Paris Printemps été 2016

 

Mode Paris

 

Si « la mode aime Paris », ce n’est peut-être pas la campagne d’affichage imaginée à l’occasion qui va faire aimer la mode… Lors de chaque semaine de la mode, la question est posée, Paris est-elle encore capitale de la mode ? De savants calculs précisent qu’en citations médias Paris aurait été détrônée par New York. Mais la guerre des capitales n’a pas lieu d’être, chaque fashion week ayant sa spécificité et ses créateurs emblématiques.

Et s’il est un terrain sur lequel Paris est toujours gagnant, c’est celui de la durée avec ses 91 défilés officiels programmés sur neuf jours. Parmi ses atouts : sa variété. 24 nationalités étoffent le calendrier et y figurent notamment les meilleurs des Japonais, les Britanniques historiques, la crème des Belges et une pléthore de créateurs du monde entier : Inde, Chine, Corée,…

Parmi les nouveaux noms intégrés au calendrier ; Aalto, Nehera,  Koché, Vêtements. Courrèges revient  avec l’arrivée de deux jeunes créateurs à la direction artistique : Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant.

Parmi les off, en défilés ou en présentations : a. Knackfuss, Gauchère, Sandrine Philippe, Christian Wijnants, Andrea Crews, Marimekko,… et l’atypique et talentueux Naco.

La ville de Paris joue cette année particulièrement la carte de la mode avec  des animations de la Tour Eiffel qui scintillera du mot mode (à partir de 19h).  Quant à la campagne d’affichage qui recouvre les panneaux de la ville reflète t-elle bien l’idée de mode ?  Une paire de gambettes, collants à plumetis, imprimé floral, avec, en guise de podium, un sentier ayant pour ligne de mire la Tour Eiffel ; le tout dans un cadre un brin bucolique ! La mode vaut bien mieux que ce cliché.

Les commentaires sont fermés !

« »