Quand le Belge Eden Hazard jouera en équipe de France

hazard1

PippoAvatar copyLucarelliAvatarImaginons que la Wallonie se rattache à la France: la face du foot en serait changée. Le Standard de Liège en Ligue 1? Eden Hazard en équipe de France… On n’a jamais été aussi proche de l’éclatement de la Belgique avec les récentes déclarations du PS belge. En foot, le démembrement du plat pays et le rattachement de la Wallonie à la France aurait quelques conséquences amusantes.

Ce qui suit est un scénario de fiction de plus en plus probable…

Au lendemain de l’éclatement du pays, et du rattachement de la Wallonie à la France, la ligue Jupiler (comme la bière, le Dieu c’est Jupiter) est immédiatement dissoute dans les championnats néerlandais et français. Dommage, une ligue avec un nom de bière, c’était rigolo, même si on aurait préféré que Delirium Tremens soit le sponsor principal. Très logiquement, le foot français récupère les clubs de sa nouvelle région, la Wallonie. Sur les 16 clubs qui composent la Jupiler League cette saison, seuls deux sont intégrés à la Ligue de Football Professionnel française : le Royal Club Standard de Liège et le Sporting Charleroi. Tous les autres clubs du pays sont situés en région flamande, ce qui, du point de vue du développement économique comparé de la Flandre et de la Wallonie, peut s’expliquer. Pour le Standard, il faudra toutefois régler la question de l’actionnariat. En effet, il appartient encore en majorité à la famille Louis-Dreyfus, tout comme Marseille, évidemment. Or, la Fifa déconseille très vivement ce genre de double-possession, dans son article 18 sur les statuts des ligues et autres groupements de clubs:

Chaque membre doit s’assurer statutairement que les clubs qui lui sont affiliés sont aptes à prendre toutes les décisions qu’implique leur affiliation à sa structure indépendamment de toute entité externe.(…) En outre, le membre doit s’assurer qu’aucune personne physique ou morale (holding et filiales comprises) ne contrôle plus d’un club lorsque cela crée un risque de porter atteinte à l’intégrité du jeu ou d’une compétition.

On imagine aisément les risques de voir deux clubs appartenir à la même personne. Même si cela ferait sans doute la joie des mafias sportives et des Marseillais qui pourraient enfin aller gagner ailleurs qu’à Valenciennes…

Le cas Anderlecht

Deux clubs donc, mais ils auraient pu être trois. Une équipe devait se joindre à la fête francophone, et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit du Royal Sporting Club d’Anderlecht, le club le plus riche (40 millions d’euros de budget) et le plus titré (30 championnats) de feue la Belgique. Car Anderlecht se situe dans les 19 communes bilingues de l’ex-Belgique, située en banlieue de Bruxelles, dans l’ancienne région Bruxelles-Capitale. Des communes peuplées de 85 à 90% de francophones et de 10 à 15 % de néerlandophones et qui ont ainsi été rattachées à la Wallonie, donc à la France. Mais si la ville d’Anderlecht est bien devenue française, il n’en va pas de même du RSCA. Comme l’écrivait le site de la Dernière Heure, «Anderlecht est flamand à 68%, seulement 16% de ses supporters sont bruxellois et 16% wallons», après l’analyse des 38.166 cartes de fans du club. Des chiffres à relativiser selon Didier Desmet, le responsable du service Internet auteur de l’enquête, car «beaucoup de Bruxellois ont déménagé vers la banlieue néerlandophone. D’ailleurs, plus de nos supporters francophones suivent les matches à Canal+. Sur le site, nous avons 60% de visiteurs flamands et 40% de wallons. Et Anderlecht Magazine se vend beaucoup mieux au sud du pays», expliquait-il alors que la Belgique existait encore.

Mais au-delà de ses supporters à majorité flamande, la direction d’Anderlecht ne penche pas vraiment du côté francophone non plus. Ainsi, Herman Von Holsbeck, le manager du RSCA, menaçait déjà de quitter Bruxelles pour la Flandre il y a deux ans dans P-Magazine.

