La Dream Team de Claude Guéant

Qui réalisera le plus gros transfert de l’été ? Rhabillez-vous, Cheikh Mansour, Roman Abramovitch et autres Florentino Perez. Claude Guéant est dans la place.

Le ministre français de l’Intérieur vient de frapper un grand coup en recrutant, en l’espace de quelques mois, deux fleurons du sport français. Pascal Garibian, ancien arbitre international, est devenu porte-parole de la direction générale de la Police Nationale. Selon le communiqué, le natif de Bourg-en-Bresse travaillera “en constante collaboration et complémentarité” avec Pierre-Henry Brandet. Oui oui, l’ancien présentateur de Tout le Sport, promu porte-parole du ministère. Avec la bonne foi qui la caractérise, l’équipe de Plat du pied sécurité a imaginé le mercato de la Place Beauvau. Pour que les talents du foot français continuent à tout donner pour la sécurité de nos 18 mètres.

Brigade des mœurs: Franck Ribéry
A l’heure où la prostitution de luxe gangrène la capitale, Claude Guéant décide de “retourner” un ancien client. Francky le beau gosse est dans la place. Le Zaman Café n’a qu’à bien se tenir. Brandao est nommé représentant permanent au Brésil.

Répression du grand banditisme: Bernard Tapie
Il avait appelé à voter Sarkozy en 2007. C’est donc fort logiquement que Nanard sort de sa retraite pour rendre à la France tout ce qu’elle lui a donné. Contre les braqueurs de fourgons, l’ancien proprio d’Adidas saura activer ses réseaux marseillais.

GIPN: Vahid Halilhodzic
Pour les opérations délicates qui demandent une préparation rigoureuse, Claude Guéant se tourne vers un homme au-dessus de tout soupçon, et qui a beaucoup offert à la France depuis son premier assaut contre les défenses de D1 en 1981. Le brave Vahid est rapatrié de Croatie où il affinait sa formation au maintien de l’ordre.

Contrôle de l’immigration: François Blaquart
On a trouvé l’homme de terrain dont a besoin Claude Guéant pour réaliser ses powerpoints sur lesflux migratoires incontrôlés qui font que quand même, parfois, les Français ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux. L’ancien DTN de la Fédé mettra en place une stricte politique de quotas, avec un net avantage accordé aux travailleurs petits mais futés. Dans les couloirs des services de l’immigration, une nouvelle blague fait fureur: “Un binational ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes.”

Lors d’une visite officielle en Espagne, Claude Guéant aurait tenté de recruter Pascal Cygan comme responsable des CRS

Répression des délits sur la voie publique: Patrice Loko
En son temps, le goleador nantais et parisien s’était fait connaître pour avoir dégainé trop rapidement son “calibre” à la sortie d’une boite de nuit. Depuis cet épisode, Pat se reconstruit, à la tête de sa société d’événementiel sportif. Pourtant, il ne serait pas contre rendre un service à la Patrie. Surtout si Micka Landreau est son adjoint en charge de la sécurité routière.

DCRI: Laszlo Bölöni
Jouer et gagner une finale de Coupe des champions contre le FC Barcelone avec le Steaua Bucarest, le club de l’armée roumaine, ça montre qu’on a des prédispositions pour le renseignement. Nicolae Ceaucescu likes it.

Douanes: Frédéric Antonetti
Le coach de Rennes connaît tout des filières clandestines de figatelli entre la Corse et le continent. Un bon point pour lutter contre les trafics qui empoisonnent la France de Sarkozy.

Délinquance financière: Claude Simonet
Pour transformer 14 millions de pertes en un petit trou de 63.000 euros, il faut avoir du talent. Claude Simonet l’a fait. Il saura donc sans soucis détecter les jeux de colonnes des bilans financiers et faire rentrer de la fraîche dans les caisses de l’Etat. Et c’est pas des petits caves qui vont lui faire la leçon, comme disait Gabin. Problème: à 4.800 euros la bouteille de Romanée-Conti, il va faire exploser les frais de bouche de la République.

Relations avec les syndicats: Sylvain Kastendeuch
L’ancien stoppeur messin a au moins un point commun avec Bernard Thibault, le leader de la CGT: une coupe de cheveux très seventies qui devrait lui permettre de pacifier les relations entre les syndicats et les services de police. Sans oublier une certaine expérience de terrain: maire-adjoint à Metz et co-président de l’UNFP.

Éducation à la citoyenneté: Christian Gourcuff
Un peu de douceur dans ce monde de brutes. L’ancien prof de maths sera la caution “prévention” de ce ministère très testostéroné. Du genre à vous expliquer qu’il faut “avoir une vraie philosophie de réinsertion. Regardez ce que j’ai fait avec Grégory Bourillon.”

>> Si vous avez des suggestions, vos commentaires sont les bienvenus. On fera suivre à Claude.

Sydney Maréval et François Mazet

Suivez-nous aussi sur Facebook et sur Twitter

Crédit photo: montage foireux/Reuters

4 commentaires pour “La Dream Team de Claude Guéant”

  1. Il manque tout de même Evra au contre-espionnage pour son obsession de la traque des traitres.
    Et Rothen à l’étalonnage des radars.

  2. ah le vilain evra et le vilain ribery
    et ca continue un an apres du pipot

  3. […] http://blog.slate.fr/plat-du-pied-securite/2011/05/19/la-dream-team-de-claude-gueant/ […]

  4. “Faites ce que je dis, pas ce que je dis… non, fait… non, le contraire… enfin, faites gaffe quoi!” : Sidney Govou, secrétaire d’état pour lutter pour l’alcool au volant.
    Ou l’inverse…

« »