Le million du Globule

Même en rêve, je n’aurais jamais envisagé que ce blog atteindrait si vite le million de pages lues. C’est pourtant ce qui est arrivé aujourd’hui. Un peu moins de huit mois après son lancement officiel, le 9 août 2010, Globule et télescope a passé ce cap symbolique. Un grand merci donc aux quelque 900 000 visiteurs qui, au total, sont venus me lire. Puisque je suis dans les statistiques, j’ajoute que plus de 150 000 d’entre vous ont fréquenté ce blog au moins deux fois (certains beaucoup plus…). Certains jours, le taux des fidèles qui s’en retournent par chez moi dépasse les 25% et cette fidélité est ma récompense. Je la prends à la fois comme un cadeau et comme un défi, celui de ne pas décevoir les lecteurs qui, dans l’océan immense et mouvementé qu’est Internet, surfent avec assiduité vers mon petit phare. Pour ceux qui aiment les “best-of”, les trois “papiers” qui ont le mieux marché sont, dans l’ordre, le très futile De quel côté embrassez-vous ? (plus de 150000 pages lues !), L’affaire des irradiées du New Jersey et, avec la médaille de bronze, Le plus mystérieux manuscrit du monde.

Ce billet est le 124e et j’ai essayé de diversifier les thématiques le plus possible, même si je suis loin d’avoir abordé tous les pays de ce continent passionnant qu’est la science. Du côté des commentaires, 1 581 sont inscrits au compteur des publiés. Quelques-uns, une minuscule minorité, sont restés sur le carreau, non pas que je me sente une vocation de censeur mais je dois répéter ce que j’ai déjà écrit plusieurs fois, soit à l’occasion de papiers “sensibles”, soit lorsque j’ai émis des remarques qui n’ont pas eu l’heur de plaire, notamment aux climatosceptiques et autres révisionnistes de la science : ce blog est modéré a priori et le restera, même si les commentaires se font toujours plus nombreux et me prennent de plus en plus de temps. La principale raison qui explique ce choix est légale. Je suis co-responsable de ce qui se publie sur ce blog, y compris dans les commentaires dont je ne suis pas l’auteur. Je bannis donc impitoyablement ce qui tombe sous le coup de la loi : insultes, diffamation, allusions racistes, etc. Par ailleurs, je suis ici chez moi et, si j’accepte volontiers le débat contradictoire et la critique, je ne suis pas non plus masochiste et prêt à me laisser cracher au visage par des courageux anonymes, surtout ceux qui pratiquent le mensonge avec la plus éhontée des mauvaises fois… Ils se reconnaîtront.

Un dernier chiffre pour la route. Comme vous pouvez le lire tout en bas de l’article (et en avant-première), en avril, Globule et télescope est deuxième dans le classement Wikio des blogs de sciences, derrière l’excellent blog de mon confrère Sylvestre Huet, de Libération. Autant il est naturel que Sylvestre, qui a commencé à défricher le terrain du blog scientifique il y a plusieurs années, reçoive les dividendes de son labeur, autant je trouve anormal qu’un blog comme le mien, alimenté deux ou trois fois par semaine, soit déjà numéro 2 de sa catégorie quelques mois seulement après son apparition. Ne croyez pas que je boude mon plaisir, mais ce score traduit surtout une chose à mes yeux : que le paysage francophone de l’information et de la vulgarisation scientifiques reste décidément pauvre, surtout si on le compare avec son homologue anglo-saxon.

Je parlais de rêve au début de ce billet. Parfois j’imagine qu’un média généraliste investira ce créneau sur le Web, qu’il comblera enfin la demande dans ce secteur, une demande réelle que j’ai pu mesurer lorsque je travaillais au Monde. J’aime à raconter l’anecdote suivante : c’était le 13 juillet 2006 et, le lendemain, Jacques Chirac allait participer à sa dernière fête nationale en tant que président de la République. Pour mes confrères, il fallait anticiper ce symbole évident, cette annonce de pré-retraite et il a donc été décidé de consacrer une pleine page à cet événement. Dans le même temps, dans la page Sciences et Environnement, il y avait un article sur un tétraplégique qui, à l’aide d’une électrode implantée dans son cerveau, déplaçait un curseur sur un écran par sa seule pensée. Ce n’était pas un scoop mais la simple recension d’une étude publiée dans une revue. Nous avons comptabilisé le nombre de reprises sur Internet des deux articles. Le dernier 14-Juillet de Jacques Chirac, n’en déplaise à ceux qui y voyaient un événement important sur le plan symbolique, n’a été cité qu’une centaine de fois. L’article sur le tétraplégique a dépassé les vingt mille reprises. CQFD, non ? Eh bien, non. On m’a expliqué que cela ne voulait rien dire.