Des Wallons en bleu

Le rattachement de la Wallonie à la France a aussi amené un peu de sang alcoolique chez les Bleus. Dans l’ancien effectif des Diables rouges, quatre joueurs ont été convoqués en équipe de France. Il s’agit de Daniel Van Buyten, de Vincent Kompany, d’Eden Hazard et de Marouane Fellaini. Les autres joueurs sont soit Flamands, soit Wallons mais pas assez bons pour espérer à court terme porter la tunique bleue, malgré des résultats en dent de scie de la part de la sélection menée par Laurent Blanc. En théorie, un joueur, s’il a joué en sélection A d’un pays, ne peut jouer pour une autre sélection A (à une époque c’était possible, László Kubala a ainsi joué pour trois pays!). Sauf si, ce joueur «perd définitivement la nationalité de ce pays sans son consentement». C’est l’alinéa 2 de l’article 18 des statuts de la FIFA de la partie Règlement d’application des statuts:

2. Si un joueur aligné par son association dans un match international conformément à l’art. 15, al. 2 perd définitivement la nationalité de ce pays sans son consentement ou contre sa volonté en raison d’une décision gouvernementale, il peut demander le droit de jouer pour une autre association dont il a ou a acquis la nationalité.

Dissoudre la Belgique serait une décision gouvernementale qui  permettrait donc à ces footballeurs de jouer pour un autre pays. Le cas est arrivé assez régulièrement en Europe dans les années 90, avec la dissolution progressive de la Yougoslavie. L’excellent Davor Suker a ainsi joué tout d’abord brièvement pour la Yougoslavie, puis pour la Croatie.

Daniel Van Buyten

S’il est en concurrence avec Holger Badstuber au Bayern Munich, Daniel Van Buyten reste un des meilleurs défenseurs centraux de Bundesliga. Le natif de Chimay fait valoir un physique imposant (1m96 pour 96 kilos). Mais il est aussi décisif sur coups de pieds arrêtés, et plante son quota de pions par saison. Avec 10 buts en 2002-2003, il fut même le deuxième meilleur buteur de l’OM, avec seulement une unité de retard sur Ibrahima Bakayoko. Ce profil de défenseur-buteur n’est pas pour déplaire au nouveau sélectionneur de l’équipe de France, Laurent Blanc, qui avait un peu les mêmes traits dans sa carrière de joueur. En bleu, Van Buyten n’est pas titulaire, mais il ferait joli sur le banc.

Vincent Kompany

Aussi logiquement appelé par Laurent Blanc. A 24 ans, il est titulaire au poste de défenseur central dans l’équipe bling-bling de Manchester City, une des grosses écuries de la Premier League anglaise. A l’inverse, la charnière centrale de l’équipe de France se cherche encore. Après avoir longtemps figuré au rang des meilleures affaires dans les jeux vidéo d’entraîneurs, le joueur de la banlieue bruxelloise fait toujours partie des anciens belges qui comptent et ne vole pas ses sélections en bleu. Il a piqué la place d’Adil Rami.

Marouane Fellaini

Les choses ont été un peu plus compliquées avec Marouane Fellaini. Le milieu d’ Everton possédait la double nationalité belgo-marocaine. Né à Etterbeek, en banlieue de Bruxelles, et francophone, Marouane Fellaini a troqué sa nationalité belge contre une nationalité française. Rien ne s’opposait à ce qu’il joue en bleu, si ce n’était… la fédération de football du Maroc, qui a vu dans la chute de la Belgique une occasion en or de récupérer le prodige à coupe afro. La fédération marocaine a tout fait pour que Fellaini vienne taper le cuir avec Chamakh, Hadji et les Lions de l’Atlas, et le flou autour d’Afroman a duré deux mois. Mais finalement, attiré par le niveau de jeu supérieur et les perspectives de contrats publicitaires plus alléchants, Fellaini finit par rejoindre l’équipe de France. Pour le moment, il lutte avec Lassana Diarra et Abou Diaby, auquel il ressemble beaucoup dans le jeu, pour se faire une place au poste de milieu défensif.

