Damas est une fête

Au fond Bachar el-Assad est un type bien. Quelqu’un qui, entre l’organisation de deux boucheries perpétrées sur sa propre population, prend le temps de se connecter sur le net pour se procurer sur ITunes quelques morceaux de New Order ne peut pas être foncièrement mauvais. Certes les esprits chagrins se chargeront de contrepèteries de mauvais aloi en s’attachant à démontrer que le choix d’un groupe affublé d’un tel patronyme ne peut pas être le seul fruit du hasard. N’empêche, imaginer Béchar se trémousser le popotin sous les lambris dorés de son palais présidentiel sur le rythme hypnotique de Blue Monday, tout en invectivant son parterre de généraux de mettre la gomme et de surtout viser dans le tas, comporte quelque chose de délicieusement décadent.

Tout comme sa femme, au demeurant loin d’être revêche, tout le contraire même, avec son sourire mutin, son élégance naturelle, sa chevelure cendrée, son petit air à la Miou-Miou, jouant de sa carte bleue avec la frénesie d’un amateur de ball-trap sous acide, pour se fournir en breloques dorées dans des magasins de luxe virtuels, en appareil à fondue à chocolat ou en paire d’escarpins déclinée sous toutes ses couleurs. Des jeunes gens de notre temps en somme. On ne va quand même pas s’arrêter de consommer à chaque fois qu’un massacre se déroule quelque part dans le pays ? La vie continue. Damas est une fête. La Syrie vaut bien une messe.

Après tout, Adolf, lui aussi, n’en foutait pas une. A part aboyer sur son état-major des ordres incompréhensibles et contradictoires, il aimait à se lever tard, traînasser dans son palais, prendre le goûter avec ses admiratrices, piquer un roupillon, jouer avec ses chiens, visionner un film, débattre des qualités du long-métrage avec ses invités, festoyer d’une soupe au cresson autour de minuit et se coucher à pas d’heure.

Les dictateurs sont des hommes comme les autres qui ont besoin d’être étourdis pour se supporter et supporter le poids de leur charge.

La bonne nouvelle c’est que, visiblement, les El-Assad sont accros à internet. Suffit donc désormais de les menacer de couper leur connexion pour qu’ils rentrent dans le rang. Ou de les abonner de force à Orange et de les obliger à se farcir trois heures d’attente pour joindre le service clientèle et s’entendre dire  ” est-ce que vous bien sûr que votre Live Box est allumée ? ” Traitement inhumain certes, d’une cruauté inouïe, d’un barbarisme insoutenable, mais rudement efficace.

Nul besoin de convoquer un énième émollient conseil de sécurité ou de s’en aller lécher les sandalettes des dirigeants Russes ou Chinois pour être autorisé à montrer ses muscles. Un petit mail version Hadopi qui atterrit directement dans la boite de réception de Bachar, l’avertissant que s’il continue à s’amuser au jokari avec sa population, ”  nous nous verrons dans l’obligation de couper d’une manière indéfinie votre connexion à internet ” et l’affaire est dans le sac.

De la diplomatie moderne et pour une fois efficiente.

 

44 commentaires pour “Damas est une fête”

  1. Aahh ça valait le coup d’attendre !

  2. m’enfin je viens de le poster à la seconde!!!! Faites gaffe vous êtes completement accro!!!!

  3. Je sais, bon dieu, je sais je perds complètement pied, i need somebody not just anybody enfin voila quoi

  4. Je viens d’écouter blue monday et d’imaginer basher faisant de même et je ne sais absolument pas quoi penser

  5. asma-asma sous ses airs bcbg (comparée à une “Marie-Antoinette orientale”) est peut être en réalité un agent double au service de sa gracieuse majesté…rêve!
    Comment peut elle vivre oisivement pendant qu’une révolte est matée dans le sang ? Comment une femme d’apparence moderne peut-elle s’accommoder d’une prison dorée et rester sourde aux cris des massacrés ? Sans doute grâce au même phénomène qui fait que le cerveau occulte les pires traumatismes. Comment cela serait possible autrement ?
    Mais qu’attendent les anonymous pour couper le tuyau d’arrivée au palais?

