Joseph, son béret, sa baguette

Les clichés ont la peau dure, notamment celle du Français dans l’imaginaire du Coréen et sûrement de beaucoup d’autres étrangers, fidèlement représenté par “Joseph” dans cette affiche publicitaire pour un médicament antihistaminique antiallergique mondialement connu.

Joseph donc, la cinquantaine, se voit orné d’un béret, tenant un sac de baguettes à la main. On parierait sa fortune que l’allergie de Joseph ne l’empêchera pas d’aller se siffler un ballon de rouge avant de rejoindre bobonne.

Il y a deux enseignements à tirer de cette publicité. L’un, réjouissant, est que de tous les pays qui composent l’Europe, ce soit la France qui fût choisie par les publicitaires coréens pour représenter le vieux continent. L’autre enseignement, moins plaisant, vient de la comparaison entre notre représentant français et ceux des autres pays figurant sur cette affiche. L’Américain (James), la Chinoise (Meïlan) et la Russe (Anna) paraissent outrageusement plus jeunes et dynamiques que notre malheureux Joseph: clairement l’allergie n’est qu’une contrariété passagère dans leurs courses vers un avenir plein de promesses et de réussites, alors que pour Joseph, cette allergie semble une contrariété de plus dans une vie rythmée par la diminution de sa pension de retraite…

 

lire le billet