Boycottons ceux qui boycottent Israël

 

Je n’irai pas voir Roger Water ce soir au Stade de France dans sa représentation de The Wall.

Et pas seulement parce que je vis loin de Paris.

Ou que je n’ai jamais vraiment écouté un disque des Pink Floyd.

Non, si je ne conseillerai à personne d’aller voir le spectacle de cet individu, c’est que tout simplement ce même individu se trouve être depuis quelques années l’un des plus fervents partisans de cette invraisemblable posture intellectuelle qui se nomme le boycott anti-israélien.

C’est ainsi que j’ai aussi décidé que je n’irai plus jamais voir un film de Ken Loach pas plus que je ne lirai un nouveau roman signé Henning Mankell.

On peut excuser beaucoup de choses à un artiste sauf d’être un nazillon qui s’ignore.

 

Car prétendre qu’Israël exerce sur la population palestinienne une politique en tout point comparable à celle exercée par le Troisième Reich, n’est pas seulement une infamie intellectuelle, une contrevérité abjecte, c’est surtout la manifestation d’une haine féroce et inextinguible affichée envers le monde juif en général.

Alors que ce genre d’individu peut en toute conscience se rendre sans aucun état d’âme dans n’importe quelle monarchie du Golfe, séjourner dans des pays pour qui la démocratie n’est qu’une douce utopie, sillonner des contrées où l’on pratique à ciel ouvert la lapidation ou la pendaison d’homosexuels.

Cette même personne qui sitôt qu’elle entend prononcer le nom d’Israël, se drape dans sa vertu offensée et vilipende un état qui pratiquerait un apartheid implacable et une politique de purification impitoyable.

Il n’est pas question ici de décerner à Israël la palme de la vertu ou la médaille de la sagesse en qui concerne la manière dont elle aborde et traite le problème palestinien.

Juste de répéter pour la centième fois que oui, Israël agit vis-à-vis de sa minorité palestinienne comme n’importe quelle autre démocratie agirait dans les mêmes circonstances : en tachant d’adopter une ligne de conduite certes ferme certes dure certes parfois obtusément intransigeante mais toujours respectueuse d’agir en respectant la dignité humaine.

Les artistes qui se vantent de boycotter l’état hébreu pour afficher leur solidarité envers le peuple palestinien ont tout loisir d’agir ainsi.

On peut même arriver à leur trouver un certain panache à se conduire de la sorte.

On leur demande seulement d’afficher très exactement le même rigorisme et la même intransigeance dès lors qu’il s’agirait de nations autres qu’Israël.

A titre d’exemple, on notera ainsi que Roger Waters s’est produit en toute simplicité en 2007 à Dubaï.

Dubaï, cet état des plus démocratiques où les femmes se retrouvent en prison quand elles osent porter plainte après avoir été violées.

Ou l’article 80 du code pénal punit la sodomie d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à quatorze ans.

Où les ouvriers sont bien souvent traités comme de simples esclaves.

Au fond, le boycott anti-israélien n’est qu’un cache-sexe bien pratique pour pratiquer un antisémitisme de bon aloi.

Une façon pervertie de déclarer en toute conscience son animosité quasi viscérale vis-à-vis de tout ce qui s’apparente au monde juif.

Une manière extrêmement pratique d’afficher son antisémitisme tout en se déclamant du côté des vaincus et des opprimés.

Un travestissement extrêmement subtil de son aversion quasi pathologique envers tout ce qui touche de près ou de loin au judaïsme coïncidant le plus souvent avec la pratique d’un christianisme périmé continuant à penser le peuple juif comme un peuple déicide.

Ou étant la manifestation d’une pensée tiers-mondiste qui amène toujours à entrevoir Israël à travers le spectre d’une Amérique honteusement capitaliste, ultra-dominatrice, cherchant par tous les moyens à asseoir son autorité satanique.

Il existe de par le monde un nombre incalculable de peuples martyrisés, souillés dans leur dignité, mis à l’index, déportés, parfois même gazés qui échangeraient bien leur funeste sort contre celui du peuple palestinien, aussi inconfortable soit-il.

 

Que Messieurs Waters, Loach, Mankell et consorts commencent par apporter leur soutien à ces peuplades en détresse.

Il sera toujours temps après de s’affairer autour de la question palestinienne.

