Garçon, vite, une explication !

 

Le corps du pauvre Clément Meric était encore chaud que déjà les communiqués de presse racoleurs, les tweets putassiers et les déclarations intempestives dégringolaient de la bouche de ceux qui nous ont gouverné, nous gouvernent ou nous gouverneront un jour.

Sans parler de toute la cohorte de ceux qui, parce qu’ils savent lire et écrire, se pensent être autorisés à émettre une opinion devant résonner des accents définitifs d’une cinglante épitaphe.

Toujours le même cirque outrancier.

La même diligence à afficher sa réprobation, comme pour mieux afficher son appartenance au camp de la justice éternelle.

Toujours cette même incapacité à prendre du recul, à attendre que la puissance émotionnelle de l’évènement se dissipe, que les vapeurs de l’écœurement induit par la violence du fait divers s’évaporent avant de pouvoir émettre le commencement d’un raisonnement.

 

Cet empressement à toujours vouloir être le premier à réagir, le premier à s’offusquer, le premier à incriminer, le premier à réclamer, le premier à ordonner, le premier à décréter, signe la défaite toujours recommencée de la pensée et la victoire de l’à-peu-près.

D’un coup pour certains, la France était devenue la succursale posthume du Troisième Reich, tandis que pour d’autres, la République en danger se retrouvait aux mains de factieux de tout poil.

Un galimatias écœurant de crétinerie où, sans même connaître l’exact déroulé de la funeste tragédie, on tirait des conclusions sur ces maux terribles censés être à l’œuvre dans la société française, cette incapacité à vivre ensemble nous précipitant tout droit vers la barbarie la plus échevelée si on ne renforçait pas notre vigilance envers ceux défiant sans vergogne le pacte républicain.

Sans oublier ceux qui assermentaient que les manifestations de bigotes et de culs bénis du mois dernier avaient, comment disent-ils déjà ?  Ah oui, ” libéré la parole”, conduisant dès lors des esprits égarés à se sentir légitimes pour propager la violence sous les yeux d’une police jugée selon les uns trop permissive et les autres trop défensive.

Comme si les nazillons en culotte courte portaient tous en bandoulière leur doctorat en sociologie appliquée.

Les loups étaient entrés dans Paris.

Les S.A avaient envahi les avenues de la capitale, les brigades républicaines tenaient des barricades aux carrefours, les légions romaines s’amassaient aux portes de Paris.

Bientôt ce serait la fuite à Varennes.

 

Le cynique exilé, lui, se dit que mourir pour une chemise Fred Perry ressemble à une bien mauvaise plaisanterie orchestrée par une fatalité bien cruelle.

Et que l’on vit une bien triste époque où les jeunes gens se doivent d’inventer des ennemis imaginaires pour sentir le vent de l’Histoire souffler dans leurs bronches.

 

26 commentaires pour “Garçon, vite, une explication !”

  1. Je crois avant tout qu’il faut se réjouir qu’en France l’intensité médiatique de ce genre de faits divers est inversement proportionnel à leur fréquence.
    Rien à voir mais j’ai trouvé ça sur le net : “Le fait que nous ne trouvions aucun effet de l’intelligence des hommes sur l’intérêt sexuel de leurs partenaires selon le cycle est important, parce que certaines preuves suggèrent que l’intelligence est associée à la qualité génétique.” Aussi je me demande : et si la guerre, les subprimes, tout ce bordel, c’était à cause des femmes ?

  2. C’est vrai que quand on m’a dit “tu viens manifester ?” et que j’ai répondu, “non, je vais au cinéma”, je me suis sentie conne.

  3. Il est amusant de constater que ceux qui disposent le moins de connaissances scientifiques sont souvent les premiers à brandir l’étendard de la science pour résoudre des problèmes dont les enjeux les dépassent définitivement. La sècheresse menace ? Vite, des OGM ! La pénurie énergétique menace ? Vite, les gaz de schistes !

