Pourquoi tant de violence verbale sur le net ?

 

Vous connaissez Caroline Moreau ? Moi non plus.

Pourtant cette résidente strasbourgeoise, sur la page Facebook de Slate, au sujet de mon dernier post , s’est fendue d’un commentaire des plus charmants :

” Que Laurent Sagalovitsch soit un connard, soit, c’est pas dérangeant. Mais franchement, Laurent Sagalovitsch est connard qui écrit mal, et ça, pour un journaliste-écrivain, c’est quand même hautement moins tolérable ” écrit-elle.

Il est à noter que je ne connais absolument pas cette personne.

Et que partant, je n’ai jamais proféré à son égard une quelconque insulte ou une vague remontrance qui pourrait justifier la violence verbale de son commentaire qui ne manque pas de m’interpeller.

facebbok

J’accepte volontiers les critiques, les mises en accusation, les réparties cinglantes, je ne censure presque jamais les commentaires, partant du principe qu’à partir du moment où l’internaute prend la peine d’expliciter le pourquoi de son mécontentement, je le considère comme possédant une certaine valeur et donc à même d’être publié.

Ce que je ne parviens pas à comprendre et encore moins à admettre, c’est ce recours systématique à l’insulte pour exprimer son prétendu courroux, un courroux d’autant plus difficile à appréhender que dans le papier incriminé, je m’en prenais, sur le ton de la simple badinerie, à un logiciel informatique auquel j’accolais certes le terme  “putain”  sans pour autant le comparer aux agissements équivoques d’une péripatéticienne.

Qu’un tel papier puisse engendrer des réactions aussi outrées me laisse, je dois le dire, sans voix.

Par ailleurs, il me semble que la langue française est assez riche pour éviter l’emploi d’un terme si peu ragoûtant que celui de connard.

Mademoiselle Caroline Moreau, traitez-moi donc de crétin, d’imbécile, de puceau de l’intelligence, de scribouillard illisible, d’écrivaillon possédant autant de talent que son crâne ne recèle de cheveux, de littérateur aphasique, de chroniqueur onaniste, que sais-je encore, de bloggeur pétomane mais de grâce évitez ce connard qui ne vous honore guère.

Je pourrais certes vous traîner devant les tribunaux dans l’exacte mesure où le recours à ce vocable de “connard ” constitue une insulte à caractère publique puisque publiée sur la plateforme d’un journal et donc susceptible de vous valoir une amende de 12000 euros.

Ayant d’autres tâches à accomplir dans l’existence que celle de pourrir votre existence, je laisserai la justice traiter de problèmes plus impérieux que celui qui nous oppose tout en le regrettant, tant il me semble qu’un rappel du législateur pourrait contribuer à améliorer votre capacité à vivre ensemble dans une société apaisée.

Je ne saisis pas bien l’origine de cette violence verbale.

Est-ce que parce que vous considérez que préservée par un certain anonymat vous pouvez vous laisser aller à exprimer des injures, alors que si vous vous teniez devant moi lors d’une réunion publique, vous n’oseriez jamais les professer, non pas par de peur de recevoir en retour une paire de gifles bien sentie, mais bien plus parce que le regard interloqué et navré des autres personnes présentes dans l’assistance vous disqualifierait même à vos propres yeux ?

Et que vous prendriez conscience sur-le-champ que vous avez dépassé là les limites de la bienséance.

Internet et ses affidés que sont Facebook et Twitter ont très certainement libéré la parole qui n’hésite plus à se déverser par tonneaux entiers dans de grands dégueulis de haine au détour de chaque article commis ici ou là, et ce, peu importe, le sujet abordé.

Cette lâche et ignominieuse bêtise qui permet à certains individus de se livrer à des attaques qui rabaissent chaque jour un peu plus notre espérance dans la capacité de l’être humain à essayer de se montrer à la hauteur de la tâche considérable que constitue le dur métier de vivre.

 

( Pour suivre l’actualité de ce blog, c’est par ici : https://www.facebook.com/pages/Un-juif-en-cavale-Laurent-Sagalovitsch/373236056096087?skip_nax_wizard=true )

 

61 commentaires pour “Pourquoi tant de violence verbale sur le net ?”

