Kenzo

Le défilé de Kenzo se scinde en deux parties, une pour la collection été 2011 d’Antonio Marras et l’autre pour les 40 ans de la maison.

De grandes robes légères, presque oversized, dessinent un bel été. La gamme de couleurs, plutôt sobre, se pose sur des sous-vêtements colorés. Si la fleur est majeure, les imprimés graphiques sont aussi présents, variations sur la rayure ou le carré. Patchworks de tissus, superpositions, voiles, ampleur.

La deuxième partie revisite les archives d’Antonio Marras. Les modèles sont réorchestrés dans un magnifique stylisme. Une veste devient coiffe, le pantalon enveloppe, les pièces se superposent, se juxtaposent, s’empilent. Dans un style ethnique bigarré se succèdent sur le plateau tournant des nomades du monde entier. Les fleurs, les couleurs, les rayures jaillissent. Les matières, précieuses ou chaleureuses (laine) s’enrichissent de broderies. Les formes composites mêlent les influences, les souvenirs de « costumes » :   kimonos, Mongolie, Russie. Un tour du monde imagé en 40 silhouettes. Une magnifique vision autour d’un ailleurs de la création, spectaculaire et réjouissant.

Les commentaires sont fermés !

« »