En espérant qu’elle ne soit jamais reglée tant elle permet aux antisémites de tout bord de continuer à se penser comme des humanistes au-dessus de tout soupçon.

 

 

58 commentaires pour “Boycottons ceux qui boycottent Israël”

  1. D’accord a 300 % sur toute la ligne et je ne risque pas d’aller au Stade de France voir cet abruti!

  2. “On leur demande seulement d’afficher très exactement le même rigorisme et la même intransigeance”

    ah c’est un peu naïf ça non ? Le premier qui arrive à ça lève le doigt. Pas sur que ce soit votre main qu’on voit en premier M.Sagalovitch !

  3. “mais toujours respectueuse d’agir en respectant la dignité humaine.” on n’a pas la meme définition de la dignité humaine alors.

  4. ah oui, M. Sagalovitch. Imaginons la situation inverse, c’est à dire l’état palestinien oppressant des israeliens sans droit. proneriez vous le boycott des produits palestiniens? je pense que oui. ABE

  5. Ouch! Point Godwin atteint bien trop tôt à la 6e phrase.
    Je ne m’aventurerai pas à analyser la situation palestine-israel. Ce que je sais par contre c’est que Mankell tout comme Loach ne font pas une fixation sur Israel et ont été vocaux sur d’autres pays à commencer par le leur.
    Attention à ne pas faire le jeu des partis, Loach “Dès le début, Israël et ses partisans ont attaqué leurs détracteurs comme si ceux-ci étaient des antisémites ou des racistes. Il s’agit d’une tactique visant à saper le débat rationnel.”

    >Que Messieurs Waters, Loach, Mankell et consorts commencent par apporter leur soutien à ces peuplades en détresse.
    Pourquoi? Ne peut-on pas mener plusieurs combats en même temps? Il n’y a pas de priorité dans les soutiens aux peuples et pays.

    Quant à leur intransigeance parfois vague, oui ok c’est vrai. Mais ce sont des artistes, et avant tout des hommes, tout comme vous, avec leur passion aveugle et leur contradiction …

  6. @ johan : oui, je ne suis pas sûr que je voyais la dignité humaine comme ça non plus !

  7. Ceux qui s’indignent du comportement pas toujours correct des Israéliens envers les Palestiniens oublient un peu trop rapidement que leurs beaux pays”démocratiques” ne valent pas mieux et qu’ils sont à l’origine des trois quarts des conflits mondiaux.

  8. Je pensais que vous ciseleriez un billet sur les partisans de l’autodéfense, rapport au bijoutier Niçois…..Nooooon ? Tant pis, enfin vous faites ce que vous voulez, zêtes chez vous….

  9. Jamais content !:)

  10. Excellente, la mention sur Dubaï… On aurait envie de traquer toutes les contradictions des moralistes, ces temps-ci.
    Sinon, parfaitement d’accord avec ce post.

  11. Commediante! Tragediante!

  12. Waters a toujours été le plus con des Floyd :)

    Et l’hypocrisie de Dubai mériterait d’être signalée.

    Ceci dit, “en tachant d’adopter une ligne de conduite certes ferme certes dure certes parfois obtusément intransigeante mais toujours respectueuse d’agir en respectant la dignité humaine.”…

    Mouais…

  13. Israëlien = Juif ? Quand pourrons nous discuter (en bien ou en mal) de la politique Israëlienne sans s’en prendre au peuple juif ? La politique et la religion ne font donc vraiment pas bon ménage …

  14. mais en quoi ca vous concerne la politique israélienne ? Vous vous intéressez aussi à la politique hongroise ? Australienne ?

  15. Je m’intéresse aux abus envers les populations un peu partout. Et malheureusement, Israël, surtout ces 10 dernières années, n’est pas un modèle du genre.
    Et Christian a raison !

    Prenons l’Australie, par exemple. Un gouvernement bien à droite viens d’être élu. S’il décidait de traiter certaines minorités locales comme Israel agit avec les Palestiniens (colonisation forcée, barrages un peu partout), je ralerai tout autant.

    Ceci dit, reconnaissons que la situation d’Israël est différente. Voilà un pays qui n’est pas entouré d’amis proches…

  16. ah, vous avez pas autre chose à faire dans votre vie que de ” s’intéresser aux abus envers les populations un peu partout “?. Cela vous importe t-il tant ?