  1. Et le mystère restera entier : pourquoi des internautes vont-ils lire des gens qu’ils savent ne pas supporter ? Pour ma part, je continue à faire mon petit tour ici très régulièrement… parce que ça me plaît !

  2. Pourquoi donc lui donner de la visibilité? Etre citée (pour de bonnes ou mauvaise raisons) sera son moment de gloire: “T’as lu ce que je lui ai mis au Sagalovitch sur facebook?! Du coup ce connard a même fait un billet sur moi…”

    Les piqures de rappels (http://www.deschosesadire.net/un-petit-rappel/) sont hélas trop nécessaires. Mais “don’t feed the troll”.

  3. Je sais, je sais mais j’ai craqué !

  4. Bon mais alors que cela ne se reproduise pas! :-)

  5. Elle a peut-être eu un petit ami prénommé Laurent qui l’aura plaquée après avoir palpé le néant de son cerveau et vous en veut aujourd’hui pour votre prénom et votre lucidité.
    Surtout, elle n’a lu aucun de vos livres, c’est certain.
    Il faut de tout pour faire un monde, même des Caroline Moreau. Tenez bon, vous savez combien nous sommes nombreuses et nombreux à vous aimer, n’est-ce pas le plus important ?
    :-*

  6. “Mademoiselle (…), traitez-moi donc de (…)” Il y a du Cyrano dans cette tirade-là !

  7. Bonjour Laurent,

    La découverte de votre blog, il y a quelques mois, m’a donné des moments très savoureux, alors que ma vie l’était beaucoup moins. A chaque nouvelle lecture, vous continuez de m’apporter une relative jubilation, et en fait, vous me faites marrer.
    J’ai remarqué qu’un groupe de lecteurs vous suit et vous apporte leurs commentaires avec une grande fidélité, et ce pour le plus grand plaisir de tous, moi y compris. En résumé, je vous apprécie beaucoup : vous m’offrez un moment de détachement, empreint de cynisme, d’ironie, et bien plus encore, mais ce n’est pas moi l’écrivain… j’aime votre ton, vos états d’âme et vos soucis et vos coups de gueule. Voilà.

    Il me semble qu’il est plus aisé, pour un certain nombre de gens, de haïr “l’autre”, et donc de se définir par le biais de leur haine ( factice ou réelle ), de leur antagonisme, plutôt que de trouver ce qui les rapprocherait d’une tierce personne. Je déteste donc je suis. Antipathie Vs empathie ?
    Je n’avance pas de théorie, mais cette fièvre de l’individualisme décomplexé qui pousse à insulter gratuitement, comme on en arriverait à lire Sagalovitsch sans aucun second degré, est tout-à-fait envahissante et contagieuse dans l’hexagone. Un exemple : la lecture des commentaires des infos de Yahoo.Fr glace le sang ( populisme, racisme, bêtise grasse et ignorance ).
    Si des types comme moi existent, ne prenez pas la mouche pour une pauvre fille malheureuse. Je suis certain que sa vie lui réserve les surprises appropriées à son aplomb teinté …de légèreté.

    Vous connaissez mieux que nous tous l’importance et la valeur de votre travail, alors je vous en conjure, CONTINUEZ :)
    et merci !!! ( j’ai failli oublier )

  8. Merci Rico et les autres ! Mais effectivement je partage la même incrédulité que Rico face au déferlement de haine présente dans les commentaires d’articles publiés sur d’autres sites. C’est glaçant. Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi partir en vrille sur un sujet aussi anodin que Flash Player ? Là j’avoue…

  9. Bah, c’est ça, Face de Bouc. A force d’y résumer ses minuscules pensées, on finit par les cramer complètement. Il n’en ressort que de la suie qui tache – surtout quand on manque d’humour comme cette donzelle.

  10. (PS – Question aux copains : est-ce que c’est le VRAI Bernard que nous avons entrevu hier ? J’arrive pas à le croire ! Il aurait fini son bouquin, enfin ?)

