parfaitement intégrés dans la société québécoise, la plupart du temps ils forment des grappes dans le Plateau, et ne s’aventurent pas bcp plus loin. Et après COMBLE DU COMBLE ils (tjs les même français) se plaignent qu’ya “gnnnn trop de français sur le Plateau” ou “gnnngnnnn dur de se faire des amis québécois”. BONJOUR L’AVENTURE! Bref je pourrai écrire des pages sur les 2 parties, ça pourrait être interessant, mais je ne prétend pas détenir la vérité absolue, le mieux étant de juger par soi-même.

    J’encourage les gens à prendre ce recul, partir un an, c’est toujours bénéfique, mais surtout partez SANS ATTENTE. Sinon vous allez raler tout le temps!!!!!!! Pour ma part, j’aime les 2 passionnément, je les vois comme une certaine complémentarité. D’ailleurs parfois je les détestent tous les 2 aussi passionnément. Pas de jaloux.

  40. Pour ceux qui ne comprennent que le premier degré … Pour ceux qui on oublié de lire le “a propos de l’auteur” …. Je vous copie un extrait et vous conseil de le lire en entier…. Vous comprendrez peut-être mieux son style et le fondement de ses articles..

    “[…] J’oubliais : bien que je sois né en France, bien que je possède un passeport français, que j’ai trop longtemps vécu dans ce beau pays, je n’éprouve envers lui aucune tendresse particulière et n’aurait cesse de démonter et démontrer à longueurs d’articles ses travers et ses absurdités.”

  41. PS: je mange super bien au Québec et les fromages d’ICI sont extraordinaires, fermiers et pas si chers quand on sait ou aller! Pareil pour l’alcool. Il faut savoir creuser et comparer ce qui est comparable cher amis français!!!! 😉

  42. Bahaha! Je me tords de rire. Et en bonne Canadienne, je vous trouve fantastique!

    L’envers de la médaille : quand nous, Canadiens, allons vous visiter chez vous, nous vous trouvons grincheux, agressifs et déprimés. Je garde mes lunettes roses! 😀

  43. De quoi parle-t-on,du Canada ou du Québec?

  44. QUEL TEXTE PLEIN DE PRÉJUGÉS ET DE COMMENTAIRES ABJECTS: DE LA DIFFAMATION POUR MON BEAU PAYS DU QUÉBEC…
    À l’auteur: Si tu penses vraiment qu’on est pas capable d’exprimer notre mécontentement, donne moi ton adresse, je vais aller te rendre visite la prochaine fois que je vais aller dans ta région…tu va pouvoir revoir ainsi tes conceptions dignes d’un enfant. Je sais aussi que tu ne représente heureusement pas l’ensemble des gens de France.
    Au site Slate: assez honteux de publier ces bassesses.

  45. Est-ce que tu le vois aussi, mon «second degré?». haha

  46. Bonjour,

    Je suis Québécoise de “souche” et fière de l’être. J’ai eu la chance de me promener en France (Paris, Normandie, Bretagne, Nice, Canne etc…) Votre pays est superbe et les gens en général gentil. Je dis en général car pour ce qui est des Parisiens… Je considère que tous sont bienvenus dans ma province, mon pays mais, de grâce laissez vos comparaison chez vous. Rien n’est parfait dans ce monde… Ah oui en passant… Notre accent n’est ni pire, ni mieux que celui des Marseillais. Bonne journée ou soirée à tous!

  47. “on dirait que tu te prends pour Dieu avec tes collections d’adjectifs qui partouzent autour d’un seul et meme mot”

    “quel article mal ecrit… raccourci tes phrase et prends moins parti ca me permettra d’aller plus loin que le premier paragraphe.”

    Bon déjà les gars, il va vraiment falloir se mettre au français: d’une part parce que c’est votre langue maternelle et que ça ne se fait pas de n’en parler aucune correctement; ensuite parce que cet article est vraiment très bien écrit (en même temps j’ai bien envie de blâmer le système scolaire français et sa joie des phrases courtes, du vocabulaire simpliste et du modèle sujet-verbe-complément). Mais bon, quand on ne pige pas un tel article, il faut juste s’inquiéter au lieu d’envoyer des commentaires de haine. Je comprends que ça soit frustrant. Ouvrez un bouquin de temps à autre… Si trop paresseux, regardez au moins du Pierre Desproges.

    Et pour redire ce que beaucoup de gens ont dit et compris mais malheureusement, pas assez selon moi: cet article est bien entendu à prendre au second degré. Tout est dans la formulation. Je ne comprends pas pourquoi l’humour douteux de sites comme Vice ou l’absence d’esprit ou de quoi que ce soit sur Konbini, ou autre, peuvent vous intéresser davantage que ce type de texte.
    RETOURNEZ A L’ECOLE LES GARS.

    Donc, pour les débiles du jour: l’auteur parle du fait que vouloir partir au Canada c’est SUPER et que la France nous fait fuir parce qu’elle est triste et moche. Voilà. J’espère que mes phrases sont assez courtes et que mes adjectifs sont assez simples pour vous…

  48. un conseil à Sakalovitch : ne fous jamais les pieds en Australie, c’est pire qu’au Canada. Parce qu’en plus, les parts de bouffe sont énormes, y’a pas d’ordures dans les rues, et les toilettes sont propres. Sans compter les gens qui traversent la rue quand ils devinent que t’es perdu, pour t’agresser en t’indiquant la route. Des pervers.

  49. Et ils ont bien raison vu le peu d’avenir que nous avons en France ! Rien n’est fait pour les jeunes, alors GO WAY !

  50. Ben savez quoi? Moi j’lai eu ce fucking Pvt et mon année à Montréal fut merveilleuse, et je suis ne suis pas un de ces maudits dont tout le monde parle, je respecte les valeur humaines, français où québécois ça ne fait aucune différence, le code est simple c’est “je ne suis pas chez moi, je me plie aux règles et à la culture locale” et avec le sourire en prime! Non faut arrêter, le PVT c’est avant tout une grande chance de profiter d’un lien fort qui uni deux endroits du monde séparé par un océan. C’est profiter de l’histoire pour découvrir le monde, alors faut arrêter de diaboliser un tel ou un tel selon son pays d’origine, des connards il y en a partout, c’est une histoire d’éducation et de comportement social avant tout, combien de temps va falloir le répéter? Des Québécois au comportement infecte j’en ai croisé et je les ai pas traité de maudit Québécois, non juste de pauvre con. Stop attacher les origines à la bêtise humaine, c’est toujours le même combat. J’ai adoré détester cette article, merci.

  51. C’est quoi cette connerie? Étant Québécoise, je trouve cela fatigant cet espèce ce stéréotype du Canadien (sûrement québécois ) trop gentil. On a nos problèmes à nous aussi, on en parle moins que vous c’est tout. Et OH non! la partie “Sans oublier l’implacable flexibilité du monde du travail, la retorse capacité des employeurs à vous juger non pas sur la liste de vos prétendues qualités affichées sur votre CV mais bien plus sur vos réelles aptitudes à accomplir le travail demandé, cette outrecuidance insupportable à vous accepter tels que vous êtes, noirs, arabes, auvergnats sans jamais se soucier de vos origines.”

    —-> Est tellement fausse. je suis née ici et ma couleur de peau affecte bel et bien ma vie professionnelle et mon accès au logement. Les québécois sont bel et bien raciste mais excellent dans la subtilité et dans le “politically correcte”.

    Le sarcasme de ce texte qui finalement parle d’un Canada (dites plutôt Québec) paradisiaque peut vous induire en erreur.

    Vous ne savez pas à quel fréquence nous voyons ici des Français qui veulent préparer d’autres français à venir “pévéter” le Québec en utilisant la même cassette de clichés rouillés. been there done that. Venez faire votre propre expérience, apprenez à sortir de votre zone de confort et apprenez que le monde est fait d’une tonne de mondes différents. Le vôtre n’est pas la norme chez l’autre….

  52. On ne remercie pas seulement le chauffeur de bus, certains applaudissent le pilote d’avion qui s’est posé sans encombre (un peu niaiseux, je vous l’accorde)

  53. Mdrrrr! Hilarant…

    signé un insupportable Québécois! 😉

  54. C’est n’importe quoi ce que vous écrivez là !!!!!
    je suis d’origine Canadienne et ça fait 4ans que je vis en France et c’est juste clair honnête que je préfère le canada!!!
    arrêtez de critiquer mon pays et restez malheureux et pauvre en France ! quel honte !

  55. Ce témoignage est d’un jugement…..
    Toi l’auteur de cet article, qui es tu pour parler au nom de tous les français qui ont envie de partir vivre ailleurs que ce soit au Canada ou n’importe quel autre endroit?
    Je suis venu en PVT il y a deux ans. J’y vis maintenant depuis, et je peux garantir que tu te bases sur des généralités stupide :
    La caissière qui te demande “comment se passe votre journée jusqu’à présent?” cette situation ne m’est jamais arrivé une seule fois.
    La serveuse : elle ne t’interromps pas tout le temps. Elle vient une fois pour s’assurer que tu n’as besoin de rien et que tout va bien, et viens te servir lorsque ton verre est vide.
    Le reste, que ce soit les administrations ou le travail. Oui la mentalité est nord américaine.
    Mais qu’est ce que ça peut te faire que les français veulent voir comment s’Est ailleurs?
    De plus, dans cet article, tu augmentes ce cliché sur les français lorsque tu nous décris. C’est n’importe quoi.
    Les français sont peut-être comme ça dans leur pays, mais ici, je vois rarement cela.
    Il y a un engouement pour le Canada c’Est vrai, sauf que dans chaque pays il y a des avantages et des inconvénients et il y a beaucoup de monde qui idéalisent le canada.
    Cependant, ta manière de parler dans ton article n’est pas objective, j’ai plus l’impression de voir une personne bien frustrée et en colère et qui se défoule à critiquer tous les français qui ont envie de se barer. Et je les comprends. Il est malgré tout important de se préparer à une immigration.

  56. C’est du troll de mauvaise qualité. Quel article décevant

  57. A tout les circoncis du cervelet, qu’ils fussent québécois ou d’ailleurs, je vis à Vancouver, oui c’est au Canada, je suis résident permanent et je découvre que la bêtise n’a pas de frontière ! Bonne journée

  58. Le Canada affiche complet. Merci de votre intérêt.

  59. et ben de l’avis d’une française qui a vécu au quebec et qui est revenu en france pour une question de papier..
    Le quebec a ça de fantastique que le respect de l’autre est une valeur reelle, que le sourire qui vous est donné est chargée de sincérité, que l’aide qui vous est apporté est faite sans vous dire “estime toi heureux de l’avoir cette aide!”
    Mais le quebec est un pays qui a beaucoup de caractére américain.. et ça fait aussi partie de son charme!
    je voulais repartir et vivre la bas .. parce que la bas la vie a l’air plus paisible… mais avec le temps j’ai retrouvé les plaisirs de vivre en France … avec les difficultés que ça entrainent…
    Je suis une trentenaire qui galère pour payer ses factures et garder son boulot, qui sait qu’elle aura pas de retraite et certainement pas une retraite fantastique de cadre de la fonction publique ( CE QUI EST UN MYTHE SOIT DIT EN PASSANT !!!! )
    Je suis une trentenaire qui se désole de voir que les gens d’où qu’ils soient aient encore assez d’énergie à dépenser pour cracher sur le voisin… plutôt que d’essayer de distribuer un sourire sincere, une aide réelle, et arreêter de faire son maudit français et raler…

    CA EXISTE TU PAS UN PAYS OU LES GENS ONT JUSTE POUR VALEUR HUMAIN D’ESSAYER D’ETRE HEUREUX SANS ENVIER LE VOISIN ET SANS LUI CRACHER DESSUS!!!!!!!!!!

