Le poids d’une image

Alors que la Corée du Sud fait le buzz sur la toile grâce au tube d’un chanteur excentrique, la Corée du Nord fait également le buzz sur la toile grâce à une photo mettant en scène son dictateur excentrique Kim Jong-un.

Cette photo donc, montre un Kim Jong-un ravi d’être photographié au milieu d’une famille qui elle, paraît beaucoup moins enthousiaste d’apparaître ainsi. Et les commentateurs du monde entier de s’exclamer: “Cette photo, quel epic FAIL !” Rendez vous compte: un Kim Jong-un tout souriant au milieu de mines terrorisées, n’est-ce pas en une image, le désaveu le plus criant d’un pays qui se prétend paradis socialiste, alors qu’il est en fait une prison à ciel ouvert? J’ai moi-même été abasourdi par cette photo, au point de me demander s’il ne s’agissait pas d’un fake.

Sauf que j’oubliais un détail: cette photo ne s’adresse ni à moi, ni aux commentateurs du monde entier mais avant tout au peuple de Corée du Nord. Et qu’aux yeux de celui-ci, ces mines qui pour nous semblent exprimer l’horreur absolue, pourraient apparaître simplement comme l’expression d’une émotion intense. Ces visages sont certes déformés par des sanglots, mais peut-être s’agit-il de sanglots de joie et d’émotion. Les regards trahissent certes la peur, mais peut-être celle que suscite l’intimidation et l’immense honneur d’être aux cotés d’un leader absolu élevé au rang de Dieu.

On peut faire dire n’importe quoi à une image. Celle qui suit par exemple: sans explication du contexte, on pourrait croire à une violente dispute entre deux hommes, l’un furieux, l’autre sanglotant, sous le regard inquiet et attristé d’un troisième. Sauf qu’il s’agit des retrouvailles entre un père et son fils après 50ans de séparation forcée due à la guerre de Corée.

Cette ambiguïté du message contenu dans une image figée est également valable pour la photo de la visite de Kim Jong-un à cette famille de Nord-Coréens: impossible de savoir quel sentiment habitait les figurants, et finalement peu importe car c’est l’interprétation qui en est faite par ceux à qui la photo est destinée qui compte. Mon avis personnel est qu’au yeux de beaucoup de Nord-Coréens cette photo montrera un leader magnanime et bienveillant tenant à descendre parfois de sa hauteur divine pour rester au plus près de son peuple reconnaissant jusqu’aux larmes. Je ne peux imaginer rien d’autre de la part d’un régime totalitaire, peut-être le terrible d’entre tous pour ce qu’il fait subir à son peuple, dont la survie jusqu’à ce jour montre qu’il sait mieux que quiconque exploiter les images et les mots pour contrôler et soumettre son peuple.

Et quelque chose me dit également que Kim Jong-un doit se réjouir de l’effet que produit cette photo sur la scène mondiale. Parce que si le reste du monde continue à penser que cette photo est un raté monumental qu’un régime nord-coréen incompétent et négligent aurait laissé s’échapper sur la toile, bref si le reste du monde continue à gentiment sous-estimer ainsi le régime de Corée du Nord, ça ne peut pas lui faire de mal.

4 commentaires pour “Le poids d’une image”

  1. Dites, croyez vous que ce nouveau leader apportera quelques changements à la Corée du Nord ? Etant donné qu’apparemment il a fait ses études en Suisse il a donc bien vu à quoi ressemblait le reste du monde.

  2. Le problème c’est que son père et avant lui son grand-père savaient eux aussi très bien à quoi ressemblait le reste du monde, dont ils ont délibérément choisi d’en couper leur bout de Corée.
    Mais Kim 3ème du nom est jeune, et comme vous dites, il a fait ses études en occident et est peut-être plus imprégné de nos valeurs. Pour l’instant ça ne se reflète pas dans la conduite du pays, mais s’il assied suffisamment son pouvoir peut-être?…

  3. Merci pour tous ces articles qui allient parfaitement information, analyse et ce qu’il faut de subjectivité. :)
    C’est un plaisir de pouvoir également voir écrit de manière très juste ce que je perçois parfois de la Corée, et votre blog m’aide aussi parfois à mieux comprendre.

    J’ai hâte de votre prochain article!

  4. Merci, très flatté par vos compliments que je lis justement au moment de publier un nouvel article ^^

« »