  11. (PPS : et smoutche à toi, Laurent)(c’est un bisou québecois.) :)

  12. aaah, mais c’est bon ça:

    une pseudo censure pour en faire un post.

    sinon, “ont libéré la parole”

    ‘tain l’expression alacon !

    on aura échappé de justesse au “vivrensemble”

  13. Peut-être qu’elle était bourrée Caro…
    En ce qui concerne la haine je pense qu’il faut la considérer comme un sentiment ponctuel assorti d’une absence de mesure (voire d’intelligence) et d’éducation.
    Imaginez qu’elle se soit fait lourder ce jour-là pour avoir défendu l’installation de Flash sur tous les ordi de sa boîte et qu’un jeune loup plus malin lui a volé la vedette. En rentrant chez elle, elle lit votre billet (là c’est assez mystérieux, mais il faut toujours un peu de mystère), et paf vous récupérez toute sa frustration en pleine gueule. Et à propos de gueule, elle se réveille avec une méchante gueule de bois ce matin… maintenant soit elle s’excuse et rentre dans la famille humaine qui pense, soit elle s’obstine et s’installe définitivement dans la famille des humains qui font chier…

    Et merci Rico, qui a très bien résumé la situation :
    “La découverte de votre blog, il y a quelques mois, m’a donné des moments très savoureux, alors que ma vie l’était beaucoup moins. A chaque nouvelle lecture, vous continuez de m’apporter une relative jubilation, et en fait, vous me faites marrer.”

    C’est tout à fait ça pour moi aussi : jubilatoire.

    Bisous !

  14. Mon avis est que cette Caroline me confond avec Sagalo.

  15. La haine fait partie des sentiments humains. Le problème est de savoir s’autocensurer. Le net n’y aide pas. Facebook et Twitter sont à 99% des robinets à conneries.

  16. C’est paradoxal, tout le monde s’étonne de la haine exprimée par cette personne sur un blog s’appelant “We will never hate alone”, elle était dans le ton, c’était juste un petit peu trop primaire et trop ciblé; à part ça il ne lui manque que le second degré et du talent…

  17. Ils ont internet à Strasbourg ?

  18. Top des recherches 2013 gougueule :

    1. Paul Walker
    2. Vendée Globe
    3. Kate Middleton
    4. Secret story 7
    5. iPhone 5s
    6. Valérie Benguigui
    7. Star academy
    8. Harlem shake
    9. Nabilla
    10. Nelson Mandela

    Le Vendée Globe ??

  19. Les jaloux crachent sur ceux qui ont du succès et du talent pour qu’on parle d’eux et se rendre intéressant. Ils attirent alors l’attention sur eux. Le grand méfait de facebook et twitter, c’est de donner de la visibilité à ces gens la. Avant, leurs élucubrations ne dépassaient pas les murs de leur chambre, maintenant ils peuvent passer en une d’un blog de slate. Mais à qui la faute ? On leur braque nous même le projecteur et on leur donne le micro.

    Des artistes qui veulent percer aussi font de mêmes. La provocation attire l’attention. Quand on n’a pas de talent, on a la provocation.

    Vous écrivez très bien, et c’est agréable à lire. Écrire c’est un art.

  20. Dans la colonne de droite on se contrefout, au centre, moins, et derrière ?
    On a tous besoin de prétextes pour écrire, je m’amuse souvent à imaginer votre façon de trouver les vôtres. Caroline a trouvé le sien, et s’essaye à quelque chose qui ressemble à votre art, tout en le raillant.
    (Un peu comme Nico Pedia, mais en mauvais).
    Dénigrer son référent, n’en change pas moins sa qualité de référent.
    C’est pas un bel hommage, ça… ?
    Allez, je suis sûre que vous avez souri.

  21. S’il n’était plus possible de parler et d’avoir un avis tranché sur des choses (Flash ???), qu’au fond, nous ne connaissons pas, internet serait bien vide (d’ailleurs…).

    Il est possible d’apprécier les mouches de coches par intermittence. Quant à l’insulte, vous n’êtes pas sans savoir qu’elle nécessite du talent pour être acceptée. talent fort injustement réparti entre vous deux…. je vous l’accorde.

