Sans (trop de) commentaires

Rémunération des présidents exécutifs les mieux rémunérés du CAC-40 en 2008.
1/ Bernard Arnault (LVMH) : 16,8 millions d’euros, +21%.
(1,7 salaire fixe + 2,32 salaire variable + 12,8 stocks options).
2/ Arnault Lagardère (Lagardère SCA) : 13,3 millions €, +0%
(0,98 fixe + 12,7 variable).
3/ Henri de Castries (AXA) : 7,4 millions €,+55%.
(0,6 fixe + 1,94 variable + 3,4 SO + 1,43 actions gratuites),
4/ Franck Riboud (Danone) : 7,3 millions €, -9%.
(1,05 fixe + 3,23 variable + 3,01 SO).
5/ Martin Bouygues (Bouygues) : 5,6 millions €, +0%.
(0,92 fixe + 1,5 variable + 3,19 SO).
Arnaud Lagardère peut revendiquer le titre de premier salarié de France avec 13,3 millions de salaire (fixe et variable), soit 721 fois le Smic.

Rémunération des présidents non exécutifs les mieux rémunérés :
Lindsey Owen-Jones (L’Oréal) : 3,07 millions € (-17%)
Daniel Julien (Téléperformance) : 2,6 millions € (+0%)
Jean-François Dehecq (Sanofi-Aventis) : 2,3 millions € (-41%)
Yves-Thibault de Silguy (Vinci) : 2,1 millions € (-23%)
Thierry Desmarest (Total) : 2,1 millions € (-40%)

La rémunération annuelle moyenne *
Des présidents des entreprises du CAC-40 : 3,6 millions €, soit 211 fois le Smic (-20%).
Des équipes dirigeantes (949 personnes) : 2,1 millions € (-14%).

Rémunération des grands patrons en :

Suisse : 4,5 millions €
Espagne : 4,5 millions €
Allemagne : 3,7 millions €
Grande Bretagne : 3,1 millions €
Italie : 2,5 millions €
France : 2,3 millions €
Pays-Bas : 2 millions €
Belgique : 1,5 millions €

*Salaire fixe, variable, stocks options, attribution d’actions gratuites

Source : Proxinvest

Les commentaires sont fermés !

« »