Comment gérer une prise d’otages ?

Image 12

En bande-dessinée, on se fait prendre en otage encore plus souvent que dans le Sahel.

Depuis la semaine dernière, l’enlèvement de cinq Français au nord du Niger fait la une des journaux. Travaillant pour Satom ou Areva, deux compagnies françaises, ils sont gardés en otage par Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). En bande-dessinée, les prises d’otage sont monnaies courante. Heureusement, en BD, les prises d’otages finissent souvent bien. Petit manuel de la prise d’otage à travers quelques albums de ma bibliothèque. Lire la suite…

lire le billet