Et maintenant, c’est l’amendement Proglio

Lu dans Les Echos.

Le Sénat vote un amendement Proglio

“Le Sénat a adopté hier une proposition de loi destinée à « réglementer le cumul des fonctions de dirigeant d’une entreprise du secteur public et d’une entreprise du secteur privé ». Elle prévoit de soumettre un éventuel cumul des fonctions « à l’avis préalable de l’agence des participations de l’Etat ». Cette proposition de loi a été adoptée après la nomination du PDG de Veolia, Henri Proglio, à la tête d’EDF, ont reconnu les auteurs du texte. « S’il n’y a pas lieu d’interdire le cumul de fonctions de direction et de rémunérations, la question d’un encadrement est légitime », a indiqué Jean-Pierre Vial, rapporteur UMP de la commission des Lois.”
Sans commentaires supplémentaires.

Pour les revenus et la retraite Véolia conditionnée au fait qu’il demeure en poste jusqu’à la fin de sa vie professionnelle dont nous signalions le montant (13 millions d’euros) l’Express fait le point. il devrait toucher “au moins 1,6 million d’euros par an (1,1 million pour Pierre Gadonneix). Chez Veolia, il sera payé entre 500 000 et 700 000 € annuels au titre de la présidence non exécutive du groupe. En sus, il percevra, dès 2010, 100 000 € par an, à la suite de la liquidation de ses droits à la retraite. Enfin, lorsqu’il cessera toute activité, Henri Proglio touchera une pension de 850 000 € par an. Surtout, une clause additive au règlement du régime collectif de retraites de Veolia, votée par le conseil d’administration et soumise à l’approbation des actionnaires à la prochaine assemblée générale, en 2010, lui permettra de conserver le bénéfice des 13,1 millions d’euros qui lui avaient été accordés au titre de ses fonctions de PDG. Une somme gardée en réserve pour éviter d’attiser encore plus la polémique.”

PhDx

Les commentaires sont fermés !

« »