Libé-Hamas

On ne se refait pas. A peine le conflit entre Israël et le Hamas a-t-il recommencé que Libération renoue avec ses vieilles lubies macérées dans les eaux fangeuses de l’extrême-gauche toujours prompte à voir l’état hébreu sous les traits d’un infâme pays colonisateur dont le passe-temps favori consiste à dégommer, en toute impunité, des enfants palestiniens.

Pour illustrer son article sur la reprise des hostilités, Libération a sorti l’artillerie lourde sous la forme d’un cliché montrant un enfant palestinien enveloppé dans un linceul, victime supposée d’un tir israélien. Supposée puisque la légende même de la photo entretient le doute : ” Un jeune palestinien et son frère, tué selon des officiels gazaouis par un tir israélien hier à Khan Younés “.

Selon des officiels gazaouis donc qui comme chacun sait appartiennent tous à la ligue des droits de l’homme et n’ont de cesse de prôner l’amour entre les peuples. Des gens tout à fait incapables de détourner une photo ou de se servir de la mort d’un enfant pour en user comme d’une arme de propagande.

Libération a tout à fait le droit de prendre parti dans le conflit israélo-palestinien.

Libération a tout à fait le droit de penser que les palestiniens sont les seules victimes de ce conflit et qu’Israël a les mains sales barbouillées du sang des enfants palestiniens.

Libération a tout à fait le droit de publier une photo dont rien ne prouve qu’elle ait un lien avec le sujet traité par l’article.

Libération a tout à fait le droit de ne pas publier une photo montrant une des trois victimes israéliennes tombée sous un tir de roquette tirée de la bande de Gaza.

Libération a aussi tout à fait le droit d’écrire des éditoriaux dénonçant les actes de Mohamed Merah en stigmatisant cette propension de certaines têtes brûlées à vouloir exporter le conflit israélo-palestinien sur le sol français.

Il pourrait simplement éviter d’en écrire de nouveaux présentant la réalité de façon partiale et donc trompeuse.

Il se peut tout à fait que cette photo soit vraie. Que ce pauvre enfant ait été effectivement une victime collatérale d’un tir israélien. Il n’y a pas de guerre propre. Et l’on ne pourra que pleurer sur le sort de ce malheureux enfant. Pleurer sans polémiquer, sans chercher à rejeter la responsabilité de cette mort sur une des deux parties engagées dans cette guerre larvée.

Il n’empêche : en agissant de la sorte, en présupposant d’une manière insidieuse que l’armée israélienne est la responsable directe de la mort de cet enfant, sans même prendre le soin de vérifier dans quelles conditions cette mort s’est produite, Libération légitimise avec éclat le discours régnant dans nos banlieues.

De cette haine du juif présenté comme n’hésitant pas à assassiner des enfants pour asseoir son autorité. De cette haine qui sourd dans les cités délaissées de la république. De cette confusion de la pensée où le juif de France se retrouve coupable d’agissements fantasmés conduits par Tsahal.

La prochaine fois que Libération fera sa une sur le nouveau Mohamed Merah qui sera passé à l’acte pour venger ses frères palestiniens tombés au champ d’horreur, on s’en souviendra.

Et on ne manquera pas de rappeler Libération à sa responsabilité : celle d’un journal partisan qui n’hésite pas à jeter de l’huile sur le feu pour étayer la justesse de la cause qu’il prétend défendre.

20 commentaires pour “Libé-Hamas”

  1. ya encore qq’un avec plus de 32 de QI qui lit libé ?

  2. Dans une région où la situation politique est d’une complexité quasi-infinie du fait des antagonismes nationaux, religieux, territoriaux, ethniques, historiques, politiques, etc…
    Et, tandis que la Syrie se déchire dans une guerre civile qui a fait 4 fois plus de morts en deux ans que le conflit israëlo-palestinien en 40, Libération recommence à verser dans des simplifications et des stigmatisations qui en font non seulement le journal le plus stupide de la presse française, mais également le plus irresponsable.

  3. énervé le Saga là….

  4. Impossible de juger de la partialité d’un article auquel je n’ai pas accés.

  5. l’impossible parti pris

  6. Libération, le journal dont on se souvient car ils publiaient des petites annonces coquines, dont les journalistes ont visiblement un souci avec la grammaire, et que plus personne de sensé ne lit sous peine de décérébration temporaire (enfin temporaire pour certains c’est à voir) Ce “journal”, cher Laurent, a malheureusement une ligne éditoriale désespérément partiale qui entretien ses lecteurs dans un mode de pensée manichéen jusqu’à l’absurde…