  17. Très bel article. Bien écrit . Bravo et merci.

  18. Les imbéciles ont le droit d’avoir des opinions eux aussi. Poser un ennemi et une victime puis enfoncer les portes ouvertes de cette mise en scène distordue de l’histoire, c’est ce qu’ils peuvent faire de plus subtil.
    Si ça n’était pas franchement emmerdant pour Israël qui doit faire avec cet ennemi-là aussi, on pourrait dire que c’est de bonne guerre. A-t-on le droit d’empêcher les imbéciles de penser ? Non. Peut-on déplorer la bêtise ? Oui. Et que dire de celui qui s’obstine à boycotter un pays dans lequel il avoue sans honte n’avoir jamais mis les pieds ni gouter les produits, la littérature et la philosophie ? C’est à se gausser.
    Et là le con de service va nous parler de l’Afrique du Sud. Con de service à vous.

  19. C’est Waters et pas Water (Début du Post). Personnellement, je ne me rendrai jamais en Israël, et je prendrais pour un honneur d’être interdit de séjour dans ce pays qui a si longtemps collaboré avec l’Afrique du sud de Peter Botha, du temps de l’Apartheid. Et ne parlons pas de ces colonies qui poussent sur le territoire palestinien, bien sûr, ce ne sont que des arabes, au fond. Il faut croire que se penser représentant d’une élite humaine quelconque, raciale ou religieuse, ça rapproche :-) Et je me moque des positions politiques de RW lorsque je me re écoute Echoes, Time, ou Atom Heart Mother. Voilà, c’est dit. De toute façon, les israéliens construisent des murs, le concert de RW se finit sur un mur qui abat, je comprends, c’est choquant.

  20. INCALCULABLE: http://www.radiohead.fr/?p=278

  21. Merci.

  22. >mais en quoi ca vous concerne la politique israélienne ? Vous vous intéressez aussi à la politique hongroise ? Australienne ?

    Bon je me mêle de votre conversation avec Julien, mais pourquoi pas ne pas se sentir concerné par la politique des pays étrangers. C’est pas ça la géopolitique? Parce-que franchement aucun pays n’est idéal. Il se trouve que l’on peut s’intéresser à Israël ET l’Australie Et la Hongrie ET la Norvège Et l’Angleterre Et les élections en Ecosse. Cela va vous sembler ridicule mais on peut aussi se sentir citoyen du monde et avoir suffisamment de jugeote ou de recul pour critiquer son pays natal mais aussi d’autres pays pour leur politique d’exclusion, de rejet, ou autre…C’est un devoir d’être vigilant et politisé.

  23. Mmmmmm y a du lourd !

  24. Bon on va tout reprendre du début..
    “…Ou que je n’ai jamais vraiment écouté un disque des Pink Floyd.”

    Un très bel aveu d’ouverture d’esprit, auquel je recommande “ECHOES” (et même sa version live à Pompeï), mais encore “High Hopes” issu de l’album “the division bell”…

    Ce que pouvait véhiculer le groupe Pink Floyd et ce dès ses débuts, c’était une certaine forme d’insoumission à l’ordre (écouter l’album “The Wall”).. Une vision hostile à l’ordre au sein même de leur pays, l’Angleterre, qui a du s’inscrire dans la même logique vis à vis de la mondialisation.

    “On peut excuser beaucoup de choses à un artiste sauf d’être un nazillon qui s’ignore.”

    Que dire de celui ou celle qui taxe de “nazillon” tous ceux qui ne porte pas Israel en leur coeur ou ne verseraient pas une larme sur commande.. Un peu comme ces films du genre “la rafle”, qui nous martèlent que le petit français d’aujourd’hui se serait comporté en tant que collabo car né sans couilles (Quand bien même notre beau pays a permis l’exil de bon nombre de juifs durant cette saloperie de guerre.. de l’ordre de 85% d’entre eux, tandis que d’autres, comme la Pologne, très mal situés géographiquement à cette période sombre n’ont pu résister à l’envahisseur..).

    “Car prétendre qu’Israël exerce sur la population palestinienne une politique en tout point comparable à celle exercée par le Troisième Reich.. C’est surtout la manifestation d’une haine féroce et inextinguible affichée envers le monde juif en général.”

