Michel Seydoux, 63 ans, entrepreneur de spectacle

Un petit air de Gervinho niveau implantation capillaire

Oubliez Jean-Michel Aulas, c’est tellement 2006. Le nouveau patron du foot français préside le Losc, portait la moustache il y a quelques années encore, vient du cinéma et possède un resto dans le 7ème arrondissement de Paris. Michel Seydoux est dans la place, et avec le Lille 2010-2011 qui lorgne le trophée des Champions ce mercredi contre l’OM, une nouvelle vision du foot.

Après sept titres de champion de France, on croyait la Ligue 1 définitivement passée sous la coupe de l’Olympique lyonnais, plus que jamais incarné par son président Jean-Michel Aulas. Le genre de gars qui fonde une PME d’informatique en 1983 (3615 CEGID – 2,50F la minute) pour en faire 30 ans plus tard le leader hexagonal des solutions RH pour entreprises, et qui devient l’une des plus grosses fortunes de France. Au passage, le jeune loup lyonnais a appris à connaître les Bill Gates et les Steve Jobs, en même temps qu’il a passé toutes les étapes de la petite start-up qui monte: investissements, levées de fonds, introduction en bourse, rachats de concurrents… Le parcours typique du rouleau-compresseur économique, qui se construit patiemment pour tout écraser un jour. Ca fait peut-être kiffer un lecteur des Echos, mais pas le supporter de base. Est-ce vraiment une surprise si JMA n’est pas adoré par la France du foot?

Lire la suite…

lire le billet

Euro 2016: une bonne affaire pour le BTP (1/2)

vue_ol_land

TeddyBertinAvatarSteveSavidanAvatar1Vinci, Eiffage, ou Bouygues? Les trois géants du béton se régalent d’avance de l’organisation de l’Euro 2016 par la France. Une dizaine de stades seront rénovés ou sortiront carrément de terre. PDPS passe au crible ce jackpot. Première partie.

En 2016, la France accueillera l’Euro. Une bonne occasion de rénover (1) les plus grands stades du pays, en le faisant passer sur le compte de “l’intérêt général”. Ça devrait coûter au total 1,7 milliard d’euros. L’Etat donnera seulement 150 millions d’euros. Le reste est à la charge des collectivités locales, pour le plus grand bonheur des grandes boîtes de BTP (Bouygues, Vinci, Eiffage…), qui vont non seulement remplir leurs carnets de commandes pour les six ans à venir, mais aussi, dans la plupart des cas, gérer commercialement les enceintes pendant 30 ans. La clé de ce juteux business: le fameux “Partenariat public-privé” (PPP), qui assure au bâtisseur une redevance, ainsi que l’exploitation du site. Premier volet, les constructions.

Lire la suite…

lire le billet

Raps de Ligue 1 – Pleine lulu #1

criniere

TeddyBertinAvatarSélection des raps de Ligue 1 les plus authentiques, du flow ouvriériste et nostalgique de Sochaux à la hargne lilloise anti-JMA.

Ce titre accrocheur a retenu votre attention? Réjouissez-vous, chers lecteurs, ce n’est que le début. Vous avez sous les yeux la première rubrique récurrente de “Plat du pied, sécurité”. A raison d’une périodicité pour l’instant aléatoire, et grâce aux bons conseils de nos amis de Slate.fr,  nous allons vous offrir, désormais, une sélection de vidéos sur un thème particulier. Notre modèle? L’excellente série “The Joy of Six” sur le site du Guardian, qui revisite, semaine après semaine, les meilleurs penalties, les plus beaux Arsenal-Chelsea, les légendes du dribble… Pour cette inauguration, on débute par un best of des hymnes rappés.

Lire la suite…

lire le billet