Parfois, donc, je rêve que l’information scientifique est valorisée au même titre que l’information politique, diplomatique, économique ou culturelle. Qu’elle constitue bien, aux yeux des patrons de presse, une grille de lecture du monde dans lequel nous vivons. Qu’elle donne des éléments de compréhension de la société à l’honnête homme du troisième millénaire. Qu’elle l’aide à se positionner sur des débats de société importants comme l’action à entreprendre vis-à-vis du changement climatique, de la perte de biodiversité, de l’impact général de l’homme sur la planète, de l’effet de la mondialisation sur les terres arables, les ressources minérales et les déplacements de population, ou sur des débats plus ciblés comme ceux sur la bioéthique, le nucléaire, les nanotechnologies ou les OGM. Je songe à cela et puis, comme le personnage principal d’Inception incarné par Leonardo DiCaprio, je fais tourner la petite toupie qui est dans ma tête pour vérifier si je suis dans un rêve ou dans la réalité.

Pierre Barthélémy

Classement Wikio des blogs de sciences pour avril 2011 :

1 {sciences²}
2 Globule et télescope
3 Bibliomancienne
4 Technologies du Langage
5 Guy Doyen
6 SCIENCE pour vous et moi
7 En quête de sciences
8 Baptiste Coulmont
9 La Science au XXI Siècle
10 Le blogue de Valérie Borde
11 Une heure de peine…
12 Bibliothèques [reloaded]
13 Planet Techno Science
14 Scriptopolis
15 Pris(m)e de tête
16 Choux romanesco, vache qui rit et intégrales …
17 Knowtex
18 Points de vue sur l’information
19 Science étonnante
20 Polit’bistro : des politiques, du café

11 commentaires pour “Le million du Globule”

  1. Concernant le classement Wikio, votre remarque (en toute modestie, et sans rien ôter à la qualité de votre blog) confirme ce que j’en pense depuis un moment : celui-ci n’est pas, sinon fiable, du moins pertinent. Par exemple, Technologie du Langage est 4ème, après avoir longtemps été 1er alors que Jean Véronis, son auteur (qui bosse précisément sur l’algo de classement, même si je veux bien croire que cela n’a pas de rapport, si ce n’est l’entre-soi et la révérence des backlinks), ne poste plus que très sporadiquement. En fait, je ne sais même pas ce que ce classement représente. L’audience ? Chacun sait que c’est tout sauf un critère de qualité…

  2. @ianux : je ne sais de la manière dont est fait ce classement que ce que wikio en dit sur son site :
    “La position d’un blog dans le classement Wikio dépend du nombre et de la valeur des liens qui pointent vers lui. Notre algorithme accorde une plus grande valeur aux liens qui proviennent des blogs en haut du classement.
    Pour éviter des manipulations indésirables, un lien provenant d’un même blog n’est compté qu’une fois par mois. Les liens perdent de l’importance avec le temps et si un blog lie toujours le même blog, la force de ce lien décline petit à petit.
    Il faut également savoir que seuls les liens postés dans les flux RSS sont comptabilisés et que les blogolistes (ou blogrolls) ne sont pas prises en compte.
    Depuis juin 2010, les retweets participent aussi au calcul de la position d’un blog dans le classement. Pour chaque compte twitter renvoyant vers un blog nous prenons en compte un retweet par mois.”