    Encore et toujours cette même paranoïa.. Le sens de cette comparaison : L’empire d’aujourd’hui, l’axe américano-sioniste (que vous acceptiez de le reconnaitre ou non), qui est à l’origine du pétrodollar et de mèche avec l’Arabie Saoudite et autre Qatar, sont les acteurs d’un nouvel ordre mondial (si si !) qui appuie son pouvoir sur une logique de domination (à laquelle nous pouvons ajouter une certaine stratégie de la tension, diviser pour “régner”). C’est d’ailleurs assez marrant que vous parliez de “monde juif”..

    Certes Israel peut se dédouaner de plusieurs centaines de milliers de morts, attribués aux soldats américains, abrutis utiles à qui on délègue le sale boulot… Mais, quelque chose me dit qu’en laissant les choses se faire encore quelques années, Israel, dans un futur proche, ne devrait plus être très loin des 600 000 victimes du côté de la Palestine, oui…

    “Alors que ce genre d’individu peut en toute conscience se rendre sans aucun état d’âme dans n’importe quelle monarchie du Golfe, séjourner dans des pays pour qui la démocratie n’est qu’une douce utopie, sillonner des contrées où l’on pratique à ciel ouvert la lapidation ou la pendaison d’homosexuels.”

    “Monarchies du Golfe”, soutenues par le couple USA/Israel, comme mentionné juste avant. “Démocratie” en laquelle vous ne croyez pas, bien évidement.. Et qui perd de son sens un peu plus chaque décennie en Europe, quand des peuples entiers sont liés/soumis (à propos d’esclavage..) à Israel par des associations/banditisme (LICRA..) bien encadrées par nos politiques qui permettent à un état tiers de grossir encore et toujours.. Pauvre démocratie de l’an 2000, qui depuis fort longtemps ne vote plus en faveur des intérêts de son peuple mais bien pour celui de “son” élite..

    Non à la charria ! Nous sommes bien évidement d’accord !
    Mais prendre cet exemple de l’homosexualité, pratique ô combien jugée malsaine dans la religion judaïque et dont nos très chers sionistes font l’apologie en Europe.. J’en ricane encore… Au fond, ce “Christianisme périmé” ne méritait peut être que ça..

    “Une manière extrêmement pratique d’afficher son antisémitisme tout en se déclamant du côté des vaincus et des opprimés.”

    Tout comme ceux qui veulent nous expliquer que l’histoire ne les a pas épargné et se présentent comme les victimes de toujours, pour mieux conforter leur place de dominateurs..

    Je ne reviendrai pas sur votre utilisation du mot “pathologie”.. Je risquerai de démontrer en quoi le judaïsme en tient une sacrée couche également.. On risquerait de me taxer de petit nazillon à mon tour..

    “mais toujours respectueuse d’agir en respectant la dignité humaine.”

    !!! Les bras m’en tombent !!!

    Allez bisou

  25. @ Vincent : J’ai arreté de lire à partir de l’axe américano-sioniste.
    @Bernard : A ce compte là, vous n’allez pas beaucoup voyagé ! Toute cette posture intellectuelle parce que Bordeaux doit affronter le Maccabi de Tel Aviv en ligue Europa et que vous entrevoyez déjà une possible défaite ! Tremblez camarade !
    @ Helene : Mais en quoi cela vous importe dans votre vie de tous les jours ? Vous souffrez vraiment parce que d’autres souffrent ? Si c’est le cas, vous devez souffrir beaucoup.

  26. La politique israëlienne ne me concerne pas, pas plus ni moins que la politique hongroise ou australienne.

    Quoi qu’il en soit, sur le fond je suis d’accord avec vous, boycotté Israël ne peut en aucun cas faire avancer les choses si ce n’est cristalliser une situation déjà gelée dont les espoirs de la chaleur Livnienne semble bien mince face à cet horizon blanc.

    Là où je ne suis pas d’accord avec vous, c’est dans votre application de la loi du talion, qui, au final à le même effet que le boycott d’Israël.

    Je ne vous accorde pas non plus votre point Godwin, certes le passé est indélébile et il doit le rester, jugeons ses acteurs, ses nostalgiques (cf “Les nazis se cachent encore pour mourir” L. Sagalovitsch – rien a redire sur ce papier =) ).

    Il me semble nécessaire de se saisir, ou du moins de chercher un autre registre pour pouvoir espérer avancer et faire peut être changer les mentalités.

    Encore faut-il le vouloir.