Eden Hazard

La meilleure nouvelle du rattachement de la Wallonie à la France, avec l’augmentation des faits divers sordides, s’appelle sûrement Eden Hazard. Extrêmement technique, très rapide, particulièrement habile devant le but, Eden transforme l’entrée des surfaces adverses en petit coin de paradis. D’ores et déjà adoubé par Zidane comme successeur légitime, Eden Hazard a encore tout le temps devant lui, du haut de ses 19 ans. Pour l’instant sur le banc bleu, il entre régulièrement à vingt minutes du terme pour assommer de ses dribbles les défenses usées. Mais il pourrait bientôt pousser sur la touche un certain Yoann Gourcuff. Le Stade de France pourra alors devenir le nouveau jardin d’Eden.

Quentin Girard et Lilian Murati

Suivez-nous aussi sur Facebook et sur Twitter

Crédit photo:  Eden Hazard à terre contre la Bulgarie au stade du Roi Baudouin en mai dernier (REUTERS/Thierry Roge).

28 commentaires pour “Quand le Belge Eden Hazard jouera en équipe de France”

  1. “Le rattachement de la Wallonie à la France a aussi amené un peu de sang alcoolique chez les Bleus”.

    Alcoolique ???????????

  2. A Charleroi, l’hiver est long…

  3. Très belle fiction :)

    Kompany et pas Kompagny sinon

  4. Apres le coup des alcooliques en équipe de france…

    “La meilleure nouvelle du rattachement de la Wallonie à la France, avec l’augmentation des faits divers sordides…”

    Rien à faire dans un commentaire sportif… c’est gratuit et pas marrant

  5. Par contre, Anderlecht et Etterbeek, c’est Bruxelles. Pas la banlieue. Ce sont ce que vous appelleriez des “arrondissements”. Mais ce scénario n’arrivera pas ou en tout cas pas du vivant de ces 4 joueurs.

  6. Il est vrai que quelques phrases de cet articles trahissent le fait que ses auteurs ont dû rire de la banderole des supporters du PSG sur les ch’tis.
    Mais bon, ce n’est pas très grave. Enfin ce n’est pas plus grave que d’être supporter du PSG, disons.
    Quoiqu’il en soit, concernant l’objet propre de cet article, fort intéressant, il faut dire ce qui est : pour le foot ça change quasiment rien. On aurait quelques joueurs “aux portes de l’équipe de France”, mais qui ne les franchiront jamais. En bref, c’est surtout au tennis féminin qu’on y gagnerait.

  7. Nous sommes d’accord,
    “l’augmentation des faits divers sordides”
    et
    “alcoolique”
    ne sont pas les parties les plus drôles, mais on n’a pas résisté…

  8. Mouais, d’assez mauvais goût à vrai dire; étant frontalier avec les wallons, j’espère qu’eux auront le bon goût de ne pas le lire, ils pourraient décider en fin de compte de devenir flamands, tant le coté “pète plus haut que son cul” rejaillit dans l’article. Une attitude qu’ils détestent par ailleurs, donc bravo.

  9. Dans le genre “article écrit par un français qui fait détester les français à l’étranger” ça fait fort!

    Alcoolique et plein de faits divers,… pour un type qui a jamais mis les pieds sans doute chez nous c’est très drôle.

    Vraimenht des branleurs certains d’chez vous ( et oui : moi j’évite l’amalgame)

  10. Sur Plat du Pied, on aime être taquin, avec les joueurs français comme avec les autres. On ne voit pas vraiment pourquoi on devrait épargner les Belges. Après, c’est vrai que blaguer sur l’alcoolémie ou les faits divers, ce n’est pas très original.

  11. bah non c marrant, d’ailleurs ici on s’en fout que certains français petent plus haut que leur cul !

  12. et oui, il se passe des faits divers sordides en belgique.

  13. Y’a pas qu’a Charleroi ou l’hiver est long..

  14. Jamais ! Jamais le Standard ne sera français !!! Jamais !
    Plutôt devenir Luxembourgeois ou même Chilien … Mais jamais français !!!