  60. Cet article n’est intense et bien écrit, mais il me laisse perplexe, car entre ironie affûtée et vérités hilarantes, on ne sait parfois pas très bien sur quel pied le lire. J’imagine que forcément, certains le prendront au premier degré, attention, danger.

    Pour ma part, je suis expatrié à Montréal depuis 11 ans, après deux années passées dans une “Ville des Lumières” où tout me paraissait bien sombre. En une décennie, le Québec m’a rendu optimiste et cela n’a pas de prix. Et puis, depuis quand la curiosité est-elle devenue une tare? Depuis quand l’envie d’ailleurs se transforme t’elle ironiquement en boulet qui vous colle au pied? Maudits soient les aventuriers. Je n’ai jamais compris ce point de vue franco-français. Voilà, ça, c’est réglé.

    La façon dont vous avez formulé vos mots est une prise de risque, que j’imagine mesurée. J’espère néanmoins que les Québécois ne liront pas vos mots au premier degré et qu’ils verront votre ironie comme autant d’éloges cachés. Car c’est nous, les français du Québec, qui en paieront les pots cassés. Pfffff, sympa, merci :-) Ça me rappelle l’intervention de Serge Lama – le chanteur, pas le lama – invité au “Tout le Monde en parle” version québécois il y a quelques années. Il n’avait pas votre éloquence, mais toute sa bêtise.

    Quoi qu’il en soit, je vous remercie pour cet article qui aura eu l’avantage de me décrocher un large sourire et de sublimer ma fierté : vive le Québec, et que la France survive ! Bien à vous, G.

  61. Désolé pour l’intro ratée, je reprends : Cet article est aussi intense que bien écrit, mais il me laisse perplexe, car entre ironie affûtée et vérités hilarantes, on ne sait parfois pas très bien sur quel pied le lire. J’imagine que forcément, certains le prendront au premier degré, attention, danger.

    Pour ma part, je suis expatrié à Montréal depuis 11 ans, après deux années passées dans une “Ville des Lumières” où tout me paraissait bien sombre. En une décennie, le Québec m’a rendu optimiste et cela n’a pas de prix. Et puis, depuis quand la curiosité est-elle devenue une tare? Depuis quand l’envie d’ailleurs se transforme t’elle ironiquement en boulet qui vous colle au pied? Maudits soient les aventuriers. Je n’ai jamais compris ce point de vue franco-français. Voilà, ça, c’est réglé.

    La façon dont vous avez formulé vos mots est une prise de risque, que j’imagine mesurée. J’espère néanmoins que les Québécois ne liront pas vos mots au premier degré et qu’ils verront votre ironie comme autant d’éloges cachés. Car c’est nous, les français du Québec, qui en paieront les pots cassés. Pfffff, sympa, merci :-) Ça me rappelle l’intervention de Serge Lama – le chanteur, pas le lama – invité au “Tout le Monde en parle” version québécois il y a quelques années. Il n’avait pas votre éloquence, mais toute sa bêtise.

    Quoi qu’il en soit, je vous remercie pour cet article qui aura eu l’avantage de me décrocher un large sourire et de sublimer ma fierté : vive le Québec, et que la France survive ! Bien à vous, G

  62. Génial M Sagalovitsch! j’ai ri en lisant l’article, et j’en ai pleuré (de rire) en lisant les commentaires!

  63. je ne comprend pas comment un francais peut critiquer autant les francais qui veulent quitter la france pour avoir soit une vie meilleurs soit une experience hors du commun.

    c’est du n’importe quoi laisse les autres faire ce qu’ils veulent puis arrete de critiquer ou d’insulter.

  64. C’est bien triste de voir des gens passer autant de temps à confectionner des réponses emplies de justice et assoiffées de vengeance alors qu’il suffit plutôt de passer passer 30 secondes à lire la description du blog qui est fournie par l’auteur en haut à droite de votre écran. Serious Troll is serious.
    Bon, même avec cela, c’est vaguement marrant, je ne dois pas être l’audience cible :/ Voir les gens tomber dans le panneau et s’époummoner est amusant en revanche 😀

  65. Je vous invite a ces frances qui ont la gueule longue d’arreter critiquer mon pays d’adoption le Canada.j ‘ ai visite beaucoup des pays et parmi ceux pais le votre et je vous dire que j’ ai plein choses a vous reprocher,en premier lieu j’ai trouve votre rues et stations de metres tres sales et des odeurs pourrissantes,les gens trop arrogants surtout les parissiens,beaucoup chômeurs dans les rues…………Tout pour dire que au Canada c’est un autre situation differente ,je peu dire que le canadienns en general sont de gens de bien, que meriten de respect et au moins si on ouvre la bouche pour dire q q chose ca serai mieu de le divulguer d’une façon cohérente

  66. @M.Sagalovitsch, vous découvrez que la bêtise n’a pas de frontière ? à votre âge ? On frise l’incompétence.

    En tout cas, ça défouraille dans les commentaires ! On s’amuse comme des petits fous !

  67. En effet, tu as bien raison sur un point:

    Croire que l’herbe est plus verte en fuyant ses problèmes pour les recréer dans un autre pays ou la culture et les façons de faire sont bien différentes, c’est parfaitement utopique, et ça, même si penser qu’immigrer au Québec sera facile parce qu’ils parlent français, euhhh détrompez vous, être francophone ne veux pas dire être Français de France).

    Sauvez notre image, merci de rester chez vous si c’est pour vivre comme des êtres complétement inadaptés. Ça va facilité les choses.

  68. Je ne valide pas du tout cet article fait par une personne aigrie par la vie. Un coup de gueule fait avec méprise. Et on s’étonne que les jeunes français veulent bouger avec des façons de penser pareil….pffffff…que dire de plus mis à part, cher Laurent je te souhaite une belle vie dans ta si belle France!
    Aucun autre pays n’a la chance de descendre des siècles lumières et du roi soleil.
    Au toi laurent, nous te vénérons toi et ta France…. meilleur pays du monde… où il n’y a aucune hypocrisie, où les bonjours abondent,
    où d’après moi, l’optimisme est malheureusement pas présent!
    Longue vie à toi, descendant du roi soleil….

  69. Laurent après avoir vécu à Vancouver depuis 2009, tu devrais vraiment songer retourner en France. Cela nous ferait un trou de cul de moins au Canada. (je fais référence aux imbéciles prétentieux comme toi et non à nos petits cousins français).

  70. C’est que cet enc**é de zoreil qui a écrit cet article miteux ? Le Canada est, et restera LE pays à visiter, et où les gens qui le méritent, doivent s’installer … Ils font des quotas pour les Visas, et bien c’est quand même les seuls presques, à limiter leur immigrants, et ils ont plus que raison ! Moi perso, je suis en France depuis 1 mois et demi (je viens de Nouvelle Calédonie) et bien la France, c’est un bordel monumental ! C’est pire que ce que l’on entend aux infos ! En 1 mois, j’ai compris pourquoi tout le monde se casse de ce pays … Bref, tout ça pour dire que beaucoup revent du Canada .. pour y avoir fait mes études, je comprend à 800 %, et mon rêve le plus cher est d’y retourner, la France n’est même pas comparable avec le Canada … C’est le paradis et l’enfer ^^ Cheers, and GO HABS GO !!!

  71. Hé “Pinaise” j’y crois pas mais ils se sont perdus, échoués sur ce blog pour vous engueuler, zont rien compris , les bras m’en tombent, j’ai même pas pas tout lu tellement ils sont ennuyeux, faites un billet sur le second degré, le 3ième, la satyre, le contrepied, l’humour, noir, juif, french, canadien….zavez tout lu ? zêtes courageux !

  72. Et le fait de vouloir voyager sans penser que l’herbe est plus verte ailleurs, mais seulement profiter de l’opportunité de découvrir une autre culture, qui ne sera peut être ni mieux, ni moins bien, seulement différente ?
    Le PVT par définition dure 12 mois pour l’instant et pour ma part je compte bien revenir en France après être partie. Mais au moins j’aurai découvert autre chose, cela me permettra certainement de me rendre encore plus compte de la chance que j’ai de vivre et France (même si pour ma part j’en ai déjà conscience, nous ne sommes pas tous bêtes et incultes. Ceci dit, certes, nous sommes bien en France ; mais, sans faire de politique tout n’est pas bon dans notre système, comme tout n’est pas bon dans le système canadien. Mais regarder comment cela fonctionne ailleurs ne peut pas être négatif.) Pour finir, j’espère aussi que ce voyage (ou les autres!) me permettra également de ne pas juger les gens comme vous le faites, sans connaitre leurs motivations ni leurs idées, en essayant simplement de les réduire à de simples enfants gatés et les canadiens a de simples “culs terreux” et hypocrites, coupables de trop d’amabilités il faut croire… J’espère partir la bas ou ailleurs, en espérant acquérir une ouverture d’esprit, et une acceptation d’autres cultures, pour ne jamais avoir le culot et la bêtise de publier des propos aussi intolérants et méprisants…

  73. Chers péteux de broue de l’arrière-grand-mère patrie,

    Écoutez votre consanguin auteur de ce billet bien avisé. Restez chez vous.

    Chez nous, nous avons secrètement devisé un système de classification de votre race de minables qui vient s’étonner de ce qu’on ne remarque pas votre supériorité morale et intellectuelle sitôt descendus de l’avion.

    Pour nous, Canadiens-français-québécois-d’Amérique, il existe deux sortes de français: les Français, et les Maudits Français (homonymie possible pour la deuxième variante: “les ‘ostie-d’crisse-de tabarnak de França à marde du Saint-Sacrament d’câlisse”).

    La différence entre les deux? Les Français finissent par rentrer chez eux, éventuellement… Vous vous épargnerez l’effort et vous éviterez de perdre votre temps, et à nous d’avoir à endurer vos défauts de prononciations efféminés, assaisonnés de mots ostensiblement anglais, mais prononcés avec un accent martien.

    Allez enfants, à votre patrie. Merci, au revoir, et bon voyage.