  22. @Vince : Loana est sortie du classement naturellement ou il y a une règle qui prévoit qu’on n’a droit qu’à 1 pouf à la fois dans le top 10 ?

  23. en tout cas Vince et moi on ne l’aime pas le Sagalovitsch, voilà c’est dit.

  24. aller je retourne sur l’ile du Docteur Moreau, au moins là y a du Connard, du vrai!

  25. ah oui, le “Vendée globe” ça récompense quel évenement?
    la série qui a fait le plus beau naufrage?
    le radeau de la Moreau?

  26. @ rakam : pour une fois qu’on parle de la Vendée…

  27. Combien de français connaissent De Broglie ?
    Et combien d’américains connaissent l’opération Paperclip ?

  28. Si mes souvenirs sont bons, l’opération Paperclip consistait pour les Américains, à la fin de la 2è Guerre mondiale, à exfiltrer des savants allemands vers les Etats Unis pour les faire travailler à leur profit. Quel est le rapport avec le sujet qui nous intéresse ici ?

  29. aucun pourquoi?

  30. @Vince, n’empêche que c’est chouant la Vendée….

  31. @ rakam : quel rapport avec l’opération Paperclip ??

  32. aucun, pourquoi?

  33. éclatante inutilité de la ‘page facebook’ en général

  34. Oh, Hannah, où étais-tu ? Tu m’as manqué !

  35. Hannah et moi c’est du sérieux, Sophie !

  36. je reviens d’un voyage solitaire sans plaisir.
    mais je ne manquais pas de vous lire de temps à autre, Sophie et Laurent :)

  37. @ Laurent : 😀

    @ Hannah : heureuse de te relire !

  38. @Sophie et Hannah : c’est quoi la différence entre le déchainement de haine vulgaire dénoncé par le post de M.Sagalovitsch et l’affichage indécent de vos sentiments les uns pour les autres ?

  39. @ Baby : un pouf, ou une pouffe ? (Je sais, dans les deux cas on s’assied d’ssus d’accord d’accord ok.) :)

  40. (@ Baby : quesstuveux, parfois, ce monde cruel incite au hug virtuel, aussi. C’est terrible, je sais.)

  41. @Sophie K : terrible je ne sais pas mais tout aussi intéressant que l’avis de Rihanna ou de Franck Ribery sur la mort de Nelson Mandela, ou, donc, que l’opinion haineuse de Caroline Moreau sur M.Sagalovitsch.

    Il s’agit de l’autre face (avec la haine) de cette indécence que le net tend tellement à favoriser.

    Bref, on n’en a rien à carrer !
    :o)

  42. Le top du top https://www.facebook.com/megaconnard

  43. Rico a tout résumé ! Merci Laurent et continuez ! Et merde à Flash player…

  44. M. Sagalovitsch, que j’oserai appeler Sagalo, est un être parfois horripilant, parfois poilant.
    D’aucuns diraient qu’il est parano, d’autres qu’il est brillant. Mais il faudrait être un vrai tocard pour lui ignorer un certain talent, et le traiter de connard.
    Sur ce…

  45. j’ai noté deux fautes

    “d’écrivaillon possédant autant de talent que son crâne recèle de cheveux”
    devrait être plutôt
    “d’écrivaillon possédant autant de talent que son crâne NE recèle de cheveux”

    et

    ” alors que si vous vous teniez devant moi lors d’une réunion publique, vous n’oseriez jamais les professer”

    ” alors que si vous vous teniez devant moi lors d’une réunion publique, vous n’oseriez jamais les profeRer”

    cordialement,

  46. @ Pentaminor : Merci je vais rectifier. Vous savez je n’ai pas de secrétaire de rédaction à ma disposition !

  47. Monsieur, vous m’offrez mon 1/4 d’heure, je n’en demandais pas tant.

    Permettez-moi un bref droit de réponse pour vous précisez ma surprise : vous dont le blog s’appelle”You will never hate alone”, vous voilà dénoncer la haine lorsqu’elle s’applique à vous, alors que vous en êtes si peu avare.