  6. Voila une fonctionnalité de face book qui m’ a l’ air ludique et stimulante, je vais peut-être finir par me créér un compte..( tention les enfants, Papa arrive !!)
    @ Saga : Le post est excellent (agree with Burt) mais quand même, une contrepèterie c’ est pas exactement un jeu de mots.
    @ Hannah : et encore, attendez ! vous n’ avez pas encore vu Mme Mélenchon à l’ oeuvre…

  7. mouais. S’est pas trop foulé le saga sur ce coup là

  8. Oh, ça va faites pas trop le modeste : Le sujet est original, c’ est court, drole et bien enlevé, et y’ a pas de photo casher en plus…

  9. c’est vrai ca! I’m a fucking genius!

  10. Les commentaires sont aussi suspendus à ce que je vois. Visiblement le pays est marqué. C’est trés instructif.
    Bon ben remettez vous… La vie continue… Vous allez me dire vos condélances aussi ?

  11. tueur qui attendait son heure ou homme ordinaire qui se transforme en serial killer ? souhaitons qu’il ne soit pas abattu ou suicidé

  12. La Syrie c’est la zermi.

  13. @ Hannah : Si c’ est pour se retrouver avec un Breivik bis ou un Fofana, j’ aimerais autant éviter de lui donner en plus une tribune…

  14. c’est fou ce que l’actualité montre l’imposture de ce blog et du mot d’introduction sur la droite
    meyronnis avait déjà écrit sur les pseudos-écrivains qui parlent de leur fucking sensibilité alors qu’ils sont sous antidépresseurs et qu’ils s’en vantent
    zéro même pas pointé, sans intérêt
    saga le bien nommé n’aura même pas eu un motde compassion pour les enfants assassinés aujourd’hui alors qu’il fait son beurre sur ses origines.
    terrifiant

  15. ca fait du bien j’espere ?

  16. J’allais faire un commentaire déplacé mais bon, comme les sensibilités semblent être à fleur de peau, on va se garder ça pour une autre fois.
    Au Beau Druche: ceci n’est pas un blog sur l’actualité politique ni les faits divers, c’est un blog avec des posts bien écrits. Si ça ne vous plaît pas, ben, vous voyez, c’est écrit dans le titre, “you will never hate alone”. Rassurez-vous!

  17. Vinnie, je pense aux familles et absolument pas qu’un procès soit une tribune

  18. @ Hannah : Oui vous avez raison, comme souvent. Mais ca fait un peu mal au Q de leur donner en plus la parole, surtout quand on voit ce que certains en font. Mais la Justice doit “passer” comme on dit, c’ est sans doute essentiel pour les familles.

  19. @ beau druche : pour le compassionnel nauséabond de démagogie vous avez la une de Libération ce matin.

  20. @ Bernard : Tiens, vous revoila, vous, et toujours d’ humeur badine ! Alors, ça avance comme vous voulez ?

  21. Etrange, jusqu’à dimanche le barge avait tue des soldats. Depuis hier il a tue des maghrébins et un antillais. Pour les bien pensants, ça colle mieux avec une école juive. Et revoilà le corps social scrute comme les médecins exorcistes du moyen âge examinaient le corps des supposes possèdes a la recherche de la tache, cicatrice , prouvant la présence du démon. Nous avons affaire à un dingue, un terroriste, ou a un raciste. Mais rien ne permet encore de le dire. Mais ça ne va pas assez vite. Pour SOS Racisme, les “associations” et la presse des bien disants, ça ne fait pas un pli. C’est l’éternel racisme larve national qui est derrière tout ça. Il y a dix ans, le pays s’est arrête parce qu’une fille soit disant juive avait ète agressée par des skins dans un RER. Même Chirac etait monte au créneau . Et puis, tout s’était dégonfle, c’était une affabulatrice. Il faut souhaiter aux doctrinaires du communautarisme et aux conformistes de tout poil que la Justice leur livrera le coupable de leurs fantasmes : un blanc, français depuis 50 générations , de préférence vieux, pas trop éduque, avec la carte du FN, et buvant de la Kro en écoutant Michel Sardou. Un passé d’ancien para d’Algerie serait un plus TRES apprécie à ce brillant CV. A part ça, oui, j’essaie d’ecrire un bouquin, au fond d’un bled perdu, merci. Mais même là, on reçoit le journal !

