Loulou d’Arabie

Décidément tout fout le camp en France. Après s’être permis d’élire un tâcheron de président sortie de la cuisse de Pompidou, voilà qu’on décerne le titre de champion de l’hexagone à un club de province dont le seul mérite est de stationner sur la carte de France à quelques encâblures de la Grande Motte ou du Cap d’Adge.

Avec à sa tête ce bon vieux Loulou et ses bajoues qui pendent au milieu de son visage comme une paire de couilles flétries d’éléphants apatrides. Avec sa tronche impayable ressemblant à une caricature défoncée d’un Galabru sous cortisone qui aurait abusé du saucisson trempé au rosé.
Avec son cœur gros comme une baleine, son regard de gosse malicieux, son franc-parler de tapette refoulée dézonée aux poppers qui prend un malin plaisir à sodomiser, en se passant de lubrifiant, la rondelle des petits marquis des hautes instances dirigeantes du football français.

Montpellier, champion de France, ça fait tâche dans le paysage.

Une bande de culs-terreux tout juste connus de leurs parents sentant la bouse à peine séchée de taureaux de Camargue qui se permettent de ravir le titre à la barbe de l’Emir.
Des branleurs de footballeurs entraînés à la schlague par un fou furieux de René Girard qui, lorsqu’il se retourne vers le quatrième arbitre pour lui demander à quelle heure on passe à table, ferait passer Andreis Breivik pour un gentil agneau shooté aux somnifères de troisième génération.

Et puis toujours les deux Nicollin, père et fils, princes de l’élégance, verbe haut, cul bas, ventre gros, avachis comme deux otaries de vaches sur le banc de touche regardant passer la gonfle comme d’autres contemplent filer la micheline entre Saint-Rémy de Provence et Tarascon.

Montpellier c’est le cauchemar du foot français. L’incarnation du foot à papa avec à sa tête un président patriarche qui traite ses joueurs comme ses propres moutards, capable un jour de les priver de dessert à vie et de leur brunir l’arrière-train, et le lendemain de leur payer une virée gratuite dans un lupanar cinq étoiles. Le type qui a compris depuis belle lurette qu’un footballeur ça ne marche pas vraiment à l’intellect, que ce n’est pas la peine de se fatiguer à lui lustrer le cerveau, qu’il vaut mieux le prendre par les sentiments pour qu’il se bouge le popotin sur la pelouse.


Le Prince du Parc version Qatarie va l’avoir mauvaise. Ne pas être champion la première année de son investiture, ça peut à l’extrême limite se concevoir si devant soi un Olympique lyonnais ou marseillais a mieux joué du tango avec la baballe. Mais avoir à baisser son froc devant un patelin grognard tout juste bon à rôter à table ou à caresser à pleines mains le cul de servante, c’est aussi humiliant que de se voir refuser l’entrée d’une boîte de nuit dont les murs vous appartiennent.

Sarko encore Président, le PSG aurait été sacré champion.

Dimanche soir, incapable de mettre au pas une bande vendangeurs bourguignons carburant au Châblis de contrebande, le préfet apeuré aurait appelé en toute urgence Claude Guéant qui aurait appelé le Président qui aurait appelé la femme du chef d’escadron de la patrouille de France pour lui demander de charger les supporters montpelliérains afin de les amener à trouver refuge sur la pelouse. Envahissement du terrain et victoire sur tapis vert pour Auxerre.

Sarko se trouvant à Marrakech à fumer le narguilé de la paix, le prince, par écran interposé, n’avait plus qu’à ramasser les rouleaux de papier-cul balancés par le kop auxerrois pour
sécher ses larmes de crocodile version Vuitton.

Et de penser à s’enfiler une gardienne ou une gardianne de taureaux pour se remonter le moral.

 

22 commentaires pour “Loulou d’Arabie”

  1. Merci pour ce coup de gueule très imagé
    je ne connais strictement rien au foot mais je me suis régalé!

  2. @ Laurent, Comme Stéphane. Lecture idéale pour bien entamer la journée. Thank you Mister S.

