Comme des garçons

CDG 16

 

Improbable, importable, étonnante, hallucinante, folle, la collection de Comme des garçons pousse une fois de plus le bouchon de la mode avec audace. Rei Kawakubo plonge dans le passé et le métamorphose en silhouettes exacerbées, démesurées. Sa vision d’une attitude punk au XVIIIe siècle ? Un travail extraordinaire de construction, d’accumulation, de décorum insensé dans des matières d’exception (suite à une visite à Lyon ?). Tissus à fleurs somptueux pour style baroque.

CDG 6CDG 2

Prolifération des volumes, constructions savantes, démultiplication des motifs, froufrous, ruchés.

CDG 1CDG 2

Articulation de bras façon armure pacifique avec éléments rivetés.

CDG 8CDG 12

Dans le volume et la démarche, on songe un instant à ces dessins d’habit du parfumeur qui transportaient sur eux leur boutique.

CDG 4

 

Avec la version vinyle, mutants d’une autre galaxie.

CDG 7

Vêtements carapace, une collection « tapisserie » époustouflante.

CDG 3CDG 11CDG 17

Les commentaires sont fermés !

« »