  22. @ Bernard : Certes, mais cet évènement aura au moins eu comme conséquence de fermer le clapet de Sarko, Hollande et consorts ( pas Mélenche, impossible de le faire taire, pensez-donc, à peine quelques jours après sa marche triomphale sur la Bastille…et il ne pourrait pas continuer à l’ ouvrir ? vous plaisantez…) pendant quelques heures, ce qui n’ est pas négligeable.
    Mais surtout, cela nous aura valu une première proposition ( pardon, deuxième, il y avait eu la colonisation de Mars) du dénommé Jacques Cheminade, qui suggère de supprimer les jeux Vidéos. Voila un thème nouveau et interessant…

  23. Il reste a espérer pour nos amis intellectuels que la Police ne va pas arrêter un “fou de Dieu” forme dans une cite et en Afghanistan, qui nous ferait payer notre présence la bas. La conquête de Mars est un truc très sérieux, techniquement réalisable d’ici 50 à 100 ans avec un terraformage nécessaire pour lui donner une atmosphère suffisamment dense pour qu’elle ne fuit pas dans l’espace. Il y aurait en outre lâ un projet fédérateur propre à permettre a l’humanité de dépasser ses querelles de clocher. Ça se fera, vous en faites pas. Dès qu’un truc devient techniquement possible, nous adorons le réaliser :-) Alors…

  24. Vous jouez à l’écrivain reclus dans sa cabine au fond de la creuse ? J’ai déja essayé. Ca ne marche pas. Le meilleur endroit où j’ai vécu c’était dans une cave ( sans vin). Sombre et fraiche. Comme Patricia Highmith ( sacré bonne femme)

  25. (Qui veut supprimer les jeux vidéos ? Cheminade ? Il n’a jamais vu la “Guerre des boutons” ?)
    Pour Toulouse, ça m’a assez effondrée, j’avoue. Comme m’effondre le Bachar et ses exactions, et ce post est très bien, justement. Je ne vois pas pourquoi beau druche vient ronchonner (qu’il relise Camus quand celui-ci parlait de l’ironie).

    (Par contre pas trouvé la contrepèterie. Damette est une face ? Damate est une fesse ?
    Rhâ.)

  26. la contrepeterie c’est qu’il n’y en a pas. Entre nous j’ai jamais compris comment ca marchait. Un peu comme la géometrie dans l’espace.

  27. Ah, sur ce coup on se ressemble un chouïa.
    Désolée.
    😀

  28. (Sinon, comment savez-vous que Patricia H. est “sombre et fraîche”, ô Laurent ?)

  29. na rien compris comme d’hab la kafka de service. Patricia écrivait aussi dans le noir, c’est tout.

  30. Je plaisantais, spice d’artichaud. 😀

  31. @ Saga : Il faut éviter de s’ asseoir sur la berge du ravin. En voila une, tiens…

  32. enfant, j’ai croisé Patricia Highsmith, quand elle sortait de sa cave

  33. @ vinnie: hein ? Mode d’emploi svp
    @hannah: a fontainebleau ?

  34. La cave ? Ya pas. Et j’ai peur des araignées. Le mieux c’est le train, mais faut parfois descendre. Six mois de voyage vers Mars feraient l’affaire, a moins d’être dérangé par des Aliens, bien sûr.

  35. une cave dans un cargo Le Havre/Vancouver. Le paradis.

  36. oui Laurent, ma famille avait une maison voisine de celle où elle se terrait

  37. et c’est vous qui coupiez la queue de ses chats ??? Honte à vous!

  38. elle a raconté ça^^… j’ai une tête à torturer des bêtes:-/

  39. Vous voulez dire un container ? Ma foi… Si en plus il contient de quoi se… Rafraîchir…

  40. Il existait un écrivain qui agissait de la sorte ( me souviens plus qui) . Il s’embarquait sur un cargo, un vrai, bien rouillé, avec aucune distraction à bord. Ne lui restait plus à écrire. Un peu comme l’éditeur de Blondin qui l’enfermait à triple tour dans une chambre d’hotel et ne l’autorisait à sortir qu’une fois son livre fini.

  41. -la plupart des éditeurs sont des écrivains ratés
    -comme la plupart des écrivains
    TS Eliot

  42. Ça me plait bien le coup du cargo. Bon, j’ai fait les trois premiers la nuit apres le boulot alors… Mais oui le cargo, je retiens, en plus j’ai toujours voulu voir Valparaiso, va savoir pourquoi.

  43. Quand on sait que l’éditeur de T.S Eliot était Virgina Woolf…

  44. pas si passive que ça “emma”
    http://www.slate.fr/lien/51959/asma-al-assad-portrait-femme-dictateur-syrie

Laissez un commentaire

« »