  7. Tout le monde ment, et tout le monde fait l’autruche, et les cadavres continuent de s’empiler. Alors je vais vous dire haut et fort ce que tout le monde n’ose pas même penser tout bas, parce qu’on dirait bien que quelqu’un doit s’y coller.
    Alors on y va.
    Très clairement : “Pilier de défense”. Mais qu’est-ce que c’est que ce nom là ? Je ne veux même pas évoquer le nom de la précédente opération, ça serait un peu comme un seconde mort pour toutes les victimes, de quel côté que ce soit.
    Où est la vie, l’amour, où est la surprise de l’émerveillement ? Alors je sais bien que la poésie n’est pas enseigné dans les écoles militaires, et d’ailleurs le phénomène semble apparaître dans toutes les armées, celles du présent comme celles du passé (cf “Tempête du désert”, par exemple). Mais peut-on imaginer Alexandre le Grand conquérir le monde au rythme des “Glaives écarlates” ou de l'”Attaque foudroyante” ?, je vous le demande. “Quand le vent n’est plus”, “Ombres et lumière”, “Coeur vengeur dans le firmament” : ce ne sont là que des humbles propositions, à chacun d’y mettre du sien.

    Il y a des limites à la décadence du monde.

  8. http://www.slate.fr/lien/64977/gaza-photo-washington-post-bebe-palestinien-mort : vous parlez de ces photos là ?
    @vince plus facile à faire passer que des noms du style : vengeance, châtiment, tuerie, massacre, crime de guerre (quel que soit le camp)

  9. @ Hannah
    Non, je ne crois pas, simplement je constate que plus personne ne veut se donner la peine de bien faire les choses…
    Wikipedia ne souffrira jamais d’Alzheimer, wikipedia n’oublie jamais rien, l’Histoire est racontée avec des mots, et voilà, “Plomb durci” ! tels sont les mots qui demeureront… Et pourquoi pas “Acier trempé”, pendant qu’on y est ? Les gens ne respectent plus rien…

  10. Vous proposez quoi Vince ? Demain les fleurs ? :)

  11. pourquoi pas “pluie de chrysanthèmes” alors
    encore que je ne sais pas ce qu’ils utilisent pour fleurir les tombes

  12. lu sur UJFP : “Au lieu de l’opération Pilier de Défense, lancez-vous dans une opération Espoir pour l’Avenir. C’est plus compliqué, il faut pour cela de la patience, et c’est moins populaire. Mais c’est la seule issue possible”

  13. il y a eu de nouvelles victimes civiles mais il se peut qu’ils soient morts dans un séisme qui a touché la région, soyons prudents

  14. mais en quoi cela vous concerne ma chere Hannah ?

  15. comme vous cher Laurent, pourquoi?

  16. Disons que j’ai potentiellement plus de chances d’aller vivre là bas que vous, non ?!

  17. vous êtes un vrai globe trotter! alors vous vous installez, vous nous invitez et on ira faire du tourisme autour de la mer morte, le jourdain, j’aimerais bien faire ça avant de mourir, mais ça a l’air compliqué non

  18. Des monstres dans la peau humaine ! Dans un camp de concentration à ciel ouvert, chaque jour a son lot de cadavres d’enfants et des innocents palestiniens. Vous osez emmètre des doutes sur la vérité des auteurs de ces atrocités ! Il n’y a que vous qui êtes déconnectés de la réalité ou plutôt vous essayez d’ignorer les actes barbares de l’armée israélienne. C’est fini, le monde entier sait la nature de l’armée et les colons israéliens (usages des armes non conventionnelles, mur sur les terres palestiniennes, terres brulées et j’en passe). La mémoire collective n’oubliera jamais la facture de ces actes barbares qui sera un jour payé. Et si Libération et la photo disent vrai cher laurent? Vous allez nous dire encore c’est peut-être le HAMAS qui a fait cela car les avions israéliens d’habitude déversent plutôt des bonbons pour les enfants palestiniens ! La ficelle à mon avis est aussi grossière que votre pensée qui est digne d’un humain neurologiquement sous-équipé! Vous essayez d’endosser le rôle de l’avocat du diable, mais vous ignorez peut être que nous sommes en 2012. Le monde entier ne croit plus vos oiseuses. Soyons sérieux !

  19. La censure est toujours le panache des pseudodémochrates comme votre espèce.
    Si les gens (qui sont neurologiquement équipé) veulent s’informer ne s’adressesnt plus à vos canaux (tf1, fr2,…..). Ils cherchent l’info ailleurs, loin de vos idées marchandes et purimées.
    Ne vous inquètez pas la vérité sur vos manigances commence à éclater en plein jour.
    Tout le monde le sait maintenant, vous allez inventer quoi ?

  20. des soldats israéliens ont manifesté leur dépit : bibi leur a promis Mortal Kombat Armageddon et ils n’ont eu que le droit de jouer à Tom & Jerry, ben encore heureux qu’ils obéissent aux ordres

Laissez un commentaire

« »