Never Seconds: Martha réautorisée à photographier et bloguer ses repas à la cantine

Un repas de Martha, posté sur son blog Never Seconds

Il aura fallu moins de 24 heures! Moins de 24 heures pour que le conseil régional d’Argyll and Bute, en Ecosse, ré-autorise Martha Payne, une écolière de 9 ans, à prendre en photo ses repas à la cantine scolaire, qu’elle postait ensuite sur son blog.

Depuis début mai, Martha mettait en ligne chaque jour sur Never Seconds («jamais de rab») des photographies de ce qu’elle mange à l’école, avec le contenu de son plateau détaillé et noté: les aliments présents, le nombre de bouchées qu’elle a prises (pour mesurer les portions), si le repas était sain, s’il était bon, son prix, et même le nombre de cheveux retrouvés dedans (heureusement, 0).

Le blog est rapidement devenu viral, a été repris dans de nombreux médias nationaux et internationaux, a encouragé des enfants du monde entier à lui envoyer des photos de leur propre déjeuner scolaire, et a permis de récolter des dons pour Mary’s Meals, une association qui nourrit des enfants africains à l’école.

Mais ce jeudi 14 juin, elle avait posté un billet expliquant qu’elle arrêterait parce qu’elle n’avait plus le droit de prendre des photographies, «à cause d’un gros titre de la presse aujourd’hui». Son père avait rajouté quelques mots, précisant que l’école de Martha avait été super et les avait soutenus, et que c’était le Argyll and Bute Council, le conseil régional, qui avait décidé d’interdire ces photographies.

S’est alors mise en marche une armée d’internautes, notamment après l’article de Wired sur ce sujet, qui ont contacté le conseil régional via son site web pour se plaindre et ont tweeté sans relâche @argyllandbute leur mécontentement (Martha a également pu bénéficier du soutien du chef anglais Jamie Oliver, et de ses 2 millions de followers). Ils ont aussi fait grimper les dons pour Mary’s Meals, qui sont passés de 2.500£ à 11h ce vendredi 15 juin à plus de 16.000£ à 14h15, soit le double de ce que Martha tentait de récolter, et de quoi construire au moins deux cuisines d’après ses calculs.

Résultat, le conseil a d’abord mis en ligne un communiqué sur le sujet, expliquant:

«Le conseil régional réfute les attaques non méritées contre son service de restauration scolaire, qui ont culminé avec des gros titres dans la presse nationale qui ont fait craindre aux employés la perte de leur emploi. Le conseil a évité de critiquer directement qui que ce soit impliqué dans le blog “never seconds” pour des raisons évidentes, bien qu’il estime que l’information qui y est présentée ne montre pas correctement les options et les choix qu’ont les élèves. Mais cette escalade veut dire que nous devons protéger nos employés contre la détresse et le tort que ce blog leur causait.

En particulier, les photographies sur le blog semblent ne représenter qu’une fraction des choix offerts aux élèves, une décision a donc été prise pour arrêter que des photos soient prises dans la cantine scolaire.»

Le communiqué a fait plus de mal que de bien au conseil. Des internautes ont ainsi calculé que Martha avait, par ses notes, donné une moyenne de 7,59/10 à sa cantine (en se baladant sur les billets de la blogueuse, on voit des repas qu’elle apprécie d’ailleurs particulièrement). D’autres ont noté que Martha n’avait jamais dit qu’elle publiait la totalité des options disponibles, mais simplement son plateau, et que le conseil aurait eu tout intérêt à demander à la famille Payne de rajouter un lien vers le menu complet de la journée, ou à encourager d’autres élèves à publier des photos de leur plateau pour une plus grande diversité, ou encore à prendre lui-même des photos et à les publier ailleurs.

Très rapidement, le directeur du Conseil Roddy McCuish, interviewé par la BBC, a déclaré avoir demandé à ce que l’interdiction de prendre des photographies soit immédiatement levée, affirmant qu’il n’y avait «aucune place pour la censure» dans le conseil et qu’il n’y en aurait jamais.

Toute l’histoire est un bel exemple d’Effet Streisand: quand vous essayez de censurer quelque chose sur Internet, vous risquez fort de vous retrouver avec le résultat inverse, la cause en question –et votre tentative de censure– étant relayée partout.

C. D.

4 commentaires pour “Never Seconds: Martha réautorisée à photographier et bloguer ses repas à la cantine”

  1. Voilà une belle histoire qui met en avant les forces du web. Dénoncer les maux de l’humanité, exprimer son avis, partager sa position sur des sujets et faire du lobbying….
    Quand au/à la rédacteur/trice de l’article, je lui transmets toutes mes félicitations pour la qualité du fond comme de la forme, mais surtout pour l’objectivité si rare dans nos chers médias.

  2. […] Quand l'appétit va… » Never Seconds: Martha réautorisée à photographier et bloguer ses repas … Faillite bancaire : des Indignés traînent en justice financiers et politiques – Espagne C’est peut-être un tournant dans la bataille qui oppose les citoyens, frappés par les plans d’austérité, aux responsables des faillites bancaires, sauvés par l’argent public en toute impunité. En Espagne, une plateforme réunissant avocats, juristes et journalistes s’est donné pour mission d’enquêter sur les responsabilités des politiques et des banquiers dans la crise financière. Une première action en justice devrait être lancée contre l’ancien PDG de Bankia, grâce au soutien de milliers de citoyens. Portugal : Une caricature sur le rôle d’Angela Merkel dans les législatives grecques Une caricature de la chancelière allemande Angela Merkel, représentée en “Oncle Sam” de l'Europe, avec son doigt tendu et la légende, ”Je respecte votre droit de vote, aussi longtemps que vous votez bien”, est l'interprétation de la dessinatrice portugaise du mouvement “guerilla”, Gui Castro Felga [portugais], des élections législatives grecques de ce 17 juin. Le commentaire se demande si “l'Europe va “laisser” le peuple grec dire NON à l'austérité et aux politiques du FMI”. Malgré la résolution du Conseil de sécurité du 14 avril dernier que votre gouvernement a soutenue et qui appelle à un cessez-le-feu et à la mise en place d’un plan de paix, le gouvernement syrien a poursuivi la répression contre les opposants et les manifestants. J’ai été choqué de découvrir le massacre de 108 civils dans la ville de Houla, le vendredi 26 mai dernier. J’exhorte votre gouvernement à montrer son attachement aux droits humains en suspendant immédiatement les transferts d’armes vers la Syrie. Les armes transférées pourraient être utilisées pour commettre d'autres graves violations des droits humains et augmenter plus encore la violence. […]

  3. Vas y Martha, fais comme il te plait et en attendant on ne parle des restaurants scolaires en France…. Le journaliste anglais qui a leve le lievre demandait s’il ne fallait pas virer les dames de al cantine??

    Pauvres petits cheris, tout ca pour etre instruits par cette belle Ecole…

  4. […] >> Mise à jour: Martha a été réautorisée à photographier ses repas et à bloguer! […]

« »