Yes la CAN!

LucarelliAvatarAprès le drame, le foot. Bien sûr, l’attentat qui a touché l’équipe togolaise restera l’événement marquant de cette CAN, quoiqu’il arrive dans la compétition. Surtout quand la Confédération Africaine de Football (CAF), l’organisateur du tournoi, ne fait rien, mais alors vraiment rien pour apaiser les plaies des Eperviers. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas parler ballon de cuir plutôt que balles de plomb. D’autant que sur les riants terrains angolais, la CAN 2010 livre son lot de surprises, de rebondissements et de LOL. Petit bilan après les matches de la première journée.

Lire la suite…

lire le billet

Le sport sous les balles, victime de la comédie humaine

GravesenAvatarLa CAN en Angola commence par un drame. Trois membres de la délégation togolaise sont morts suite à une fusillade dans l’enclave angolaise de Cabinda, où les Éperviers doivent entrer en lice lundi contre le Ghana.

Leur bus a été mitraillé alors qu’il venait de pénétrer sur le territoire de l’enclave en provenance du Congo, accompagné de deux voitures de police… Le chauffeur, le chargé de com’ et l’entraîneur adjoint ont laissé leurs peaux dans l’attaque du groupe indépendantiste du FLEC (prononcez flèque) et sept joueurs sont blessés, victimes des derniers relents de 35 ans de conflits en Angola.

Lire la suite…

lire le billet