A gauche, en sortant de l’Elysée

 

C’est la grande perversion du Hollandisme, enfin de la supposée doctrine censée représenter ce mouvement de pensée dont personne ne sait au juste de quoi il retourne et surtout pas le principal intéressé.

A force d’aller de reculades en triples saltos arrières, de flips flops linguistiques en catéchèse verbeuse, d’annonces foireuses en déclamations alambiquées, le pauvre petit trouffion d’électeur, qui tous les cinq ans s’en va rosir de plaisir l’urne électorale, ne sait plus trop repérer sa gauche de sa droite.

Certes il a bien compris depuis belle lurette que le grand soir n’était plus inscrit au programme des réjouissances prévues pour les décennies à venir, que Bruxelles patrouillait dans les sentiers de la République avec une lampe torche pour débusquer les lapins fraudeurs, que l’économie se jouait au centre et non plus sur les ailes au risque de provoquer quelques embouteillages dans la surface de réparation.

Les temps sont au réalisme.

Et comme la société française ressemble de plus en plus à une mamie acariâtre s’accrochant comme une vieille bique revêche à ses reliques et à ses lubies, voilà que plus personne n’ose venir la déranger dans ces certitudes vacillantes, de peur qu’elle ne se mette à toupiller sur elle-même avant de s’envoler dans la montgolfière bleu marine maraudant comme le fantôme d’un U-boat dans les sphères hexagonales.

D’où cette légitime perplexité du brave couillon se réclamant encore et toujours de gauche, interrogeant le miroir de ses illusions perdues et se demandant, en regardant les agissements équivoques du gouvernement actuel, s’il ne serait pas en train d’assister aux funérailles de ce que furent ses engagements et autres utopies.

A force de vouloir cajoler et rassurer cette France qui crapote de peur et vocifère à longueur de manifestation sa volonté d’être momifiée de son vivant et d’être plongée dans le formol de ses croyances éternelles, on en vient à décréter un embargo sur tout ce qui pourrait l’amener à croire en son avenir.

Au lieu de lui asséner une salutaire paire de baffes, de celle qu’on assène à une personne en proie à une crise d’hystérie survenue après la découverte d’une punaise des bois taillant le bout de gras avec une coccinelle dans les tréfonds de sa literie, on préfère lui administrer une double ration de camomille en lui chantonnant des comptines d’autrefois.

Bientôt, l’exécutif s’en ira rechercher dans ses archives nationales le cadavre de sa bonne vieille guillotine, histoire de satisfaire les désirs de son peuple qui, reniflant le sang impur gargouillant au cœur de ses villes et de ses campagnes, se languit de ses condamnés à mort et de ses quartiers de haute sécurité.

La France a la pétoche mais personne n’ose lui dire qu’elle est simplement victime d’hallucinations, de ces hallucinations qu’on soigne seulement à coup d’électrochocs.

Et l’électeur de gauche aimerait bien que son très estimé représentant cesse de penser à sa réélection, arrête de nous supplier avec ces discours empestant la suée rance des tabatières de l’ENA, et s’essaye à tracer des horizons qui ne soient pas que des ratiocinations indigestes sur des pactes de compétitivité aussi stimulants à entendre que des bulletins météos crachotés sur des ondes A.M.

Faute de quoi, il se pourrait fort bien, un de ces quatre matins, las de ces renoncements et de ces atermoiements, qu’il ne s’en aille à son tour battre le pavé et dire son dégoût d’avoir été trahi par celui qui hier encore voulait défier la finance et aujourd’hui astique l’argenterie du mobilier d’état en prenant soin de ne jamais ne serait-ce que l’ébrécher.