  15. D’une manière générale,j’aime bien lorsque des étrangers s’intéressent à nous et nous livrent leur façon de nous voir.Si on utilise le ton de l’humour ,c’est encore mieux et cela nous porte à réfléchir sur nous dans la bonne humeur.
    SAUF
    lorsqu’il s’agit de français parce qu’alors le ton devient mordant,ironique,dédaigneux,méchant,condescendant,typique de l’humour français dont la principale caractéristique est de se moquer des autres,de les rabaisser,de les humilier.On peut évidemment se consoler en se disant que les Belges n’ont pas l’exclusivité de leurs…(y a t’il un mot pour décrire cela?)

  16. […] ; Madrid parce que Mourinho les a menacés du goulag; le Bayern, parce que Müller, Van Buyten (futur Français) et Ribéry (plus Robben à partir […]

  17. Français, Françaises, il faut arrêter de fantasmer sur la prétendue volonté des Wallons et Bruxellois de rejoindre l’Hexagone. Ce désir est encore moins probable qu’une séparation prochaine de la Belgique. Avant cela, il faudra vous intéresser au Plat pays avec plus de subtilité que vous ne le faites.

    nb: et pour l’aspect économique, cfr les récentes études sur la viabilité d’un Etat Wallonie-Bruxelles.

  18. […] ; Madrid parce que Mourinho les a menacés du goulag; le Bayern, parce que Müller, Van Buyten (futur Français) et Ribéry (plus Robben à partir […]

  19. Plat du pied, sécurité » Quand le Belge Eden Hazard jouera en ……

    I found your entry interesting do I’ve added a Trackback to it on my weblog :)…

  20. Plat du pied, sécurité » Quand le Belge Eden Hazard jouera en ……

    Here at World Spinner we are debating the same thing……

  21. […] et Van Buyten, mais en tout cas les lecteurs de Plat du pied semblent enthousiastes à l’idée de récupérer quelques wallons en EdF. Vivement la scission, qu’on récupère la coupe afro de Marouane Fellaini et le Standard de […]

  22. Si la Belgique éclate, jamais les wallons rejoindraient les Français (avec un grand F)
    plutôt mourir…

  23. N’oublié pas Romelu Lukaku, joueur de 17 ans considéré par beaucoup comme le nouveau Drogba.
    A ce train là, pour une communauté de 4 Millions d’habitants, vu le nombre de joueur qu’on aurait dans l’équipe, je me demande combien de vrai français auraient leur place.
    Et pour moi, Fellaini est largement meilleur que Diarra et Diaby.
    Comme dirait Obraniak, attendez deux ans, et on viendra vous faire soupe à la fraise et à la framboise au Stade de France et gratos en prime !

  24. […] fois preuve de mauvais esprit. Nous avions déjà souhaité la partition de votre plat pays pour récupérer Eden Hazard. Nous continuons en ce sens, souhaitant cette fois-ci la suppression de la Jupiler […]

  25. bonjour je suis bruxellois et contre le ratachement a la france
    wallonie bruxelles les flamand byebye vive la nouvelles belgique unie peters daniel

  26. Au moins une bonne vanne sur l’article : )

    “Wallons mais pas assez bon pour espérer à court terme porter la tunique bleue”.. Qu’est-ce qu’il faut pas entendre…”

    Bon déjà avant, mais surtout depuis vos dernier exploits que ce soit en qualif ou en phase finale de coupe du monde. Je ne pense pas que le moindre Diable ne rêve de porte une tunique bleue..

    Et pour le niveau de jeu.. On en reparlera.

    Et toujours dans le même esprit et sans le chauvinisme, nous sommes fière d’être Belge et le resterons!

  27. […] fois preuve de mauvais esprit. Nous avions déjà souhaité la partition de votre plat pays pour récupérer Eden Hazard. Nous continuons en ce sens, souhaitant cette fois-ci la suppression de la Jupiler […]

  28. C’est beau de rêver ! :-)

« »