  27. Laquelle de ces bonnes âmes a renoncé au “Made in China” ?

  28. Mais… mais… mais.. on est sur internet.
    En tant qu’internaute commentant un article qui se veut provocateur – sur le blog d’un auteur qui est de mauvaise foi – je revendique le droit d’être indignée, de monter sur mes grands chevaux et de me contredire.

    (insérer smiley si nécessaire)

  29. provocateur, vraiment ?!!!

  30. Provocateur, oui tout de même (ce qui n’est pas un défaut en soi):
    “On peut excuser beaucoup de choses à un artiste sauf d’être un nazillon qui s’ignore.
    Il sera toujours temps après de s’affairer autour de la question palestinienne.
    En espérant qu’elle ne soit jamais réglée tant elle permet aux antisémites de tout bord de continuer à se penser comme des humanistes au-dessus de tout soupçon.”

  31. Il est vrai que la vérité peut être parfois provocatrice…

  32. Là dessus nous sommes d’accord Laurent !

  33. tsk. “C’est une maladie naturelle à l’homme de croire qu’il possède la vérité.” 😉


  34. laurentsagalovitsch, le 21 September, 2013 à 12:35 am Said:

    ah, vous avez pas autre chose à faire dans votre vie que de ” s’intéresser aux abus envers les populations un peu partout “?. Cela vous importe t-il tant ?

    “vous avez pas autre chose à faire dans votre vie que” : bah si, mais quand j’ai un peu de temps, je réfléchis sur le monde, me renseigne, m’informe, et analyse. un peu comme vous, ceci dit. Et même que parfois j’ouvre ma gueule (ou mon mon clavier) pour dire ce que j’en pense. un peu comme vous, en fait.

    Alors si vous pouvez prendre le temps pour expliquer que le boycott d’Israel est une connerie, pourquoi ne pourrai-je prendre le même temps pour expliquer que je ne suis pas d’accord, et que les effet diplomatiques (bien plus qu’économiques, encore que) d’un boycott sont une action légitime pour marquer sa désapprobation face à un état démocratique, mais sur certains aspect ‘tyrannique”.
    Israel aujourd’hui me rappelle la France de 58. A quand un politicien qui saura chercher une solution ou accepter les nécessaires et douloureux choix, plutôt que s’allier à l’extrême droite pour continuer à “diriger” ?

    Quand à “Cela vous importe t-il tant ?” :
    Cela m’importe un peu. C’est déjà pas mal. Et ça suffit à me faire dire que boycotter Israel ne me choque pas plus que de soutenir l’idée d’intervenir contre un état qui gaze sa population. Deux réponses différentes à deux problématiques différentes, mais dans les deux cas, cela ne me semble pas répréhensible. Le boycott d’Israel semble vous importer plutôt pas mal aussi, d’ailleurs, vu que vous faites un post de blog sur le sujet.

  35. Il me semble qu’étant juif je puis me sentir quelque peu plus concerné par la question qu’une autre personne. Maintenant s’il vous plaît de décerner des cartons jaunes ou rouge à tous les pays qui franchissent à vos yeux vos idéaux démocratiques, libre à vous d’agir de la sorte.
    Je rappellerais in fine, que je suis payé pour donner mon opinion. Pas certain que dans le cas contraire, j’irais fanfaronner mes opinions.

  36. Bernard, vous seriez bien attrapé si vous vouliez aller en Israël, parce que non seulement a priori on ne vous empêcherait pas de rentrer, mais ensuite vous ne pourriez plus aller dans aucun pays arabe !
    Sinon, c’est vrai que à axe américano-sioniste ça fait pas très sérieux quand même.
    Après y avait d’autres mots-clefs, Afrique du Sud est effectivement arrivé à point nommé, puis dollar et pétrôle. Attention c’est des gens que ils sont informés qui vous parlent, et pas qu’un peu, c’est pas parce que vous êtes journaliste qu’eux c’est des bêtas ! Ils peuvent vous expliquer la vie, voire, votre métier !!! y savent bien qu’en fait tout ça et ben c’est que des histoires d’argent et de pétrôle ! Et qu’elle grand méchant capitaliste ce cache derrière tout ça ! C’est politique comme on dit.
    Ça pense aussi les imbéciles,faut pas croire !

