Mes voeux pour 2014

 

Puisque c’est paraît-il la coutume, me voilà contraint et forcé de me présenter devant cette auguste assemblée d’internautes hystériques afin de présenter mes vœux pour l’année à venir.

Cette année 2014 où, à nouveau, soyez-en persuadé, je vous conduirai sur l’olympe de la pensée contemporaine.

Où, grâce à la sagacité redoutable de mes billets tourmentés et inspirés, vous parviendrez à saisir dans toute leur complexité les mille et une subtilités de la société française que je continuerai à ausculter avec toute la mauvaise foi dont je peux être capable parfois tout en la célébrant chaque fois qu’elle tentera le pari de l’excellence.

Je l’annonce déjà afin de ne pas susciter des attentes qui seront forcément déçues : 2014 sera une année pourrie.

Comme toutes les années.

A part l’année de ma naissance, je ne vois guère dans l’histoire de l’humanité d’année qui fut heureuse ou qui mériterait de figurer dans l’atlas des années destinées à marquer de son empreinte le récit national, cette épopée chagrine qui décline mois après mois son lot d’avaries mentales et d’incontinences verbales.

En 2014, je tâcherai d’éviter de publier deux billets de suite où j’aborderai d’une manière ou d’une autre ce qu’il convient d’appeler et de nommer le problème juif et ses différents avatars.

Je le dis tout net : j’en ai assez des juifs.

Ils me pourrissent la vie.

Se pourrait-il qu’un jour ils finissent par se comporter d’une manière normale, qu’ils cessent avec leurs horripilantes manies de toujours vouloir se différencier, d’apparaître comme des ennemis de l’intérieur prompts à vilipender à la première entourloupe venue le très honorable français de souche alors que dans leur pays réel continuent à s’ériger dans l’indifférence la plus absolue des hordes de colonies sauvages ?

Arrêteront-ils en cette année qui ne sera pas bissextile (je viens de vérifier) de toujours vouloir se comporter comme des victimes de l’histoire, d’évoquer à chaque contrariété rencontrée, le poids omniprésent de cette Shoah avec laquelle ils ont fini par nouer des relations incestueuses au point d’en tomber éperdument amoureux, et d’en constituer le bouclier de leurs agissements trop souvent délétères ?

Il suffit de la Shoah.

D’ailleurs je m’engage solennellement ici à ne traiter de la problématique subshoahienne qu’avec une parcimonie extrême.

Sur la centaine de billets que je vais être amené à composer, seule la moitié évoquera ce sujet.

Le reste sera consacré au silence de dieu pendant l’holocauste.

C’est de ma part un effort sans précédent.

Il me faudra aussi évoquer le mondial de football où comme par hasard Israël ne sera toujours pas représenté, preuve absolue de la mise en œuvre du grand complot antisioniste orchestré par l’ONU, la FIFA, l’UEFA, SOS Suicide et 40 Millions d’Amis, visant à empêcher par tous les moyens la pensée juive de se propager et d’irriguer de son génie séculaire cette grande fête de l’esprit que constitueront ces joutes footballistiques disputées dans un Brésil de carnaval.

J’essayerai aussi le moins possible de parler de ma triste personne.

Elle n’en vaut pas la peine.

En ce sens, je tâcherai le plus possible de confirmer dans leurs dires ceux qui à longueur de commentaires ne cessent de s’interroger sur le pourquoi de ma présence en un site aussi prestigieux que celui de Slate.fr, considérant la médiocrité affligeante dont ne se départit jamais l’auteur de ce blog à l’intérêt toujours pas révélé.

Questionnement que je partage à tout point de vue et qui ne laisse pas de m’interroger sur les liens pouvant exister entre ce triste sire de Stabilovitsch et l’équipe rédactionnelle de ce journal abritant ses éructations débiles.

Enfin à vous tous je vous souhaite tout sauf une bonne et heureuse année 2014.

Les vies heureuses sont écœurantes d’ennui.

J’espère très sincèrement que vous croulerez sous une avalanche de problèmes, que vos amours se déliteront, que vos dettes se multiplieront, que vos lectures vous ennuieront, que vos enfants vous désespéreront, que vos parents vous exaspéreront afin que vous puissiez trouver en ce blog le réconfort que je ne vous apporterai pas.

Vive la France, Vive la république et vive l’Amour du Prochain !

Et le premier qui me souhaite une bonne année, je l’excommunie sur-le-champ…

 

( Pour suivre l’actualité de ce blog, c’est par ici : https://www.facebook.com/pages/Un-juif-en-cavale-Laurent-Sagalovitsch/373236056096087?skip_nax_wizard=true )

41 commentaires pour “Mes voeux pour 2014”

  1. Voilà. Et merde à celui qui lit ! Ahahah merci quand même. Au plaisir de vous lire.

  2. Ca serait bien de la malchance si DSK ne gagne pas quelques points dans les sondages avec toutes ces histoires de quenelles.

