Faire / ne pas faire

Dans la série des choses à faire ou à ne pas faire en Corée et qui sont complètement contre intuitifs pour un Français:

Ne pas faire: saluer les voisins dans l’ascenseur

Vous prenez l’ascenseur de votre immeuble avec l’un de vos voisins: ne le saluez surtout pas d’un bonjour – au revoir. Ici, il est normal, voire recommandé de s’ignorer royalement, même entre voisins. Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça. Le seul commencement d’explication que l’on m’ait donné est lié au quotidien difficile des Coréens. Je veux bien admettre que ce quotidien soit difficile, mais il faudra qu’on m’explique en quoi il l’est au point de ne pouvoir saluer son prochain. Toujours est-il que pour même pour le Parigot que je suis, il n’est pas naturel du tout de retenir une formule de salutation quelle qu’elle soit au moment où je me retrouve nez à nez avec mon voisin dans l’ascenseur. Si bien que parfois, lorsque je n’y fais pas attention, un “bonjour” spontané s’échappe de ma bouche. Le voisin se retourne alors vers moi un peu surpris. Il arrive qu’il me salue en retour d’un air amusé; il arrive également qu’il détourne le regard et s’éloigne le plus possible de moi le temps du trajet d’ascenseur, de peur que je sois dragueur fou, ou fou tout court.

Dans le même esprit, beaucoup de gestes élémentaires de courtoisie pour un Français tels que tenir la porte à quelqu’un, le laisser sortir avant soi de l’ascenseur (décidément…), ou s’excuser pour l’avoir bousculé, sont considérés comme superflus ici.

 

Faire: offrir du shampoing, du dentifrice, des côtes de boeuf ou des conserves de thon pour les fêtes

Imaginez-vous la tête de votre belle-mère si vous lui offriez le dernier Palmolive anti-pellicules et son poids en bavette de boeuf pour Noël. Si votre belle-mère était coréenne, elle serait ravie. Car ici on n’apprécie pas un cadeau pour son caractère original, recherché, symbolique; on ne loue pas tous les efforts et l’attention fournis pour trouver le cadeau idéal en fonction des goûts et de la personnalité de son destinataire. Ici on privilégie avant tout le pragmatisme et l’utilité du cadeau offert. Et il faut dire que de ce point de vue, on aura toujours besoin de shampoing ou de dentifrice, tandis que la côte de boeuf, elle est non seulement hors de prix en Corée, mais elle entre dans la composition obligatoire du banquet préparé pour honorer les ancêtres lors des fêtes de fin d’année.

 

Faire: s’incruster à un mariage, mal habillé

C’est ce qu’a fait mon collègue vendredi dernier, suite à un coup de fil de l’un de ses amis en fin d’après-midi, qui lui proposait de dîner ensemble et papoter un peu au mariage auquel il devait se rendre. Lorsque je fis remarquer à mon collègue qu’il était en jeans et t-shirt, celui-ci me répondit: “bof c’est pas très grave, c’est pas comme si j’allais saluer les mariés et leurs familles.” Et lorsque je lui demandai de quel mariage il s’agissait, il me dit: “Je ne sais pas parce que mon ami ne connait pas les mariés pas non plus. C’est son patron qui lui a demandé de s’y rendre à sa place pour signer le livre d’or et laisser de l’argent. J’y vais juste pour lui tenir compagnie.” Parce que pour beaucoup de mariages en Corée, l’objectif n’est pas de célébrer un événement heureux en compagnie des proches, mais d’annoncer l’union de deux familles au plus grand nombre lors d’une cérémonie hors de prix qu’il faut amortir grâce à l’argent laissé par les invités.

 

Ne pas faire: attacher son pull autour de sa taille ou de ses épaules

Ne cherchez pas pourquoi, c’est has been,  complètement dépassé. “Ca fait personnage de feuilleton coréen des années 80” m’a-t-on dit poliment mais d’un ton visiblement amusé, alors que j’avais mon pull sur mes épaules pour aller déjeuner… Quand les mystères de la mode s’ajoutent aux mystère d’une culture éloignée…

17 commentaires pour “Faire / ne pas faire”

  1. Pour les formules de politesses dans l’ascenseur avec les voisins, je suis partagé. Certaines ajumas me font toujours la conversation dans l’ascenseur, sans doute à cause de ma tête d’européen.

    Mes voisins direct qui parle anglais aime bien échanger 3 mots dans l’ascenseur.

    Sinon il est vrai que pour la grande majorité, recevoir un bonjour dans l’ascenseur semble les choquer.

    Pour les reste, entièrement d’accord.

  2. le pull sur les épaules, même ici c tout naze, même bénabar s’en est moqué dans une chanson … (à moins de ce rendre à un congrés du MUP)

  3. … de se rendre …

  4. Je vous rappelle qu’il est indique de se courber pour saluer, il est donc assez imprudent de se saluer dans l’ascenseur, au vue de l’espace restreint….

  5. “Ne pas faire: attacher son pull autour […] de ses épaules” en France cela ne se fait pas non plus, à moins d’être sympathisant UMP, médecin ou joeur de golf… ou les trois !!

  6. 100% d’accord avec le vécu décrit dans l’article.
    Cela dit, et bien évidemment, les coutumes de politesse varie d’une culture à l’autre et… changent avec le temps. Par ailleurs, avec un peu de réflexion, on trouve généralement qu’elles ne sont pas si irréfléchies que ça.

