Non, le Canada ce n’est pas que le Québec

 

C’est bien connu, les Français sont des buses en géographie.

Des buses obtuses.

Capables de confondre le Méridien de Greenwich avec l’Océan Indien ou le peuple amérindien.

Convaincu que Bucarest est la capitale de la Roumanie et Budapest celle de la Hongrie.

Confondant Stalingrad avec Leningrad. Dubaï avec Doha. Le Turkménistan avec l’Ouzbékistan.

Pas fichu de repérer sur une carte de l’hexagone où se situe la Drôme par rapport à la Lozère.

Et pensant évidemment que le Canada de leurs rêves transis commence et finit au Québec.

Ce qui revient à estimer que les Etats-Unis se résument à New York, New York à Manhattan, Manhattan à Wall Street et Wall Street à Madoff.

Le Canada c’est grand. Très grand. Trop grand même.

Pour connaître sa superficie exacte ou la distance que doit parcourir un ours pour rejoindre à cloche-pied la côte Est en partant de la côte Ouest ou encore le nombre de kilomètres qu’un caribou a l’obligation d’avaler pour cavaler du Sud au Nord, adressez-vous à la maîtresse de l’ambassadeur du Canada.

C’est son boulot.

Sachez seulement que vivant à Vancouver, je n’ai jamais foutu les pieds à Toronto ou à Montréal.

Et pas seulement parce que les québécois me rendent fou avec leur obsession de vouloir râler en français plus haut que les Français.

Non c’est simplement que la distance entre Vancouver et Montréal avoisine celle entre Paris et Bagdad.

Et avouez-le, vous ne partez pas tous les week-ends en pèlerinage vous recueillir sur la tombe de Saddam, si ?

Moi pareil.

Et non, tout le monde ne parle pas français au Canada.

Les seuls hurluberlus qui ronchonnent en français, ce sont les toujours fieffés Québécois qui survivent dans une des dix provinces constituant le Canada et répondant au nom de Québec, ce qui est somme toute d’une logique imparable.

 

Le reste des habitants de ce vaste pays baragouinent en anglais et restent ahuris quand vous leur demandez en français où se trouve le vin dans ce supermarché au beau milieu duquel vous tournez en rond depuis des siècles à la recherche de votre breuvage national que par ailleurs vous ne trouverez pas puisque le Canadien de souche ne se biture qu’à la bière qu’il s’en ira acheter par wagons entiers dans des Liqueur Store régis par l’état.

Je sais c’est décevant.

Il est vrai aussi qu’il neige abondamment dans une grande partie du Canada et que les habitants se gèlent les miches onze mois par an, emmitouflés dans des chemises à carreaux disgracieuses empilées par dizaines sur leurs torses de bûcherons, avec lesquelles ils s’endorment tous les soirs dans le confort rustique de leurs cabanes en rondins bâties à proximité d’une forêt d’érables qu’ils s’en iront découper le lendemain dès l’aube afin d’en extraire un écœurant sirop qu’ils offriront à boire à des troupeaux de caribous encornés.

Mais pas à Vancouver.

Ici il pleut comme ours qui pisse.

 

Et il pleut en anglais.

A Vancouver, il pleut en anglais.

A Montréal, il neige en français.

A Toronto, il neige en anglais. A Winnipeg aussi. Pareil à Calgary.

Aussi, lecteur assidu de ce blog ou simple visiteur de passage, ne me fais pas honte, et refuse de jouer au demeuré de touriste.

Oublie un peu la Belle Province et ses charmes largement survendus.

Envole-toi pour la côte Ouest, là où le monde occidental finit, en cette mirifique Colombie Britannique qui te tend les bras, cet endroit choisi par les dieux pour servir d’appartement témoin vantant les charmes de leur paradis céleste, ce bout de terre que sa majesté Malcolm Lowry décrivait ainsi dans sa nouvelle, “Le sentier de la source” :

«Nous habitions toujours sur la terre, au même lieu, mais si quelqu’un nous avait affirmé que nous étions au ciel, que cette vie-ci était la vie future, nous n’aurions pas tardé à nous ranger à son avis.»

 

40 commentaires pour “Non, le Canada ce n’est pas que le Québec”

  1. Vous avez trouvé un job au service com’ de l’office du tourisme, Laurent ? S’ils ont une photocopieuse, n’oubliez pas de tirer des copies de votre manuscrit, dès fois que vos trois clés USB se mettent à refuser la sodomie !