    Vous portez fièrement et en étendard ce statut de hater que vous m’attribuez ici pour mes mots – vulgaires et vifs, je ne le nie pas – qui pourtant n’ont jamais eu la prétention d’appeler à vous faire du mal.

    Cela dit, je suis heureuse de vous avoir permis de générer quelques clics en vous posant en victime pour un simple mot que vous n’auriez pourtant pas reniez si vous aviez eu la prérogative de l’attribuer par vous même aux gens dont la posture vous contrarie.

    Allez, sans rancune, je vous laisse avec vos contradictions.

  48. Mon blog ne s’appelle pas allez vous faire enculer que je sache.
    Je dénonce ce qui me semble être de l’abrutissement.
    Il n’y a rien de haineux là dedans.
    Je n’ai jamais traité personne de connard.
    Quand aux clics, si vous saviez combien je m’en tamponne.
    Et vous ne m’avez pas fait du mal, je vous rassure.
    C’est seulement à vous que vous en faites.

  49. Pour la défense de Saga je tiens à dire que je suis ce blog depuis le 20 juillet 2011 https://blog.slate.fr/sagalovitsch/2011/07/20/sarkozy-le-dernier-des-corniauds/ or il n’a jamais insulté personne même les allemands et pourtant Dieu sait qu’ils le contrarient.

  50. @ M.Sagalovistch : je connais une petite qui pourrait en faire office. Attendez, ah oui, Caroline Moreau qu’elle s’appelle.

  51. @ Caroline Moreau : votre droit de réponse est aussi nul que votre saillie initiale. Vous n’avez rien compris. Et pour le peu qu’on connait de vous, ce serait visiblement perdre son temps que d’essayer de vous l’expliquer. Aller voir ailleurs si on y est.

  52. c’est vrai qu’un “connard” ne justifiait pas un post, sur un blog comme le vôtre avec son “objet préventif” un peu minable sur chaque page. Je trouve aussi que vous écrivez mal, vos commentateurs sont souvent tout aussi navrant, au point qu’on se demande si l’on est pas plus sur un forum d’attardés du journalisme binaire, ou plutôt devrais-je dire du “nouveau journalisme” (HST vous les couperait pour moins que ça) que sur un blog. Voilà c’était pas pour défendre la connasse, juste parce que depuis facebook j’ai atterri là en procrastinant et que plutôt que de m’en vouloir à moi, c’était plus sympa de vomir un peu ici.

  53. @ b : mais qui parle de journalisme ???

  54. l’auteur ne fait pas de promesse qu’il ne saurait tenir. LOL.

    dommage, ca en décoincerait pas mal ici. reLOL.

    “allez vous faire enculer” par Fucalovitsch…

  55. Bon, elle a répondu la Caro, faut au moins lui reconnaître ce petit pas vers le courage ! J’espère que ça lui aura fait du bien parce que ça n’avait pas l’air d’aller très fort !

  56. Rhâââ berk !!! Ça colle au s’melles, le jus de cervelle facebookien, c’est horrible. Lingette !!!

  57. @ Baby : m’enfin c’est quoi ce smiley tout parenthésé ? Tsssss….. 😀

  58. je me demande ce qu’un “chroniqueur onaniste” va faire sur le livre de fesse! :)

  59. La demoiselle serait-elle développeuse chez Flash Player?

  60. Je vois que ca comme explication !

  61. Je suis fier d’appartenir aux 10% de lecteurs qui aiment bien vous lire 😀

    La langue française est inépuisable en termes de tournures et aussi en insultes (et ce n’est pas Lambert Wilson dans Matrix qui me contredira) mais nous sommes dans une époque dédiée à la rapidité, la réactivité et donc aux petites insultes simplistes et sans prétentions comme le fameux “connard” !! Surtout quand on sait que cette insulte viens de “Con” et que c’est une honte de détourner ce terme si affectueux pour une si belle partie du corps feminin (que cette chere Caroline doit connaitre je l’espere quoi que le contraire expliquerais surement son enervement et sa haine ^^)

    Bonne journée et continuez à ecrire des petits billets !!

Laissez un commentaire

« »