Comme des garçons

CDG9

 

Rouge révolution, rouge sang, rouge radical, oeuvre au rouge pour alchimie de mode chez Comme des garçons. Manifeste, la collection est un grand livre rouge ouvert à une création débridée. Il y a quelques années, Rei Kawakubo n’avait-elle pas suggéré que le nouveau noir était le rouge ? Pour le printemps-été 2015,  la créatrice parle de « rouge et de roses ».

CDG14CDG1

 

De la prolifération de souvenirs de roses en volumes à la multiplication des formes, le rouge est mis. Enchevêtrement de lanières, de sangles, de boudins, de protubérances, de volutes…

CDG10CDG4

Écarlate, le rouge vif enveloppe, drape majestueusement les silhouettes. Passe un grand chaperon rouge, aux allures de pénitente.

CDG12

 

Des fantômes de reine Margot, l’ire de Médée… l’imagination peut vagabonder. VOIR ROUGE. Un seul imprimé mêle le rouge et le blanc tandis que le « rose » se lit à l’envers.

CDG17

Blondes marquises angéliques aux ondulations électriques survoltées.

Une collection époustouflante d’où l’on ressort éclaboussé d’un rouge indélébile.

CDG5

 

 

En parfums, la collection Red de Comme des garçons s’épiçait de Harissa, fleurissait en Rose et Carnation et s’enfonçait dans les bois de Sequoia et Palisander.

Les commentaires sont fermés !

« »