Moi Pierre C., 88 ans

Defile_1421

Back to the future, Pierre Cardin revisite son vestiaire dans un défilé fleuve digne du Guinness Book avec 200 modèles. Le couturier, dont la griffe existe depuis plus de cinquante ans, célèbre les quatre saisons et joue masculin et féminin en binôme. Le temps a suspendu son vol sur le style Cardin. Les années 60 se parcourent dans une odyssée de l’espace qui ne déparerait pas à bord de l’Enterprise propulsant Star Trek au XXIIè siècle. Clones d’une mode aux accents futuristes vêtus de combinaisons, les mannequins défilent essentiellement deux par deux, humanoïdes associés XX et XY.

CardinDefile_0015CardinDefile_0061

Si les mini-robes traversent le temps avec bonheur, les carrures très épaulées des hommes sont moins seyantes. Le vif argent de la vision du futur par le prisme des années 60 est largement représenté.

Defile_0048

Tournant délibérément le dos à l’usage du noir (LA couleur de la mode depuis les années 80) s’imposent rouge, jaune, bleu, vert, orange… Le géométrisme est signature d’un style très 60 avec les mini (jupes et robes), les combinaisons et les formes de capes pour les manteaux. Il faut ajouter quelques incursions du côté des volants, des drapés et surtout un passage assez baroque où les Ménines de Vélasquez ont livré leurs vertugadins à la fantaisie du couturier.

CardinDefile_1321

En accessoires, d’imposants sacs et de massifs bijoux avec pierre, métal, mais aussi matériaux plus tech.

Defile_0229

Non : aux silhouettes d’homme de cavernes galactiques

Oui : aux sandales en plastique bicolores, aux cirés en vinyle.

CardinDefile_0320

Les commentaires sont fermés !

« »