 

( Pour suivre l’actualité de ce blog, c’est par ici : https://www.facebook.com/pages/Un-juif-en-cavale-Laurent-Sagalovitsch/373236056096087?skip_nax_wizard=true )

68 commentaires pour “A gauche, en sortant de l’Elysée”

  1. Étonnante, cette altruiste vaticination adressée au « troufion d’électeur », particulièrement au « brave couillon se réclamant encore et toujours de gauche ». Étonnante, mais salutaire et dont beaucoup vous sauront gré, quand même s’aviseraient-ils que votre « À gauche, en sortant de l’Élysée » est une… synthèse (influence hollandaise ?) de lazzis, salves, traits d’arbalètes à pas toujours bons mots, pilonnages d’artilleurs politicards chargeant leur grosse Bertha d’obus si rase-mottes qu’en Quatorze, on n’eût pas osé les lâcher. Ce méli-mélo de projectiles verbaux est devenu l’ordinaire, la vile pitance grâce à quoi certaine presse, certains médias audiovisuels et, bien sûr, les fameux « réseaux sociaux » – modernes Gémonies –, escomptent tous redorer leur blason et pour les premiers, gonfler leur flageolant chiffre d’affaires.

    Étonnante vaticination : l’on vous pensait en effet transpercé de questions majeures, confinant à la métaphysique et tutoyant l’humour, la belle arme du nietzschéen en proie certes au tragique, mais débarrassé du mépris pour les humaines faiblesses. Découvrir soudain que vous trempez à pleines mains dans cette souille en quoi s’est métamorphosée ce que l’on nomme encore « la politique » déçoit, et rassure. Que l’éther où plane la haute pensée ne cèle point « la suée rance des tabatières de l’ÉNA » tranquillise.

    Émérite blogueur, grâces vous soient rendues d’aller jusqu’à donner l’alerte : « L’électeur de gauche aimerait bien que son très estimé représentant cesse de penser à sa réélection […] et s’essaye à tracer des horizons qui ne soient pas que des ratiocinations indigestes sur des pactes de compétitivité », annonce incluant avec bonheur l’antiphrase (« très estimé représentant ») et le conseil avisé (« tracer des horizons » perceptibles).

    L’émotion naîtra chez « l’électeur de gauche » [d’ores et déjà les autres ont décidé : « La Roche Tarpéienne ! »], touché jusques au fond du cœur du soin ainsi pris de lui. Parions – sans risque – qu’à seulement commencer de vous lire, ledit électeur vous vouera donc un début d’infinie reconnaissance.

  2. Puycasquier, c’est le pseudo de m’sieu Sagalo pour poster des commentaires?

  3. @M.Sagalovitsch : il y a quelques temps, vous écriviez ceci :

    “Certes je me suis bien rattrapé en suçant par containers entiers des kilos de pastilles de tranquillisants, Xanax, Valium, Temesta, Lexomil et autres friandises que je continue à dévorer avec la même gourmandise dévote, certain que si j’arrêtais de les consommer, je me condamnerais à vivre au rabais, incapable de supporter la violence du monde extérieur”

    et aujourd’hui vous nous dites celà :

    “Au lieu de lui asséner une salutaire paire de baffes”

    Qu’attendez vous pour tendre la première joue ?

  4. Arf! Ce papier est gerbant, c’est très réussi. Perso les français de quelque bord qu’ils soient m’ont toujours laissé circonspect (Puycasquier y compris), ils ont ce dont de choisir dans leur histoire les idéologies les plus pourries tout en les figeant ce qui n’arrange rien. Hollande étant parfaitement ennuyeux on est pas sortie de l’auberge.

  5. @the red : on pourrait le croire mais je ne pense pas. Je m’explique : M.Sagalovitsch ne répond jamais à mes interventions, parce qu’un jour j’ai dit (très poliment) du mal de sa façon de traiter les questions juives.

    Depuis je suis sur liste noire, même si d’autres fois, au moins aussi souvent, j’ai réagi en bien à certains posts. Celà n’est pas bien grave, la plupart des échanges entre les lecteurs réguliers et l’auteur du blog se résument à de la flaterie (n’est-ce pas SophieK ?).

    Or G.Puycasquier, que j’ai taquiné sur le fait qu’il ne saute pas de lignes, m’a répondu. Et je ne pense pas qu’un pseudo serait une couverture suffisante à M.Sagalovitsch pour faire abstraction de son ressentiment envers moi. La question juive, c’est sacré. CQFD.

  6. Puycasquier pseudo de Saga qui citerait Nietzsche l’allemand, Sartre le philosophe et Camus l’écrivaillon? Manquerait plus qu’il cite Beauvoir et ce serait le pompon! Sacré français!