  7. Info !

  8. Ne pas saluer les voisins: c’est completement faux. La politesse est dans la nature des hommes, les coreens saluent aussi leurs voisins. Par contre c’est possible que beaucoup peuvent etre intimides par les etrangers et evitent leur regard

    Offrir les produits de touts les jours pour les fetes: c’est vrai, pourquoi c’est choquant? C’est pas seuleemnt Coreen mais aussi Japonais ou Chinois. En Asie les gens ont l’esprit pratique, on offre ce que les gens ont besoin, et parfois simplement les bons d’achat

    S’incruster a un mariage, mal habille: ca vient du fait qu’ils invitent beaucoup de gens, donc il y a des abus. Mais etre mal habille n’est pas poli du tout. Quand on est etranger on se fait encore plus remarquer. A ne pas faire.

    Ne pas attacher son pull a sa taille: meme en France aussi ca fait ringard non? :-)

  9. je viens de découvrir ton blog, que de souvenirs me reviennent après un séjour de plusieurs mois à séoul il y a bien longtemps!! les sujets sont super intéressants merci!

    dans les formules de politesse, j’ai gardé un souvenir violent des bousculades dans les rues ou couloirs bondés : le but est de passer le premier, et “pardon” n’existe même pas… idem pour les bousculades entre parapluies: quand on est français habitué a mettre son parapluie en l’air pour ne pas pousser les autres, tout est plus simple puisque personne là bas ne le fait :)

  10. Moi qui n’ai jamais d’idées pour les cadeaux de Noel… En tout les cas, très belle photo.

  11. “Faire: offrir du shampoing, du dentifrice, des côtes de boeuf ou des conserves de thon pour les fêtes”

    The above also applies to Americans who went through the Great Depression. I knew someone from Long Island whose grandmother would put oranges in people’s stockings every Christmas, just oranges, and say, “You should be thankful for that!”

    They are the first or second generations after an internecine war. That’s how I explain their behavior.

  12. lol…je suis en Coree la…et le coup du bjr m’est arrive!

    Mdr…je crois mon voisin ds le couloir…et la spontanement je sors un chaleureux “Bonjour!”. Le mec me repond bonjour aussi mais un peu comme ca: Oui..C’est ca Bonjour! D’ un air un peu rigolard…comme ci j’etais un abruti lol.

    Mon amie coreenne ma alors expliquee que ca se fait pas en Coree de dire bonjour aux voisins. Sauf si vraiment on les connait tres bien ou que c’est le proprio.

    mdr..

    Ah aussi…tenir la porte…ca m’a fait rire…
    En bon francais je faisais la meme chose…enfin…j’ai vite apres a ne pas me soucier des autres car j’avais l’impression d’etre un portier parfois. Genre: je tiens la porte en pensant que l’autre personne va la tenir a ma place…ben nan…elle passe et me laisse tenir la porte comme un con lol! Trop fort!

  13. Je suis votre blog depuis un peu plus d’un mois et j’aime beaucoup =) On connaît peu la Corée en France (à part le ” Hallyu Wave ” mais bon…c’est pas très représentatif dela société coréenne) et c’est pourtant un pays très intéressant !
    Il me paraissait impossible pour des français de vivre en Corée (diffucultés du langage, différences culturelles…) et vous me prouvez que non :)
    Et surtout, vous nous donnez des infos sur tout plein de choses… Enfin bref, merci pour votre blog :)

  14. Merci pour vos mots et merci de me lire!

  15. Cet article est tout simplement génial car tellement vrai, je suis à Séoul depuis 8 mois et moi qui croyais les français mal polis, je me rends compte que nous sommes en fait, TROP polis 😀 hahaha les bousculades sans le pardon, la tenue de la porte, le bonjour dans l’ascenseur que je m’obstine à dire car c’est plus fort que moi, j’ai été trop bien élevée je crois, comme j’ai pu lire dans un com, relever son parapluie pour pas géner les gens, combien de fois j’ai failli me faire crever un oeil à cause de leur parapluie qu’ils gardent sur l’épaule en se foutant des gens autour, et j’en passe :) tout ca est tellement vrai… Ils ont le mensonge facile aussi :) j’ai été jartée de plusieurs endroits car (ne sachant pas que je parle coréen) en voyant ma tête d’étrangère ils inventaient des mensonges plus qu’improbables pour ne pas avoir à me parler anglais.. et ui je suis blonde aux yeux bleus donc je suis forcément américaine !!! bref génial l’article j’ai bien rigolé c’est criant de vérité !! tu peux aller faire un tour sur mon blog aussi si tu veux, je l’ai pas tenu à jour depuis aout mais je suis dans un train train coréen depuis quelque temps j’ai plus le temps de rien, juste lire ton article 😉 à plus !

  16. Article amusant mais si cela pouvait être plus nuancé, ce serait plus intéressant.
    Je partage votre avis sur les cadeaux “utiles”. Ca me paraissait bizarre d’offrir de la nourriture, mais je m’y suis fait.
    Pour le reste, il faudrait relativiser.
    Comme dit plus haut, le salut est important mais est régit par le statut social de chacun et la manière est différente.
    Tu te dois de saluer ton supérieur (hiérarchique ou social) alors que si tu es en position “dominante”, ce n’est pas obligatoire.
    Sur la manière, une petite courbette est toujours la bienvenue
    ^_^
    Et sur la tenue pendant le mariage, ou pendant d’autres rassemblement, les coréens ont le souci de l’apparence. Ils sont par contre plus tolérants envers les étrangers. Chacun fait ce qu’il veut mais comme le dit un adage : A Rome on fait comme les Romains 😉
    Pour la mode, parler des lunettes sans verre auraient peut-être été plus drôle ^_^

  17. Merci à vous tous, je pars samedi en Corée pour le Goyang Lake festival du 28 septembre au 09 octobre, et je vais former des coréens aux échasses pour les faire participer à nos spectacles, et j’essaierai d’appliquer vos consignes, merci à vous et peut nous verrons nous la-bas, je serai avec la compagnie Off avec le spectacle es girafes rouges. Salut.

« »