Viktor & Rolf

 

V1RHC14_MG_0090

Dans un défilé performance sur la pointe des pieds, les Viktor & Rolf ont situé leur vêtement à la frontière de la peau. Un travail complexe sur le latex travaillé en souplesse donne corps à une seconde peau posée en souffle sur le corps. Un voile opaque habille les jeunes danseuses du Dutch National Ballet. Des différences de textures donnent une illusion de trompe-l’oeil où se dessine le vêtement (bustier plus opaque).

V1RHC1401V1RHC1407

 

Une gamme de tons chair va du rose poudré au corail en passant par le « nude ». Des formes simples, parfois drapées, de petites jupes de danseuses,… le ballet se compose sur la scène du défilé. Une peinture (à la main) redessine l‘illusion de tatouages évoquant rubans et noeuds chers aux créateurs.

V1RHC1409V1RHC1404

 

Une collection «  statement », un exercice de style poétique qui ouvre la porte au nouveau parfum des créateurs : Bonbon (L’Oréal) dont l’égérie a le corps habillé de tatouages peints. Éloge de la chair.

V1RHC14_MG_0157

Les commentaires sont fermés !

« »