Rama Yade va-t-elle priver la France de Coupe du Monde ?

Rama

PippoAvatar copyLes tentatives d’ingérence de Rama Yade, si elles étaient suivies d’effets, pourraient entraîner l’exclusion temporaire de la FFF de la FIFA et donc compromettre la participation de l’équipe de France de Football à la Coupe du Monde.

Rama Yade, secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports, sur Radio Orient le 5 mars 2010.

«Il aurait fallu changer le sélectionneur après le fiasco de l’Euro 2008 et le juger sur des résultats qui n’étaient pas bons. Il faudra après la Coupe du monde renouveler toute l’organisation, revoir les modes de fonctionnement, revoir les modes de communication, il faudra rebâtir une équipe.»

François-Michel Gonnot, député de l’Oise, a également adressé une question à la ministre le 4 mars. Dans sa lettre, il demande à Rama Yade «d’intervenir auprès de la fédération soit pour qu’ils se séparent de Domenech, soit pour qu’ils prennent des mesures pour sauver l’Equipe de France» et empêcher ainsi «la catastrophe qui est en cours».

Une prise de position forte de la part de la ministre. Or le règlement de la FIFA est très clair. Tout ingérence d’un tiers, souvent d’un gouvernement, dans les affaires d’une fédération nationale est passible de sanction.

Relisons les statuts de la Fifa, d’août 2009:

Article 13 Obligations des membres
1. Les membres ont les obligations suivantes :

g) diriger leurs affaires en toute indépendance et veiller à ce qu’aucun tiers ne s’immisce dans leurs affaires ;

3. La violation de l’al. 1g entraîne également des sanctions, même si l’ingérence du tiers n’est pas imputable au membre concerné.

Article 17 Indépendance des membres et de leurs organes
1. Chaque membre doit diriger ses affaires en toute indépendance sans l’ingérence d’aucun tiers.

Les fédérations nationales, pour les compétitions internationales notamment, n’ont de comptes à rendre qu’à la FIFA. Cette dernière sanctionne souvent des pays dont l’ingérence est trop flagrante. Le dernier exemple en date, par ailleurs très limite, c’est la suspension par la CAF de la sélection du Togo après son retrait de la CAN à la demande des autorités togolaises. La plupart du temps ce sont pour des problèmes de nominations politiques à la tête de la Fédération, une spécialité répandue à travers le monde. Les fédérations d’Irak, du Tchad, du Pérou ou de l’Ethiopie ont ainsi été suspendues provisoirement en 2008. Dans son communiqué, la FIFA précisait bien pour le pays andin:

La FIFA a décidé de suspendre la Fédération Péruvienne de Football (FPF) avec effet immédiat et ce, en vertu de l’article 14 des Statuts de la FIFA et avec pour conséquence l’application de l’alinéa 3 de ce même article : suspension de tout contact sportif international, qu’il s’agisse des clubs, des sélections, des arbitres ou des officiels.

Les équipes nationales sont alors exclues de toutes compétitions internationales. La FIFA ne va pas exclure la France de la Coupe du Monde pour deux déclarations péremptoires mais si jamais la FFF suivait les recommandations du député ou de Rama Yade sur le choix du sélectionneur, il serait tout à fait légitime de la part de l’instance internationale de considérer qu’il y a là “ingérence” et donc d’envisager des mesures d’exclusion. Quelques Irlandais à Zurich ont dû y penser très fort ce week-end.

Heureusement, Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération Française de Football, a vivement réagi samedi en repoussant toutes tentatives d’ingérence:

«Que Domenech soit devenu l’objet majeur des préoccupations des politiques, cela me choque. J’attendais moins d’interférence et plus de soutien. On nous attaque, on nous fragilise et on nous déstabilise, ce n’est pas bien. Dans un bateau, tout le monde rame dans le même sens, sinon on coule.»

La France ira à la Coupe du Monde et surtout, sans le vouloir, Rama Yade et le député ont définitivement sauvé Domenech car son renvoi pourrait être vu comme une conséquence de leurs propos et donc pourrait entraîner des sanctions de la part de la FIFA.

Suivez-nous aussi sur Facebook et sur Twitter

Photo Reuters/Benoit Tessier

Quentin Girard

6 commentaires pour “Rama Yade va-t-elle priver la France de Coupe du Monde ?”

  1. IL FAUT VIRER DOMENECH QUITTE A NE PAS ALLER A LA COUPE DU MONDE…

  2. Rama Yade montre qui ne connaît rien au sport en général et au foot en particulier. Lamentable pour un ministre. Elle devrait être débarqué, une façon d’éviter lors du changement d’entraîner la sanction de la FIFA. Avant de parler elle devrait se reisegner. Elémentaire.

  3. “La France ira à la Coupe du Monde et surtout, sans le vouloir, Rama Yade et le député ont définitivement sauvé Domenech car son renvoi pourrait être vu comme une conséquence de leurs propos et donc pourrait entraîner des sanctions de la part de la FIFA.”

    C’était peut-être le but rechercher !
    Le raisonnement par l’absurde totalement appliqué !!! faudrait l’apprendre comme çà en math ;D

  4. Y a qu a virer Rama Yade! quitte a perdre en AFS!!

  5. Je ne suis pas un fan de Rama (ni de Raymond d’ailleurs). Mais il me semble normal que le Ministère de la Jeunesse et des Sports puisse exiger certaines choses d’une Fédération délégataire d’une mission de service public.
    Je reconnais que cette sortie de la Secrétaire d’Etat sur Domenech relève plus du café du commerce que de la mission d’un ministre. Elle pourrait davantage se scandaliser de la “merchandisation” de notre équipe de France, qui draine à chaque occasion un cortège de parasites financiers peu intéressés par la mission de “service public” d’une Fédération Nationale. Et quoiqu’en pense la FIFA.

  6. pour moi rama yade est tout silmplement dans l’exercice des ses fonctions.. la FFF est délégataire de service public. par conséquent la ministre actuelle peut montrer son approbation ou son désaccord face à certaines initiatives de la fédération.
    par conséquent, je pense même que ce n’est pas que l’affaire domenech qui doit etre éclaircie, mais tout simplement le système fédéral français depuis son origine…systeme verrouillé de toute part ayant entrainé l’élection de domenech comme sélectionneur de l’équipe de france de foot. mais après domenech à al tete de l’équipe de france, ce sera à nouveau un cadre sportif à sa tete…les problemes ne seront tout simplement pas résolus pour autant

    cf le sport de la république, alain loret.

« »