La sélection du Globule #55

– Faut-il n’y voir qu’une action symbolique ? Le fait est que l’ONU a reconnu officiellement l’importance du changement climatique pour la paix et la sécurité dans le monde.

– Une enquête-reportage au long cours de Vanity Fair sur la manière dont la nouvelle prospérité chinoise a donné un coup de fouet au trafic de l’ivoire et au braconnage des éléphants d’Afrique.

– Ils ont braqué le télescope spatial Hubble sur Pluton pour y rechercher d’hypothétiques anneaux et ces astronomes ont découvert un quatrième satellite à cette planète naine. Et puisqu’on parle des petits objets du système solaire, signalons que la sonde américaine Dawn s’est mise en orbite autour de l’astéroïde Vesta.

Pour la dernière fois, une navette spatiale américaine, en l’occurrence Atlantis, s’est posée à Cap Canaveral. Des milliers d’emplois liés au spatial ont disparu ou vont disparaître, en attendant que les Etats-Unis se lancent dans un nouveau programme de vols habités. Pour l’heure, la NASA ne dispose d’aucun autre moyen que les fusées russes Soyouz pour envoyer ses astronautes dans l’espace.

– La BBC se fait taper sur les doigts pour avoir “surjoué” les controverses autour du réchauffement climatique, des OGM et du vaccin contre la rougeole. En clair, une commission indépendante reproche à l’organisme de radio-télévision britannique d’avoir donné autant de crédit à des thèses très marginales qu’à des arguments soutenus par de multiples études et institutions scientifiques. C’est un avis important car il va ébranler un peu plus un des standards du journalisme qui consiste à donner la parole à un partisan et un opposant (la variante médiatique du pour et du contre). Un peu partout dans le monde, les journalistes s’aperçoivent que ce qui compte surtout, c’est de tendre le micro aux gens qui s’y connaissent vraiment, plutôt qu’à certains pseudo-experts qui alimentent des polémiques sur le changement climatique ou la dangerosité des vaccins, soit pour leur bénéfice médiatique personnel, soit pour dénoncer je ne sais quel complot des scientifiques.

– Alors que Captain America sort dans un mois sur les écrans français (mais vient de faire son apparition dans les cinémas américains), Discovery News dresse un portrait anatomique de ce super-soldat et trouve que les “améliorations” physiques dont il dispose sont presque à portée de laboratoire.

– Pour finir : la 3D pourrait déjà être ringarde en terme d’innovation télévisuelle. Des chercheurs américains viennent de mettre au point la télé à odeurs qui pourrait vaporiser dix mille arômes différents. On va enfin savoir quelle odeur dégage Chewbacca dans Star Wars.

Pierre Barthélémy

lire le billet

La sélection du Globule #54

Découverte en 1846, la planète Neptune, la plus éloignée du système solaire, vient de boucler sa première révolution depuis cette date. Un tour de Soleil qui lui a pris 165 ans. Pour rappel, la liste des planètes ne compte plus que 8 représentantes depuis que Pluton en a été exclue en 2006.

– Selon The Fiscal Times (je sais, j’ai parfois de curieuses lectures), la révolution des robots est en marche. Et la première victime pourrait bien être votre travail… De quoi entretenir le renouveau du luddisme.

J’avais signalé, en juin, l’éruption du volcan chilien Puyehue. Le Boston Globe propose un magnifique portfolio sur les paysages environnants, recouverts de cendres. Certains clichés ont une atmosphère de fin du monde.

– Alors que la navette spatiale américaine effectue son dernier vol, Popular Science récapitule ce que les “shuttles” nous ont apporté dans la vie de tous les jours, d’un complément nutritionnel que l’on retrouve dans les aliments pour bébés à certains outils de désincarcération utilisés par les pompiers.

– Aux Etats-Unis, un nouvel herbicide est soupçonné de tuer les arbres.

– Les escargots aussi prennent l'”avion”. Des chercheurs nippons ont en effet constaté que 15 % des gastéropodes ingérés par un oiseau, le zostérops du Japon, survivaient à la digestion et reprenaient le cours de leur vie une fois relâchés avec les excréments. En ayant parfois parcouru de longues distances par la voie des airs.

– Les diamants n’aiment pas les UV qui leur arrachent des atomes. C’est évidemment insuffisant pour vous empêcher de sortir avec vos rivières de diamants et vos solitaires mais cette propriété pourrait intéresser les spécialistes des nanotechnologies désireux de sculpter très finement la surface de ces cristaux de carbone.

Pour finir : une historienne équatorienne pense être sur la piste de la momie d’Atahualpa, le dernier empereur inca tué par les conquistadores espagnols en 1533.