  74. Ça me fait rire de lire sur ce que pensent les français du Canada. J’habite à Montréal (Québec) et j’aime bien mes amis français. Ils ont un accent formidable et prennent la peine de bien parler… Mais mettent des maudits mots anglais dans leur phrase. Mais bon. Vous êtes un peuple curieux et vous admirez nos espaces sauvage. Moi j’aime bien la température qui fait en France… Et vos reportages sur l’enfer de vos tempêtes de neige… 10 centimètre… Hahahha!!! Mais bon. Vous êtes des gens instruits, prêt à collaborer en ayant l’humilité de vous adapter à nos méthodes de travail un peu américanisé. Vous avez de la classe et un français dans un groupe d’amis, c’est comme une voiture de luxe dans un stationnement d’un supermarché, c’est classe. Vous êtes excellent en cuisine et vous êtes adorables lorsque vous vous trouvez devant un plat de Poutine. “C’est comestible ce truc?” Au Québec, dans les années 80 vous nous avez emmené vos Renault 5 et il y en a encore sur la route.. Je veut une Renault! Les frasques sexuelles de vos politiciens nous font sourire. Notre premier ministre Stephen Harper ne vivra jamais ça! Bref, les québécois se rappellent encore leurs liens historique avec la mère partie, la France. Bon mon ancêtre à Quitté la Normandie en 1685, mais il me reste un peu de sang français. Donc je vous laisse avec cette déclaration du Général de gaule à Monteal en.. 1966 je pense: “Vivre le Québec libre!! ” Et moi je dis; ” Vive la France!”

  75. Mais la poutine n’est pas si mauvaise 😛

  76. Un grand merci pour cette fine plume qu’est la vôtre !

  77. Beaucoup ne comprennent rien… c’en est très amusant 😉

  78. Bravo vous êtes trop fort. Très belle écriture pleine de style. Un vrai plaisir de vous lire.

  79. Coucou !!
    Une entreprise québecoise est venue me chercher en France, ils m’ont fait croire qu’ils allaient me garder mais vous savez quoi ?! ils ont fait les démarches 1 mois avant la fin de mon visa, mais ils ont m’ont licenciés 2 semaines avant la fin de mon visa… Résultat des courses, j’ai déposé une plainte pour in licenciement sans cause juste et suffisante, à cause de ça je ne peux pas quitter le canada (sans oublier que je briserai le coeur de ma chérie et des petits loulous..), donc depuis Octobre 2013 je ne peux plus travailler ET je ne touche aucuns chomage !! Youpi ! pour moi le PVT ce n’est qu’une question de survit pour moi donc ceux et celles qui trip sur un PVT juste pour le Fun et qui rentre chez au bout de 3 mois parcequ’au finale ici il n’y ;a pas de caribou, il y a des bus (et oui !), il y a des gens formidables (de la bellechasse, jusqu’en estrie !) mais n’oubliez pas que l’ai juste besoin de ça pour vivre, même le mariage ne me permettra pas de travailler….

  80. Quel mauvais article, il se permet de parler d’égoïsme, lui, un québécois ! La société qui prône l’individualisme. Quant à la politesse québécoise, parlons en ! Leur mauvaise éducation ne leur a pas appris a être polis apparemment. Pauvre petits québécois sans savoir vivre. Pis les incompétences et le manque de rigueur dans le milieux professionnel ! Quel horreur ce Québec, après on se demande pourquoi les français ne côtoient pas les québécois mais bien d’autres français ou étrangers venu d’ailleurs qui eux aussi sont déçu… Content d’être partis aux USA !

  81. Je vois que Pierre entrepreneur, est d’un avis contraire à cet article peu avenant, et au flot de commentaires sarcastiques à l’égard des français ! Pierre dit
    “Intéressant comme article. Moi, je suis employeur et laissé-moi vous dire que dans les 3 dernières années j’ai eu l’immense opportunité d’offrir des emplois à 3 différentes personnes avec PVT de France et quel succès. Travaillant, l’âme à la découverte de notre pays à chaque instant libre, éduqué et sachant écrire et parler (plus que je ne puisse en dire de nos gradués Québécois) et qui ne demande rien en retour d’une journée normal de travail. Venez en grand nombre, nous avons besoin de gens qui savent la valeur de leurs qualités et le prouve chaque jours!”
    Je ne me sens pas concernée parce que je reste en France mais nos enfants s’expatrient parce que justement ils n’approuvent pas le pessimisme et l’impolitesse des “français” … ils sont expatriés aux USA et heureusement ont été reçus très gentiment et généreusement !!!

  82. Message å Kingtaz: Reviens vite au Canada, c’est des immigrants comme toi que l’on veut ici. Un gars du Québec 😉

  83. T’as qu’à rester chez vous….Enculé de ta race

  84. En passant mon père est un français et jamais j’irai habiter en France où il existe de la xénophobie extrême, du mépris et des habitants qui se croient au dessus de tout le monde…

    Ah oui j’allais oublié…vous savez le savon, ça existe!!!!

  85. Nul à chier, pitoyable et incongrue ..

  86. @Dominic C’est beau de parler de “xénophobie extreme” tout en traitant l’auteur d’ “enculé de sa race”…
    T’es un exemple pour moi.

  87. En tant que expat, c est bien ce genre de commentaires qui ne me fera jamais revenir en France, ou bien plutot le francais dira-t-on. L’aIsance a critique son prochain, a le pousse a la place de lui dire pardon. La facilite a se sentir superieur aux autres. Par ce type de commentaires vous ne faites que contribuer aux mauvais oeil qui est porte sur les francais. La gastronomie d’un pays ou la beaute de ces paysages n’est malheureusement pas tout. La France parlons en. Ou trouves tu du travail ?? Ah ok tu as un logement mais encore faudrait-il que tu sois l’heureux gagnant un voisinage sympa ou juste tt simplement tolerant. Un pays si beau ou les gens sont contre les gays, contre les immigres, contre, contre et encore recontre. Je prefere dc rester expat jusqu’au jour ou les francais apprendront a vivre ensemble ou tt simplement a respecte les autres.

  88. Au premier paragraphe, et faisant partie de ces jeunes ingrats qui sont partis s’installer au Canada, je me demandais si j’allais vous défoncer la “yeule” ou si c’était sarcastique.
    Après 2 paragraphes, le doute n’est plus permi, je commence à sentir un sentiment intense monter en moi.
    Je poursuis ma lecture, jusqu’au bout. Je partage même avec mon conjoint, lui aussi un ingrat…

    Il n’y a vraiment aucun doute : aujourd’hui, je vous découvre et je vous aime 😀

    Merci 😀

  89. Perso chacun tire une experience en fonction de ce qu il recherche, son vecu, et a ce qu il aspire.
    J ai quitte les pays bas pour le canada en me disant je ne rentrerai plus en europe. Je m installe je monte mon entreprise comme j ai l habitude de le faire dans tous les pays ou j ai vecu jusque la genial.
    C est apres que je dechante
    Corruption a tous les niveaux. Une administration qui sert a rien. Des routes faites comme des chemins de terre. Des impots et charges exhorbitants. De la cocaine comme s il neigeait en plein ete dans tous les bars et les flics qui s en fichent. Des gens qui n hesitent pas a vous tirer dans le dos au travail surtout vos partenaire. Au resto et dans la vie des remarques du genre vous etes venu piquer le travail des québécois. En fait une agressivité constente de partout.
    Au bout de deux ans je suis rentré en europe.
    Mes amitiés y sont restées profondes en deux ans j ai aime ce pays avant meme d y habiter mais c en etait trop pour tout le reste.

    C est mon experience. Meme si je ne vie pas en france je l aime qd meme. Qd a ceux qui crachent sur leur mere patrie bon vent. Adopter un nouveau pays ne veut pas dire forcement cracher sur sa patrie.
    Pour le moment j aime l etranger et m enrichir de nouvelles experiences. Un jour rentrerai mais pas maintenant. Et opposer la france au canada c est debile ces pays ont davantage de complémentarités que d oppositions

  90. Ce genre d’article et de commentaires me confirme que j’avais raison d’émmigrer avec mes 3 enfants et mon épouse au Canada (Vancouver) il y a 3 ans. Le seul regret que j’ai et de pas être parti plus tôt.Bien sur ce n’est pas un eldorado oû l’assistanat est roi. Les gens qui veulent travailler trouvent leur compte et la qualité de vie est extraordinaire.Leur immigration est controlée et quand on devient résident on a vraiment la sensation de l’avoir mérité.L’administration est à votre écoute et est prête à vous aider à n’importe quel moment. Les impôts,sur les sociétés et sur le revenu sont corrects et normaux (contrairement à un hold up en France). Le systeme scolaire est intelligent et les soins hospitaliers sont comme en France et même plus rapide..On attend pas 3 mois pour un scanner et je n’ai jamais vu de dépassement d’honoraires…il ne me tarde qu’une chose : obtenir la citoyenneté et renoncer à la Française ( même si je peux garder les 2) pour apporter ma pierre à la construction de ce fabuleux pays !
    Vive Le Canada ! …et adieu le France.

  91. C’est de quelle origine “Sagalovitsch”?

  92. Hahaha! Trop cool l’article! Bien ecrit, marrant, bien taclant mais c’est du bon! Bravo l’auteur!!
    Vive le Canada et vive la France

  93. Bon je lis des français qui ont eu une mauvaise expérience au Québec. Vous savez, des cons, il y en a partout. Se faire dire:”t’es français et t’es icitte pour piquer nos jobs” et bien, c’est commun partout. Oui être con, c’est universel. Mais je tiens à vous dire, changer de pays, c’est difficile. Se trouver un emplois qui correspond à nos compétences quand on viens d’ailleurs, c’est difficile aussi. Mais la plupart des gens au Québec vont vous accueillir les bras ouverts. Nous habitons une petite planète et, dans une économie mondialisé, nous avons besoins de gens de toutes provenances.
    Moi j’ai bien les français… Encore mieux les françaises. Et oui, camarade français masculin, les française aiment bien faire l’amour avec un québécois, c’est exotique et nous sommes particulièrement inventifs au lit. Mais bon, je m’écarte du sujet. Donc, oui c’est vrai que dans les supermarchés, les caissières et les commis sont souriants (en général) et serviables. Oui au restaurant, quand on est à la table, la serveuse n’attend pas qu’on lui fasse signe. Oui nous avons de bons transports en commun… Quand ça marche. Vous savez, ici la voiture est roi. En passant, quelqu’un peut me donner le numéro de téléphone du PDG de Renault. J’aimerais bien qu’ils en vendent au Québec!

  94. Je comprends parfaitement l’avis des quebecois … Pour avoir vecu longtemps au Canada j’ai le sentiment que les francais se font trop d’illusions … Faut arreter !!! Si vous ne vous bougez pas, on ne vous donnera rien. Ne restez pas qu’entre francais, arretez de vous plaindre, arretez de comparer dans le mauvais sens, arretez de critiquer les quebecois. La France est en train de coloniser le Quebec a cause des medias qui en font un monde de bisounours. Oui c’en est un, oui le Canada est un bien beau pays. Mais venez y avec le respect, le sourire, et laissez votre cote franchouillard a Charles de Gaulle ou Roissy.