  7. @baby, vu sous cet angle…
    mais bon notre hote ne nous répond pas toujours parce qu’il sait qu’on est là aussi pour la taquinade et pour mettre un peu d’ambiance.du coup si il répond il met le doigt dans l’engrenage et il est foutu!
    :)

  8. en tous cas la petite Valérie a vite rebondi. Il y a 15 jours on apprend qu’elle se bat pour partir de l’Elysée avec une bonne rente, ben oui, elle a 3 enfants à élever, et aujourd’hui elle se repose sur une plage de l’Ile Maurice. J’espère qu’elle a mis de côté pour les études des gamins avant d’acheter les billets.

    Si vite après son voyage en Inde, pour le bien être de ses pov’ petits qui n’ont rien, ces enfants qui lui ont ouverts les yeux sur la vraie valeur des choses… c’est émouvant non ?

  9. non

  10. @ the red : ;o)

  11. (^_^)

  12. @ the red : je maîtrise pas votre signalétique :o(

  13. @baby, ça peu se traduire par un sourire de connivence.

  14. @achtungbaby : il n’y a pas de liste noire ici !

  15. et de la matière noire?

  16. @ M.Sagalovitsch : alors des lecteurs paranoïaques ?!

  17. voilà !

  18. @ Baby : je complimente les gens qui me font rire, et Laurent me fait rire. S’il ne me faisait pas rire, je ne le complimenterais pas.
    Les plans “restons cyniques entre nous et pissons dans les coins pour marquer nos différences”, ça m’emmerde, je vous les laisse.

  19. et touc !

  20. Pfff. On n’a même plus le droit d’être bienveillant, dans ce p’tin de pays.

  21. @ Sophie K, disons qu’entre le cynisme et l’idolâtrie, il y a une marge… Parfois vous faites un peu groupie, on en a déjà parlé. De votre part, pourquoi pas, mais le taulier devrait rester à l’écart de tout ça, du moins si l’on s’en tient au texte qui présente ce blog, qui est assez jusqu’au-boutiste non ?

    @M.Sagalovitsch : Temesta vs baffes ? on fait quoi ???
    tic tac tic tac…

  22. XXIème siècle : les femmes obtiennent le droit de sauter
    allez les sauteuses
    allez les sauteuses
    allez !!!

  23. @ Baby : houlà, j’ai pas d’idole, jamais. Je serais plutôt “ni dieu ni maître”, comme tempérament… Mais je craque pour l’humour de Laurent, ouais, et alors ? Qu’est-ce que ça peut te faire, au fond ? T’es jaloux ? 😀

    C’est déjà mieux que de craquer pour Johnny Halliday ou François Hollande, je trouve, moi.

  24. @ Sophie K, ni dieu ni maitre, ça me va !

  25. Manquerait plus que les rock stars n’aient plus le droit d’avoir des groupies !!! Non mais ! les jaloux essayez d’être aussi sexy que Lolo et on en reparle !!!
    Lôôôôôôrennnnt ! Lôôôrennnnt ! Lôôrennnnt ! Lôôôôôôôôôôôôôôrennnnt !

    <3 <3 <3 <3

  26. We will never hate alone……..Vous n’en avez rien foutre ! et bien taisez-vous , pourquoi ? oui pourquoi ? votre ego doit il se répandre. Vous devez certainement en avoir quelque chose à foutre ! Sur le fond, de votre article, il ne fait comme bien d’autre que relevez que la démocratie souffre en période de crise économique. Que les personnes simples s’accrochent à ce qu’elles ont ! In quietes de leur avenir, elles se recroquevillent sur elles mêmes, comme les victimes se mettent en position foetales pour se protéger des coups. Alors certains redécouvrent que les démocraties ne fonctionnent qu’avec le libéralisme économique ET la prospérité. Alors tous les tenants de la régulation ou de l’anti-libéralisme sont très ennuyés….à court d’idée. Les leninistes déguisés se souviennent que la social démocratie….ETC et ils répètent les relents de leurs doctrines. Alors je vous dis que toutes ces théories sont matérialistes et qu’elles échouent à rendre les hommes heureux ! La seule et unique manière de changer le monde, c’est d’abord de changer soi-même pour faire la révolution de l’amour. Angélisme direz-vous, pire c’est du christianisme …..certainement mais avant de vouloir nettoyer le monde on doit bien vouloir commencer devant sa porte……ET ça grince tellement ! c’est qu’ il y en à déplacer des d’ordures de préjugés, de condamnations rapides, de méconnaissances…….