  37. Laurent, vous êtes payés pour écrire un blog, ce qui implique des commentaires. Avec une accroche comme “Avant tout, une mise au point. A priori, je ne vous aime pas et je me contrefous de savoir si vous m’aimez ou si vous allez apprécier ou pas ce que je vais pouvoir radoter à longueur d’article. “, on peut se douter :
    1- que la provocation fait partie des raisons qui ont poussé vos patrons à vous payer pour ce blog, anticipant du contenu provocant, des commentaires du même niveau, et ainsi du trafic “facile”.
    2- que pour quelqu’un qui se fout de tous nos avis, vous venez ici nous répondre souvent tout de même :)

    “Il me semble qu’étant juif je puis me sentir quelque peu plus concerné par la question qu’une autre personne.”
    Pour ma part, je me sens “citoyen du monde” (je sais c’est naïf), et Israël, seule vraie démocratie de ce coin là du monde, se doit de faire respecter certaines valeurs, ce qu’il ne fait pas toujours dans sa gestion des territoires occupés IMHO.

    Quand il y a des propositions de boycott des US pour l’Irak, je réagis pareil : ça servira pas à grand chose, mais ce n’est qu’une action revendicative tout à fait acceptable face à une grande démocratie.

    Et si vous n’aviez pas écris ce post, je n’aurai pas de moi-même “décerné des cartons”. Mais vu que vous avez donné un carton rouge à Waters pour son boycott, je me suis senti légitime à en faire de même sur un autre point.

    Enfin, je suis contre ce boycott. Hawking, Waters, et tant de star le soutienne… depuis quand il y a besoin de stars pour soutenir un boycott ? Et pourquoi tant de bruit autour de ces soutiens connus, et si peu de bruit autour de leur solutions au problème Palestinien ?
    Être contre le boycott ne m’empêche pas de penser qu’Israël devrait faire mieux, et que le boycott est une arme légitime pour faire passer une idée. Heureusement que tous ces soutiens ne sont pas antisémites ! (mais, et comme je l’ai déjà dit, le coup de Dubai était excellent à rappeler, et cette hypocrisie là mérite votre opprobre, et la mienne !)

    Continuez à fanfaronner vos opinions, 1 fois sur2 ou trois, ça me plait beaucoup :)

  38. “Boycottons ceux qui boycott Israël” 37 commentaires (pour l’instant)

    “Le Vel d’hiv, l’éternelle repentance” 102 commentaires

    “Si Hitler avait eu Facebook, Auschwitz ce serait fait en un jour” 42 commentaires

    “Et pourquoi pas un pape juif” 51 commentaires

    “Cause nationale, sauver le juif de France” 108 commentaires

    Choisissez vous vos sujets ou vos patrons vous présentent t-ils des tableaux de manière à guider quelque peu vos articles vers des sujets dont vos lecteurs aiment paticulièrement débattre ? On comprendrait alors mieux la récurrence de certains thèmes.

  39. Mais bon dieu occupez vous de vos affaires et pas d’Israel .ce n’est pas le centre du monde .les problèmes sont par exemple en Syrie ou l’on s’entretue en Égypte ,en Libye ,…en arabie saoudite ou l’on tranche des mains et ou l’on lapide des femmes et dans combien d’autres régions du monde ! alors foutez nous la paix ,laissez Israël régler ses problèmes seul ,c’est la seule démocratie du Moyen Orient !!! Ayez honte de votre jalousie maladive et malsaine a l’égard de ce petit Pays dont vous avez fait le centre du monde ! Honte a vous qui êtes haïssables !!!

  40. La Démocratie, que diable sommes nous allez faire dans cette galère? Sans doute de la faute à Voltaire. Luchini non sans ironie n’avait de cesse de répéter chez Ruquier que toute cette empathie dont faisait preuve le peuple de gauche lui semblait invivable. On s’habitue. Ce qui ne doit pas être évident c’est à la fois se dire de nul part, étranger au peuple monde et avoir comme fardeau un État-Nation flambant neuf. C’est chiant hein!