    Cela ne se base pas sur l’audience d’un site, mais plutôt sur son “influence” supposée. C’est du moins ce que j’en ai compris…

  3. @Pierre Oui, je sais tout cela. Mais qu’est-ce que l’influence ? Je parlais d’audience car c’est là quelque chose que l’on peut chiffrer facilement. Mais l’influence ?
    Quelle « influence » peut avoir un blog (Bibliomancienne, 3ème) dont la matière est pour le moins relativement confidentielle (et qui en tout cas ne dois pas passionner les foules, encore moins les « influencer ») ?
    Quelle « influence » peut avoir un blog (Techno du Langage, 4ème) qui est à peine mis à jour mensuellement et dont les maigres billets ont (je trouve) baissé en qualité depuis que son auteur est accaparé par d’autres activités ?
    Après, on retrouve les blogs scientifiques de Libé (1er), Slate (2ème), le Nouvel Obs (6ème), le Monde (7ème), Courrier International (9ème), l’Actualité (magazine canadien francophone, 10ème). Là, on est clairement dans l’audience pure, et à cet égard on peut penser que ces blogs exercent, mécaniquement, une « influence » (un blog lu par le plus grand monde sera forcément plus cité, rétrolié et retweeté).
    À mon sens cela révèle plutôt, et là je vous rejoins, la pauvreté de la vulgarisation (toujours aussi vilain mot) scientifique francophone (mention spéciale à Choux romanesco, 16ème, blog mathématique relativement pointu).

  4. @ianux : on va dire que, dans le cas de Wikio, l’influence c’est la capacité à faire parler de soi dans le réseau… Une définition assez réductrice. Pour les blogs de presse, il faut quand même noter que tout n’est pas mécanique, sinon celui du Monde serait premier étant donné que c’est le site le plus visité de tous ceux qui sont “présents” (faut le dire vite) sur le créneau Sciences.

  5. Je dois dire que depuis que j’ai découvert ce blog (quelques temps après avoir découvert Slate), je suis devenu complètement accro. Je viens voir chaque article.

    J’ai également découvert grace à votre blog, lors d’un renvoi à une référence, le très très fun blog “guru meditation”.
    Il faut dire que lorsque l’on découvre un blog par un article intitulé : comment transformer son colon en réacteur nucléaire”, forcément, on essaye d’en savoir plus :)

    Bonne continuation.

  6. Toutes mes félicitations pour cette réussite!!

    Je vous suis depuis votre très regretté blog consacré aux Échecs, et je retrouve dans Globule & Télescope le souci de clarté et de pédagogie qui m’avait séduit à l’époque, ainsi que votre sens du ‘storytelling’, malheureusement assez rare chez les vulgarisateurs qui écrivent en français.

    Fasse que G&T continue et trouve les soutiens qu’il mérite!

  7. @Dubitatif : votre fidélité m’honore et vos compliments me touchent.

  8. Je suis également fan, pour ne pas dire accro à vos billets, je n’en loupe aucun. Ayant un parcours scientifique, j’en apprécie la rigueur mais aussi l’humour et le style. Je prends également beaucoup de plaisir à suivre celui de Sylvestre Huet, que j’ai découvert grâce à vous.

    Je rejoins votre point de vue et celui de ianux sur la rareté d’articles de qualité comme les vôtres.

    Bravo et longue vie à Globule & Télescope !

  9. Félicitations M. Barthélémy pour cette très belle seconde place.

    J’ai également le plaisir de suivre assidument ce blog et je l’apprécie particulièrement.

    Cependant, je me permettrai un ou deux conseils :
    – Si vous pouviez poster plus, ce serait encore mieux (je me doute que vous n’avez pas que ça à faire mais je me devais de vous le demander^^)
    – Si vous pouviez aborder un peu plus tout ce qui touche à l’espace, vous me feriez un immense plaisir.

    A part ça, je vous envoie tous mes encouragements pour le suite.

    ++

  10. @Will : merci pour vos encouragements. Pour ce qui concerne la fréquence de publication, j’aimerais bien faire plus mais mes activités ne me le permettent pas. Si vous avez bien regardé l’heure à laquelle je poste les billets, vous avez constaté que je travaille la nuit pour les écrire…

  11. Bonjour !
    Félicitation pour avoir atteint le million !

    Je suis vraiment contente d’être tombée sur votre blog par hasard !
    Je suis toujours séduite par la clarté de vos écrits, accessibles pour ceux qui n’ont aucun cursus scientifique et l’humour qui s’en dégage.

    Continuez comme ça et bonne continuation :)

« »