Koh Lanta ou la mort aux frousses

Je sais bien, il ne faut jamais se moquer des morts. Nous nous devons de respecter leurs mémoires. Et de nous incliner devant la douleur de la famille et des proches. Et leur souhaiter qu’ils reposent en paix. Bien au chaud dans leurs cercueils. A l’aise dans le néant de leurs vies terminées.

Reste que quand la mort vous surprend alors que vous faites le mariole dans une émission de téléréalité, il devrait être tout de même possible voire recommandé d’en rire, de partir d’un vrai rire sardonique et bien épais, un rire moqueur et sidérant qui sonnerait comme un avertissement cinglant à tous les damnés de la terre désireux d’apparaître sur un écran de télévision pour se donner l’illusion d’exister.

Franchement si l’enfer existe, on aimerait qu’il soit peuplé à l’avenir de tous ceux qui un jour ou l’autre se sont inscrits à ce genre de programme en se rêvant un destin de roi d’Espagne.

Mourir à 25 ans en tentant d’affoler l’audimètre de sa propre popularité donne comme une envie furieuse de se pencher sur la dépouille du défunt et de lui infliger une bonne paire de baffes post mortem. Et encore une autre.

Tu n’avais donc rien d’autre à faire de ta vie que de t’embarquer dans une noce funèbre avec Denis Brongniard comme compagnon d’infortune ?

Tu n’avais donc pas d’autres rêves dans l’existence que celui de te prostituer dans la lucarne désolée d’un poste de télévision pour tenter de distraire un demeuré de téléspectateur qui engoncé dans les profondeurs traîtres de son canapé s’efforce par tous les moyens d’oublier la médiocrité d’une vie s’effilochant jour après jour, semaine après semaine, année après année, jusqu’au terminus final ?

A quoi pense-t-on quand on se décide à se lancer dans une pareille aventure ?

A l’argent facile, à la gloire soudaine, à la reconnaissance éternelle ? A la jouissance inouïe d’être reconnu par son coiffeur et son boucher ? A la possibilité de profiter du carré V.I.P d’une quelconque boîte de nuit provinciale et de boire à l’œil un magnum de champagne offert par le patron de l’établissement ?

A l’espoir insensé de pouvoir côtoyer lors d’une fête de charité organisée par la paroisse des célébrités bien pensantes quelques autres couillons de ton espèce qui te diront comment rentrer en contact avec un imprésario désireux de t’organiser une tournée mondiale dans toutes les farfouilles de France ?

A la perspective de baisouiller avec une nymphette de passage qui pour la simple jouissance d’être prise en photo à tes côtés t’ouvrira grandes ses cuisses pour t’offrir quelques secondes d’éternité.

Et maintenant une dépêche estampillée urgente m’apprend que le docteur qui a tenté de te ranimer a choisi de se suicider plutôt que d’apparaître comme le fossoyeur de ta destinée brisée.

On touche là le fond même de la misère humaine. De l’inconsolable bêtise. La vraie. De celle qui n’en finit pas de nous désespérer et nous rend de plus en plus perplexe quant à la nature profonde de l’être humain.

 

Et où l’on se dit que décidément ce monde ne tourne vraiment plus rond.

Et qu’il faudrait peut-être qu’il se remette en question une bonne fois pour toutes avant qu’il ne soit définitivement trop tard.

 

30 commentaires pour “Koh Lanta ou la mort aux frousses”

  1. La nymphette ne vous suffirait pas?
    Personnellement, cela me motiverait à participer à une de ces glorieuses émissions télévisées. Manque de bol, apparaître en maillot de bain réduirait à néant toute aventure post-télévisuelle. :(

  2. Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir se payer une autre vie, tout le monde n’a pas la chance d’en vivre plusieurs par la lecture ou l’imagination et tout le monde (bon là pour le coup, c’est même plutôt l’inverse) ne réfléchit pas à je ne sais quoi avant de s’inscrire à diverses conneries.Je serais étonné d’apprendre que la plupart des candidats à ce show soit motivés par la fortune et la gloire. Loftstory me parait plus approprié pour ça. Le besoin d’aventure est toujours là, mais le besoin d’aventuriers ont disparu. Alors il est en des qui n’ont que ce genre d’ersatz à portée de main.

  3. N’est pas bouffon qui veux semble t’il. Le talent s’emousse à défaut de nous émoustiller.

  4. Veut …. mejor

  5. “…je n’éprouve envers lui aucune tendresse particulière et n’aurait cesse de démonter et démontrer…” : il faudrait mettre un S à aurait. Le sujet est JE. Comme d’habitude.

  6. ouais on sait le bizuth, c’est comme ca depuis deux ans et ca ne changera pas. Mais c’est bien t’as de beaux yeux

  7. La “bonne paire de baffes post mortem”…excellent !

  8. Des années et des années à mentir, mentir à ma famille, mes amis mes collègues, une double vie qui s’installe, à la limite de la folie, aujourd’hui je n’en peux plus, il faut que ça sorte, que les gens sachent, je crois que c’est l’heure de faire mon coming-out : OUI, j’aime Koh-Lanta, ses paysages, ses participants improbables (imaginez Brigite Bardot demander à Bachar El Hassad d’aller chercher du bois pour faire cuire le riz, et bien c’est CA, Koh Lanta), les petits seins en bakélite qui s’agitent (dans la boue), (surtout la boue, en fait), et voilà, et maintenant tout ça s’arrête et à cause de quoi ? personne ne sait vraiment, mais ce que je comprends, c’est que Koh Lanta dérange… car Koh Lanta c’est le choix du peuple, c’est la démocratie, et Koh Lanta est aujourd’hui en danger, et je crois que c’est à nous tous de protéger Koh Lanta.