  4. Bien dit, Laurent.

  5. C’est quand même assez incroyable cette domination de l’Espagne sur le tennis mondial (pour ne pas dire le sport tout court).
    Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Espagne

  6. C’est comme si les Espagnols avaient transféré touet l’énergie qu’ils mettaient à faire des coupes de cheveux grotesques dans la compétition sportive de haut niveau.

  7. 20 sur 20, Laurent

  8. Arrêtez Bernard, vous commencez à me faire flipper. Même pas, une refléxion sur les motards en colere ???

  9. Excellent, rien à ajouter.

  10. Je suis d’accord avec le manque de recule évident de certains, du fait que nous ne sommes pas envahi par les nazis et que dans les manifs contre le mariage pour tous on ne trouve pas que des homophobes, mais force est de constater qu’on en voient beaucoup de nazis en ce moment, comme si ils avaient une exposition médiatique inversement proportionnel à leur nombre (d’ailleurs depuis quand les nazis n’avaient plus attaqué les forces de l’ordre?) néanmoins rien n’empêche de s’interroger sur la résurgence de ce genre de mouvement http://www.slate.fr/story/73523/extreme-droite-radicale-lyon, sur cet ennemi imaginaire qui défonce des têtes ou d’autres comme Civitas ou Le Printemps Français. A mon humble avis tout cela est le résultat de ce qu’a initié Sarkozy, du fait que dans les manifs contre le mariage pour tous on trouve un peu de tout et tout cela est très poreux, certains idées font leur petit bonhomme de chemin, reste à savoir comment on en est arrivé là et qui est responsable, l’absence de leadership de l’église à sans doute permis ce grand n’importe quoi. Dans tous les cas je ne crois pas en la fatalité.

  11. @ Nico Pedia : pouvez-vous nous en dire plus sur la responsabilité de Sarko à Carpentras ?

  12. Fût un temps pas si lointain où Nicolas Sarkozy (Copé aussi) en campagne n’était pas défavorable au mariage gay, et puis il a changé d’avis (il s’est “buissonisé” comme on dit) et puis il a été battu par Hollande et puis le débat est parti en couille http://www.slate.fr/story/71247/hollande-pouvoir-democratie-ump
    Frigide Barjo qui était sans doute sincère dans sa démarche n’a pas su canaliser son mouvement, elle a fait descendre tout le monde dans la rue, s’est associé avec tout et n’importe quoi (parce que ça l’arrangeait) et a tenu des propos pas jojo tout en se faisant passé pour un bisounours puis s’est faite débordée, résultat elle n’a pas participé à la dernière manif. Elle porte donc bien une part de responsabilité, selon moi. Quelques citations http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=responsabilite
    Maintenant on en est à se demander comment se débarrasser de ces mouvements pas très démocratique. On aurait pu aussi faire en sorte qu’ils ne sortent pas de terre. Il aurait mieux valu prévenir que guérir…

  13. Quelqu’un a lu Football Factory ? Les hooligans anglais, ça c’était de la baston… Aujourd’hui on a droit à un coup de poing et hop, terminé. Même pas le temps de filmer avec l’iphone.

  14. @ nico Pedia : de toutes façons, si les ultra gauche vont aux ventes privées, tout fout le camp.

  15. @ Vince : Oui, je l’ai lu. C’est très Rock & Roll. Les Hool’s du PSG à coté, c’est du niveau jardin d’enfants.

  16. @ nico pedia : l’ampleur du mouvement anti mariage homo a plutôt libéré l’homophobie disons quotidienne, latente chez certains, au travers de nombreuses paroles homophobes. Au bureau ou dans son entourage, on le constate effectivement.

    Après, quel rapport y a-t-il avec ce fait divers et le fait qu’un con de droite castagne un con de gauche ? Pas évident.

    Ou alors il faut aussi pointer la responsabilité de Mélanchon, qui tient des discours très haineux et qui entretient le climat d’affrontement.