  2. j’ai vu il y a quelque temps un documentaire sur “la faille de la cascade”….ça calme…et v’lan pour le paradis!!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tremblement_de_terre_de_Cascadia

  3. Ça m’trou l’cul comment vous vendez bien vot’ patrie. Je pensais que Vancouv était doté d’un climat sub tropical, on en apprend tous les jours! Dsl mais je vais quand même resté en France, un pays aux sombres qualités et aux merveilleux défauts qu’il ne faudrait pas laissé aux mains de reac attardés. J’ai visité les caves de St. Emillion, j’étais sceptique, je voyais ça comme un truc pour beauf accueillis par des bourgeois prout prout enliser dans le passé. Et bien j’ai été très agréablement surpris, plutôt chaleureux et finalement assez simple et moderne et plein d’humour l’alcool aidant, j’en ai profiter pour parfaire ma culture oenologique bref que du bonheur.

  4. @Nico, vous en avez fait plusieurs?

  5. Que nous apprend la vie de Malcolm Lowry ? Eh bien, qu’une vie passée à boire comme un trou peut tout à fait vous mener vers la gloire littéraire, fut-elle posthume. Un grand message d’espoir pour les alcooliques du monde entier, donc (avec le batoflen).

  6. Ouais, 3 ou 4 de la petite à la grande en dessous du château.

  7. @nico, merci!

  8. Ça va vous le moral? http://www.challenges.fr/economie/20130627.CHA1365/le-moral-des-francais-atteint-son-plus-bas-niveau-historique-selon-l-insee.html

  9. @ nicopedia : Ca doit faire à peu près 10 000 ans que les français n’ont pas le moral, rien de nouveau… J’ai également lu (sur slate, je crois) que les gens qui ne lisent pas les infos sont plus heureux que les autres. Les cons aussi, en l’occurrence. Ce qui fait du monde.
    Ah, et sinon le moral des ménages zimbabwéens seraient remontés de un point ce mois-ci (pour atteindre deux). Apparemment il aurait plu pendant quinze minutes le 18 au soir.

  10. La sécheresse en Afrique c’est plutôt du côté de l’Ethiopie, enfin je dis ça…

  11. Au temps pour moi, après vérification la sécheresse touche aussi le Zimbabwe. Merci pour cette bonne nouvelle Vince. Bon ben un p´tit Bob peut être? http://youtu.be/ZqFJJmfWNsg

  12. Ah ! Enfin de la vraie musique !

  13. Ben moi j’ai le moral. (Mais je ne regarde pas les news, et je suis un peu con, c’est pas faux.)

    Sans déconner, sinon, Laurent, vous avez raison, je suis infoutue de placer la Drôme sur une carte, et je confonds allègrement les côtes canadiennes. C’est affreux, mais j’ai des excuses (minables) : j’avais cours de géo juste après le déj’ au lycée et des profs horriblement ennuyeux, d’où des siestes terribles.

  14. (Et puis mince, tous les Canadiens que j’ai rencontrés portaient de foutues chemises à carreaux, et la moitié était bûcheron.)

    (Bon, j’en ai rencontré que deux, c’est vrai.)

  15. Bon, mais faudrait savoir, c’est le guide du routard ou c’est pas le guide du routard ici ! Vous brouillez les pistes Saga. En tout cas c’est vendu, je passe l’été à Vanclouvier.

  16. oui voilà venez tous à Vancouver, on écrira le blog ensemble

  17. et après Vancouver ressemblera à la France, vous n’aurez plus qu’à fuir ailleurs

  18. J’m’en suis pas remis de “l’analyse” de l’INSEE, donc les Français sont pessimistes parce qu’ils pensent que le chômage va augmenter et qu’ils vont perdrent en pouvoir d’achat. Mais là http://www.insee.fr/fr/themes/theme.asp?theme=17&sous_theme=3&page=vueensemble.htm dans “l’analyse” de l’INSEE il est écrit que le chômage va augmenter et que le pouvoir d’achat va régresser. J’me demande si on nous prend pas un peu pour des cons, excusez moi du terme mais n’aurait-il pas plutôt fallu conclure que les français sont simplement réalistes?