  95. Et bien. Que de mots! Je suis d’accord et, complètement insultée! Je suis Française et j’ai emmigré au Canada il y a 6 ans, à 17 ans et demi parce que la France, cette terre nourricière, n’était pas ma terre de prédilection. Seulement avant de vendre le Canada comme terre bénite, il faut que nous autres français, arrêtons de penser que le paradis est ici. C’est certes un pays où il y fait bon vivre, mais lorsque une vague de français arrive etque ces derniers se plaignent que la différence les agace et bien rester d’où vous venez.

    Venir au Canada c’est se détacher complètement de ses racines française et de s’intégrer aux Québécois (pour ceux qui vont au Québec). C’est à dire, d’oublier le pain et le fromage, mais le kraft diner à la place.
    C’est à dire vivre avec des québécois et fuir le plateau.
    C’est à dire tabarnak et non putain.

    Mais surtout c’est d’arrêter de penser que tout nous sera donner, offert et que l’on vous ouvrira les portes. La Francophobie, je commençe à être atteinte. Bouge ton cul, trouve du travail même si ca prend trois mois, et mange de la poutine!
    et surtout arrête de penser que els québécois sont inférieurs parce qu’ils ont un langage particulier, un accent fort et une vision différente de la France.

    On y trouve tous son compte, mais la clé réside dans l’arrête des comparaisons, des “moi je suis mieux, je parle le vrai français” et surtout que ce n’est pas le rêve Américain. C’est le Canada, le Québec et ca parle Français au Québec et Anglais au Canada. That’s It mon Esti!

    :)

  96. Imbécile, t’es jaloux pare que tes amis ont foutu le camps au Québec?

    On en a rien à foutre que tu pleures comme une pute sensible justement, reste chez toi, on en veut pas des faux-intellos avec le cul rempli……

  97. Excellent, j’adore le ton condescendent et la réalité des différences entre le Canada et la France et la mauvaise image qui colle aux Français, tout cela est tellement vrai et bien représentatif…

  98. Déçu du Québec et surtout des québécois ! Egocentriques, égoistes, impolis, incompétents et surtout HYPROCRITES ! Ils ne vont jamais au bout des choses et vous tire une balle dans le dos dès que l’occasion s’y présente. Adieu le québec, si les français n’y reste pas c pas pour rien !

  99. “LE RESPECT DE CHACUN” LOOOOOL (VOIR LA CHARTE DES VALEURS SOIT DISANTES QUEBECOISES, ILS DOIVENT OUBLIER QU’ILS ST TOUS ISSU DE LA DIVERSITE) LE PAYS DES AUTOCHTONES AUX DROITS BAFFOUES ET A L’ENVIRONNEMENT TOTALMNT POLLUE ! !!!!!!!!!!!

  100. Le problème des Quebecois c’est leur complexe d’infériorité par rapport aux Français…

  101. @Jester : Lire ce n’est pas seulement déchiffrer, c’est comprendre, apparemment c’est trop pour vous.
    @ Mr Sagalo : décidément sont gratinés ces jours….

  102. Les québécois ont l’air vexés par l’article mais les commentaires sur les Français peuvent aussi être super vexants (notamment ceux des Français partis au Québec qui maintenant ne se sentent plus français), ça va les vendus ? Vous avez oublié père, mère et amis ?
    Magnifique preuve d’intelligence tout ça.

    Finalement, restez là bas, y en a marre des Français constamment en train de cracher sur leur pays et leurs concitoyens, y a quand même des choses et des gens super en France non ? Vous pensez honnêtement qu’il y a que des cons/racistes/homophobes en France ? Vous avez vraiment dû rencontrer des personnes pourries dans vos vies pour être aussi sûr de votre jugement, moi j’adore mes amis et ma famille et rien que pour eux je peux pas mettre tous les Français dans le même panier.

    Bref, au final :

    Les Français sont cons
    Tu es Français
    Donc : tu es con (oui toi aussi qui est parti au Québec, c’est pas parce que tu as pris l’accent que tu y échappes, puisque de toute évidence, c’est dans notre sang, on est tous des connards).

    Non mais franchement…

  103. Pour les abrutis dans les commentaires: ca va être dur à comprendre pour vous, mais le Canada ce n’est pas que le Quebec….

    J’ajoute aussi que les français ne sont pas les parisiens, non plus. Les parisiens (mais pas les banlieusards) sont une race répugnante d’individus, véritablement la lie de l’humanité. Un peuple de sous-hommes arrogants, ineptes et foncièrement identique dont la seule gloire tient à quelques monuments dérisoires et à une histoire qui n’intéresse plus personne. Je ne parle même aps des femmes parisiennes, des connasses aigries et castratrices.

    Ailleurs, on est heureux de vivre. Respect aux Marseillais, aux Lillois, au Toulousains, aux Bretons et aux Basques, aux Corses et aux Ariégeois, bref aux VRAIS français et pas à ces gros cons de bobos prétentieux que le monde ne supporte plus.

  104. J’ai passé 6 ans de ma vie à faire des études avec pour seule aide, le maigre revenu de la CAF (90€ par mois à l’époque), si j’émigre c’est parce que j’ai passé 3 ans à essayer de trouver un travail dans mon secteur en france (super prometteur à l’époque où j’ai commencé à faire mes études, et plus maintenant). J’ai trouvé du travail au Canada, avec un super salaire, et dans mon domaine. En France ça fait 3 ans que je galère à en trouver.

    Au Canada, il y a du travail dans ma langue maternelle, je pense que y’a pas besoin de plus d’explications, de si l’herbe est plus verte etc, y’a un fait: au Quebec il y a ce qu’il n’y a pas en France: du travail. Et si la situation change dans mon secteur, j’irais dans un autre pays, c’est aussi simple que ça.

  105. Je pense que c’est dans l’adversité que l’on apprend la solidarité. Le problème de la France et des français en général, est le fait que l’on semble figé sur des acquis gagnés dans la sueur, le sang, et les larmes. Concrètement, depuis la seconde guerre mondiale on peut observer le déclin de la France, puissance mondiale, sclérosée par les énarques, et autres administratifs obtus et butés. Il faut sortir de ce carcan immobiliste, de ce schéma attentiste. L’état providence est une bonne idée en soi, mais l’application laisse clairement à désirer. En France, la réussite fait peur à tel point que l’on encense la médiocrité. On a aussi une telle peur de l’étranger et de l’inconnu que plutôt que de s’ouvrir et d’essayer d’apprendre, voir ce qu’il a à apporter, l’on préfère rester dans notre petit corporatisme bedonnant….. Ayant une double nationalité franco-néérlandaise et ayant été élevé dans les deux cultures, j’ai pu avoir un autre regard sur ce merveilleux pays qu’est la France, car il faut le dire la France est merveilleuse et j’aime mon pays de naissance. Mais, car il y a un mais, il est aujourd’hui impossible d’y vivre convenablement et ce même avec un diplôme d’études supérieur! La faute a qui? Cela ne sert a rien de jeter la pierre sur les politiques car après tout ils n’ont que le crédit et le pouvoir que nous leur accordons. Donc je vous le dis, si vous en avez l’occasion quittez la France non pas parce que le pays est mauvais (cela est tout à fait faux), mais parce que la population est attentiste et complètement assistée par un état providence à bout de souffle. Mais n’oubliez jamais d’ou vous venez et peut être qu’un jour, tous les expatriés français se souviendront ou sont leurs racines et décideront de rentrer au pays afin de changer les choses, en commençant par les mentalités. La France des lumière c’était au 18ème siècle, celle des réformes sociales au 19ème et début du 20ème siècle, la création de l’administration actuelle a eu lieu sous Napoléon Bonaparte (1804-1815), ne vivons pas dans la passé éternellement!
    Un français qui en a mare des esprits chauvins!

  106. @Mr Sagalovitsch, respect!!

  107. @closde, du pur bonheur ces commentaires, notre hôte bienveillant devrait faire un “hall of fame” avec certains 😉

  108. @the red : incroyable en effet. Visiblement la gentillesse et le second degré son incompatibles !

    @M.Sagalovitsch : à quand un papier sur les Bretons ou les Papous pour voir si le phénomène est reproductible ?

  109. allez soyons fous, un papier sur le second degré!!

  110. @baby, m’est avis que ça marcherait même avec les martiens :)

  111. C’est ridicule. Et si on a envie de juste prendre un bol d’air, découvrir une autre culture, changer de vie pour essayer ? C’est quoi le problème ?
    C’est quoi cette méchanceté envers les deux pays ?
    Je regrette que cette personne poste des propos aussi injurieux et clichés. Une vraie honte et un manque d’ouverture d’esprit. Vraiment internet autorise n’importe quel abruti à asperger le monde entier de sa merde.

  112. Je me suis beaucoup amusée en lisant les commentaires, qu’ils proviennent de français ou de quebecois . Pour la simple raison que les français il est vrai ,sont des éternels insatisfait, pour exemple , jai une cousine partie vivre à Québec , et qui ( à mon grand désarroi) se plaint sans cesse, jai simplement l’ envie de lui cracher chaque fois que j’entend ses jérémiades que si elle n’est pas heureuse , qu’elle me céde sa place , si elle n’est pas digne de la chance qu’elle a, qu’elle la laisse a quelqu’un qui saura en faire bon usage , et s’intégrer ! Et oui Chers amis Quebecois , les français ne sont pas tous pareils , ne faites pas de quelques cas de fils à papa riches et orgeuilleux , une généralité. Pour ma part , je suis une jeune française issue de la classe moyenne , et je peux vous assurer ne pas être fière de ce que “mon” pays refléte, pour la simple raison que la France se flétrit , peut être même est-ce pour cette raison que certains français sont mécontents de votre savoir vivre, ni avez vous jamais pensé ? peut être est-ce parce qu’ils assistent à l’agonie de leur identité nationale et que cela les chagrine , les poussant a dénigrer une culture fleurit !! , Cependant , je dois avouer être déçue de la reaction de certains d’entre vous , vous faites comprendre que vous ne nous aimez pas , que vous ne voulez pas de nous , parce que vous avez été déçu, mais déçu par qui ? Par une minorité d’ignares qui ne savent pas apprécier la différence de culture , et qui malgré tout , hurlent sur les toits qu’ils veulent découvrir et partir , à ce moment , rappelez vous , ce que j’ai marqué un peu plus haut sur l’identité nationale. Ce qui est malheureusement affligeant , c’est que vous n’êtes pas les seuls, rassurez vous, à faire le constat de la méchanceté gratuite et de l’orgueil de la France. Le tout est de ne pas généraliser.

    Je serai extrêmement déçue d’être la victime des déboires d’autres français , et je sais que beaucoup pense également comme moi , et ne se sentent pas appartenir à une identité particuliére.