  3. Ah oui, pas vu mais on y est quasiment !
    (Laurent, vous voulez forcer l’émir à avaler deux daubes en une seule soirée ? Vous êtes dur !)

  4. Pas vous aussi, Laurent. ça fait tache!!

  5. Le PQ balancé des tribunes est la signature de hooligans de Paris déguisés en Bourguignons. PQ = Paris Qatar.

  6. Pas mal du tout, surtout les couilles d’ éléphant, je me demandais depuis longtemps à quoi me faisaient penser les joues du Père Nicollin.
    Cela dit, je trouve toujours extremement injuste lorsqu’ un club minable comme Lens Auxerre montpellier ou meme Lille gagne le championnat. Ca devrait etre Bordeaux, Marseille et Saint Etienne chaque année, voire Reims ou éventuellement Monaco ou Nantes.Ne parlons même pas de Lyon qui n’ est pas un club et sans doute pas une ville non plus.
    Comme le dit bien Don Salluste ” Les pauvres, c’ est fait pour être de plus en plus pauvres”

  7. ah oui, Lyon, on se demande pourquoi ils essaient seulement d’y jouer au ballon, tout le monde s’en fout, leur maillot est moche, leur président a une tête à claques, et Yoann Gourcuff ne fait même plus la Une de Têtu.

  8. C’est vrai que Bordeaux ca respire le foot :)

  9. Venez avec nous un soir… Ensuite, un dîner amical dans un endroit choisi… Chiche. Vous allez bien arriver à vous faire inviter chez Mollat, l’année prochaine ? Essayez de choisir un jour de match européen :-)

  10. ce monsieur est une publicité ambulante pour la prévention des risques cardiovasculaires, c’est en kg/l qu’on doit mesurer son cholestérol et là il est à 2 caillots de l’infarctus, il a survécu ?

  11. Montpellier? Jamais entendu parler c’est loin de la capitale? Le Taureau m’a donné envi quelqu’un sait si les couilles sont comestibles?

  12. Du bon Sagalovitsch, que je dis.
    @Nico Bien sur que c’est comestible, strictement tout est comestible. La recette des testicules de dindon sur carpaccio de fraises, si ca vous dit : http://www.750g.com/fiche_de_cuisine.2.123.70208.htm

  13. Merci messieurs. Je vois que ces dames sont nettement en retrait.

  14. Faut dire qu’on a d’autres Thoreau à fouetter.
    (Mais c’est sûr que la parité, au foot, c’est pas gagné.)

  15. Que Dieu vous entende!

  16. Je suis certaine qu’il m’entend, l’Ailier n° 7… :)

  17. La derniere chose qu’ils nous restent, à nous autres pauvres mâles à qui on a tout volé!

  18. @ Laurent, Les femmes se taisent quand elles ne maitrisent pas le sujet. Pour ça qu’elles sont moins nombreuses que les hommes en Politique. N’oubliez pas qu’on vous a tout piqué, sauf la mauvaise foi…

  19. Moi j’ adore le foot féminin. Et c’ est même pas un cliché macho à la Loulou N, la nouvelle idole de Saga, c’ est simplement parce qu’elles ne jouent pas plus mal que les deux tiers des équipes de Ligue 1.
    Je vais vous dire, je suis même tombé sur un reportage sur l’ équipe de France féminine de rugby, c’ était passionnant. Et question boite à gifles, les premières lignes, c’ est vraiment la parité.

  20. Nico et Burt : bon appétit ! rappelons quand même que ingurgiter des testicules de divers bestiaux n’a jamais eu d’effet sur la virilité^^

  21. Bon sinon, Loulou est monté à 137 kilos , avec le stress. Et le Canada est le pays du Monde qui compte le moins de fumeurs ( 13%)
    C’ était la revue de presse du jour.

  22. Ouh les bons commentaires qui sentent la consanguinité partisano-parisienne. Heureusement que j’arrive à me désolidariser de cette plèbe inculte et pourtant si instruite. Allez laissez tomber les cousines les gars, ça vous fait pas du bien. Pensez à vous aérer le cerveau et les gesticules, cela vous (et nous à vous côtoyez quotidiennement) le plus grand bien.

Laissez un commentaire

« »