  27. @Mr sagalo, je sais, ce n’est pas facile tout les jours d’être un sex symbole. 😉

  28. et ?

    belle bouillie masturbatoire.

    pas étonnant que l’indice de fécondité soit aussi bas ici.

  29. pour, surement, éviter d’avoir un autre Jourdan…

  30. Ces canadiens… https://www.dropbox.com/s/4kzhzt7ll8lroao/2014-02-12%2016.32.12.jpg

  31. Merdalor! C’est un goy!!!

  32. excellente répartie du tintinophile attardé.

    je suis mort…vive la cour de récré!

    ca m’amuse ce syndrome du laquais volontaire.
    le chien de son bon maître qui n’en demande pas tant.

    ce sentiment d’appartenance à un club de fans, de petits propriétaires des commentaires.

    cette pauvre vie sans amis, sans vie sexuelle.
    heureusement, il reste les blogs de slate pour se faire des potes!

    “nestor” est un pseudo plus adapté.

  33. à mon avis joudan a une idée en tête, mais laquelle ? c’est difficile à cerner…

  34. @ O5Live : peut-être, en même temps il a raison non ?

  35. @jourdan, allez, vous n’êtes pas mort, il vous reste 2 vies. Same player shoot again !

  36. Baby, entre la moraline et la naïveté vous m’étonnerez toujours. Que pensez vous de la psychologie d’un troll qui aligne les poncifs bien gras? A mon humble avis avis Jourdan tout en éjaculant sa diaprée verbale pousse un peu pour être sûr de bien baigner dans sa merde. Non?

  37. @nico, +1
    le Jourdan il a juste la science infuse/infusée, et ne fait jamais de commentaires instructifs ou juste rigolos, et il croit que parce que on intervient/délire ici qu’on a pas de vie en dehors…..étrange….

  38. un néo-troll peut être.

  39. @ Nico & the red : oui Jourdan ne fait que dézinguer. Oui c’est facile de ne jamais se mouiller autrement. Vous avez raison.

    Mais dans son dernier post, il fait une constatation avec laquelle je suis d’accord : il y a parfois un esprit groupie dans les réactions aux billets du taulier qui me déplait aussi. A fortiori sur un blog comme celui-ci. C’est tout.

    Jourdan et les groupies, même combat : too much.

  40. https://www.google.fr/search?q=PSYCHOLOGIE+TROLL&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&gfe_rd=cr&ei=8Zr8UuabEMLI8ge8_4DQDw

  41. @ Nico, donc M.Sagalovitsch est un troll ?

  42. ok, mais c’est du groupiesme constructif, participatif et bon enfant toujours mieux que du criticisme déconstructif à se demander si il ne vient pas pour faire sa MA de la journée et pour se sentir mieux apres….étrange…..ou alors je sais!
    c’est enfant de la matière noire!

  43. @the red : oui, mais encore une fois, c’est le fait que le ton du blog soit à la castagne ou au cynisme (you will never hate…) qui fait que le groupiesme est toujours surprenant.

    MA c’est joli !

  44. Qu’est ce que vous racontez? Vous faites une fixette, les gens aiment qui ils veulent de la façon qu’ils veulent et pour les raisons qu’ils veulent. La diversité mon cher ami! Il n’y a pas de commentaire parfait, de posture parfaite ni de papier parfait à moins d’avoir une haute estime de soi et d’expliquer la vie aux misérables êtres qui vous entourent. Qu’est ce que vous connaissez à la vie vous? Si les papiers de notre hôte ne vous plaisent pas vous n’avez qu’à les pourrir, je le fais souvent ça me détend, je vous le conseils mais arrêtez donc de portez des jugements à m’emporte pièce.