    Moralité simpliste : peut importe les différences , nous sommes tous des enfants de la terre .

  113. En voici un beau frustré!!!!!
    Mon cher compatriote, je pense que votre article est tout simplement le reflet d’un homme frustré d’avoir loupé sa vie en France et ensuite au Canada, semblerait-il!!! Le comble c’est que vous vivez TOUJOURS au Canada.
    Les cultures et les gens sont différents partout à travers le monde. Pour ce qui est du Canada on aime ou on n’aime pas. Mais critiquer comme vous le faîtes c’est tellement bas et simple que ça en devient risible et sans aucune crédibilité.
    Personnellement je me plaît au Canada, je me suis adapté à leur culture et leur façon de vivre car j’ai CHOISI d’immigrer ici pour découvrir d’autres horizons. Au final je suis resté car les opportunités qui se sont présentées ont été pour moi un grand pas en avant dans ma vie professionnel. Pas pour vous vraisemblablement.
    Laissez les gens se faire leur propre opinion et n’insultez pas les individus!
    Comme dirait un grand poète du 21ème siècle : “Si t’aime pas renoi, t’écoutes pas et puis c’est tout!”
    Alors si le Canada ne vous plaît pas parce que votre petit bout de fromage est trop “dispendieux” à votre gout, que les gens ne sont pas des rebelles contestataires se plaignant sans cesse de leurs conditions sans se bouger le cul comme le font certains français, dont vous faites sans doute parti et qui contribuent à ternir l’image de notre beau pays, et bien tirez vous mon grand :) et pas vers la France!!!! Sur ce bonne journée mon cheum!

  114. Je lis beaucoup de vérités je dois dire dans ton texte mais aussi certaines choses tiré par les cheveux . Je suis au canada depuis maintenant bientôt 7 ans et oui il y’a beaucoup de choses dans ton texte ou je te donne entièrement raison . Quand je suis arrivée ici tout seul sans connaître personnes il y’a 7 ans , j’était content de vouloir rencontrer de nouvelle horizons et du nouveau mondes . Mais après quelques mois j’ai vite vue le choc de cultures de la France et du Québec . Oui je parle du Québec car c’est là ou je me trouve POUR L’INSTANT au Canada. Je ne dit pas que en France nous avons la parole absolut contrairement à se que pense LES QUÉBÉCOIS , mais nous avons quand même reçus une éducation aussi et en passant Paris n,est pas la France peuple du Québec :) . La ou je te donne raison dans ton texte c’est beaucoup sur la mal politesse des gens. Oui c’est une réalité ici il y’a vraiment un problème d’éducation niveau politesse . Combien de fois cela mets arrivée de tenir la porte au gens d’ici et de rien recevoir en retour comme un simple merci . UN merci c’est gratuit !!!! donc avec mon caractère pensez-vous bien que je sais leurs faire dire 2 minutes après . Après bien sur il y’a certaine personnes ou c’est peine perdu et rien cas regarder leurs têtes vous comprenez tout de suite que ils n’ont pas inventée l’eau chaude .. ( il y’a le même genre de personnes en France comme ça aussi ) . Oui car ici nous devons bien expliquer qu’il y’a d’autre personnes comme ça dans le monde sinon ils gueules souvent … . Depuis que je suis ici je suis quand même content du move que j’ai fait il y’a 7 ans , et je ne regret pas mon choix . Mais une chose est sur arrivée au Quebec vous verrez beaucoup de Français entre eux ainsi que latinos , asiatiques, arabes ou noirs , triste réalité mais c’est vrai et c’est comme ça . Oui en France nous avons de belle et jolie publicités sur le Québec et ses charmes , mais en réalité ne vous attendez pas à l’eldorado !!!!! . Car la nourritures et chers pour être dégeux en plus , les soins médicaux sont fortement naz . Ceci sont les points négatifs du Canada . J’ai remarquée aussi que les Français avaient moins de mal à être mélangé avec les Anglais ( je sais pas pourquoi mais c’est vrai ) . Ce message est en aucun cas un message de haine mais oui au Canada le Quebec est différent du reste du pays malgré que se sont des gens dans une province du canada . Donc pour être clair les points négatifs que je trouve au Québec sont les gens mal polie ( ils ne sont pas tous comme ça oui je sait !!) , La bouffe ( mais c’est l’Amérique tout le monde le sait ) , et le service de santé c’est pas nouveau non plus . Maintenant les points positifs comparée à la France …. Les gens savent fermer leurs gueulent quand ses ont surtout pour des histoires à la con ! . Les loyers sont moins chères et la crise du logement y’en n’a pas . Du travail il y’en n’a si tu en trouve pas c’est que tu te bouge pas le cul . Le prix des choses à acheter sont moins chers également malgré les taxes mais c’est pas la mort . Les maisons sont moins chères , Les gens respectent leurs animaux !! chiens , chat, poissons ect … et surtout ils respectent leurs belle forêts et espaces vert . je suis depuis un long et bon moment avec une Gaspésienne et je peux vous confirmez que sur ce coin là du Quebec les gens sont tellement gentil ………. Le canadien ne gueulera pas pour rien il tournera pas autour du pot pour savoir qui à jeté sont mégot de clope par terre … contrairement au Français qui en fera une histoire comme la 2 ème guerre mondiale . Ici il n’y a pas de jeune pète cul qui sortent avec des BAC + 3 pis vont te faire comprendre qu’ils sont plus intélligent que toi , le jeune canadien va juste faire ça vie et s’en Branler .En passant je n’ai pas le BAC ni même mon brevet des collèges mais mon salaire et fortement bon ….. et je me suis battu pour ça .. car oui au Canada si tu montre ton acharnement ont te laissent ta chance contrairement à la France qui veulent l’élite des gros cerveaux pour un pays qui court à ça perte … Donc sur mes points négatifs et positifs , mon choix est vite fait . je laisse la France et ma place à celui qui veut et je fini mes jours dans un merveilleux pays . Je suis en pleine demande pour ma citoyenneté CANADIENNE , et je suis tellement heureux d’être arrivé à ça avec l’aide de certaines personnes ici . Pour rien au monde j’irai retourner vivre en France , car ma vie est ici dans ce si beau et grand pays avec de beau paysages , de belle vue , de beau lacs . Le Canada un pays vraiment beau …………

    Ps : dsl pour les fautes d’orthographe et je répète ceci n’est aucunement un message de haine envers une Province , Pays ou peuples , juste un avis personnel sur une expérience faite il y’a 7 ans . Et oui j’ai toujours mon accent FRANÇAIS et je sais ou se trouve ma famille…. !!!

  115. Je pense que beaucoup de gens ont une vision totalement caricaturale de la France. C’est complètement stupide de penser que, parce qu’on est français, on est forcément grincheux, désagréable, méprisant… De toute façon, aujourd’hui, la mixité culturelle empêche a priori tout schématisme de ce type!
    Bien sûr, en France, il existe des gens râleurs, comme partout… Arrêtez de vous sentir oppressés, et, si vous ne pouvez pas vous empêcher de dédaigner ce pays, alors partez. La France est un pays formidable, un pays de droits et de liberté. Nous avons une culture et une Histoire extraordinaires, une langue magnifique, un espace géographique très riche. Si vous n’êtes pas assez ouverts d’esprit pour le constater, alors peut-être bien que c’est vous, ces français “grincheux” que vous fuyez tant?
    Certes, notre gouvernement est loin d’être parfait, cependant la France a toujours été reconnue comme une nation puissance parce que ses habitants ont un mot d’ordre, la liberté. La France cultive cette distinction, et c’est peut-être ce qui fait que vous la haïssez tant : nous n’adhérons pas aux OGM, nous tentons de conserver une culture propre et non américaine. Cert

  116. hihihi… je trouve assez rigolo cette vision romantique que vous avez du Canada, pleine de clichés et de fausses rumeurs… à vous lire, ici serait un éden de tolérance et de bonne volonté… hélas non, des gens cons ou chiants et des systèmes pourris, il y en a ici aussi comme partout ailleurs. et sans vouloir décourager quiconque de venir s’installer chez nous, je me permet de mentionner que beaucoup qui arrivent ici sont très déçus de ne pas retrouver cette totale acceptance chaleureuse et bienveillante dont vous parlez…Je ne dis pas que tout est horrible, mais faudrait pas surévaluer non plus. Bonne chance à ceux qui font le pas.

  117. Wow… Quel divertissement ce blog. Ce que le blogueur n’ose avouer, c’est qu’il veut décourager les Français d’appliquer pour que lui même est plus de chance d’être sélectionné.

  118. Quand je lis “le choc de cultures de la France et du Québec” moi je me marre !!!!! faut voyager un peu de par le monde vous en prendrez plein la gu…. du choc des cultures

  119. Encore un osti de journaliste français qui n’a même pas pris
    La peine de faire le tour du Canada, et qui écrit
    Son putin de tabarnaque d’article assis dans son
    Mini bureau à Paris à je ne sais trop quel prix!!!
    Mon cher tu sauras qu’au Québec on boit du vin qui
    Vient de ton pays, qu’on paye à gros prix et que les
    Baguettes de pains sortent d’une boulangerie et non
    D’un point chaud!!!!
    Changé de sujet pour ton prochain article!!!
    Tu garderas peut être ta job
    Et comme on dit en bon québécois:
    Osti d’innocent!!!

  120. @Pierre sauterel : Mr Sagalovitch n’est pas journaliste, il est écrivain : ça élargit un peu le champ d’écriture, ben oui l’écrivain prend des libertés que le journaliste ne devrait pas, en clair l’écrivain peut déformer (si ça lui chante) le journaliste “devrait” informer en toute objectivité, c’est plus clair ? et Vous si aviez pris la peine de lire (à droite du dit billet) la présentation caustique de l’auteur par lui même, vous auriez peut être, je dis bien “peut être”, compris dans quel registre se place ce blog et ce billet en particulier. Caaalice, ch’te haïs à maudire ! LOL

  121. laissez tomber Closde, vous perdez votre énergie et votre temps !

  122. Il devient de plus en plus important d’installer des Zones de Jovialité Prioritaire de part ces blog et autres fora.

    Et comment dire…. Laurent, n’est-ce pas une démonstration par l’absurde que vous nous fîtes ?

  123. Qu’est-ce qu’ils sont bavards les canadiens ! Pouah j’aime mieux rester au chaud et au calme !

  124. C’est mal placé. En plus, vous vous donnez le droit de parler au nom de la France comme si vous étiez une partie importante de sa patrie. Pour ma part, mon Québec est chaleureux et des français pure race on s’en fout on voit tellement de belles cultures.. La votre on l’a connais!

  125. Les gens en France ne disent pas merci au chauffeur de bus ?
    Avant d’aller comparer deux pays, essaies au moins de connaitre la totalité d’un des deux… Malgré le peu de villes où j’ai eu l’occasion d’habiter en France, c’est le jour et la nuit sur de nombreux points, notamment la courtoisie envers les chauffeurs.
    Il est très maladroit de s’amuser à faire dans la sociologie lorsqu’on a absolument aucune disposition pour cela.