  41. Très juste Nicopedia!

  42. J’suis descendu dans les tréfonds de mon immeuble, j’y ai remonté un petit musée, comme une cloche de verre, un tombeau de cristal pour l’éternité, “and everything under the sun is in tune, but the sun is eclipsed by the moon.”
    https://db.tt/P2pIgxYs

  43. Il s’agit, tout d’abord, de parler du discours découlant des amalgames que peuvent faire des Waters. Je rappelle que Roger Waters a donné un concert récemment, et a mis en scène un espèce de sanglier ou porc avec une étoile de David dessus. La, ce n’est pas une attitude de soutien à la Palestine, mais un acte antisémite pur et dur !
    Roger Waters, je connais ses combats, pour être un très grand fan des Pink Floyd…et malheureusement, celui-ci tourne à l’obsession. Contrairement à un Bono ou à un Sting qui s’intéressent à pas mal de conflits et de victimes, Waters a ce petit quelque chose de viscéral, vis-à-vis d’Israël. On a l’impression qu’il ne s’intéresse qu’à cela. Cela me fait penser à la liste des joueurs signataires, concernant le boycott de l’Euro israélien de Foot des -21 ans. J’espère qu’ils en feront de même pour le Mondial en Russie dans 5 ans et au Qatar dans 10… il y a bel et bien 2 poids-2 mesures. Israël est un pays parfaitement démocratique en interne, il n’y a aucun doute. Sa politique avec les palestiniens, on a le droit de la contester, mais je rappellerai que la France fait la même chose avec les Kanaks en Nouvelle-Calédonie…et je ne vois personne s’en émouvoir. Certains vont sans doute me répondre que la “Nouvelle-Calédonie, c’est la France sur le plan légal !”. Je vous répondrai alors (je préfère anticiper): “la Cisjordanie appartient légalement à Israël, car c’est une cession de territoire par la Jordanie (qui a été très maligne, en se débarrassant de ce “poids”. Ça lui a évité pas mal d’emmerdes, d’ailleurs). On a parfaitement le droit de critiquer la politique israélienne, mais il serait plus judicieux d’en faire de même avec tt le monde, notre pays en premier.

  44. Si l’on me permet un aparté: monsieur Nico Pedia, je souhaiterais vous épouser
    (avec ou sans golf / tune)

  45. @ ledsep13. La deuxieme partie de ton argumentation est absurde, IMHO
    >On a parfaitement le droit de critiquer la politique israélienne, mais il serait plus judicieux d’en faire de même avec tt le monde, notre pays en premier.
    Euh….. C’est à dire que le sujet de l’article est sur Israel donc il est normal de commenter sur ce sujet. Si demain l’auteur décide d’écrire un article contre la France, il sera des commentateurs tout aussi virulents pour critiquer la France.

    Et la même chose pour d’autres pays, d’autres personnalités, d’autres films et autres sujets.

    “J’aime pas la pluie”! Ouais mais avant de critiquer la pluie qui est bonne pour l’agriculture tu devrais critiquer la secheresse et la chaleur qui fait autant de dégats, blah blah blah blah… ad nauseum.

    Enfin, autant j’aime l’écriture de Mr Sagalovitch, autant je suis déçue par son manque de répartie et de trait d’esprit dans les réponses.

  46. Peux pas tout faire Murielle !

  47. :-) Ce n’est pas si grave. A propos “Loin de quoi” est formidable

  48. Quels que soient ses torts, l’Etat d’Israël est le moins criminel du Proche-Orient, c’est pourquoi la fureur dont il est l’objet n’est pas compréhensible en raison seulement de sa politique à l’égard des Palestiniens. Cela paraît évident.

  49. On se demande pourquoi les Chrétiens d’Orient, qui sont les croyants les plus persécutés au monde, ne bénéficient pas d’une mobilisation des consciences identique à celle qui est accordée aux Palestiniens…

    Et pourquoi les Etats qui les persécutent ne sont pas l’objet d’une fureur identique à celle qui est réservée à l’Etat d’Israël…

  50. Je ne savais pas que mon tourne disque avait cet effet là, je vais le sortir plus souvent.

  51. Laurent Sagalovitsch qui demande aux boycoteurs d’Israël d’être cohérents !
    Puis qui conseille de ne pas se préocuper du sort des autres alors qu’il fait une fixette sur tout ce qui touche aux juifs…

    On croit rêver.

  52. Rien de neuf sur le sujet. Que du vieux et du poussiéreux. Même monsieur Sagalovitsch n’arrive pas à me faire monter la pression sur le sujet. Personnellement, je suis usé, carbonisé, fatigué du sujet I-P. Je suis arrivé au point de l’ennui maximum. Les deux parties sont affligeantes chacune à sa manière. Il n’y a plus rien à départager, le poids de connerie humaine et d’intolérance est le même de part et d’autre. 0-0. Avec peut-être des circonstances aggravantes pour Israël où le niveau de scolarisation devrait être un peu plus élevé. Tous trop nuls. Ne méritent pas l’intérêt qu’on leur porte. En abusent. Je boycotte les deux. Je n’attends pas les tirs aux buts.