  3. J’ai carrément éclaté de rire en lisant “2014 sera une année pourrie”, et après j’ai plus pu m’arrêter ! J’aurais dû lire ce billet plus tôt, j’ai passé une sale journée, c’est oublié.
    Et bravo pour l’iconographie, les franciscains de Narbonne : ça tue !

  4. Ça pique et ça chatouille, je ne me lasse pas de vous lire. C’est un plaisir sans cesse renouvelé. Merci.

  5. “Le silence fait partie des attributs de la perfection” écrivait Kafka. Donc c’est reparti comme en 14, on ne change rien, c’est parfait. Bonne année à vous Sagalovitsch, aux commentateurs de ce blog et à toute la rédaction de Slate. Vous m’avez tous bien fait chier ce qui m’évite de sombrer dans la médiocrité ambiante. Je vous souhaite à tous plein de désarroi.

  6. Pas besoin de souhaiter une année pourrie à tout le monde, tout le monde aura une année pourrie, 2014 sera pourri, alors bonne chance à tous !

  7. Alors très bonne année à tous les juifs !

  8. La photo de John, Paul, George et Ringo est un fake, j’en jurerais.
    Sinon, 2014 ne rime avec rien, de là à ce qu’elle ne rime à pas grand chose… (soupir)

  9. Si vous ne supportez pas le passage à la nouvelle année, vous n’êtes ni le seul ni le premier, je vous invite à découvrir ce très beau texte de Gramsci sur le site suivant : http://dormirajamais.org/gramsci-2/

  10. Ah ah ! Les Beatles de Narbonne :-) bien vu Sophie. Sinon, pour 2014, à mon avis c’est une pause ou ça explose…

  11. Arfffff…qu’est ce que vous pouvez être pessimiste :) On ne peut compter que sur soi même. Bon! C’est dimanche, puisque c’est comme ça je vais vous faire la messe en musique, comme ils sont joueurs sur Slate et qu’on ne peut plus commenter leurs articles j’vais la faire ici. Terminé les do sol ré, la plus jolie musique de l’année est en aaAAAHHhhh et OUUuuHh http://youtu.be/oTnwdQbN3vY Des sinusoïdes mélancoliques de femmes et d’hommes qui fusionnent dans la félicitée pour nous faire entendre l’origine des tréfonds de la chaire, le souffle tournoyant des vents cristallins annonçant la mise en branle de la nature pour que naisse la vie. Et puis l’inquiétude des chiffres, de l’immensité, l’espace, le temps, le silence, la multitude dissonante, la confusion des sons et le refus des sens, la sérénité des lettres… Comme dirait Paulo Coelho “le chemin est aussi important que le but à atteindre”, 2014 va être une année passionnante, comme toutes les autres.

  12. Quand je vois le succès de Dieudonné je me dis que je vais p’têt essayer de vendre de la matière noire certifiée 100% authentique à des satanistes fans de death metal sur internet.

  13. @Nico Pedia : je ne vous remercie pas pour votre lien. D’abord je me suis endormie, ensuite j’ai été réveillée brusquement puis prise d’une angoisse dont je ne me débarrasse pas… vous avez saboté mon dimanche !!!
    Bonne année civile quand même ! :-)

  14. Jamais contente!!! :) C’est quoi le morceau qui vous détend?

  15. Pour très mal commencer cette année, lisez : “Loin de quoi” de Laurent Sagalovitsch. :))))
    Je sais j’ai du retard, j’attends qu’ils sortent en Ibook (c’est comme ça qu’on dit ?)
    PS à Mr Sagalovisch, si vous trouvez du Mont D’Or alors vous n’êtes pas loin de quoi, vous êtes près du bon Dieu !

  16. Ah mais y en a plein de la musique qui détend, tiens, ça par exemple (l’est trop mimi Binyamin Bouzaglou non ?) :

    http://www.dailymotion.com/video/x29cn8_andalou-d-israel-binyamin-bouzaglo_news

  17. @Olllllive : Merci pour la musique qui détend. Je ne connaissais pas ce Binyamin Bouzaglou mais c’est très bien, et en plus ce garçon a l’air très propre sur lui… Lol.
    Elle date de quand cette vidéo ?

  18. Non mais c’est pas un Juke Box ici !

  19. J’ai bien essayé mais je n’ai jamais réussi à définir mon genre de mec. La musique de là bas c’est très joli, toutes ces fausses notes sont un vrai régal, j’ai mis du temps à m’habituer, et sinon qu’est ce qu’il raconte?

  20. oh, mais c’est le nouvel an quoi, on s’amuse, pfffff. Pas drôle ! (Oui Janus la vidéo n’est pas toute jeune, la musique vieillit bien quand elle est bonne, c’est comme le vin !)