Pierre Barthélémy

lire le billet

La sélection du Globule #52

 

– Mardi 5 juillet si tout va bien, Atlantis s’élancera dans le ciel pour ce qui sera le dernier vol d’une navette américaine. Pour les Etats-Unis, cela marquera la fin d’une certaine conception du spatial

– Dans le ciel médiatique de cette semaine on avait le plus lointain quasar (et aussi le plus vieux) jamais observé et ce petit astéroïde, déjà signalé la semaine dernière, qui a frôlé la Terre lundi 27 juin.

– Au Texas, la sécheresse fait des ravages et 800 000 hectares de champs de coton ont été abandonnés. Dans l’Hexagone, Météo-France annonce que les sécheresses pourraient être plus fréquentes et plus intenses au cours de ce siècle.

Le trésor du temple indien. Ce pourrait être le titre d’un nouvel épisode d’Indiana Jones mais il s’agit en réalité d’une jolie découverte : de l’or, de l’argent et des pierres précieuses cachés depuis plus d’un siècle dans le temple de Sri Padmanabhaswamy, dans le Kérala, un état du sud de l’Inde.

Tout un monde dans votre nombril. La biodiversité de l’ombilic est en train d’être explorée. Environ 1 400 souches de bactéries ont été comptabilisées, dont plusieurs centaines sont inconnues !

Un petit exploit de plus pour le BTP chinois, avec l’ouverture du plus grand pont maritime du monde entre la ville de Qingdao et l’île de Huangdao : 42 kilomètres. On pourrait y faire courir un marathon…

– Pour terminer : alors que le Tour de France commence aujourd’hui, le New York Times s’intéresse à une amélioration du vélo que l’on ne verra pas dans le peloton cette année, la selle sans nez. Qui n’écrase donc pas le périnée de ces messieurs-dames à bicyclette, ce qui est excellent pour leurs parties intimes.

Pierre Barthélémy

Post-scriptum : Globule et télescope est de nouveau sur la deuxième marche du podium au classement Wikio des blogs de science francophones. Voici ce classement, en avant-première :

1 {sciences²}
2 Globule et télescope
3 SCIENCE pour vous et moi
4 Technologies du Langage
5 En quête de sciences
6 Guy Doyen
7 La Science au XXI Siècle
8 Bibliomancienne
9 Une heure de peine…
10 Planet Techno Science
11 Scriptopolis
12 Le blogue de Valérie Borde
13 Baptiste Coulmont
14 Knowtex
15 Dr. Goulu
16 Points de vue sur l’information
17 Le Cosmographe
18 AGORA / sciences sociales
19 Lirographe
20 pierremerckle.fr
lire le billet

La sélection du Globule #48

– Je ne suis pas un inconditionnel des anniversaires mais certains valent la peine qu’on en parle. Il y a 30 ans, une étrange épidémie fait son apparition aux Etats-Unis. La pandémie due au virus du sida va tuer au moins 25 millions de personnes depuis 1981. Aujourd’hui, les antirétroviraux, dans les régions du monde où ils sont facilement disponibles, ont fait reculer la maladie en stoppant la prolifération du virus dans l’organisme. Mais ce n’est en aucun cas une guérison et, comme l’a rappelé Barack Obama le 2 juin, il ne faut pas baisser la garde. Time fait la liste des jalons qui ont marqué ces trois dernières décennies.

Pendant ce temps-là, en Europe, les autorités sanitaires courent après une forme dangereuse de la bactérie E. coli, qui a tué 19 personnes.

Au cas, peu probable, où cela vous aurait échappé, l’OMS a classé les téléphones portables, ainsi que les sans-fil, dans la catégorie des produits “peut-être cancérogènes”.

Le Temps consacre un long article au projet Desertec qui consiste à implanter d’immenses centrales solaires dans les zones désertiques d’Afrique du Nord et du Proche-Orient puis d’acheminer l’électricité produite en Europe. Dans un contexte énergétique tendu (post-Fukushima, pétrole de plus en plus rare, gaz de schiste controversés), l’idée gagne des soutiens.

Comment, dans un contexte de réchauffement climatique, la planète a de plus en plus de mal à produire de quoi nourrir les hommes. Une enquête du New York Times. La BBC évoque également le problème. Cela n’a pas grand chose à voir mais une énième étude montre que les récifs coralliens souffrent énormément de la montée des températures. Au fait, 2010 a été l’année où l’homme a émis le plus de dioxyde de carbone

C’était le dernier vol d’Endeavour. Et quand Atlantis aura effectué son ultime voyage en juillet, les navettes spatiales américaines prendront leur retraite.

Au Chili, l’éruption du volcan Puyehue provoque l’évacuation de 3 500 personnes.

Pour terminer : il y a peu, je vous parlais de ces corbeaux que l’armée américaine avait envisagé d’utiliser pour retrouver Oussama ben Laden ; aujourd’hui, la police allemande dresse des vautours pour retrouver des cadavres dissimulés dans la nature. Retrouveront-ils le corps du leader d’al-Qaïda ?

Pierre Barthélémy

 

lire le billet