  126. @ aux canadiens et apôtres : si vous voulez qu’on vous lise, sautez des lignes bordel !

  127. faites gafffe achtung, si faut en canadois sauter des lignes ça veut dire complétement autre chose, ils sont bizarres…

  128. “oh et pis merde”

  129. 50000 maudis français ne veux pas dire 50000 maudis parisiens…

  130. Wow. Une amusante lettre d’amour au Canada et aux canadiens.
    Résultat : 129 commentaires dont beaucoup complètement à coté de la plaque.
    A moins que ce soit moi qui n’ai rien compris.

  131. Non, non, rassurez-vous vous avez tout bien compris. A moins que je ne me comprenne plus moi-même, ce qui est après tout possible. Ce ne serait pas la première fois.

  132. faut dire que ca commençait fort : moi meme cité dans le first comment, (et ouais, j’écris en anglais si je veux)

    l’accident industriel, l’épidémie d’herpès génital.

    Bravo le taulier, pour ce raz le marée de commentaires merdeux, et tout ca pour cet articulet anodin : super fort !

    aaH le canada : pays des gens heureux et tolérants…

    le canada: ce pays imaginaire de sous états-uniens qui croient parler français (au moins au quebec)
    encore faudrait il penser…

    ces abrutis d’etrangers classe moyenne qui se targuent de quelques vagues études secondaires pour se livrer au french bashing…
    c’est à ca qu’on reconnait un con etranger : il n’a pas compris que personne d’autre qu’un français ne peut crtiquer la France avec talent.

    rendez moi mes cons !

    et je m’incline : encore BRAVO !

    NB: je fais une hola

    ps : à toi qui va me répondre : je t’encule avec une poignée de sel (sans vouloir etre grossier)

  133. corrigendum : une poignée de GROS sel.

    désolé.

  134. Quand je pense qu’ils vont tous (ou une majorité écrasante) se retrouver au Québec alors qu’il y a 10 provinces et 3 territoires au Canada où vous serez nettement mieux accueillis. Le taux de retour des Français qui immigrent au Québec est impressionnant, on est qu’une petite poignée dans le reste du Canada.. Après 10 ans, bien le Québec, non merci! Pour y vivre, plus jamais, en touriste, partout sauf à Montréal. Il faut savoir qu’avec un PVT, vous avez très peu de chances de prolonger votre séjour. Profitez de votre année pour aller apprendre l’anglais et surtout découvrir ce que le Canada a à offrir (Ontario, Colombie-Britannique, provinces atlantiques…). Si je vis toujours au Canada (pays que j’aime bien finalement), c’est que je ne vis plus au Québec. Hormis cela, si vous voulez découvrir le Québec, allez en région. Vous y découvrirez un peu autre chose. Surtout prenez une bonne assurance parce que le système de santé est complètement pourri (ou passez en Ontario si vous le pouvez).

  135. On dirait que plusieurs personnes dans les commentaires n ont pas compris que l auteur était ironique…
    Très bon texte, ca m a bien fait rire.

  136. Ben restez chez vous esti. Y’a des limites à se faire insulter par une hégémonie qui n’en est plus une.

  137. Il est aussi temps qu’on arrête de subventionner vos études à rabais. Non mais ils se prennent pour qui ces francos français.

  138. En tout cas M.Sagalovitsch vous vous y entendez pour faire la pub d’un pays ! Vu tous les commentaires abrutis, j’avoue que je vais y réfléchir à deux fois !

    Un comble par rapport à votre objectif initial non ?

    CQFD ???

  139. le record de commentaires à été battu, non?
    en tout cas je ne pensais pas qu’il y avais autant de trolls cornus au pays du caribou.

  140. et baby a raison n’allez pas postuller sur des sites d’office du tourisme, restez au fauteuil poire :)

  141. Pour lire ma réaction sur ce beau débat …

    Éloge du PVT- iste : entre voyage & dégustation
    http://www.swing-la-bacaisse-dans-lfond-dla-boite-a-bois.com/2014/02/voyage-degustation.html

    bonne journée et vive la bi-culturalité !

    Agathe LaTuque

  142. Wowww belle démonstration de haine raciale…
    Vous êtes sur la pente douce pour ressembler à ceux que vous detestez ..!
    J’espère sincèrement que le canada sera confronté un jour aux mêmes situations sociales que la France…
    Ne pensez surtout pas que cela ne vous arrivera jamais… Vous n’êtes pas plus à l’abris que d’autres face à la degrigollade de votre patrie..!
    En lisant ce genre d’article qui tente de dissimuler sa haine derrière un humour sarcastique, je pense que vous êtes plutôt bien engagé vers “le côté obscur”…
    Dommage votre pays est si beau… Apparemment pour vous, il le serait encore plus sans immigrés..!
    Mais alors… Il n’y aurait alors que des indiens… quel pied..! Un canada sans canadiens.!!!

  143. je n’aurais pas parié un kopeck ukrainien sur la popularité du sujet

  144. L’herbe est définitivement meilleure à fumer!
    Si elle n’est pas plus verte on s’en fou 😛

  145. @Hannah, c’est que ça s’ennui un Canadien l’hiver 😉

  146. @Hannah
    Ben si. Une des caractéristiques des Français tient à ce goût de se lancer, au moins via l’imaginaire, dans l’aventure. Vous imaginez ? Le Canada – attention, pas le Québec, où l’on y cause françois, plutôt un français qui s’est régénéré tout seul durant les hivers glaciaux et les automnes roux -, non le Canada anglophone ! La projection, après un vol de gerfaut à réaction, dans un univers gigantesque, où la Seine est un ru comparé au Saint-Laurent, enfin une rigole, quoi. Vous rendez-vous compte ? L’aventure, ça vaut tout de même de parier un kopeck, une roupie, une pesette, une couronne, un rouble, enfin, ce que vous voudrez.
    Et puis, bonne nouvelle : ma petite intrusion est évidemment gratuite.
    Have a good day.

  147. mon premier contact imaginaire avec le canada ce fut Maria Chapdelaine et son François. forte impression pour une collégienne mais le 1/4 hispanique de mon sang se glaçait déjà à l’évocation de neige et d’enfermement climatique. qui me semblait déjà un sacrifice en soi. le canada anglophone je n’y ai jamais vraiment pensé, en une seule vie on ne peut pas regarder dans toutes les directions mais je compense un peu en passant sur ce blog pacifique 😉

  148. Le Québec est un outil extrêmement utile pour la France : tous les trous du cul qui n’arrêtent pas de raler en disant que la France c’est de la merde vont là-bas. Du coup la France se retrouve débarassé des râleurs. Et par ailleurs tous ceux qui reviennent (et ils sont nombreux… à se demander pourquoi… peut-être que tous les préjugés présentés dans l’article s’avèrent complètement faux en pratique ? je sais pas…) ralent beaucoup moins parce qu’ils se rendent compte qu’en fait il y a énormément de bonnes choses en France.

    Conclusion : la France se retrouve filtrée de beaucoup de citoyens contre-productifs à sa société. Et en plus ils sont contents de plus être là. Donc tout le monde est content !

    Ah, sauf peut-être le Québec qui récupère tous les râleurs contre-productifs… Mais ils en ont déjà une bonne dose dans leur propre population donc ca va pas changer la face du Québec. Non vraiment tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

  149. Quel manque de respect de la part des Québécois envers la métropole…

    Envoyons leur le porte-avions Charles de Gaulle pour leur apprendre le second degré!

  150. Cent cinquante !:))

  151. oui, 150 !
    ma parole il y en a qui ont une alerte quand le mot “Canada” sort sur un blog, et hop, telles des mouches à m…. se ruent sur la bonne pitance ???

  152. M.Sagalovitsch, dites le nous maintenant, à plus de 150 commentaires vous touchez une prime de Slate, et vous avez monté le coup avec vos nouveau amis canadiens ?

  153. connaissez pas le lobby israélo canadien ?

  154. j’en étais sûr !
    Avec l’aide du Mossad c’est ça ?

  155. de toute façon, ces réactions de canadiens, c’était trop con pour être vrai.

  156. Cher Laurent, ce que vous ne comprenez pas comme beaucoup de gens en supposant que cet article ne soit pas qu’un pur exercice de style, c’est que l’etat providence ce n’est pas la liberte et c’est humiliant… Tous comme les enfants, apres un certain age, il faut sortir du cocon familial protecteur, et faire face a la vie comme un grand.

    L’etat providence, c’est ce cocon familial qui limite les possibilites de reussite de chaque individu, de leur permettre de leur potentiel.et grandir..

  157. Et enfin, rien n’est gratuit dans la vie. Votre doliprane a un cout qui est paye par les pauvres travailleurs payant des montagnes d’impots pour soutenir la providence made in France. C’est pour ca qu’il est presque gratuit, mais ce n’est qu’une illusion.

    Le pere Noel n’existe pas cher Laurent .. c’est papa et maman qui payent.

  158. Dans la vie, il y a un age pour tout. Ce sont des lois immuables qui regissent les humains depuis l’aube des temps.
    20-30ans, c’est l’age ou on a fini les etudes, on est encore jeune, et ou on a la force de travailler dur, de faire ses preuves et de batir les fondations de sa vie en accumulant l’experience tant necessaire. Bref, c’est l’age ou il faut trouver absolumment du travail.
    30-40 ans, c’est l’age ou on solidifie ses fondations , on aiguise son experience, pour le futur.

    Un jeune sans travail solide entre 20-30 ans, rate une decennie de sa vie qu’il ne pourra plus rattraper.

    Ces 50,000 jeunes sont tous sauf cons. Ils ne sont pas egoistes, ils veulent juste avoir une chance de moins galerer et de rentrer ds la vie.
    Qui etes vous pour les juger et se moquer d’eux? Leur desir de vouloir partir est tout a fait legitime.
    Canada, USA, Australie, Chine, Angleterre… Ce sont tous les memes jeunes.

    En vous moquant de ces 50,000 jeunes, vous vous moquez de leur avenir. Mais vpeut-etre avex vous deja un travail, de l”experience et une cotisation retraite?

    L’egoiste gaté, ce ne sont pas ces 50,000 jeunes, c’est vous cher Laurent, vous et tous ceux/celles qui veulent retenir ces jeunes aspirant a voler de leurs propres ailes plus hauts que leurs compatriotes cherchant a les enfoncer dans la mediocrité du socialisme.

  159. @ Michel : excusez moi ca tombe sur vous mais comment vous faites pour être aussi ahuri ? C’est quoi votre secret ? J’avais cru comprendre que les expatriés avaient un niveau d’étude supérieur à la moyenne mais alors comment cela se fait-il que vous soyez incapables de comprendre le sens de ce papier ? Les bras m’en tombent. Donc pour votre info, cher ami, je vis à Vancouver et non ce n’est pas dans le Puy de Dôme.