  45. pis de toute façon notre hote de ces bois est un gentil méchant si c’est pas compris c’est que le 1er degrétisme a encore de beau jour devant lui :)

  46. @ nico : “qu’est-ce que vous connaissez à la vie vous”.
    On pourrait en discuter, mais là vous êtes hors lujet.

  47. @nico et baby, un p’tit massage?

  48. “haute estime de soi” CQFD

  49. le débat entre dans le dur.
    quoi? fin du consensus mou ?

    après la belle saillie de nico tenia :
    ca commence dans la boursouflure et ca se termine dans le caca…
    ca démarre dans le jugement et conclut dans le portnawak…

    les leçons du petit philosophe de blog,
    du psychologue de salon de coiffure.
    LOL.
    comme d’hab.

    ca se soigne docteur ?
    ben non, sinon yaurait 65 millions d’intelligents dans ce pays.

  50. @the red, “j’dis pas non”

  51. @ nico, vous êtes de mauvaise foi. Vous me soupçonnez de ne rien connaitre à la vie. Je vous dis simplement que vous n’en savez rien (sachant que je ne suis pas bien sûr de savoir ce que ça veut dire “connaitre quelque chose à la vie…), et que de toute façon ce n’est pas le sujet. Que vient faire l’estime de soi là dedans ?

  52. @ jourdan, ne vous inquiétez pas, à la fin on s’enverra un smiley !

  53. attendez un peu fan de u2, vous n’avez pas encore ramassé…

  54. ha, j’oubliai l’interpellation de l’hystérique,
    ce n’est pas que ce soit important, d’autant qu’en principe je ne réponds pas, mais il faut savoir être souple.

    et oui, j’ai des idées, et même qu’elles sont dans ma tête à moi
    (la localisation est elle assez précise?)

    les votres, si vous en avez, elles sont DTC ?

  55. “je s’rais pas étonné qu’on ferme !”

  56. @baby je constate que vous préférez donnez des leçons que d’en recevoir. Faut il donc tout vous dire? “Qu’est ce que vous connaissez à la vie vous?” ne veut rien dire, c’est pour montrer l’inanité de ce que vous dites. C’est du même ordre… ” il y a parfois un esprit groupie dans les réactions aux billets du taulier qui me déplait aussi. A fortiori sur un blog comme celui-ci.” blablabla… Planquez vous voila la sage Baby, le pur, le détenteur de la Vérité, de la Morale, Baby la flicaille on devrait vous appelez. Mais cassez vous donc!

    @jourdan : bisou sur ton anus http://fr.wikipedia.org/wiki/Stade_anal

  57. ça sent le carton rouge….

  58. DVC aurait été plus judicieux, non?

  59. @Nico, désolé, je n’avais pas compris que pour dénoncer le fait que je dis des choses bêtes, vous me disiez des choses qui ne veulent rien dire. Je saurai maintenant.

  60. @ the red : je sais pas si ça sent le carton rouge, mais ça sent mauvais !

  61. oui, DVC. désolé.

    mais aurait on tout de suite compris ?
    LOL.

    merci Nestor.
    reLOL.

    manque plus que Julie…
    et un post sur le mariage pour tous ou la GPA
    …je déconne, c’est un blog sans gosses…

  62. Le soir dans mon lit après mon génocide journalier je lis Wiki http://fr.wikipedia.org/wiki/Raisonnement_par_l%27absurde

  63. Alors là à vous tous, je dis chapeau !!! Vous êtes increvables !

  64. l’entrainement, y a qu’ça de vrai!!

  65. @the red : mouais, à mon avis, il y en a qui sont chargés…

  66. aussi

  67. Laurent Sagalovitsch est un dieu vivant et jourdan pue du cul. L’un écrit des chefs d’œuvre et l’autre des commentaires.

  68. l’arbitre des élégances a tranché.

    maitrise des concepts, de la dialectique, richesse de la pensée…
    va falloir une sérieuse analyse exegetique !

    LOL.

    “les grecs étaient légers par profondeur” : Friedrich N.

    Yen a une qui s’est envolée.
    Haa lyrisme…

    quand on joue au flipper, une bille est necessaire. LOL.

Laissez un commentaire

« »