Ground Zero

 

Sous le nom Ground Zero, deux noms, deux frères, Eri et Philip Chu, deux créateurs dont le parcours passe de Hong Kong à Londres pour défiler à Paris.

Fondée en 2003 la marque a choisi un nom où tout part du « zéro ». S’est construit un univers où l’aspect graphique (les imprimés) joue un rôle majeur.

Du podium dans le brouillard (fog londonien ?) surgit une première silhouette, sharp, conquérante en tailleur strict habillé d’un imprimé futuriste et coloré.

L’automne- hiver jongle avec une féminité confrontée à la technologie. Un côté sport se dessine avec des ajouts de néoprène. Les découpes et surlignements anatomiques ajoutent à une vision futuriste de la mode (qui n’est jamais arrivée, sauf peut-être dans les rêves des années 60). Le corps s’articule, se surligne et déambule. À l’allure futuriste répond un vêtement armure, protection. A noter le cachemire (Bypac) des pulls et les lunettes masques.

Les imprimés (« machine ») se projettent dans le futur de vitraux de nouveaux temps modernes. 2013, Odyssée Ground Zero.

Photos Shoji Fujii

Les commentaires sont fermés !

« »