Se mettre sur son 31

P041858

D’origine incertaine, l’expression se mettre sur son trente-et-un prend tout son sens le 31 décembre, veille d’une nouvelle année. Que le trentain, tissu luxueux oublié en route, en soit à l’origine ou la prime des soldats prussiens les mois de 31 jours, peu importe.
Pour une « journaliste beauté », bibi que parfois je porte, c’est l’occasion de jeter un oeil (et de poser un doigt) sur les produits phares et fards mis en scène par les marques pour célébrer, sans loi somptuaire à l’horizon, les fêtes.
Effet Midas garanti en cette fin d’année où, sans trop de surprise, les collections se dessinent sous le signe de l’or.
-Dans le souvenir de son superbe flacon Coque d’or, Guerlain a imaginé une poudre iridescente parfumée à vaporiser sur le corps et les cheveux, un bijou. Sous l’ombre de Stravinsky, la palette Petrouchka mène la danse avec un vernis Oiseau de feu et or oblige, un ton Coque d’or.
G041866
-Avec son parfum J’adore, Dior est souvent habillé d’or comme l’avait remarqué Cocteau : « ce nom magique qui comporte ceux de Dieu et or ». Brillance et éclat du maquillage Golden Shock avec les vernis, Gold Equinoxe et surtout un Top Coat avec effet feuille d’or à poser en touche ultime.
dior-diorific-vernis-001_1
-Sous le signe de l’or, Lancôme se joue du métal précieux. Classique, une palette Hypnose Drama Eyes dans un camaïeu baptisé Or Vendôme. Hypnôse Dazzling, un petit fard tendre, Or Vendôme à nouveau. Une manucure en poussière d’or ? Un tattoo (patch) à poser facilement. Et pour compléter l’aventure sur la place des joailliers, Or Vendôme en vernis et Illuminations, pailleté.
Manucure_Poussiere_d'Or_2
-Plumes précieuses pour Chanel avec une Palette 5 ombres qui passe du blanc au noir avec un pas de côté pour l’or. Le Camélia de plumes dessine la fleur sous forme de poudre illuminatrice, pour briller. Sans oublier, écho au défilé de Dubaï, Rêve d’Orient, un quatuor d’ombres qui scintillent en motifs d’étoiles avec or brillant.
camelia-de-plumes-poudre-illuminatrice-8g.3145891517705
-Tout ce qui brille n’est pas d’or et le Prismissime yeux de Givenchy se compose de 9 couleurs irisées (« c’est comme une boîte de chocolats »), superbes. Pour le soir, noir smoking et vernis Noir satin ou Folie scintillante à reflets brillants.
P181071_PRISMISSIME_YEUX_NOIR_XMAS14
Avant la métamorphose des cloportes et le passage à la feuille d’or, un doux nettoyage avec Clarisonic (je suis juste fan) et goldfinger jusqu’au bout des ongles, mon pactole de fin d’année.
L’or est sur son 31.
Golden girl.

Les commentaires sont fermés !

« »