En France, les végétariens gagnent du terrain

Ce mois-ci, Terra Eco propose un dossier intitulé “Et si les végétariens avaient raison?”… Même si “on est encore très loin d’un raz-de-marée tofu-graines germées”, le végétarisme gagne du terrain en France ces derniers temps (le nombre d’adhérents de l’Association végétarienne de France a doublé en 3 ans, Picard sélectionne des produits végétariens, les excellents restos végétariens se multiplient, des “gens de lettres” dévoilent leurs tendances végétariennes…).

Les chiffres au sujet des végétariens se font rares et le dossier de Terra Eco les actualise avec un récent sondage réalisé avec Opinion Way sur un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Ce qui donne des données intéressantes sur le végétarisme en France:

– 3% des personnes interrogées se disent végétariennes. En 2007, l’Union végétarienne européenne avançait le chiffre de 2% pour la France… En comparaison, les végétariens sont 6% au Royaume-Uni et 9% en Suisse et en Allemagne.

– 75% des végétariens interrogés le sont pour ne pas faire souffrir les animaux… 67% veulent aussi “consommer de façon responsable et protéger l’environnement”, et 53% pensent à des questions de santé.

– 59% des végétariens jugent que leur vie sociale pâtit de leur régimes alimentaire, à cause de réflexions désobligeantes ou de marques d’incompréhension.

– 55% des non-végétariens pensent que ce régime alimentaire est dangereux pour la santé, et 57% pensent qu’il est inutile ou sans intérêt.

– 27% des non-végétariens seraient prêts à le devenir, ou au moins à devenir “flexitarien”, c’est à dire végétarien à mi-temps…

– 56% des végétariens affirment qu’ils ont du mal à se nourrir selon leur choix en France, notamment dans les restaurants et les snacks. Pour eux, il serait plus facile d’être végétarien dans un autre pays…

Enfin, notez que dans ce dossier, un article sur “la chute de l’ancien régime carnivore” permet de démonter certaines idées reçues sans doute souvent entendues par les végétariens de France et d’ailleurs. Par exemple, l’argument “Sans viande, bonjour les carences: protéines, fer, vitamine B12” est contré par une déclaration de l’Association Américaine de diététique: “les alimentations végétariennes (y compris végétaliennes) bien conçues sont bonnes pour la santé”. Les acides aminés présents dans la viande peuvent aussi être dénichés dans une combinaison de céréales et de légumineuses. On y trouve aussi du fer, comme dans les brocolis, les haricots verts, les prunes…

Autres idées reçues, “la blanquette n’est pas de la viande, c’est de la gastronomie” (mais aujourd’hui, les légumes ont toute leur place dans la gastronomie française, et la viande n’est plus la base absolue de la bonne cuisine…) ou “sans élevage, il n’y a pas d’agriculture de qualité”: mais la plupart des végétariens sont surtout contre les élevages industriels et la surconsommation, et ne veulent quand même pas éradiquer toute trace d’élevage sur la terre…

Photo: vegan pumpkin/ Elaine Vigneault via FlickCC License by

14 commentaires pour “En France, les végétariens gagnent du terrain”

  1. Je suis vegetalienne depuis de nombreuses annees, me porte comme une merveille. Ce qu’on ne dit pas c’est le changement gustatif qui intervient lorsqu’on ne mange plus du tout de choses edulcorees : le palais devient tres sensible et on peut alors cuisiner d’excellents plats vegetaliens parce qu’on sait faire la difference entre les saveurs. Et aussi une chose que je veux signaler, mon corps me dit assez bien ce qui lui manque. Donc je mange des choses tres variees, entre le vaste choix de legumes, de legumineux, de graines, de cereales, de fruits frais et secs, des algues, et comme les produits sont de plus en plus varies a mesure que les gens mangent davantage vegetalien et vegetarien (on trouve des jambons a base vegetale, des nuggets, des saucisses vegetales etc…)
    Bref, on est content de manger sans devoir faire marcher le cerveau du chasseur prehistorique. Einstein n’etait-il pas vegetarien ?

