Elections “boombastic”

En cette période électorale, je ne résiste pas à l’envie de  partager ce moment fort de la campagne législative en Corée qui s’est achevée il y a une semaine.

Oui, il s’agit bien d’une manifestation politique dans le cadre d’élections de représentants du peuple et non un after de soirée après ingurgitation de substances psychotropes. Admirez le dévouement corps et âmes des équipes de ce candidat à Kwangju. Admirez également l’engouement populaire suscité par cette candidature et incarné par cette grand-mère qui passait par là et qui participe à ce mouvement de liesse synchronisé pour témoigner son soutien indéfectible envers un candidat qu’on aperçoit (0:52sec) perché sur une estrade mobile, saluant des automobilistes coincés dans les embouteillages. Si au final ce candidat n’a pas remporté la majorité des suffrages, il pourra se consoler en se disant qu’il a suscité l’adhésion des internautes, vu que cette vidéo a fait le tour de tous les sites de partage de vidéos coréens et étrangers.

Il ne faudrait pas réduire la qualité des débats politiques coréens à cette caricature. Il faut aussi replacer ces manifestations politiques rudimentaires dans le contexte d’un pays qui ne connait la démocratie que depuis 25 ans. Mais il faut aussi admettre qu’en général, la classe politique coréenne n’est pas ce qui honore le plus ce pays. Pas un mandat présidentiel ne passe sans qu’un haut responsable au pouvoir ne soit mis en cause dans une affaire de corruption. Le dernier en date concerne Park Hee-tae, rien de moins que le Président du Parlement, accusé d’avoir acheté les votes des députés de son propre parti en distribuant à chacun une enveloppe contenant environ 2000€ en liquide: quelle élégance! Park a démissionné en février dernier, et les électeurs apparemment blasée de ce genre d’affaires, ont quand même reconduit la majorité actuelle.

Dans les autres faits de gloire de la classe politique coréenne on retiendra également un fort clientélisme régional, une collusion malsaine avec les Chaebols, ces puissants conglomérats coréens qui font la pluie et le beau temps sur l’économie coréenne, et des débats parlementaires qui ont souvent une fâcheuse tendance à se transformer en bagarres de cours de récré.

4 commentaires pour “Elections “boombastic””

  1. Etonnant!!! Très kitch
    Je comprends que ce soit filmer de dos…
    Ils n’ont surement pas écouté les paroles…

  2. Pierre,

    Ne savez-vous pas que ces adjouma (femmes de plus de 40 ans), ou ici ces pom pom girls, sont des figurantes retribuees par chaque candidat ?

  3. Oui! il ya d’ailleurs une pétition pour qu’on accorde un bonus à celle à gauche au premier rang…

  4. Vous auriez du le dire plutot que c’etait pour l’election de la plus fumasse. enfin je parle des pom pom girls.

« »