  19. Ou alors les prévisions de l’INSEE sont faites par des français, dans ce cas on retrouve une certaine cohérence.

  20. oooOlé !

  21. :)

  22. Mon bon Bernard, pour vous consoler, une petite musique entendue hier soir à Fortaleza…
    http://grooveshark.com/#!/s/Bouree+In+E+Minor+Bach/3seBz6?src=5

  23. @Mr sagalo, y a de la place dans votre jardin pour nos tentes au moins?

  24. ceci dit ce serait le meilleur moyen pour Bernard d’avoir son post sur les motards :)

  25. Qui fera la cuisine ? je sais rien faire moi, et sur un camping-gaz encore moins !

  26. une assertion reste cependant obscure:
    les français, nuls en géographie, ” sont convaincus que Bucarest est la capitale de la Roumanie, et Budapest celle de la Hongrie….”
    apparemment, en dehors de ceux qui envoient des dons à Tahiti pour les haitiens, tous ne sont pas aussi approximatifs et connaissent au moins ces deux capitales ….ce qui n’est finalement pas si mal pour des “nuls” dyslexiques…

  27. Ca vaut rien le Brésil… On sera déjà chanceux s’ils arrivent pas complètement bourrés à minuit…

  28. Apparemment il n’y a pas beaucoup de lecteurs brésiliens qui vont sur ce blog.

  29. ils sont tous en train de danser les bras en l’air sur Toda Menina Baiana en criant “Comme tou es belle ma chérie” et comme cette chanson ne s’arrête jamais on n’est pas près de les voir

  30. Ah, Libé… ils foutent quoi les correcteurs ?

  31. Hé : PRISM, truc de d i n g u e , non ?

  32. Canicule de m a l a d e aux USA ! Quelle journée…

  33. Hé, c’est pas Sarkozy qui était allé voir Bush avant l’élection d’Obama ?

  34. Un avis sur cet article virulent ?

    http://www.slate.fr/story/74641/canada-petrole

  35. enfin !!!!

    enfin est clamé haut et fort ce que je ronchonnais (nationalité française oblige) tout bas. non le canada ce n’est pas que le québec ! vancouver et son île – plus largement la colombie britannique – existe, et d’une manière tellement plus forte à mes yeux (canadiens). je n’ai jamais mis les pieds au québec (sauf pour transiter), seule la colombie britannique m’habite….et elle prend soin de moi ! plusieurs mois passés là-bas m’ont confirmé que sa beauté est sans-limites et que même la france à côté devrait daigner arrêter jouer les grands de cour.
    je suis amoureux de cette province. de cette île. de cette ville. de ce parc dans cette ville. et de ce lac dans ce parc. près duquel j’aime (non je ne me résous pas à employer l’imparfait) bouquiner des heures durant l’après-midi qu’importe la saison pourvu que le banc soit libre. au coeur d’une métropole et pourtant si près de la nature…juste merveilleux !

    par ailleurs je suis déçu de découvrir ce blog maintenant seulement…j’aurais adoré partager un café avec vous monsieur sagalovitsch ! ce sera pour mon prochain retour très sûrement !

    merci encore pour ce moment de bonheur partagé en tout cas ! “le sentier de la source”, cette article correspond exactement à la sensation éprouvée tout au long de sa lecture.

  36. bel hommage !

  37. Roooooooooooo, confondre Toronto et Vancouver…

  38. J’aime bien ce style “Hater” mais faut quand même pas balancer trop de conneries du genre “Convaincu que Bucarest est la capitale de la Roumanie et Budapest celle de la Hongrie.”
    Heu.. c’est bien le cas pourtant, non ?

  39. oui je vous rassure mais c’était fait exprès ! Je ne suis pas encore complétement gâteux !

  40. ta oublier le Nouveau-Brunswick,
    le nord-ouest ou j’habite, toulmonde est francais (le Brayon) nous sommes presque tousse rageu des quebecoi surtout pour leur nez en l’air et cette dépendance qu’ils aimerait ten avoir..qu’il dégage et nous laisse tranquille haha.
    pour continuer, l’Est du NB est français aussi
    au sud-est (le chiac) et au Sud complètement l’anglais.
    mais pour la totalité du NB nous somme éduquer bilingue.
    Nous avons de la neige 6moi par année et un soleil chaud pour l’autre 6moi

Laissez un commentaire

« »