    Je compte sur vous, et à bientôt sur MYTF1.fr.

  9. l’arrêt cardiaque tue, l’arrêt sur image aussi, ceci dit.

  10. @vince, et oui pas de Koh-Lanta en Lituanie Orientale, c’est triste j’avoue…

  11. Ouais, c’est mal barré… C’est dommage, ça aurait pu booster leur économie.

  12. @Vince, rêve… concept sans intérêt de la pure télé réalité de m*** (pléonastique) :p

  13. Jamais regardé Colle-en-tas. Ceci dit, mourir avant l’heure est toujours horriblement con, que ce soit dans les tranchées d’une guerre, ou sur les pâtés de sable d’une chaîne de téloche.

  14. Vous prenez Mad Max(le 1 ou le 2),vous prenez”The Running Man”,Koh Lanta et le Paris Dakar(le vrai avec les Touaregs et les terroristes)vous secouez très fort et vous obtenez le Dakar-Lanta,une course de voitures ou tous les coups sont permis,où l’on peut se retrouver à poil dans le désert si l’on ne surveille pas bien ses arrières et où bien évidemment les candidats peuvent se pourrir entre eux.
    Audience assurée
    Je devrait peut-être déposer un brevet…

  15. Merde Cahusac avait menti, la gauche prend un coup dans l’aile, la droite caquette sur son tas de fumier. Rien ne va plus…

  16. @ closde : c’est vrai que c’est bien la première fois qu’on entend une affaire pareille. La révolution est à nos portes. Ce soir même. Ou demain au plus tard.

  17. C’est surtout la première fois qu’un homme politique avoue quelque chose !!! Manquait plus que ça à Hollande ! La révolution : sans moi, je l’aurais fait 5 ans plus tôt…

  18. Article génial, bravo!

  19. commenter de la merde

    c’est de la merde ?

    la sagesse ici, est d’avoir renoncé à tout ca

    et au reste aussi.

  20. @ Closde : sont tous en train de caqueter sur un tas de fumier, et ce depuis au moins trente ans. Le prob’, c’est que nous, en est en d’ssous (et qu’on respire de plus en plus mal).
    😀

  21. Il aurai pu avoir son arrêt cardiaque en montant les escaliers et crever en France… Difficile de lui en vouloir.

  22. Moi qui ai toujours cru que ce show était une vaste farce avec ses sylphides parfaitement épilées du début à la fin, avec ses épreuves sportives dignes de la légion étrangère et son régime alimentaire d’Ethiopien.
    Pas de chance, un pseudo-athlète n’a pas digéré sa n-ième chenille vivante.
    Bien écrit !

  23. Koh Lanta j’ai regardé la première saison, c’est une perte de temps parce que ça n’a de réalité que le nom. Tout est monté, aucun intérêt. Quant au quart d’heure d’Andy Warhol que dire d’autre? La lettre du doc est très énigmatique, comme toute lettre de suicidé qui se respect et enfin Cahuzac je m’en doutais… qu’il est bon d’avoir tort…pour une autre fois peut être?

  24. Je vous trouve un peu sévère sur ce coup-là. J’ aurais choisi un autre timing pour me payer une de ces émissions à la con qui se multiplient sur les chaines commerciales. Il est quand même bel et bien canné, le gamin, et le médecin qui se flingue dans la foulée, je trouve ça d’ une noirceur absolue également: comment a-t-il pu en arriver là ?
    Le jour ou je serai dictateur ( ce qui ne devrait plus vraiment tarder) je foutrai en taule les inventeurs/producteurs/réalisateurs de ces emissions nuisibles, mais certainement pas les candidats.
    Sauf s’ils sont Parisiens, bien sur…

  25. Pas d’accord avec l’article, mais je crois que c’est le but ici non ? Tant pis, je réagis.

    Koh Lanta c’est Man vs Wild avec un médecin à coté, c’est un trek dans la jungle avec un hélico près à te rapatrier. C’est le danger sans le risque (enfin… presque visiblement). Du coup, on fait pas Koh Lanta pour l’argent, la gloire ou autre, mais on le fait pour la même raison qu’on va faire du parachutisme, pour le frisson…
    Tu enlèves les caméras, tu me demandes de payer pour partir, et j’aurais quand même envie de le faire…

  26. Vinnie, on sait pas cependant “Parmi ceux qui ont une profession, ce sont les médecins (surtout les femmes) qui sont les plus exposés au risque de suicide…” http://www.slate.fr/story/12119/%C2%ABil-ny-pas-de-%E2%80%9Cvague-de-suicides%E2%80%9D-france-telecom%C2%BB

  27. Je viens d’acheter ton livre sur ONLIT EDITIONS. Dès les premières lignes, c’est bon, très bon, le ton pas con, du bon, du sonique, du frais, de l’écriture!

  28. Bravo! Maintenant il faut acheter les romans!

  29. Minute papillon!

  30. On apprend le décès de Denis il y a 5 minutes! Il se serait suicidé en avalant un pin’s de Pekin Express…

Laissez un commentaire

« »