  160. Salut à tous,
    je découvre ce blog et y apporte ma modeste contribution. Je n’ai pas tout lu,
    Tout à fait d’accord avec ce texte et son analyse. Pourquoi ?
    Parce que j’ai vécu au Québec (Montréal) pendant des années (d’où mon pseudo) et que la plus grosse connerie que j’ai faite dans ma vie aura été de revenir en France. La France ou règne en maitre l’esprit de classe, voire de caste, des réseaux… La France et l’arrogance insupportable de ses Français qui savent tout, qui ont tout vu … La France ou vous êtes jugé sur vos diplômes, sur votre “look” (très important ici)… La France, enfin,
    avec des rapports hiérarchisés au travail… ou les directions sont omnipotentes !!
    Tout ça il faut le vivre pour le comprendre !
    Rien à voir avec le Québec ou généralement on se tutoie et ou les rapports au travail sont excellents et dénués de tout “pouvoir” sur “l’autre”.
    Je n’ai jamais oublié ce pays, ce peuple riche et courageux qui a su conserver sa langue et sa culture face aux 300 millions d’Américain … et le reste !
    J’aurais ma vie durant une profonde gratitude pour ce peuple qui m’a tant apporté et si ce n’étaient des attaches familiales je serai reparti finir ma vie dans la “belle province”.
    Sachez une chose avant de terminer c’est que lorsqu’on a vécu là-bas plusieurs années il est impossible de se réadapter à la France. Nous sommes trois couples a être revenus et lorsqu’on se retrouve ou l’on s’appellent et bien on parle du Québec…

    Je salue et embrasse tous mes amis Québécois qui liront ce texte.
    PS : à l’époque je travaillai à Radio Québec, aujourd’hui Télé Québec …

  161. @M.Sagalovitsch, j’ai l’impression que vous vous êtes fait déborder par votre propre lobby !

  162. Ça fait près de 10 ans maintenant que j’ai fait erasmus en france et que je reçoit pleins de français ici à montreal. Assez pour m’essoufler. La france a été un pays extraordinaire pour moi étudiant et mon accent m’ouvert énormément de portes chez vous. Vous surestimez les québécois sur plein de choses et sous-estimez sur d’autres. Mais je remarque à la quantité qu’on voit passer que les mêmes clichés reviennent toujours. Finalement les nouveaux français qui débarquent ne m’intéressent plus, je leurs dit à dans 6 mois, quand tu seras descendus de tes clichés. Faut pas vivre ce que tout le monde dit et ce que tout le monde fait. Il faut accepter de se dépayser, de changer de l’intérieur, pas juste en visite. Je remarque la quantité de français qui vivent sur le plateau entre français et qui cherchent à vivre un peu comme en france. Désespoir. En france je suis parti tout seul pour une raison et c’était pour m’exposer au changement et quitter mes repères. Il faut voyager assez pour cesser de comparer tout le temps et commencer à accepter les autres comme ils sont. L’étape des comparaisons finalement c’est de l’insécurité face à la nouveauté, c’est une remise en question de nos habitudes et façons de penser. C’est bien d’aller faire l’immigré, ça agrandi l’âme et l’empathie pour ceux qu’on cotoie chez nous.
    Pour moi ça été l’occasion aussi de changer de médias, me libérer des clichés de ma société. En comparant les médias de deux pays ou plus, c’est fou ce qu’on essais de nous faire croire. Les réponses nationalistes automatiques, fierté orgueuil etc. Et là je me détache, mon pays je ne l’ai pas choisi, j’en ai hérité, je ne l’ai pas batit et je ne n’ai pas de mérite pour ses réussites ou de responsabilité pour ses éceuils. Je n’ai pas à le défendre partout où je vais. Je peux choisir le lieux qui me convient. J’ai du mérite et du controlle sur une chose et c’est moi! C’est à moi de changer. M’exposer à de nouveaux environnement m’a beaucoup aidé. Quitter des habitudes, en prendre de nouvelles, mais surtout de pouvoir choisir.
    Mais qu’est-ce que c’est bon de partir dans un nouveau pays où l’on ne connais personne, où l’on baragouine la langue seulement, avec un billet davion pour un an et une valise. J’ai eu la chance extraordinaire de le faire dans quelques pays. Les gens et l’acceuil que j’ai eu!!
    Je pense que le mode survie aide beaucoup: saisir le plus d’occasions de participer, de rencontrer, de découvrir, de faire, de vivre à fond. Ça devrait toujours être comme ça.

  163. @CapitaineKrunch : ça fait plaisir de vous lire !

  164. Sans doute ce blogueur n’es pas sérieux. Il veut amuser. J’ai fait l’expérience de vivre à Paris. Je le souhaitais très fort. J’ai dû pourtant m’en aller; c’était intenable. Je n’ai pas essayer une autre ville de la France. J’ai préféré retourner dans mon pays. J’ai finalement émigré au Canada. Je vis à Montréal. Ce n’est pas le paradis. Les choses sont parfois difficiles pour les “immigrants”. Elles l’ont beaucoup été pour moi. Mais je ne voudrais pas vivre ailleurs qu’à Montréal. Nadine Magloire

  165. Ce que j’ai appris en voyageant:
    Arrêter de critiquer!!!
    Les gens sont plus heureux à parler d’eux qu’à recevoir des critiques et plus facile d’établir des rapports en les écoutants. Ça tombe bien, je suis là pour découvrir, c’est moi qui obtient l’information, c’est moi qui s’en sert. Et puis si des millions de gens vivent différemment de moi et le vivent bien, c’est surement digne d’intérêt! De toute façon je ne changerais pas le monde. La critique est donc un façon bien sombre de perdre son temps. Car pendant que je critique, je ne fait pas autre chose de beaucoup mieux.

    Se remettre en question
    Pour m’habituer à ne plus critiquer j’ai commencé à réfléchir avant de parler. Suis-je si parfait? Est-ce qu’il m’arrive parfois d’être ce tabarnak de putain de connard dont je me plain? Qu’est-ce qui m’a fait changer? Mais aussi qu’est-ce que ça donne du point de vue de l’autre? Ensuite, si la critique reste valide, est-elle utile? Est-ce que je prend part au problème ou à la solution? Qu’elle est la meilleure façon de la communiquer? Il reste beaucoup moins de critiques après cet exercice et on respire mieux.

    Explorer
    Faire des choses que je n’ai jamais fait. Essayer de nouvelles idées. Discuter avec des gens que je ne fréquente pas normalement. Prendre de nouvelles habitudes. Prendre des risques. M’immerger. Tenter l’aventure. Apprendre à se débrouiller et prendre de l’assurance. Découvrir que le monde est plus vaste que je ne pensais.

    Reconnaissance
    Dans le monde francophone j’ai appris l’importance du sens critique… de se faire sa propre opinion… Alors que dans le monde anglophone (américain) J’ai appris l’importance de la reconnaissance. À thanks giving il faut prendre la parole et dire à quoi on remercie la vie. C’est même plus important que noël pour eux. Ça change la vie.

    S’impliquer
    Adolescent je trouvais ringard de s’impliquer dans la communauté et faire du bénévolat. Je me disais que c’était à l’état de s’occuper de tout. En grandissant et voyageant, j’ai remarqué la contribution des gens ordinaires. Dans ces villages perles d’amérique j’ai remarqué des œuvres dédicacés à l’implication de gens ordinaires dans leur communautés. “Merci pour votre aide lors de l’inondation”, “merci pour vos dons et votre contribution”, “merci d’avoir mis le club au centre de votre vie” etc. L’important c’est que les gens s’implique dans ce qui leur est proche, la famille, les quartiers, des communautés, groupes sociaux etc. C’est la sommes des petits efforts de chacun qui donne la forme à une nation. Il faut s’encourager, se soutenir, s’entraider. Il faut donner à ces gens un climat favorable pour qu’on en profite tous. Faite parti de la solution. Donnez au suivant.

    Ne pas se limiter aux préjugés
    Combien d’occasions j’ai ratés à cause des idées pré-conçu que j’ai hérité de ma société. Quand j’ai été au delà pour réaliser mon erreur. Les slogans politique de mon pays, le nationalisme, le chauvinisme, les idéologies, les dogmes religieux. Tout ça c’est les idées des autres, mais je ne suis pas là pour vivre la vie des autres. Par exemple, le néo-libéralisme américain n’est pas plus mauvais que le socialisme français ou québécois. Il est seulement dépeins différemment selon les médias. Il y a autant de gens qui cherche à améliorer leur sort dans tout les pays, parfois ça passe par l’état et parfois autrement et parfois c’est mieux ainsi. L’important c’est de prendre conscience que l’autre a aussi de bons sentiments.

  166. Allez une dernière ! Des cons il y en a partout et dans tous les pays, et dans tous les pays il y a des gens magnifiques ! Voilà c’est tout, mais aujourd’hui les cons, se sont donné RDV chez moi, et j’en ai marre !

  167. Heu…. Le quebec n est pas le canada. Alors pas la peine d integrer une fausse generalite a une province revendicatrice de bonnes qualites. Desoler mais le quebec est un heritage recent de 400 ans de vagues d immigration. Les gens ouverts et gentils du pays sont plus les immigrants nouveaux que les pros- quebecois qui aiment tant bitcher francais et immigrants tellements qu ils en deviennent desagreables , ceux qui pronent encore leur espoir d independance qui ne viendra jamais. Le reste du canada est une autre vitrine tout a fait differente, plus normale et ouverte. Hey les quebs, ne chialent pa sur nous, on fait le necessaire pour venir et ton gouvernement nous le permet car nous sommes, malheureusement pour vous, une main d oeuvre qualifiee qui ne volent pas la place d un quebecois ( moins qualifie? … Oups).
    Les quebecois comme toi vont devoir arreter d etre con pour esperer grandir un peu.
    Et si on vient ici c est par choix avant tout.
    Thomas, resident depuis 10 ans, employe et qui paie ses taxes.

  168. Monsieur Sagalovitsch,

    C’est la première fois que je vous lis! :)

  169. Oupss! J’ai accroché le bouton “”enter”. ^^
    Je poursuis en vous disant que ce fût un pur plaisir de vous lire.
    Et de voir certains péter les plombs, ça n’a pas de prix! Hahahahaa! xD

  170. Pourquoi tant de haine … Thomas ?
    Pourquoi traiter les Québécois de “cons” comme tu le fais ?
    Quand je parlai de l’arrogance des Français, tu illustres à merveille mon propos dans ta réaction, car j’imagine que tu es Français .
    Si la “mentalité” Québécoise ne te convient pas tu peux toujours revenir et “redécouvrir” les conditions de travail en France ! Tu auras tout le loisir de regretter, j’en suis sur ! Je sais de quoi je parle !
    J’ai vécu des situations en France qui seraient inimaginables au Québec ! Et pourtant j’étais dans la fonction publique.
    Sans parler du prix exorbitant des loyers et de cette “coagulation” humaine qui fait que, habitant le sud, on est les uns sur les autres. Quand je repense aux grands espaces là bas, à tous ces lacs ou nous allions camper …
    Que la nature est belle chantait Jean Ferrat ….