  2. bonsoir

    je ne suis pas végétarienne mais j’aime bien le tofu :)
    bonne soirée

  3. Je suis végétarienne depuis 17 ans et je n’ai jamais eu de problème de santé. Je pense qu’il faut arrêter les prégugés sur les végétariens. J’ai beaucoup d’amis autour de moi qui sont comme moi, et tout se passe très bien. Essayez, vous allez voir. Bonne soirée à tous

  4. Tina Turner est végétarienne depuis 30 ans. Elle a l’air en pleine forme la dame avec sa pêche d’enfer !!! Vive le Végétarisme ! Einstein aussi était végétarien, apparemment son cerveau n’était pas spécialement carencé ! Et Carl Lewis, le sportif qui a détenu le plus longtemps le titre d’homme le plus rapide du monde, il n’avait pas l’air affaibli par son végétarisme non ? :-)

  5. […] blog.slate.fr – Today, 9:26 AM […]

  6. Compte tenu du nombre de personnes qui me demandent ” comment vous faites pour être toujours en forme” je ne m’inquiète pas pour ma santé de Végé….Quand aux grands chefs,ils ne s’y sont pas trompés, l’Arpège de Mr Passard propose un menu Végé, et ” Le Grand Couvert” des frères Troisgros aussi….Le problème se trouve dans les restaus ou ” le chef” ne cuisine pas mais ou l’on réchauffe de la cinquième gamme sans l’avouer…Un moyen de débusquer les ” pseudo” restaurateurs….

  7. j’ai été végétarienne pendant 10 ans , je n’avais jamais été malade mais depuis que j’ai arrêtée c’est tous les jours que j’ai des problèmes de santé si bien que là je vais encore retourner au régime végétarien

  8. Bonjour,
    Les qualités du végétarisme, les références “célèbres”, comment créer la diversité et, etc.
    C’est ce que j’essaie de faire passer sur mon blog
    http://www.vegetarisme-et-sante.fr
    Et comme je ne suis pas un fanatique, j’y prône aussi le flexitarisme qui me parait un excellent premier palier pour devenir végétarien, euh… à terme ?
    Bien cordialement,
    Jean-Louis

  9. […] En France, les végétariens gagnent du terrain […]

  10. on peut dire aussi, que beaucoup de gens ont compris qu’il n’était pas nécessaire de manger 200 grammes de viandes par jour, que l’on pouvait juste se faire un steak ou deux par semaine issu d’un bon élevage ou un repas gastronomique et constater qu’ils n’avaient aucune carence.

  11. Je n’aime guère le ton railleur employé dans cet article !

    Si c’est pour vous moquer du végétarisme, abstenez vous !

    Quel total manque d’objectivité !

  12. Végétalienne pendant un temps et redevenue végétarienne a petite dose depuis quelques mois,mes soucis de santé se sont volatilisés a mesure que mon frigo se vidait de produits animaux!je prends soins d’acheter mes oeufs dans une ferme bio et éthique.Je fais un peu de route(40min de vélo)mais au moins mes omelettes ont du gout!!!!!

  13. Je ne suis pas végétarienne à temps complet pour le moment, mais ce régime commence à me plaire!
    Je mange de la viande sur 2 repas par semaine et la viande que j’achète provient d’une ferme bio des Alpes (je connais les éleveurs…).
    Je ne sais pas si j’adhererais complètement au régime végétarien, mais je suis bien heureuse de consommer mieux ainsi.

  14. Végétarienne puis végétalienne, quand on me fait consommer des laitages planqués ou autre je suis malade.
    Ballonnement, flatulences, rhinite, migraine. Ce dont je souffrais depuis l’adolescence, et que les médecins plutôt que de chercher la cause, traitaient à coup de médicaments (alors que quasiment tous le monde est allergique à la caséine ou intolérant au lactose dans ma famille.)

    Je ne me suis jamais aussi bien portée que depuis que j’ai adopté un régime à 98% végétalien (ce pourcentage prenant en compte les moment où je me fais avoir, et le repas du mois chez les beaux parents, où les laitages et oeufs -des poules de la famille- s’invitent. Ils ne comprennent pas le végétarisme/végétalisme -encore pire-, la base de leur alimentation étant viande/lait/oeuf…).

« »