  21. @Olllllive : c’est vrai ça, qu’Est-ce qu’il raconte ce Binyamin Bouzaglou ?
    Pardon Monsieur Sagalovitch de prendre (accessoirement) ce site pour un juke box, mais c’est Olllllive qui m’a forcé. Je ne le ferai plus, promis, craché, non pas craché c’est pas beau.

  22. Nico c’est pas des fausses notes, c’est votre culture primaire qui ne vous a pas habitué 😉 Sinon, voici ce qu’en dit Wiki :
    “Ce poême a été composé au XVIe siècle par le rabbin et kabbaliste Elazar Azikri, auteur du Sefer haredim. Sa thématique est centrée autour de l’amour intense que l’on doit ressentir pour Dieu.” Comme il semble que la foi du taulier vacille je me suis dit que c’était à propos.

  23. Ce n’est pas non plus un site de propagande hassidique !

  24. Ah ! ah ! J’ai hésité avec les Pink Floyd et puis je me suis dit que c’était un peu convenu…

  25. Bonjour !

    Je suis votre blog depuis cet été sans jamais avoir posté de commentaires, je l’ai découvert par hasard par ce billet https://blog.slate.fr/sagalovitsch/2013/08/14/la-charme-tres-relatif-de-la-depression-passagere/, qui m’avait sur le coup vraiment reboostée, je vous en remercie au passage 😉
    Je poste mon premier commentaire car votre billet de bonne année (que je vous souhaite quand même) a fait étrangement écho à des réflexions que je me faisais justement. Du coup j’ai pensé à vous en écrivant sur mon propre blog, alors je vous transmets le lien : http://www.maloriel.fr/des-idees-a-la-con/
    Dans tous les cas, voilà, c’est juste l’occasion pour moi de dire que j’aime bien ce que vous faites. Vous écrivez bien et avez certaines fulgurances dans lesquelles je reconnais tout de suite l’écrivain derrière le blogueur :)
    Bonne continuation !

  26. @Maloriel : je viens de jeter un coup d’œil à votre blog, puisque vous nous avez implicitement invités… J’ai trouvé votre billet plutôt pertinent et intéressant, mais alors, franchement, les couleurs du texte et du fond sont particulièrement toxiques ! Pourquoi avoir choisi une forme qui rend la lecture si pénible ?

  27. Il est soudanais, Dieudo ?

  28. Dieu!? je l’avais complétement oublié. :)

  29. Merci Janus, le site est tout neuf, vous êtes la deuxième personne à trouver la lecture inconfortable, je vais donc voir ce que je peux faire :) Et contente de savoir que vous avez apprécié le billet :)

  30. bonne année m’siou Sagalovitsch!!!!!!!!
    et giga bonne année à vous intervenants assidus de ce blog de ouf!
    bon j’en profite vu que je vais etre banni du blog pour propos interdits par notre hote, 2014 rime avec Boorze, un sport Albanais si ma mémoire est bonne qui consiste à jeter des belles mères Albanaises le plus loin possible de la maison, mais bon j’avoue ce n’est pas encore un sport olympique alors osef.

  31. aller pour me faire pardonner
    http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/12/31/2103-une-annee-de-sport-en-images-insolites-1-2_4341627_3242.html
    j’aime bien le quart de finale de guiliguili :)

  32. Ca branche quelqu’un, de la matière noire ? 100 % authentique (origine constellation d’Orion), 100 euros/g HT.

  33. @Vince, on en fait quoi?
    ça se fume?
    ça s’offre?

  34. @ rakam : comme vous semblez être un non-initié, sachez que la matière noire n’interagit avec rien du tout. Enfin, en principe. Aussi ne soyez donc pas surpris de recevoir une boîte vide. Mais la matière noire est bien dans sa boîte !

  35. @ Vince : j’ai entendu dire que Schumi avait des problèmes avec sa matière grise, et la boite qui la contient aussi.

  36. Est-ce que jeter une belle-mère albanaise sur Dieudonné produit de la matière noire ?

    Vais me pencher (pas trop, j’ai le vertige) sur la question.

  37. @Vince, ne vendez pas ça à des mafieux albanais ou vous allez mal finir….
    @giga belle Sophie, et est ce que ça peut devenir une discipline olympique car c’est celà l’important en 2014 :)

  38. Oh non, ils sont toujours là les deux jojos !!!! Pire qu’un virus ma parole.

  39. @ rakam : On dirait que vous vous moquez de la matière noire. Savez-vous que les américains ont construit un gigantesque détecteur sous-terrain pour en percer les secrets les plus intimes ? Certes ils n’ont encore rien trouvé, mais peut-être faut-il seulement en construire un plus gros. Au final j’ai un peu l’impression que vous cherchez à discréditer mon petit bizness.

  40. @nico : difficile de l’oublier pourtant, le silence de dieu est assourdissant :)

  41. Bonne Année! A l’auteur et ses lecteurs.
    Oui j’ai lu l’article, oui je sais que je peux être excommuniée mais j’ai l’amour du risque…

Laissez un commentaire

« »