    Moi, ce Québec que tu dénigres m’a apporté beaucoup : j’y ai repris des études, j’y ai perfectionné mes compétences professionnelles (graphisme) j’ai pu y trouver un “job” super (Radio-Québec) ou j’ai côtoyé des gens formidables et d’une compétence énorme qui m’ont beaucoup aidé, j’y ai surtout appris d’autres rapports humains, d’autres méthodes de travail bien plus efficaces qu’ici, mon fils est né là-bas et grâce à Internet je correspond toujours avec d’anciens amis “Québécois”

    Il est vrai que les Français que j’ai pu côtoyer là bas … en devenaient “puants” de chauvinisme et méritaient bien leur surnom de “mooodit Français”
    Sous-entendre comme tu le fais que les Québécois seraient moins qualifiés … que les Français me choque beaucoup.
    Et franchement Thomas, je crois que tu ne mérites pas ce pays.

  171. YAMASKA tu n as rien compris.
    Tous les francais ne sont pas aussi deplaisant comme decris, en france comme au quebec heureusement, mais accepte que pour les quebecois c est la meme chose, c est ca que je dit.
    Toi comme moi on s est insere avec respect et sans s imposer car oui c est une chance de s installer la bas.
    L acceuil recu est bon ou mauvais dependemment du quebecois face a toi.
    Et encore une fois l intitule de l article parle des francais qui s installent au canada, et il ne traite que du Québec. Or le reste des provinces et bien differentes et moins assujeties a ce genre de “probleme”.
    C est tout et je n est aucune haine.

  172. Quand la jalousie vous prend…Si vous nous boudez, grand bien vous fasse d’afficher votre patriotisme et de reprendre l ‘avion!!

  173. Non mais qu’est ce qu’il faut pas lire comme connerie, article vraiment merdique.

  174. On vous accueille et vous vous rendez-compte de vos commentaires, vous n’avez pas honte! On se demande pourquoi vous en avez tant à dire, c’est pathétique de vous lire !
    Si le Québec et sa population ne vous plaisent pas, la meilleure chose c’est de rester chez vous et nous pourrons alors continuer à être sympa entre nous sans être obligé d’être jugé… J’ai d’excellent ami(e)s français que je considère comme mes frères, mais ceux que j’ai lu plus haut, me semble frustré et sans valeur.

  175. Imaginez ces milliers de Thomas avec ces comportements de suffisance et de conquistadors dans mon pays d’origine, Madagascar et dans les anciennes colonies françaises et dans les colonies actuelles, . Imaginez les ”c’est mieux en France” alors qu’ils vivent beucoup mieux dans nos pays avec leurs chèques de l’aide sociale équivalent du BS ou de retraite.. pour eux la notion d’immigrés dans nos pays ne s’appliquent pas à eux, enfin ils pensent…

  176. Cher Laurent, J’ai adoré vous lire. Je suis Québécoise et j’ai bien compris, en lisant votre billet, qu’au deuxième degré, vous soulignez à grands traits les plaisirs d’être Québécois. Merci pour cette accolade bourrue!

  177. 2nd DEGRE!
    C’est quand même drôle de voir tous ces gens qui n’ont pas saisit qu’il s’agissait d’ un article à prendre au 2nd degré! L’ auteur est au contraire en train de mettre en avant le sens de l’ accueil,le sourire ,la joie de vivre dont font preuve les Canadiens, tout le contraire des Français ( en particulier du Parisien type).
    Vive le Canada!

  178. « S’il n’est pas soutenu par un tuteur, le jeune arbre se courbe facilement. »

  179. You are very right in your article. I spent two years in Montreal. Canadian society is like a daily anesthesia. Smiles masking existential boring, polite hiding indifference and so on. And also a god job need to speak English and French and I had found a good one. But I’ve returned in Transylvania where the people behave like a real men and women, as everywhere in Europe, not like smiling zombies…

  180. Message aux offusqué-e-s : un peu de recul s’il vous plait !! Lisez l’à propos de l’auteur en haut à droite puis relisez son article. J’espère que vous comprendrez autrement.

    Pour ma part j’ai cru à du premier degré au début, puis je me suis dit qu’il rigolait, puis en fait non, puis si… bref ! Ne prenez pas tout au premier degré. Merci à bob, N., Montcalm, Martine et d’autres que je n’ai pas lu de l’avoir compris.

    Je pense que cet article critique autant la France que le Canada en nous montrant que râler peut avoir du bon et qu’être tout le temps prévenant peut s’avérer effrayant. Une chose est certaine, c’est le risque de choc des cultures.

    En plus, l’auteur pose le problème de l’émigration pour aller chercher de l’herbe plus verte ailleurs. Est-il vraiment fondé de rendre son pays d’origine, ses habitants et sa culture responsable de son propre malheur ? Je ne pense pas, et pourtant il m’arrive aussi de me dire “cons de français, pays de merde, il faut que je m’en aille…”. Chaque culture a des avantages et des inconvénients, et un avantage pour quelqu’un peu être un inconvénient pour une autre personne. Chacun crée sa propre réalité…

  181. responsables*

  182. Vous remarquerez que la plupart des gens qui n’ont pas compris le deuxième sens de l’article font parti des derniers cas de séparatistes québécois… Une espèce qui, heureusement, infecte moins de 28 pourcent de la population de Québec, aux dernières nouvelles.

    Et pour ceux qui se poserait la question, cet article décris bien la majorité du Canada anglais, de par la joie de vivre et la politesse de la population, mais un peu moins le Québec, qui reste tout de même très influencé culturellement par la France. Bien sûr, les gens sont un peu moins grognon, agressif, etc. (Dieu merci), mais plus proche quand même que le reste du pays.

    PS
    Apportez le Popcorn, le débat qui va suivre sera intense (comme pour celui de la Chartre, en fait).

  183. Halte aux clichés, c’est aussi absolument pathétique!
    Toutes ces personnes qui crachent en permanence leur venin et leur aigreur sur leur pays, celui des autres ou que sais-je encore sont-elles sérieusement en mesure de donner des leçons?
    Heureusement que d’autres expatriés sont capables de faire des commentaires constructifs, mesurés et pertinents.
    J’ai vécu à Toronto, en Allemagne et suis revenue en France depuis peu et je peux dire que j’adore ces 3 pays et ce pour des raisons complètement différentes.
    Et soit dit en passant chers amis, apprenez le second degré, ça vous rendra la vie plus légère.

  184. Apres trois ans passés a Montreal (1988-1990) de nombreux voyages professionnels aux USA et au Canada (au moins cent cinquante!) de 1990 a 2013, dont 6 mois a Chicago et enfin, un an a Toronto en 2013-2014, je dois le dire: Le Canada est tres sympa, les Canadiens sont tres sympa, et en dehors du climat, de la nourriture pas tres fine, du choix limité et du prix élevé du fromage et du vin, et de l’absence de design et propreté extérieures des magasins, cela pourrait ressembler au paradis sur terre.
    Mais…
    Mais le Canada est tres loin de la France.
    Et la France est mon pays. Et l’éloignement physique de son pays, renforce le lien charnel qui existe entre lui et moi.
    Alors je suis rentré, une fois en 1990 et encore une fois en 2014. Mais je repartirai encore pour 3 ans, et reviendrai finir mes jours sur ma terre et celle de mes ancêtres, la France.

  185. Bonjour,
    Suis-je seul á émettre l’hypothèse d’un aspect ironique dans cet article?

  186. Il faudrait que le second degré soit plus présent à l’école par exemple.
    Parce que là, c’est tout de même affligeant de bêtises, à voir certains commentaires…
    Cet article est très drôle. Si, si…

  187. Bonjour ! vous savez quoi !! et bien apres avoir vecu 5 ans au canada et bien je suis d’accord avec le type qui a ecrit le text. l’herbe n’est pas plus verte ailleurs et vive la France !!

  188. Itch la lov saga des Laurentides.
    Fallait pas l’inviter, nom d’un caribou!

  189. Je suis canadien et québecois, mais je doit avouer que toutes vos idées de gentillesse omniprésente sont fausses, on a des trous de cul ici aussi. Les gens chialent toujours sur tout ( Ah la classe moyenne ! ) et sont souvent très peu renseigné sur les sujets dont ils parlent, comme exemple, les attentats de Paris ( J’en suis désolé en passant ) on fait éclater une vague de haine injustifié sur les réfugiés syriens et la communauté musulmane. Mais je parle juste pour le Québec, le reste du Canada est vraiment ”nice” comme endroit, moi j’ai rien contre les français, mais y’a des jours que je suis pas fier d’avoir un nom québecois. Je fait mes études à Toronto et j’adore ça ! Je vous encourage à venir ici et à constater vous-même la situation du Québec par rapport au reste du Canada.

  190. Je suis Québécois et j’ai trouvé ce papier génial. Ceux qui ont été offusqués n’ont tout simplement pas compris que c’était de l’humour. Sachez chers Français que les Québécois sont en partie de culture britannique et qu’ils tiennent des anglais leur sens de l’humour et leur civilité. Nous ici on adore les Français et on déteste les Parisiens. Mais je garde espoir car on disait la même chose des New-yorkais avant les attentats…

    Ce que vous devez comprendre mes chers cousins c’est que nous avons besoin de vous. Venez en grands nombres nous enrichir de votre culture. Mais cela fonctionne dans les deux sens et c’est la raison pour laquelle Hubert Reeves a choisi d’aller vivre chez vous il y a longtemps déjà. Et vous êtes également nombreux à aimer Céline Dion et à admirer Xavier Dolan. Nous avons donc beaucoup à apprendre l’un de l’autre, et ce d’autant plus que nous parlons la même langue.

    Avant de partir sachez que Montréal est à la même latitude que Bordeaux, mais avec le climat de Moscou. C’est la faute aux courants marins et au vent d’ouest qui souffle sur la France un air plus tiède, tandis qu’ici l’air glacial arctique s’installe pendant les longs mois de l’hiver. Le paradoxe est que c’est le froid qui a fait de nous des gens plus chaleureux. Tandis que les Anglais nous ont appris les bonnes manières.

    Si en débarquant vous trouvez qu’il se parle ici une langue étrange rappelez-vous que c’est la langue que nos ancêtres venus de France parlaient lorsqu’ils ont découvert ce merveilleux pays. L’accent québécois est donc en réalité l’accent que les Français avaient il y a 400 ans. C’est pour ça que vous êtes nos cousins et que l’on vous aime.

    Je terminerai sur un ton un peu plus politique en vous révélant que c’est au Québec, et non en France, que vous trouverez la vrai liberté, la plus juste égalité, ainsi que la plus cordial fraternité.

Laissez un commentaire

« »