Un témoin éclaire le procès Kerviel

Il est des témoins qui éclairent brusquement un procès. Depuis mardi, le procès de Jérôme Kerviel pouvait se perdre dans les arcanes du trading, dans un vocabulaire abscons que personne dans l’enceinte du Palais de Justice ne maîtrise. Les témoins étaient tour à tour trop proche ou trop loin. Cette fois, Benoît Taillieu est un ancien trader qui travaillait sur les mêmes activités que Jérôme Kerviel, entre 1999 et 2006. Ce 11 juin, avec clarté et sans jargon inutile, il va établir deux ou trois constats très simples. (lire la suite sur Slate.fr)

À LIRE ÉGALEMENT SUR L’AFFAIRE KERVIEL: L’ennemi intérieur ; L’heure du bilanL’affaire comptée par Daniel Bouton ; La fracture numérique ; Kerviel et les Bisounours ; Au tour des chefs d’être cuisinés ; Procès Kerviel, procès inhumain ; Salariés de la Société Générale, jurez-vous de dire la vérité? ; Kerviel coupable, la Société Générale responsable ; Mat, l’ami imaginaire ; Trader masqué et cécité généraleL’abracadabrant et l’absurde ; Le témoin bienvenu ; Monsieur K. ; Kerviel, incontrôlé ; Le trader noir et la banquière blanche ; Kerviel, le procès d’un homme ; Une bourde, un très mauvais timing et l’affaire Kerviel démarrait ; Kerviel, critique de la spéculation dure ; «Nous accusons la Société Générale de violation des lois fédérales» (1/2) «Nous accusons la Société générale…» d’avoir laissé faire Kerviel (2/2)

LES POINTS DE REPÈRES: L’affaire Kerviel en 5 histoires incroyables ; L’affaire Kerviel en 5 chiffres ; L’affaire Kerviel en 5 dates ; L’affaire Kerviel en 5 acteurs ; L’ordonnance de renvoi du juge Van Ruymbeke ; Les procès verbaux d’audition de Jérôme Kerviel à la brigade financière. Summary in english

Les commentaires sont fermés !

« »