  17. Je répondais en partie à ce paragraphe “Sans oublier ceux qui assermentaient que les manifestations de bigotes et de culs bénis du mois dernier avaient, comment disent-ils déjà ? Ah oui, ” libéré la parole”, conduisant dès lors des esprits égarés à se sentir légitimes pour propager la violence sous les yeux d’une police jugée selon les uns trop permissive et les autres trop défensive.” Le problème c’est que la manif pour tous n’a pas su s’arrêter, alors qu’ils ont obtenu le retrait de la PMA et de la GPA du texte ils ont cru qu’ils pourraient faire annuler la loi, ce qui est stupide et ils se sont radicalisés, des jusqu’au boutistes qui ont fait monter la haine, qui ont finit par offrir une vitrine aux nazis et autres. D’ailleurs je suis d’accord avec vous sur le cas Melanchon bien que Meluche n’inscite pas a la violence autre que verbal. Si j’en crois les infos pour le moment il semble que ce soit les gauchistes qui ont provoqué les Skin, peut être que la haine engendre la haine? Certes des skin il y en a toujours eu et peut être que ce n’est qu’un fait divers, ou peut être que c’est représentatif de quelque chose? On verra. Dans tous les cas cela faisait un bout de temps qu’on en entendait plus parler des Skin http://youtu.be/ce1RseAVOog

  18. Merci Laurent,
    Toujours un plaisir de te lire.
    Commentaire de Stephanois: il faut ajuster ton Edito!
    Les 30 ans sans rien gagner, c’est fini! On a gagne la coupe a moustache!
    Je me demande si c’est vraiment une bonne chose d’ailleurs? La disette nous rendait sympa…

  19. @ Denis : vous avez raison, rares sont les grands clubs de l’histoire du Football qui ont su résister aux charmes de l’arrogance. Il y a eu le Barça et Bordeaux, et je crois que c’est à peu près tout.

  20. @Nico Pedia : oui il semble que la sécurité de l’événement (la VP) avaient dit aux gauchistes de partir les premiers pour “séparer” les 2 camps. Et les gauchistes ont voulu les “attendre en bas”. Du coup le ‘mort pour ses idées’ ressemble plutôt à un ‘mort pour sa connerie’. Mais bon, ça fait moins joli en une de Libé et dans un édito du Monde…

    Vu hier dans la presse, il semble que plus l’enquête avance, plus il apparaît qu’il s’agit d’une rixe. Un proche de l’enquête a affirmé qu’il n’y avait pas eu d’un côté les méchants, de l’autre les gentils. Pour l’instant l’utilisation du point américain n’est pas prouvée d’ailleurs (mais Mélanchon a déjà demandé à ce qu’on les retire de la vente libre…).

    Tous ceci était d’ailleurs déjà plus ou moins prévisible dès le début, mais c’était tellement plus tentant pour les médias et les politiques de raconter une autre histoire.

    On verra le jugement, mais la première conclusion, c’est que c’est à désepérer des médias. Les politiques n’en parlont pas, on n’en attendait plus rien.

  21. @ achtungbaby : que les medias se soient un peu trop excités sur ce fait divers (qui est triste, mais qui reste un fait divers), ça ne me dérange pas trop du moment qu’à côté y’a de l’investigation sur des affaires plus sérieuses (finance, corruption etc).

  22. Ce que je constate en ce moment c’est qu’une partie de la droite façon “printemps français” s’imaginent que les gens vont se révolter à cause du mariage pour tous… Juste risible. L’extrême droite, eux, c’est juste parce que Hollande est président et que ça les fait chier. Qu’ils aillent prendre l’air, ça les calmera un peu…

  23. @Vince : de toute façon, le printemps est pourri.
    Où est le soleil ?

  24. @ achtungbaby : dans nos p’tits coeurs. :)

  25. @Sophie K : je croyais que les lecteurs de ce blog avaient forcément le coeur sec ! Je suis rassuré ! ;o)

  26. @ achtungbaby : le soleil est dans l’oignon.

Laissez un commentaire

« »