  53. Ah ben ça fait du bien de cracher une grosse valda !
    Merci pour cet article, nécessaire et très bien écrit.

    Boycotter Israel ne sert à rien à part faire du mauvais buzz, mais je vous rassure, monsieur Waters et consorts, on vit très bien sans vous !

  54. Putain le pied ! Mais il faudrait aussi rappeler le rôle ultra-délétère de Waters au sein du Floyd. Rappeler que le cultissime Barrett répétait à qui voulait bien l’entendre que “tout est de la faute de Waters”. Rappeler qu’il a viré Rick Wright (dont les claviers ont bien plus contribué au son du Floyd que les basses pourries de Waters) pour daigner ensuite le “salarier” sur la tournée The Wall… puis le virer à nouveau. Bref : un sadique. Rappeler aussi que pendant vingt ans, il a harcelé les 3 autres Floyd à l’aide d’une myriade d’avocats pour leur interdire d’utiliser le nom “pink floyd”. Mais là, Waters s’est lamentablement planté… Et puis redire aussi à ce shpuntz qui prône le “we don’t need no education” que dans la bande de Gaza, on tond les jeunes qui ont les cheveux un peu trop longs. C’est pas islamique, paraît-il. Merci Saga !

  55. La Suisse figure parmi les pays qui ont accepté mentionner
    dorénavant que les produits importés d’Israel ont été
    cultivés ou fabriqués sur les territoires illégalement occupés.
    Curieusement, un professeur d’université de nationalité
    suisse a été interdit d’enseigner en raison de propos
    racistes et radicaux pendant ses cours. S’agissant de Yani Ramadan, il aurait obtenu de percevoir son salaire jusqu’à l’âge de la retraite. Manifestement cela lui permet de prêcher dans les mosquées où, en Belgique, je l’ai entendu affirmer que les fidèles avaient le devoir de tuer tout ce qui n’était pas musulman.
    A la sortie son frèreTarik – soucieux de poursuivre ses
    interventions sur les chaines de télé – a tenté de tempérer
    les propos de son frère.
    D’un côté, acceptation de la Suisse au boycott et de l’autre, aucune réaction alors qu’un citoyen suisse va prêcher la haine dans les mosquées.

  56. Aujourd’hui je vous lis pour la première fois (votre dernier post sur la France malade imaginaire) non sans avoir parcouru votre édito de présentation qui m’a fait sourire, assez original. Puis je cherche un de vos textes sur Israël, juste pour lire votre position. Au moins c’est clair, on vous mettra dans le même panier que BHL, Finkmachintruc et consorts. Ceux qui à dessein, on rayé anti-sionniste de leur vocabulaire pour le remplacer, toujours, par anti-sémite. N’est pas Rony Brauman qui peut. Vos arguments ont été démontés point par point par d’autres commentaires, donc je ne vais pas les répéter. En tout cas maintenant on connait votre vrai nationalisme. Aujourd’hui, je vous lis pour la dernière fois.

  57. Je m’en remettrais je crois. Bonne journée

  58. Vous dites : “Il me semble qu’étant juif je puis me sentir quelque peu plus concerné par la question qu’une autre personne”

    Cela transparaît dans tout ce que vous écrivez sur je sujet, mais je ne le comprends pas. Vous parleriez d’antisémitisme je comprendrais, mais vous parliez à ce moment de la politique israélienne. Un arabe ou un musulman, par exemple, puisse-t-il se sentir aussi concerné que vous par la politique israélienne vis à vis de la Palestine ? J’imagine, sans trop savoir pourquoi, que vous répondriez : “pas autant”.

    L’importance que revêt Israël doit évidemment provenir de la force de votre sentiment d’appartenance au peuple juif, mais ce sentiment d’appartenance à une communauté ou un peuple m’est dans une certaine mesure étranger. Et par la même, l’importance que revêt Israël pour vous semble m’être inaccessible.

    Et vous, mon incompréhension vous est-elle accessible ?

Laissez un commentaire

« »